AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803636648
64 pages
Éditeur : Le Lombard (18/08/2017)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Valgar est un valeureux viking qui, pour avoir commis l'imprudence de séduire Astridr, la fille de Thorgerr aux cents guerriers, va devoir fuir les hordes de tueurs sanguinaires lancées à ses trousses. Il ne devra sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire hérité du dieu Odin... A présent, l'heure de la vengeance a sonné pour Valgar.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  31 janvier 2018
Cet opus supplémentaire nous narre le procès de Valta. Un procès pas tout à fait équitable il faut bien se douter.
Les graphismes sont magnifiques, et la colorisation très soignée.
Le seul bémol c'est que en lisant cette saga nordique je ne peux faire autrement que penser à Thorgal, déjà dans certains graphismes. Même si je trouve ceux de Valta beaucoup plus soignés. Mais surtout dans le scénario. Et ça me dérange quelque part. Parce que même si je suis grande fan de Thorgal depuis ma plus tendre jeunesse je n'aime pas trop ces "copier/coller". (pour plus d'explications je vous invite a aller voir l'avis d'Alfaric).
Malgré tout j'ai quand même passé un agréable moment avec cette BD... qui devait initialement être le dernier tome de cette sage... mais au vu des dernières planches je pense qu'une suite risque de montrer le bout de son nez dans quelques temps.. reste a savoir si moi, j'irais y plonger le mien.
Commenter  J’apprécie          440
Alfaric
  26 août 2017
Avec "Saga Valta", Jean Dufaux s'enorgueillit de ressusciter les grandes heures des sagas nordiques, dans le plus pur style de Régis Boyer. Mais à la base, il faut savoir qu'il y avait le recyclage d'un projet recalé pour la saga "Thorgal"… Toujours est-il que sous les crayons de Mohamed Aouamri et des couleurs de Benoît Bekaert, il nous raconte un Roméo et Juliette fantasy plein de bruit et de fureur !

C’est quand même ballot le sticker « dernier album de la série », alors que celui-ci se clôt par un fin ouverte appelant à plusieurs suites… Tant qu’on gagne, on joue ???
Ce tome 3 est un tome judiciaire puisqu’au conseil des anciens, Skarperrdinn et son père Njall-le-Brûlé, revenu d’entre les morts dans le tome précédent grâce aux actions de Valga face à la déesse de la mort Berrga, défendent sa cause face à Thorgerr aux cents guerriers… Dans le tome 1 on nous avait suggéré une Astridr trucidée, avant que le tome 2 nous montre une Astridr lobotomisée : au final Hildegirrd-aux-courts-cheveux et Hanserr font route vers la forteresse de Lyhmm le Barde Fou pour obtenir le moyen d’asservir Valgar, et Valgar et Looki, la jeune et belle archère aux cheveux roux nouvellement introduite, suivent le même chemin pour libérer Astridr de la sorcellerie de Gar Guilva… Sauf que le Barde Fou veut le beurre, l’argent du beurre et le cul des unes et des autres, et que tout se résout grâce au deus ex machina de la Lance de Jahell (je déteste quand un scénariste défait ce qu’il avait fait juste avant parce qu’il n’est pas capable de suivre une ligne directrice claire et cohérente !). Ensuite comme tous les auteurs en mode OSEF Jean Dufaux tuent tous les personnages dont il ne sait plus que faire dans la grosse baston finale, quitte à contredire tout ce qui a été dit et fait auparavant ! Par contre il s’est bien fait plaisir avec des belles gosses magnifiquement galbées qui se retrouvent à la merci de quasimodos pervers et libidineux… Soupirs !!!
Goussale remplace Bekaert aux couleurs et cela se voit, mais toujours est-il que les graphismes à la Régis Loisel globalement très réussis alternent le sublime et le moyen (genre Thorgell qui selon les cases vieillit ou rajeunit, grandit ou rapetisse, grossit ou maigrit, s’épaissit ou s’amincit) ! Syndrome du tome fini l’arrache ? 3 années se sont écoulées entre les tomes 2 et 3 : tout le monde sait que Mohamed Aoumari aime prendre son temps, mais ici on arrive à l’impasse des auteurs européens qui n’arrivent pas à faire en 2 ans ce que les auteurs américains font en 2 mois et les auteurs japonais en 2 semaines…
On nous dit que la série est finie, mais on nous montre Valgar et Looki parcourant les routes de l’aventure tandis que Sosja ronge frein en attendant d’assouvir sa vengeance et qu’Hildegirrd se retrouve avec un polichinelle dans le tiroir… To Be Continued dans le plus pur style Thorgal ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
tchouk-tchouk-nougat
  15 avril 2018
Voici venir la fin de la saga de Valgar de Valta, qui a aimé la fille qui ne lui été pas destiné et que son père lui a repris. le procès pour savoir qui de l'amant ou du père est dans le bon droit va s'ouvrir au conseil des vikings.
Ce troisième tome est donc la réunion de tous les protagonistes, autour du procès qui donnera peut être raison à Valgar pour récupérer la belle Astridr et son fils. En attendant tous les coups ne sont pas permis mais sont tentés quand même pour acquérir la victoire.
La magie et les dieux nordiques viennent mettre en plus leur grain de sel la dedans. Je pense que le désir des auteurs de nous plonger dans une légende (purement inventé bien sur) nordique est plutôt réussie.
On nous avait promis un diptyque, on a eu une trilogie. On nous promet la fin de la saga, on nous en donnera une autre. La fin est volontairement ouverte, et même plus que ça. C'est carrément une promesse à une nouvelle saga qui verra Valgar opposé à Sosjia-au-noir-manteau que l'on avait pu voir dans le tome 2.
Aouamri nous livre un dessin "à la Loisel" de qualité, avec des hommes tous en muscles (de vrais vikings!) et des femmes toutes en rondeurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MarquePage
  03 avril 2018
Ce troisième et dernier tome a un rythme plus haletant. de la magie noire est distillée dans le récit. Les actions s'enchainent. Les dernières révélations et les derniers retournements de situation. La lecture est toujours plaisante pour un moment distrayant. Malheureusement on reste sur notre faim. Il semblerait que ça soit ouvert à un deuxième cycle. Mais il y a beaucoup de questions encore en suspend. On ne comprend pas le rôle de la soeur dans cette histoire, son intervention n'a pas changé grand-chose et que dire du manteau rouge ? Aucune révélation sur lui. On n'en sait pas plus. Disparu le pacte qu'avait passé Valgar dans le tome 1. Heureusement les auteurs ont évité la fin édulcorée qui n'aurait fait que nous gâcher un peu plus le plaisir de cette lecture.
Les personnages ne sont pas plus mis en valeur dans ce tome que dans le précédent. Même Hildegirrd perd de sa superbe. Apparaît Looki qui donne une touche de fraicheur et d'humour.
Les dessins sont toujours très réussis, de très belle qualité, représentant parfaitement l'univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Snail11
  25 juin 2020
Une série de 3 tomes pour nous conter les aventures de Valgar, dans un univers de vikings, de magie et de légendes. Voilà ce que raconte la Saga... J'ai trouvé le scénario moyen, une narration sans réelles surprises et pas très heureuse. le graphisme sauve un peu l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          92


critiques presse (4)
BDGest   29 août 2017
Ainsi ce clôture ce qui apparaît désormais comme le premier volet d’une nouvelle saga dont la suite demeure encore en devenir.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   21 août 2017
Une attente récompensée par un album de 62 planches concluant un premier cycle aux images spectaculaires et au scénario ciselé de main de maître.
Lire la critique sur le site : BDZoom
ActuaBD   18 août 2017
Mohamed Aouamri et Jean Dufaux, deux auteurs au sommet de leur art, nous proposent un final à la hauteur de nos espérances.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   01 août 2017
On retrouve l'étonnant travail d'Aouamri qui s'impose à nouveau avec ce nouvel opus. Il nous donne à voir quelques bons passages, quelques belles planches et des scènes d'action très réussies et une belle bataille.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Snail11Snail11   25 juin 2020
Les grimaces de son âme s’inscrivent sur son visage et le rendent laid.
Commenter  J’apprécie          80
MarquePageMarquePage   02 avril 2018
- Tu es moins costaud que les deux autres mais ce n'est pas pour me déplaire. A votre façon, vous étiez beaux tous les trois.
- Euh... Si tu le dis.
- Ce n'est pas comme l'autre, là-bas. Les grimaces de son âme s'inscrivent sur son visage et le rendent laid.
Commenter  J’apprécie          50
AlfaricAlfaric   25 août 2017
Un grand amour contrarié demande à ce que l’on soit deux à le vivre.
Commenter  J’apprécie          40
AlfaricAlfaric   25 août 2017
Pour gravir les marches du pouvoir, une grande famille apprécie les services d’un magicien aguerri.
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   25 août 2017
Un bâtard creuse toujours son trou dans le nid des autres.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jean Dufaux (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Dufaux
Pour la rentrée 2019, Futuro prolonge le voyage ! Dans le temps avec Nez-de-Cuir, sublime adaptation graphique du roman de Jean de la Varende par Jean Dufaux et Jacques Terpant. Vers une inquiétante Argentine dans l'album signé Andreas et Isa Cochet. Ou vers le Japon, dans le Premier Rêve en japonais de Camille Royer. Bonne rentrée !
autres livres classés : vikingsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère

Les auteurs, Jean Dufaux et Philippe Delaby, sont...

Belges
Français
Suisses
Italiens

12 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Murena - Cycle 1 : Le Cycle de la Mère de Jean DufauxCréer un quiz sur ce livre