AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MarieC


MarieC
  09 avril 2012
Un peu comme l'Etranger de Camus, le narrateur a fait la Résistance sans vraiment s'y sentir impliqué. Son père, militant communiste, lui annonce qu'il doit passer pour mort afin de pouvoir rejoindre la Résistance. le jeune homme s'exécute (au sens propre ?) et va sur ordre, passer 3 ans dans la clandestinité, le plus souvent sans réellement comprendre les raisons de ses actes, puisque les organisations sont cloisonnées par sécurité. Son parcours est cependant exemplaire, à la fin de la guerre, les nazis le considèrent comme particulièrement dangereux... Jamais pourtant il n'agit par idéal, politique ou patriotique, ni n'affirme aucun principe. Sa sympathie pour un équipage de sous-mariniers allemands ne l'empêche pas de transmettre les informations qui vont les faire tuer, malgré des difficultés qui auraient pu l'en en dédouaner. Toutes ses pensées vont à quelques personnages qu'il rencontre, Mila, sa chef de réseau à laquelle il voue un amour aussi absolu que silencieux, un sous-marinier allemand, dont il finit par élever le fils, un résistant rencontré en prison. Au retour de la paix, il poursuit cette vie sans convictions, en épousant une femme qu'il n'aime pas, mais que ses parents apprécient, en adoptant une profession qui ne le passionne pas. Servi par une écriture simple et fluide, ce récit assez court touche au coeur, par sa simplicité et ses étranges ambiguïtés.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus