AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782889534555
224 pages
Jouvence (16/03/2021)
4.38/5   4 notes
Résumé :
Les chroniques de Double-clic

Quand Parkinson étonne, détonne, bouillonne, passionne...

DUFLOUX Jean-Louis
« Une annonce comme celle-là, vous ne la trouverez jamais sur Le Bon Coin® ! "Recherche volontaire pour annoncer une mauvaise nouvelle à un homme heureux au sein d’une famille heureuse." Et pour cause ! Personne ne veut s’y coller ? On délègue ! En général à un tiers inconnu (médecin, infirmière, gendarme…) qui s’avance vers... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique

Comment vivre avec la maladie de Parkinson ?

C'est une histoire de Vie.

Ludwig, surnommé « Double-clic », raconte avec humour et sincérité la maladie de Parkinson qui débarque dans son foyer. Il confie le chamboulement que cela engendre au quotidien, pour la personne concernée mais aussi pour l'entourage qui se retrouve souvent démuni.

Après la découverte de cette maladie, la vie ne sera plus comme avant.

Il va créer un blog où il publie des chroniques liées à la maladie.

Cet ouvrage s'apparente à un témoignage. En effet, à travers le personnage de Ludwig, l'auteur, lui-même touché par la maladie, témoigne. le ton donné est plein d'humour. C'est écrit avec bonne humeur et soif de vivre. L'écriture de Jean-Louis DUFLOUX est très fluide et enrichit par des jeux de mots, des comparaisons et métaphores, ainsi que de multiples références.

On en apprend plus sur celui qui a découvert cette maladie.

Le milieu médical est omniprésent dans cet ouvrage, avec de nombreuses vérités sur ce milieu. La relation importante et nécessaire entre le patient et les professionnels de santé est mise en avant.

L'auteur nous parle des symptômes liés à la maladie qui progresse crescendo, il aborde et teste d'éventuels remèdes.

Concernant les symptômes, on connaît tous ou presque les tremblements qui caractérisent la maladie de Parkinson. C'est un des symptômes les plus connus, certes, mais ce n'est qu'un parmi tant d'autres. À cela s'ajoute aussi un visage inexpressif, des troubles de la motricité, ou encore des périodes de déprime plus ou moins longues. Je cite ici seulement quelques exemples.

Par rapport aux remèdes pour apaiser les maux, il y a ceux qui fonctionnent à peu près et ceux qui restent à prouver. Des traitements existent pour ralentir la progression de la maladie, mais malheureusement pas pour la stopper.

Plusieurs sujets sont abordés comme la méditation, le point VG, ou aussi la stimulation cérébrale profonde.

Malgré un thème principal difficile et triste, l'auteur y sème une sacrée dose d'humour ! L'humour tire parfois sur de l'humour noir, sans oublier l'autodérision. C'est bluffant et ça n'enlève en rien la réalité délicate de la maladie. D'ailleurs, il nous révèle les conséquences de cette pathologie sur le côté professionnel et sur le côté personnel.

C'est une lecture qui risque de vous surprendre. Jean-Louis DUFLOUX parle d'un sujet épineux avec humour et c'est ce qui rend l'ouvrage accessible au plus grand nombre : les personnes concernées, l'entourage, et les autres. Je fais partie de la troisième catégorie, rien ne me prédestinait à m'intéresser de près à ce livre, si ce n'est ma soif d'apprendre et mon envie d'accroître mes connaissances dans le domaine de la santé. Et qu'est-ce que j'ai appris mais aussi et pas des moindres qu'est-ce que j'ai ri ! C'est étonnamment drôle.

En conclusion, je peux dire que cette lecture est enrichissante. L'humour omniprésent est essentiel afin de parler sans filtre et sans tabou d'un bouleversement d'une vie sans retour en arrière possible.

Un ouvrage touchant et très intéressant à découvrir.

Commenter  J’apprécie          20

L'histoire 🗯

Ludwig vient de recevoir le couperet : le mal qui s'insinue petit à petit dans son corps et dans sa vie a un nom .. Parkinson.

Loin de se démotiver, accompagné de sa famille et entouré de professionnels, Ludwig devient "double-clic", ce serial blogueur qui décrit avec humour et sans tabou sa vie, entre espoirs et tracas, depuis que parkinson a pris possession de lui.

Le format du livre est vraiment intéressant, les reflexions de "Double-clic" sont étayées par des articles de blog courts et cocasses qui reprennent avec humour les symptômes, les traitements et les ressentis d'un homme qu'Old Hubert (Parkinson) ne ménage pas. La vraie valeur ajoutée de ce roman est qu'il reste, malgré sa vulgarisation, assez technique et se joue des mots que vous rencontrerez si vous êtes amenés à côtoyer ce bon vieux Old Hubert, ou si vous côtoyez quelqu'un qui le connaît intimement.

J'ai mis quelques dizaines de pages avant de vraiment entrer dans ce "roman" (qui est un genre plutôt hybride entre le roman, le témoignage et le livre pratique). J'ai parfois eu du mal avec cet humour qui est parfois un peu loin du mien (que voulez-vous, j'ai un humour particulier 🙈).

Mais si vous cherchez un livre qui parle de la maladie de Parkinson, je suis sûre que celui-ci fera votre bonheur ! Il est conforme à sa description : étonnant, détonnant, bouillonnant et passionnant. Drôle et émouvant.

Ainsi, comme le suggère si bien l'avant propos... Ce livre vous est déstiné :

- si vous êtes vous-même atteint de la maladie de Parkinson

- si vous partagez au quotidien ou occasionnellement l'existence de quelqu'un atteint de cette maladie

- ou si vous n'êtes pas concerné par cette maladie et que vous arrivez là par hasard...

Dans tous les cas, vous n'avez pas fini d'en apprendre sur cette maladie avec l'imagination débordante de Ludwig et de son blog Son of P...arkin !

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jean-Louis Dufloux nous offre un livre percutant, documenté et drôle sur la maladie de Parkinson.

~~~~~~~~~~~~~~~~~


Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          20

Alors qu'il vient de fêter ses 50 ans, Double-clic apprend qu'il est atteint de la maladie de Parkinson. Cet ouvrage relate son quotidien face à la maladie, les changements qu'elle lui impose et son combat face à l'adversité.

Des chroniques quotidiennes qui viennent casser nos stéréotypes et nos préjugés sur la maladie. Et c'est avec beaucoup d'humour et de dérision que l'auteur se livre sans concession.

Un témoignage émouvant qui nous fait changer de regard sur la maladie ; une maladie qui ne touche pas seulement les personnes âgées et qui ne se limite pas seulement à des tremblements…

Une ode à la vie, à l'amour et à l'instant présent, nous invitant à poser un nouveau regard sur l'existence. Une belle réussite !


Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          10

Le double-Clic est une manipulation qui devient quasiment impossible quand on est atteint de la maladie de Parkinson. C'est pourtant le surnom que s'est donné à lui-même Jean-Louis Dufloux, dirigeant d'entreprise, qui 'est vus un jour annoncer, comme il le dit, « la fin de la récré » : il est atteint de cette maladie. Il pense que l'humour et l'amour peuvent venir à bout de toutes les épreuves. Rebaptisée « Old Hubert », du prénom de celui qui l'a découverte, la maladie est ainsi mise à distance, avec un sourire ravageur. Ce livre est une suite de chroniques, dont certaines écrites pour son blog, toutes drôles, détaillées ou plus nostalgiques. Des tranches de vie quotidiennes, des pensées profondes, une vie…


Lien : https://www.handroit.com/202..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation

Ce matin, le soleil n’a pas la moindre intention de se lever.

Il fait nuit noire dans cette chambre d’un appartement parisien

où un homme qui aimerait bien poursuivre son sommeil se

voit forcé d’y renoncer. Réveillé contre son gré, par la contraction

aussi inopportune qu’intempestive des muscles de son dos,

immédiatement éclipsée par une crampe au troisième orteil, il

se trouve contraint de se lever dans un état aux trois quarts

comateux. Le quart restant, tout juste lucide, se mobilise pour

que sa poussive extraction du lit conjugal ne vienne pas troubler

le sommeil d’Aure, sa très douce femme, endormie à ses

côtés.

Commenter  J’apprécie          00

Il avait été particulièrement sensible à cette invitation à profiter du temps présent, si essentielle quand le passé est synonyme de nostalgie et le futur d'inquiétude.

Commenter  J’apprécie          10

Aucun médecin ne peut suivre l'histoire individuelle de chaque patient. À l'inverse, aucun d'eux ne peut s'imaginer n'être qu'un parmi tant d'autres. Et pourtant...

Commenter  J’apprécie          10

Décidément, la vie n'est pas tendre avec les tendres.

Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : Parkinson, Maladie deVoir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18671 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre