AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Necrophonie (7)

boulou7797
boulou7797   14 mai 2022
La peur est un sentiment respectable lorsqu’elle est fondée. Elle appelle à la prudence ou au renoncement et peut sauver la vie de celui qui sait l’écouter. Cette fois je ne cède pas à la panique, mais je me laisse porter par une sagesse qui ne soulage en rien la boule de plomb qui m’écrase les tripes. A la vue des dents arrachées au fond de la boîte, il m’a semblé que mes propres racines me faisaient mal, j’y sens encore battre mon cœur. Je me redresse pour diriger la lumière vers la sortie quand un fort craquement résonne au-dessus de moi. Je sursaute, lève la tête en même temps que le faisceau de ma lampe improvisée. Par endroits, sous la peinture écaillée et l’enduit lépreux, les lattes en bois du plafond sont à nu. Lorsque j’allais en vacances chez mes grands-parents dans leur vieille maison, les bruits incongrus et nocturnes provoqués par les changements de température et d’humidité sur les matériaux naturels m’avaient toujours fait peur.
Commenter  J’apprécie          10
Khiad
Khiad   11 janvier 2022
Envisager un avenir, c'est se dégager du passé.
Commenter  J’apprécie          10
Khiad
Khiad   11 janvier 2022
D'une main, Théo écrasa le cylindre d'aluminium et le jeta contre la poubelle. Il décapsula une seconde canette de Gordon Xplosion, une bière d'alcoolo, sans aucun intérêt pour les vrais amateurs de malt fermenté et de houblon. Les parents de Lucille qui étaient connaisseurs en la matière l'auraient vidée dans l'évier dès le premier verre. Seuls lui importaient les neuf degrés et les six boîtes de cinq cent millilitres encore retenues par les bracelets de plastique.
Commenter  J’apprécie          10
Khiad
Khiad   11 janvier 2022
Je n'ose imaginer de combien de cadavres ce pseudo-scientifique nazi a eu besoin pour expérimenter tous ces différents matériaux. Les monstres engendre-ils des monstres ou est-ce un maléfice familial infestant les générations l'une après l'autre qui oblige cet homme à prolonger cette œuvre de malfaisance ?
Commenter  J’apprécie          00

Khiad
Khiad   11 janvier 2022
Depuis son enfance, le sommeil ne trouvait sa place qu'après d'âpres négociations, parfois contraintes par une molécule soporifique avalée en désespoir de cause. Hélas, le contrat nocturne était facilement rompu par un mal de tête, de ventre, un bruit, le vent, un rayon de lune, une poussière, un moustique, un souffle... Le matin était souvent pus propice à un engourdissement réparateur sauf si les appels du réveil parvenaient à transpercer une aube indésirable qui serait immanquablement brumeuse.
Commenter  J’apprécie          00
Khiad
Khiad   11 janvier 2022
Le peur est un sentiment respectable lorsqu'elle est fondée. Elle appelle à la prudence ou au renoncement et peut sauver la vie de celui qui sait l'écouter.
Commenter  J’apprécie          00
AngeliqueLeslecturesdangelique
AngeliqueLeslecturesdangelique   08 janvier 2022
« Il bat des cadavres ? »
« Oui, pour vérifier si on peut leur faire des bleus ! Je l’ai vu de mes yeux vu ! »
« Et vous dites après cela qu’il n’étudie pas la médecine ? »
Adolescent, le lieutenant Adrien Legarde avait lu Une étude en rouge de Conan Doyle et le dialogue du docteur Watson avec l’ex-infirmier militaire Stamford lui était revenu en mémoire.
Théo Frigne, le jeune interne assis en face de lui s’en était probablement inspiré aussi.
— Et vous vous êtes donc pris pour Sherlock Holmes ?
Le futur praticien fut visiblement surpris par la question.
— Pourquoi cette comparaison ?
Legarde regretta aussitôt l’allusion. Ici, on ne faisait pas qu’apprendre la médecine, on baignait dedans à longueur de journée. La connaissance de l’anatomie du corps humain et de sa physiologie avait suffi à l’interne pour douter du caractère accidentel de cette chute fatale dans un escalier du bâtiment des Urgences. Les premières pages du roman de Conan Doyle qui interpellaient immanquablement ses lecteurs étaient une évidence pour le personnel médical : les morts ne saignent pas et cette absence de fluide coloré signifie parfois beaucoup de choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00







    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    2454 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre