AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782210968486
96 pages
Éditeur : Magnard (10/03/2020)
3.85/5   33 notes
Résumé :
Ma Story : "Quand on tape mon nom sur les moteurs de recherche, j'apparais comme le diable. Aux yeux de tous, je suis l'indigne. Pourtant, je n'ai rien fait de mal. J'ai simplement joué. Dans l'émission, j'ai simplement voulu gagner. Depuis que mon prénom circule sur Internet, les gens me condamnent sans procès." Batool, 15 ans, est repérée un jour dans un supermarché pour participer à l'émission de télévision Le Dernier Survivant. Enthousiaste, elle intègre l'émiss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 33 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

Cetsak
  15 juin 2020
Bienvenue dans le monde du virtuel !
Dans sa face cachée et perfide où, sous couvert d'anonymat, la parole se libère dans sa forme la plus cruelle! Tellement aisé, bien caché derrière l'écran de juger, critiquer, humilier, salir ...
Batool raconte son calvaire.
Castée pour participer à l'émission « Le Dernier Survivant » dédiée au 14-17 ans, elle jubile. du jour au lendemain sa popularité monte en flèche : adulée sur les réseaux sociaux, acclamée de pouces levés et suivies par des milliers de followers.
Gloire éphémère du net ! Boom !!! Tout explose lors de la diffusion de l'émission. Une simple phrase sortie de son concept, la star du net est déchue immédiatement de ses fonctions et la sentence est irrévocable ! C'est toute une armée invisible qui s'abat sur elle, le poing levé et la haine en bannière.
Tombée sous le charme de « Jolis jolis monstres », c'est avec grand plaisir que je découvre la plume de Julien Dufresne-Lamy version jeunesse. Une écriture moderne et fluide qui s'adapte parfaitement au public ciblé. Une écriture adaptée soit mais dans laquelle je retrouve le rythme et toute la justesse et la finesse du ton.
Les sujets abordés sont plus que d'actualité pour nos chers ados : harcèlements scolaires, racisme, réseaux sociaux, fake news & Co.
En bref une jolie découverte à mettre entre nos jeunes mains. Une belle opportunité pour ouvrir la discussion. Un outil pédagogique astucieux aussi pour la prévention des dangers du web.
De mon côté, je pars glisser ce p'tit roman sur la table de chevet de mon ado.
Merci @babelio !
La collection Presto @magnardjeunesse : des romans courts destinés aux ados, un texte aéré, un style accessible et un QRcode ouvrant sur l'écoute d'une partie du texte lu par l'auteur.
Vous connaissez ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
Ziliz
  24 janvier 2021
« J'étais bêtement convaincue que la diffusion dirait toute la vérité.
Rien que la vérité. »
Avec onze autres adolescents de 14 à 17 ans, Batool a participé à une émission de téléréalité, genre Pot-Lanta.
Ce n'est que quatre mois après la fin de l'aventure que sont diffusées les épreuves et étapes du jeu (dont les subtilités m'échappent, entre immunité, trophée, élimination). Et comme la prod' veut faire le buzz, les clichés sont bienvenus, voire fabriqués à coups de montages grossiers.
Batool en fait les frais. Elle tombe de très haut en regardant le 6e épisode en famille, dans son salon. Après avoir été adulée parce qu'elle passait à la télé dans une émission à succès, elle devient une paria au collège pour quelques mots malheureux. Dans les lieux publics, on la reconnaît, on détourne le regard, on chuchote, elle est maudite, elle est "la fille qui"...
« C'est un montage. Un copier-coller, mais peu importe. C'est trop tard. C'est la télé qui a raison. C'est elle qui fixe la vérité. »
Les adultes n'apprendront sans doute pas grand chose en lisant ce livre. On sait que les jeux télé sont pipeautés, scénarisés. On connaît par ailleurs l'effet boule de neige et la nocivité des réseaux sociaux pour le malheureux qui a prononcé la mauvaise phrase en public.
Une lecture intéressante pour les adolescents, en revanche, qui (ré)apprendront que même après un 'suppr', rien ne s'efface. Tout est gravé dans le marbre, sur Internet, et devient vite viral quand ça croustille. On l'a vu lors d'une récente affaire criminelle, où l'intimité d'un couple a été dévoilée et relayée à partir notamment de vieux Sms. Effrayant.
Pour en revenir à ce roman : Batool, tu aurais dû écouter ta maman, entendre sa méfiance et sa volonté de te protéger, de ne pas te jeter en pâture ! 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
Milllie
  26 septembre 2020
Un roman très court clairement destiné aux adolescents (l'objectif annoncé de cette nouvelle collection étant apparemment de faire venir à la lecture ceux qui sont rebutés par les livres trop ardus) et que j'ai trouvé bien décevant.
Batool a 15 ans et quand elle est repérée par la recruteuse d'une émission de télé-réalité à la Koh Lanta version adolescente, sa vie bascule dans un rêve. Mais le montage final de l'émission sera bien loin de refléter la réalité et une petite phrase sortie de son contexte et montée en épingle sur les réseaux sociaux va faire de sa vie un enfer.
L'intrigue de ce roman est assez prévisible depuis le début puisqu'on se doute vite des déconvenues qui attendent Batool et du mauvais tour que va lui jouer l'équipe de l'émission. La première partie est plutôt sympa et se lit vite, on découvre un peu la vie de cette jeune fille puis son enthousiasme à l'idée de participer à cette émission. Bien sûr le peu de pages m'a paru frustrant, on n'a pas le temps de vraiment faire connaissance avec les personnages, les caractères et les situations sont à peine esquissés. le suspens pour le lecteur consiste à essayer de deviner ce qui a bien pu se passer dans cette émission et ce qui a dérapé et a ensuite fait de Batool une victime. La vérité est dévoilée petit à petit mais quand elle est finalement révélée elle s'avère plutôt décevante : une bête manipulation d'images, une phrase sortie de son contexte et qui s'emballe, rien que du finalement très banal. La suite m'a paru bien fade également, rien de très nouveau et l'auteur n'arrive pas vraiment à nous faire ressentir de l'intérieur ce qui arrive à Batool ni même le poids que peuvent avoir les réseaux sociaux et le jugement des amis à cet âge là. Quand à la fin je l'ai trouvée assez stupide et presque choquante...
Je pense que je n'étais clairement pas dans la cible visée par ce roman mais je l'ai trouvé vraiment fade même pour des adolescents entre son intrigue prévisible, son récit trop court pour qu'on s'attache vraiment et le peu de réflexions qu'il offre sur des problèmes pourtant d'actualité (oui la téléréalité nous ment et les réseaux sociaux c'est mal... mais bon, à part ça pas grand chose d'autre).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Root
  03 juillet 2020
À 15 ans, Batool mène une vie ordinaire. Elle va au lycée, a des amis, une famille aimante. Alors qu'elle fait quelques courses avec sa soeur, une productrice l'aborde : c'est elle qu'elle veut pour son émission, un jeu télévisé intitulé le Dernier Survivant. D'abord réticents – ils n'ont pas envie que leur fille s'expose ainsi à la télévision –, les parents de Batool cèdent devant l'insistance de la jeune fille. Flattée d'avoir été choisie et intriguée par l'expérience qui l'attend, Batool prend l'avion pour les Fidji, où a lieu le tournage. Mais entre rivalités et alliances stratégiques, elle se rend vite à l'évidence : ici, pas de franche camaraderie. Malgré une ambiance déstabilisante, elle s'efforce de rester fidèle à elle-même, et de renvoyer l'image d'une ado intègre, qui fera la fierté de sa famille et de ses amis. Elle est alors bien loin d'imaginer la tournure que va prendre le Dernier Survivant…
Aujourd'hui, la téléréalité crée les stars de demain : on ne peut pas passer à côté. Avec ce court texte, Julien Dufresne-Lamy met en avant la gravité des conséquences engendrées par ce phénomène de notoriété 2.0. Aveuglée par l'euphorie du jeu, la jeune héroïne briguait juste une popularité toute légitime à son âge. Un décor paradisiaque, de nouvelles rencontres, le plaisir de la compétition… peut-on lui reprocher d'avoir voulu épater ses proches ? Sur l'île, Batool n'a pas joué de rôle. Elle s'est montrée loyale, courageuse. Une adolescente, avec sa détermination, ses faiblesses, sa sensibilité, ses humeurs. Non, le plus à blâmer ici, c'est le public.
Le message est simple : ne vous fiez pas à ce que vous servent les médias. La télévision vous donne du spectacle. Toujours. Dites-vous bien que tout est à replacer dans son contexte. Vous faites les stars de demain, vous les défaites. Sans public, pas de programme, sans public, pas de scandales. Je suis dans l'utopie que l'on devrait apprendre aux enfants à « regarder la télé » et à rester vigilants face aux informations qui les atteignent constamment, car plus on apprendra à la jeune génération à décrypter le flot d'images continu qui la submerge, plus on pourra éviter les dérapages, et les vies brisées. Un second blâme pour les productions, et un appel à la méfiance : une prod, quelle qu'elle soit, ne vous offre pas votre heure de gloire sans rien vous prendre en échange. Votre popularité nouvelle profite à plus malin que vous.
Comme toujours, l'auteur, avec des mots percutants, des personnages réalistes, met en lumière des sentiments qui parleront à chacun. le ton est juste, le propos est fort, et il a brillamment su donner la parole à une adolescente, contournant les clichés pour inciter à réfléchir sur ces pseudo-vérités qu'on nous assène. Ma Story est un texte actuel, reflet d'une époque dont on se plaint souvent, mais que nous participons à alimenter. Chaque établissement scolaire, dans le primaire comme dans le secondaire, devrait en ajouter quelques exemplaires sur ses étagères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mesmotssurlesleurs
  13 juillet 2020
Ce n'était pas prévu mais Batool va passer à la télé ! Repérée sans avoir rien demandé, elle hésite peu et finalement se démène pour convaincre sa famille d'accepter. Il faut dire que c'est tentant, cette sorte de Kho Lanta pour adolescents. Et à peine annoncée, la nouvelle fait son effet et à son retour, elle est devenue une star dans son lycée. Elle, Batool, jeune fille sans histoire. Sauf que justement, créer des histoires, la télé, elle sait faire. Alors d'images coupées en paroles tronquées, Batool va découvrir chaque semaine ce qu'il reste de son aventure depuis son canapé. Jusqu'au jour où...
J'arrête là le résumé parce que cette histoire, il faut la lire et la faire lire. A nos ados, à nos enfants. A tous finalement. C'est un petit livre important qui met la lumière sur la manipulation par l'image et les mots, et les dérives des réseaux sociaux. En quelques pages, Julien Dufresne-Lamy souligne l'importance du recul, de la réflexion, du doute, de la bienveillance. Ne pas juger trop vite, trop fort, tant qu'on ne sait pas tout. Et même si. Penser à l'autre, celui dont on se moque, celui qu'on insulte, celui qui reste derrière, de l'autre côté, et qui reçoit les vagues. A l'heure du tout-va-vite, du tout-public, des mots et du soi affichés, le harcèlement prend une toute autre mesure. Ce n'est pas nouveau tout ça, évidemment, mais l'ampleur a changé. Et pour les souffre-douleur, il n'y a vite plus d'abri.
J'ai été touchée, très touchée, par Batool. Alors j'ai glissé ce livre sur le chevet de ma fille, pour qu'elle sache, qu'elle réfléchisse, et qu'on en discute, encore. Parce que même à 9 ans et encore préservée, elle peut comprendre et apprendre, à se méfier, à mesurer ses mots, mais aussi à se protéger. Parce que justement, à 9 ans, ce livre-là se fera graine et grandira avec elle. Et je ne peux que vous conseiller de faire de même. le format est parfait (96 pages, mise en page claire et aérée), le prix aussi (5,90€). Y a plus qu'à foncer en librairie ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
CetsakCetsak   17 juin 2020
Derrière nous, nous avons des siècles de sciences, de mathématiques, d’histoire, de lettres et de philosophie. Nous avons écumé les plus grands progrès de la Terre, les plus belles inventions, les connaissances des mondes les plus précises, et pourtant, pour le meilleur et surtout pour le pire, nous ne croyons que ce que nous lisons.
Nos vérités ne sont que nos perceptions.
Commenter  J’apprécie          130
CetsakCetsak   14 juin 2020
- Batool, c’est joli comme prénom. Vraiment mignon. Ça vient d’où, ça veut dire quoi ?
Pourquoi dès que quelqu’un à un prénom à consonance étrangère, on lui pose cette question ? Pourquoi ce besoin d’histoires, de folklore et d’images exotiques façon carte postale ? Est-ce qu’on demanderait la même chose à Jean-Pierre ou Patricia ?
« Oh Nolwenn, que c’est joli ! Ça veut dire quoi, cidre ou farine de sarrasin ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
CetsakCetsak   16 juin 2020
Dans mon canapé, je prends déjà conscience que l’émission n’est qu’une version déguisée de mon aventure. Je suis double, dénaturée, presque schizophrénique. Et parfois, devant les images à la télé, je ne sais plus qui je suis.
Commenter  J’apprécie          90
ZilizZiliz   24 janvier 2021
[ jeu de télé-réalité de 'survie' ]
Jour 19.
Il pleut à tout rompre depuis trois jours. (...)
Les conversations sur le camp se raréfient. Les tensions montent. Ça va mal finir et, planquée dans les fourrés, la production l'espère, oh oui.
Commenter  J’apprécie          80
CetsakCetsak   19 juin 2020
Écrire, c’est ne plus penser. Partir ailleurs. Dévaler une pente qui n’existe qu’en soi.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Julien Dufresne-Lamy (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Dufresne-Lamy
Si la transidentité est heureusement sortie du placard depuis quelques années maintenant, elle n'est malheureusement pas encore totalement comprise. La faute à ce satané carcan patriarcal rigide ? Certainement...
En écrivant Mon père, ma mère, mes tremblements de terre, Julien Dufresne-Lamy pose un regard juste et bienveillant afin d'expliquer le processus transidentitaire de manière à réduire les stéréotypes et les incompréhensions. Trop fort !
Déjà conquise par son roman précédent qui abordait avec brio l'univers des drag-queens, celui-ci, plus poétique, propose la rétrospective bouleversante d'un fils qui attend son père à la sortie du bloc-opératoire. Un père qui porte désormais le prénom d'Alice.
Troublant et poignant.
Lien blog : https://bookncook.over-blog.com/2021/05/book-n-furious-mon-pere-ma-mere-mes-tremblements-de-terre-julien-dufresne-lamy.html
+ Lire la suite
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Boom (PAUL)

En quelle année est sorti ce livre ?

2014
2018
2019
2012

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Boom de Julien Dufresne-LamyCréer un quiz sur ce livre

.. ..