AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvie Del Cotto (Traducteur)
ISBN : 2749913519
Éditeur : Michel Lafon (20/01/2011)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 105 notes)
Résumé :
Fille de la sénatrice Victoria Weston et d'un chirurgien renommé, Cléa a vécu toute sa vie sous le feu des projecteurs. Fuyant la célébrité, elle s'évade grâce au photojournalisme, une passion
transmise par son père qui lui permet de voyager à travers le monde. Lorsque ce dernier disparaît soudainement lors d'une mission humanitaire, les photographies de Cléa laissent apparaître la silhouette d'un étrange jeune homme qu'elle n'a jamais vu auparavant. Le jour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
gerry29
  06 février 2011
Je me suis plongé dans ce roman jeunesse-fantastique ne sachant trop à quoi m'attendre. Dès les premières pages, le lecteur est immergé dans le monde scintillant de Cléa, riche héritière d'une famille américaine, dont le père est porté disparu depuis 1 an.

Les premières pages, je me suis sentie piégée dans un roman très ado, dont l'héroïne passe le plus clair de son temps dans des soirées hyper-branchées en compagnie de sa meilleure amie Rayna.
Puis j'ai continué à tourner les pages, puisque nul doute, elles se tournent facilement. Et là, l'intrigue s'est mise en place! Peu à peu, Cléa se rend compte que sur l'ensemble de ses clichés photos, un individu s'y trouve systématiquement. Cette surprenante découverte la plonge dans une réflexion qui la trouble au plus profond, jusque dans ses rêves!

Là, je me suis dis que l'auteur avait su déclencher un rebondissement tel, que ce livre me paraissait rempli de promesses... Qui est ce bel inconnu? Que lui veut-il?...

Puis, le séjour à Rio arrive et là, les éléments mis en place par l'auteur deviennent fouillis, notamment après la découverte de Sage par Cléa, leur rencontre avec les membres du gang à leurs trousses, le retour du trio chez Cléa...

Bref, je n'ai pas vraiment compris le sens de tout cela... Je m'attendais à découvrir comment Sage apparaissait-il dans les rêves de Cléa (je veux dire, par quel moyen, télépathie?), sur ses photos? Dans sa chambre? Etait-il un esprit capable de se rendre invisible? Il est vrai que l'incube est mentionné mais sans trop être développé...

De même, le triste destin qui lie Cléa et Sage parait être connu du père de cette dernière, il en a étudié le fond, a même codé cette révelation pour que sa fille se mette en quête de la vérité. Il est évoqué que ce père disparu, ne serait peut être pas mort... Je m'attendais à des réponses, et rien!

J'ai même trouvé que la fin était inachevée, le dernier chapitre est absolument bizarre, limite inutile.

Ce roman me laisse donc perplexe! Tous les ingrédients pour qu'il soit très réussi étaient rassemblés, l'auteur n'a juste pas su les exploités!

Certains me diront, que justement, cela s'inscrit dans l'éventualité d'une suite... A cela je répondrai, que certes, les suites sont à la mode! Mais pour que je lise un tome 2, le tome 1 doit m'avoir donné envie!

En conclusion, j'avoue être déçue, mais pas dans le sens où ce livre ne m'a pas plu. Juste déçue que les points dont je voulais connaitre les explications n'aient pas été développés. L'écriture quant a elle m'a bien plu, les pages se tournent à une vitesse folle, on ne s'ennuie pas en lisant Elixir.

Je pense néanmoins que Hilary Duff est une auteur à découvrir. Je serai curieuse de voir si elle persiste dans ce domaine de l'écriture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Evy
  02 février 2011
C'est d'abord le nom de l'auteur qui m'a interpellé. Hilary Duff était une de mes chanteuses et actrices favorites quand j'étais encore adolescente et j'étais fortement surprise de la découvrir en tant qu'écrivain. Pour être honnête, j'étais septique concernant ses dons d'auteur et même si l'histoire me paraissait sympathique, j'avais un peu peur d'ouvrir ce livre.
Eh bien le verdict tombe aujourd'hui, je fus vraiment très agréablement surprise par ce roman et je dois dire que malgré quelques petits éléments qui m'ont quelque peu dérangé, j'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie d'Elixir.

L'histoire est plutôt simple. Elle nous présente Cléa le personnage principale qui vient de perdre son père, disparut en Amérique du Sud et déclaré mort par les autorités. Elle revient d'un séjour un Europe où elle a put s'adonner à sa passion : la photographie. Quand elle observe ses photographies, elle se rend compte qu'un homme, toujours le même est présent sur ses photos. Intriguée, elle commence à rêver de cette homme bien mystérieux...un homme qui va la mener à Rio au Brésil puis au Japon, un homme entouré de mystères...

Comme je le disais, l'histoire est au commencement relativement simple et le reste tout le long du roman. L'histoire de l'élixir est bien abordée et très bien dosée. Les révélations se succèdent mais restent bien équilibrées de manière à garder le lecteur captivé. Ce fut mon cas, j'ai dévoré les quelques 350 pages de ce roman en deux jours. Étrangement ce n'est pas tellement cette légende d'élixir de vie qui m'a le plus plu mais plutôt celle des vies réincarnées. C'est un sujet sur lequel j'apprécie toujours de lire. de plus découvrir les anciennes vies de Cléa au fur et à mesure me semblait particulièrement judicieux...la lectrice que j'étais me posait énormement de questions sur elles et j'avais hâte d'avoir les réponses.

Les personnages sont également très sympathiques. Peu nombreux, on s'attache très vite à eux (notamment à Cléa et Ben, qui restent mes favoris de ce roman, un peu moins à Sage que j'ai trouvé un peu trop "gentillet") et on ne peux s'empêcher de tourner rapidement les pages pour savoir ce qu'ils vont devenir.

Pourtant j'ai noté quelques petits bémols dans ce roman : d'une part je ne suis pas tellement convaincue par l'histoire d'amour Cléa/Sage, qui me parait trop soudaine, trop rapide pour être crédible (et puis bon, moi j'aime bien les triangles amoureux donc je suis un peu déçue forcement !) et d'autre part la rapidité de certaines scènes (notamment à la fin). Mais dans l'ensemble ces petits détails passent presque inaperçus.

Autre bon point de ce roman, sa fin, que j'ai trouvé particulièrement bien travaillé. En effet, j'ai souvent l'impression quand je lis des romans jeunesse avec un peu de romance à l'intérieur que la fin est toujours calquée sur les attentes des lectrices (un happy end) or j'ai trouvé que Elixir se démarquait beaucoup de ce schéma traditionnel. Je ne sais pas si une suite est prévue mais si telle est le cas je la lirais avec grand plaisir. de nombreuses questions restent sans réponses à la fin de ce roman, ce qui laisse le lecteur dans l'expectative de la suite !

Concernant la plume de l'auteur, à nouveau j'ai été surprise. Sans être très travaillée non plus, ce roman est bien écrit, avec un style très fluide et rapide à lire. Il y a peu de descriptions mais qui sont bien équilibrés avec les dialogues. Je n'ai pas noté d'erreurs flagrantes de traduction (ce qui est assez rare dans les romans jeunesses de maintenant), ce qui est toujours appréciable.

Captivant, intriguant et enchanteur, Elixir remplit parfaitement son rôle de bon roman jeunesse. Il nous fait rêver, voyager et passer un excellent moment de lecture !

Lien : http://l-odyssee-litteraire-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
coquinnette1974
  12 octobre 2017
Mais quelle idée ai je eu de lire un roman d'Hilary Duff !
Pour le moment seul ce tome est sorti, au départ c'était censé être une trilogie mais les autres ne sont toujours pas sortis et vu la qualité de ce roman je comprends pourquoi !
Au début ça part plutôt bien, malgré des ficelles assez grosses.
Nous avons deux jeunes filles américaines (Cléa et sa meilleure amie) seules dans Paris le soir, elles font la fête dans un club alors qu'elles sont encore mineures.
La maman de Cléa est sénatrice, le père de la jeune fille a disparu un an plus tôt, hors elles sont là sans aucunes protections alors que Cléa est connue et souvent traquée par les paparazzis. Surtout depuis la disparition inquiétante de son père. Car il n'est pas décédé mais il s'est volatilisé à Rio un an auparavant.
Cela paraît un peu gros mais le début est pas trop mal, j'ai réussit à rentrer dans l'histoire malgré les incohérences.
En rentrant de son voyage à Paris, notre jeune héroïne va découvrir qu'un mystérieux jeune homme apparaît sur toutes ses photos, il a un regard triste et il est là mais paraît ailleurs.
Elle se met alors à photographier sa chambre et il apparaît, ce qu'elle ne comprend pas. Mais qui est ce mystérieux inconnu ?
Et... C'est là que ça part en vrille et que ce roman devient bizarre. Fantastique oui mais surtout incohérent et difficile à suivre !
En fait, l'auteure nous inonde d'informations en tout genre, c'est très brouillon et je me suis rapidement perdue. A se demander si ce n'est pas un condensé de plusieurs idées qui auraient été mélangées et mises là pour donner du volume à tout ça. Mais à trop en mettre, ça devient inintéressant.
Je n'ai pas du tout aimé ce roman, il y a mille fois mieux pour les adolescent(e)s que cet Élixir très indigeste !
Ce n'est pas par ce que c'est pour les adolescents ou jeunes adultes que ça doit être mauvais à ce point.
Je mets seulement une demie étoile. Cela ne vaut pas plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Sakinia
  25 mars 2011
Cléa est une jeune fille photographe dont ses parents sont connus. le jour où sont père disparaît, une silhouette apparaît sur ses photos. Dans ses rêves il apparaît, qui il est ? quel rapport il a avec Cléa ? Et a t'il un rapport avec la disparition de son père ?
Je n'ai pas trop accroché au début du livre car j'ai trouvé que l'histoire était banale et qu'il ne se passé rien d'intéressant mis à part les rêves de Cléa. Arrivé vers le milieux du livre quand Sage entre dans la vie de Cléa, une intrigue prend place et nous pousse à poursuivre la lecture. Cléa nous a entraîner dans ses rêves avec Sage, et on veut vraiment savoir qui il est et quel rapport a t-il avec Cléa.
Côté personnages, j'ai trouvé que tous les personnages étaient attachants. Cléa est un personnage qu'on apprend à connaître au fil des pages, et on ne la trouve pas pareil qu'au début.
Rayna, sa meilleure amie depuis leurs naissance est très marrante elle rajoute de l'humour dans cette histoire. C'est une fille qui adore s'amuser et qui est accro aux garçons mais elle peut être sérieuse dans les moments délicats. C'est une amie sur qui on peut compter.
Ben son deuxième meilleur ami est toujours là pour elle. Tout au long de l'histoire on va en découvrir plus sur lui et on va voir qu'il n'est pas là pour rien, c'est un personnage important. Et pour terminé, Sage est un personnage très mystérieux qu'on apprend à connaître et à connaître ses raisons par rapport à Cléa.
L'écriture de l'auteur est fluide, simple et facile à lire. Les chapitres sont assez longs mais ce n'est pas gênant pour la lecture. Une fois prise dans l'aventure de ses personnages, il est impossible à s'arrêter.
En conclusion, c'est une lecture très sympathique à lire, les personnages sont attachants, du mystère et de l'action vous attendes dans cette aventure. Sachez qu'elle ne l'a pas écrit seule et qu'elle a était aidée par Elise Allen sa collaboratrice. J'espère que le deuxième tome sortira prochainement pour retrouver Sage et Cléa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sydouce
  31 janvier 2011
Le nom de l'auteur Hilary Duff (Il s'agit là de son premier roman pour lequel elle a reçu l'aide de Elise Allen) peut faire peur et refroidir quelques personnes mais si vous arrivez à mettre son nom de coté, vous découvrirez une histoire passionnante et très prenante qui vous emmènera au coeur d'une intrigue bien écrite et facile à lire.
Cléa est la fille d'une sénatrice et d'un cardiologue reconnu, elle est donc très médiatisée mais n'apprécie guère toute cette attention. Alors qu'on pourrait s'attendre à une héroïne caractérielle dû à sa condition sociale mais il n'en est rien, c'est une jeune fille de 17 ans attachante et très « normale », qui a pour passion la photo qui sera le point de départ de son aventure qui l'emmènera aux quatre coins du monde.
Elle n'est pas seule dans son périple, elle a la chance d'être entourée de personnages riches en couleurs à l'image de sa meilleure amie Rayna qui est l'opposée de Cléa (ce qui est souvent le cas dans vie de tous les jours) mais tellement attachante ou encore Ben « son meilleur ami » qui est un personnage qui m'a beaucoup plu. Dans le genre farfelu on peut aussi compter sur la gouvernante Piri qui en fera rire beaucoup. Par contre, j'ai eu beaucoup de mal avec Sage mais c'est peut-être moi lol.
Pour lire l'intégralité de mon avis, je vous invite à vous rendre sur mon blog !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
lebonheurdujourlebonheurdujour   30 janvier 2011
Avec lui, je me sentais rassurée, heureuse et à l'aise. C'était comme porter un pyjama en pilou, boire un chocolat chaud, serrer un ours en peluche et regarder le DVD de ma comédie préférée. Il me donnait l'impression d'être à la maison.
Commenter  J’apprécie          210
SlaySlay   15 avril 2011
Détendue dans mon siège, je pris une grosse bouchée fondante de croissant au beurre, en la gardant dans la bouche. Pendant ce bref instant, la vie était simple et pleine de joie. J’avais envie de la savourer. Je savais que ça ne durerait pas.
Commenter  J’apprécie          90
NanieblueNanieblue   10 novembre 2013
Mon but est de capturer ce qui se cache sous la surface. Il y a une histoire derrière chaque visage, chaque paysage, chaque nature morte. Il y a une âme dans chaque sujet, et quand mon appareil et moi réussissions à nous exprimer pleinement, quand nous travaillions vraiment ensemble, nous arrivions à la capturer.
Commenter  J’apprécie          20
lorientadlorientad   13 mars 2013
Avec lui, je me sentais rassurée, heureuse et à l'aise. C'était comme porter un pyjama en pilou, boire un chocolat chaud, serrer un ours en peluche et regarder le DVD de ma comédie préférée. Il me donnait l'impression d'être à la maison.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2015
Mon père avait beau être un scientifique, il s’intéressait à tout ce qui « dépasse l’entendement ». Il était à l’origine de quelques-unes des poursuites de l’impossible les plus ridicules du monde et s’emballait sur les enjeux de l’éventuelle existence de la fontaine de Jouvence ou de grottes aux pouvoirs de guérison miraculeux, ou sur la découverte d’anciennes créatures toujours vivantes qui détiendraient la clé du secret de la vie éternelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Hilary Duff (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hilary Duff
Interview d'Hilary Duff concernant son livre "Elixir"
autres livres classés : vie éternelleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3499 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..