AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Chambre Noire (Autre)Carolinne Lanau-Imbert (Traducteur)
EAN : 9791095383024
282 pages
Chambre Noire (27/09/2021)
2.25/5   4 notes
Résumé :
Stockholm. Des corps figés dans la glace. La police impuissante. Les soupçons se tournent vers l'entourage d'Ellie...

Ellie James, une journaliste d'invesigation Londonnienne qui a tout quitté pour rejoindre Johan en Suède, tente de recoller les morceaux de sa relation avec lui après qu'elle a révélé que sa meilleure amie était une tueuse en série.

Quand des corps commencent à apparaître dans les rues de Stockholm, figés, posés comme de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
titiseb77
  01 décembre 2021
#csduffy
#NetGalleyFrance !
Deuxième enquête menée par Ellie, notre journaliste londonienne expatriée en Suède suite à un coup de foudre.
Des corps sont retrouvés dans la rue, dans des postures les faisant ressembler à des statues. Bien évidemment notre héroïne est de la partie et se retrouve de nouveau mêlée à cette enquête, elle va avec une facilité assez improbable réussir là où la police n'y arrive pas et ce seule et sans parler le suédois. L'écriture de l'auteure est vraiment agréable, mais je trouve qu'elle n'approfondit pas assez son histoire, il n'y a pas vraiment de suspense dans ce livre, les scènes étant vraiment trop simplement résolues, notre héroïne arrive à obtenir tous les renseignements qu'elle veut, même ceux de la police, qui lui révèle tous les secrets de l'affaire. N'oublions pas que nous avons à faire à une journaliste et non à une enquêtrice.
Ce deuxième tome m'a déçue par rapport au premier, et je déconseillerai très fortement de le lire sans avoir lu le premier, beaucoup trop de références à la première enquête gêneraient très certainement le lecteur qui pataugerait très souvent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kristobalone
  10 novembre 2021
Voilà quelque chose qui ne m'arrive que très rarement : abandonner une lecture en cours.
Mais voilà, il y a un début à tout. Sauf à mon engouement pour cette histoire.
D'abord parce qu'il s'agit d'un second tome et que les références au premier volet, que je n'ai pas lu, sont récurrentes.
Ensuite parce que l'auteure change de narrateur de chapitre en chapitre sans indiquer à qui l'on a affaire.
Puis finalement parce que ça traîne tellement en longueur que je me suis demandé si je voulais vraiment savoir qui était le coupable dans cette affaire.
Et la réponse est non.
Je vais poursuivre le cours de mon existence sans en connaitre le dénouement et je crois que je vais oublier cette lecture très rapidement.
Commenter  J’apprécie          23
JessSwann
  12 janvier 2022
Un polar suédois fort bien mené avec une héroïne attachante, toutefois, je tiens à dire qu'il vaut mieux avoir lu le tome 1 avant d'entamer la lecture de cet opus. En effet, les références au précédent tome sont nombreuses et du coup c'est dommage de ne pas spécifier que ce tome n'est pas indépendant. Toutefois, en dépit des spoilers sur le précédent tome, j'ai beaucoup apprécié celui ci. Les personnages sont intéressants et pour le coup, j'ai envie de lire le tome 1 afin de mieux découvrir la fameuse Mia. L'enquête reste toutefois plaisante et intéressante à lire et j'aime beaucoup l'histoire de l'embaumement ainsi que les motivations du tueur...
Ce que j'aime : le rythme de l'histoire, les descriptions des personnages
Ce que j'aime moins : le fait qu'il faut avoir lu le tome précédent
Pour résumer
Un bon thriller nordique mais il faut avoir lu le tome précédent
Ma note
7/10
Lien : http://jessswann.blogspot.co..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2021
L’argent que j’ai gaspillé en soirées arrosées pendant des années me donne envie de pleurer. J’ai appelé ma mère sur Skype juste après avoir fait couper mes cheveux et elle a éclaté en sanglots, me disant que je ressemblais enfin à qui j’étais vraiment. Elle avait raison. C’est dingue d’avoir fini par se trouver à l’autre bout du monde. 
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2021
Elle avait un sourire malicieux, qui contrastait avec cette grimace étrange qui consistait à aspirer les joues, que les petites célébrités de son genre semblent affectionner, et sur beaucoup de ses photos, elle détournait les yeux, prise en plein fou rire, pressant son visage contre celui d’une amie d’une manière qui suggérait une véritable affection. Je ressentis une vague de tristesse insupportable en regardant en boucle une vidéo d’elle virevoltant dans une robe de soirée étincelante, faisant une drôle de moue à la caméra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2021
Avoir un endroit où me rendre tous les jours, bâiller dans le bus aux heures de pointe, compter les jours jusqu’au week-end. Huit heures par jour pendant lesquelles je n’aurais pas à penser à Johan, Mia ou Liv. Et peut-être même que j’irais boire des coups après le boulot avec des collègues professeurs. Quand on ne connaît que cinq personnes dans tout un pays, le fait que l’une d’entre elles ait tenté de vous assassiner porte un sérieux coup à votre vie sociale. Mais j’étais persuadée que tout finirait par aller mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2021
Elle était ce genre de blonde cuivrée qui pouvait boire plus que toute une équipe de rugby réunie et qui balançait des expressions comme « nom d’une pipe » sans même se rendre compte que plus personne ne les utilisait depuis des siècles. Elle avait très précisément le type de personnalité qui me terrifiait à l’école, mais quelques secondes seulement après avoir débarqué, elle m’avait totalement happée avec un récit détaillé de sa nuit torride avec un beau Suédois, la veille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2021
Elle a toujours eu un sens de l’humour aiguisé. Parfois tranchant. Une fois lancée, elle pouvait être vicieusement drôle en se moquant de nos amis, de ses collègues, et même de ma famille. Je commençais toujours par désapprouver, insistant sur le fait qu’il s’agissait de gens bien et qu’il ne fallait pas juger. Quelques secondes plus tard, je gloussais de façon incontrôlable à ses côtés. Je me faisais avoir à chaque fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2239 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre