AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803635580
56 pages
Éditeur : Le Lombard (07/05/2015)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 262 notes)
Résumé :
Dans un petit village de France occupé par l'armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l'ennemi. Mais comment s'opposer à un si puissant adversaire quand on n'a que treize ans ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (94) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  05 mai 2019
Les enfants de la résistance est une bande dessinée très intéressante pour les enfants de à partir de neuf ans (avec assistance) comme pour les adultes soucieux de raviver leurs connaissances de cette terrible période de la seconde guerre mondiale.
Plutôt axé sur la résistance, le récit expose les grandes lignes de la guerre, et explique clairement les événements et leur origine. Il aide à comprendre comment des enfants qui ont vécu la défaite de 1940 sont amenés à entrer en résistance. Il montre aussi les balbutiements des groupes, leur fragilité au départ, les erreurs commises juste après la défaite, et met en évidence le courage de ces personnes qui n'ont pas hésité à mettre leur vie en jeu pour débarrasser la France de l'occupant.

l'histoire met en scène le jeune François, enfant d'agriculteur, Eusèbe, le fils de l'instituteur, et Lisa, petite fille qui a perdu ses parents en raison des bombardements durant l'exode des familles allemandes qui refusèrent le régime d'Hitler.
Le petit François ne parvient pas à accepter que la France soit occupée, que des gens qu'il a aimé meurent au combat, très vite, il imagine de toutes petites actions contre l'ennemi comme ne pas prêter attention aux soldats qui patrouillent dans le village, puis il subtilise à l'école, une petite imprimerie avec l'idée de produire ses premiers tracts, ne réalisant aucunement les conséquences possibles de ses actes, puis se livre à un sabotage… reproduisant fidèlement les erreurs des pionniers de la résistance. Il sera confronté aux prémices de la collaboration qui commencera à diviser la population française.

Cet album est le premier tome d'une série de cinq ouvrages édités pour l'instant, très abordable pour les jeunes, il permet d'assimiler les diverses problématiques liées à la drôle de guerre, d'ordinaires complexes et parfois difficiles à comprendre. Les personnages sont très expressifs et les images traduisent bien la violence vécue durant cette guerre ainsi que la souffrance des populations.

Très bon exposé que je recommande vivement.
La guerre ne se terminant pas au cinquième tome, j'imagine que d'autres épisodes verront le jour prochainement, je l'espère !
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          657
cicou45
  21 septembre 2016
Pour notre nouvelle exposition au sein du service d'archives pour lequel je travaille, le thème choisi fut pour la troisième année consécutive celui de le guerre, en hommage au 100 ans de la Première Guerre Mondiale. Je ne comprends pas bien comment on peut fêter un centenaire en référence à une guerre mais, bon. En revanche, que l'on n'oublie pas, ça oui !
Dans cette bande-dessinée, on retrouve deux gamins de 13 ans, François et Eusèbe, qui donnent l'impression d'avoir compris bien avant leurs aînés ce qui était en train de se dérouler. Notre histoire se situe dans un petit village des Ardennes, relativement épargné jusque là alors qu'arrive la grande débâcle de 1940 et surtout, la signature de l'armistice entre le général Pétain et Adolf Hitler. le père de François, ayant vécu les atrocités de la Première Guerre, voue un culte à celui qu'il considère comme le grand héros de cette époque là mais il va bien vite se rendre compte de son erreur. Eusèbe, quant à lui, en tant que fils d'instituteur, a toujours été élevé dans un monde où les règles doivent être strictement respectées mais pourtant, il est toujours le premier partant quand son ami l'emmène dans de drôles d'aventures...et ce qui s'appellera bien après la guerre "Résistance" en fait partie. On n'a beau n'avoir que treize ans, ce n'est pas pour cela que l'on ne doit pas désobéir aux règles mais uniquement quand cela s'avère nécessaire et pour une juste cause !
L'arrivée d'une petite fille égarée dans le village, présupposé d'origine belge (du moins c'est ce qu'elle affirme) va être un grand chamboulement pour tous et surtout pour nos deux héros !
Le point de vue des auteurs est réellement intéressant car il nous démontre que même en temps de guerre, il ne fallait pas confondre les Allemandes des Nazis car tous n'adhéraient pas aux idées que le pays voulait leur imposer tout comme il ne fallait pas confondre Français et gentils ou Français et collabo. Bref, dans la vie, tout n'est jamais tout blanc ni tout noir et il faut faire vraiment attention à ne pas juger les gens trop vite et surtout à ne pas faire de généralisation. Ne pas rester sur des à priori mais sur des faits avérés et surtout se forger sa propre opinion et non pas "Oui, mais, on m'a toujours dit que..."
Une bande-dessinée vraiment très bien travaillé sur le plan graphique avec un scénario richement documenté. le petit dossier qui y fait suite en est d'ailleurs la preuve. Un deuxième tome que je devrais pouvoir lire très prochainement mais en attendant, je ne peux que vous recommander cette première lecture pour commencer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
claireo
  05 octobre 2017
Une bande-dessinée très juste sur l'implication des enfants dans la résistance française.
Ce premier tome parle des premiers temps de l'occupation dans un petit village, du point de vue des enfants. Les opinions des uns et des autres dans le village se dessinent, et le petit groupe d'amis souhaite réagir à l'occupation malgré leur jeune âge. le ton est juste, réaliste, et les dessins très agréables.
Commenter  J’apprécie          442
manU17
  04 août 2015
De leur village des Ardennes, du haut de leurs treize ans, François et Eusèbe assistent à la débâcle de juin 1940. Quand les troupes allemandes traversent leur village, c'en est trop pour Eusèbe. Il fait mine de les ignorer, hors de question pour lui de laisser penser à l'ennemi qu'il pourrait avoir peur. Animé par la fougue de la jeunesse qui le limite pourtant, il est bien décidé à agir plutôt que de se résigner comme trop d'adultes semblent le faire.
Dans le tumulte des événements, François et Eusèbe vont aussi faire la connaissance de Lisa, une jeune réfugiée Belge. A leur échelle, les enfants vont mener différentes actions comme de petites graines qui amènent de grands changements dans les états d'esprit pour commencer…
Ce que j'ai énormément apprécié dans cette bande dessinée, c'est que la vision des auteurs n'est pas manichéenne. Les personnages, notamment les adultes à travers le personnage du père et du parrain de François, ne sont pas noirs ou blancs. Ils ont des doutes, des questions et évoluent au fil du temps et de l'Histoire comme avec l'Armistice ou l'attitude de Pétain. de même, les soldats allemands sont montrés de manière plus complexe que c'est généralement le cas.
En fin d'album, un dossier de sept pages revient sur cette période troublée de l'Histoire.
Avec Les Enfants de la résistance, premières actions, c'est une mission réussie pour Ers et Dugomier, espérons que la suite sera à la hauteur de ce premier opus.

Merci à Babelio et aux Éditions le Lombard pour cette découverte !

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
boudicca
  04 décembre 2017
Mai 1940. le maréchal Pétain prend la décision de signer l'armistice avec les Allemands, divisant ainsi la France en deux. le petit village de Pontain l'Ecluse se trouve désormais en zone occupée, et pour François et Eusèbe, deux amis de 13 ans, il n'est pas question de se résigner et d'accepter sans broncher la présence des troupes ennemies. Mais comment résister lorsque l'on est encore qu'un enfant et que les adultes semblent s'être résignés à leur sort ? L'ouvrage pose la question intéressante de la place des enfants pendant la Seconde Guerre mondiale. Outre le cas de François et Eusèbe, qui lancent sans le savoir les prémices d'un mouvement de résistance, on découvre ainsi celui de la petite Lisa, réfugiée belge ayant fui son pays pour échapper à l'avancée nazie. En très peu de pages, l'album aborde de manière intelligente une multitude de thèmes qui permettent de brosser un portrait le plus réaliste possible du quotidien des populations civiles vivant sous la menace nazie : l'exode massif de ceux cherchant à fuir les persécutions et les dangers rencontrés sur la route, la naissance balbutiante de mouvements de résistance, la séparation des familles... Les trois adolescents sont évidemment très attachants, on admire leur courage et leur ingéniosité, mais le scénario a l'avantage de ne jamais tomber dans la facilité ou le manichéisme. Tous les soldats allemands ne sont ainsi pas détestables, tandis que certains proches de la famille du héros manifestent leur soutien inconditionnel à Pétain.
Un premier tome intéressant et très bien documenté qui possède suffisamment d'atouts pour séduire un public adolescent aussi bien qu'adulte. A noter qu'un dossier historique a été ajouté en fin d'ouvrage pour compléter les informations fournies par le récit. Divertissant et instructif !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330

critiques presse (5)
BDZoom   12 mai 2017
L’humour de Vincent Dugomier permet de dédramatiser de nombreuses situations dramatiques, et montre de manière réaliste la vie des Français sous l’Occupation.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   13 juillet 2015
Ce cadre historique, qui, tout en se basant sur des lieux et des personnages de fiction, frappe par sa justesse et sa lisibilité.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   05 juin 2015
La force de l’ouvrage provient de sa grande subtilité. Les auteurs évitent tout manichéisme.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Sceneario   26 mai 2015
Cette bande dessinée, en plus de nous raconter une belle histoire avec aventure, action, intelligence, courage et amitié à la clé, nous invite à réfléchir.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   22 mai 2015
Plein de rythme et de vie, sans oublier un fond quasiment scolaire (cf. le dossier qui clôt l'ouvrage), Premières Actions permet une première approche raisonnée de l'Occupation.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
Scarlett2020Scarlett2020   25 mai 2020
Eusèbe, François vont passer à
Eusèbe, François et Lisa
Très belle bande dessinée
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   21 septembre 2016
"Au terme de mon parcours, je me rends compte combien l'homme est fragile et malléable. Rien n'es jamais acquis. Notre devoir de vigilance doit être absolu. Le mal peut revenir à tout moment, il couve partout et nous devons agir au moment où il est encore temps d'empêcher le pire."

(Germaine Tillion)
Commenter  J’apprécie          170
manU17manU17   09 juillet 2015
Des regrets, des frustrations... Voilà sans doute ce qui avait poussé les gens à élire Hitler !... Le nazisme était un parti pour gens déçus.
Commenter  J’apprécie          210
SaiwhisperSaiwhisper   05 décembre 2017
Un phénomène imprévu se produisit. Les villageois se mirent à détester l’occupant. L’opinion basculait.
Les regards se chargeaient d’une haine farouche. Ils nous disaient enfin que oui, notre lutte était légitime, qu’il fallait relancer le combat car jamais aucune entente avec cet occupant ne serait possible !

Commenter  J’apprécie          80
sevm57sevm57   11 avril 2017
Une chose m'énervait. Les gens avaient repris leurs activités d'avant, comme si rien ne s'était passé. Il s semblaient honteux et toujours plus résignés.
Commenter  J’apprécie          140
Lire un extrait
Videos de Vincent Dugomier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Dugomier
#MonRendezVousLombard Pendant le confinement, découvrez chaque jour un nouveau rendez-vous sur notre site web !
Lundi - À la rencontre de nos auteurs - interview Nous retrouvons Vincent Dugomier qui nous présente Les Omniscients, sa nouvelle série avec Renata Castellani ! Comment ont ils travaillé ? Quelle est la genèse du projet ?

Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle interview, cette fois avec Tristan Roulot, scénariste du Convoyeur !
Tous les rendez-vous sur : https://bit.ly/monrendezvouslombard
autres livres classés : résistanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1967 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..