AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803670267
Éditeur : Le Lombard (03/02/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Le papa de François a été fusillé par les nazis. Après cette épreuve, François, Lisa et Eusèbe sont plus que jamais déterminés à reprendre leurs activités résistantes. Toujours cachés sous le nom de « LYNX », ils mènent à bien de nouvelles missions, parfois très dangereuses, en collaboration avec « PEGASE », un agent de Londres, qui ne voit en eux que des petits messagers. L'oncle de François, qui espère revenir dans la ferme de son frère décédé, a beau être de la f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  26 mai 2019
Nous sommes en 1941, La résistance s'étoffe, se spécialise, s'arme, épaulée par les services secrets et les agents spéciaux envoyés d'Angleterre.
François, qui assiste aux premières exécutions de résistants est plus résolu que jamais à se lancer dans des actions de résistance. Les personnages qui dès le début, Laissaient supposer leur fidélité au Maréchal Pétain, s'affirment, particulièrement l'oncle et parrain de François, ce qui ne fait qu'exacerber sa haine de l'envahisseur. Il tente de reprendre contact avec un complice de son père qui se manifeste rapidement sous le nom de « pégase » pour proposer des missions au Lynx, organisation de résistance qui ne compte parmi ses membres, que François lui-même, Lisa et Eusèbe, fils de l'instituteur. Pégase pensant que le Lynx est un adulte, va confier une mission risquée à François…

Un Tome vraiment intéressant et riche en action dans lequel on apprend beaucoup : intensification de la résistance, représailles, collaboration, haine des Juifs, réquisition du cuivre pour la fabrication d'armement, tension entre les enfants, car Lisa, malgré la situation, reste Allemande souffrant de voir son peuple s'investir dans cette guerre meurtrière, ce qui permet de souligner l'absurdité de la guerre, la résignation d'une partie de la population qui ne demandait que la paix.

François et Eusèbe vont également faire leur apprentissage politique par le biais de l'entrée en guerre des Etats-Unis contre le Japon et l'entrée en Russie des troupes allemandes.

Un volet très réussi, tant du point de vue du récit que de celui de l'image, agréable, nette, très lisible, bien détaillée au contraste qui lui donne vie.

Lien : http://1001ptitgateau.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          504
claireo
  14 novembre 2017
Après la mort du père de François, il semble plus difficile pour les amis de continuer la lutte. le danger est bien présent et l'identité du Lynx est toujours un mystère pour les adultes.
Une histoire intéressante dont j'attends impatiemment la suite.
Les documents de fin sont très bien choisis et intéressants.
Commenter  J’apprécie          272
fannyvincent
  23 septembre 2018
Troisième tome des "enfants de la résistance", qui se déroule entre le printemps et la fin de l'année 1941, année de l'entrée en guerre de l'URSS et des États-Unis, ces "deux géants" derrière le titre de ce troisième volet...
Cette série, à mon sens vraiment tout public, est décidément particulièrement instructive, et donc hautement recommandable. le dossier historique en fin d'ouvrage est un superbe complément à l'histoire elle-même, dans laquelle nos trois jeune héros poursuivent le combat, intensifient la résistance, malgré les drames personnels subis. Des enfants qui se posent de plus en plus de questions sur la politique, avides de saisir les enjeux des combats...
Commenter  J’apprécie          120
Cetaitpourlire
  21 décembre 2017
La résistance vécue par les enfants, parce qu'il « faut bien commencer par quelque chose».
Un gros coup de coeur adressé (notamment) aux plus jeunes, contée par trois copains résistants qui auraient pu être les leurs. Une série BD à (leur) lire, documentée, où le mal côtoie le bien dans les deux camps, qui suggère l'horreur en demi-teinte, sans jamais la dévoiler directement.
La douceur des traits dessinés dans une gamme chromatique associée à l'époque et le champ lexical de l'enfance octroient à cette série une vertu éducative que le devoir de mémoire nous recommande de nous procurer d'urgence.
Ne manquez pas les fiches pédagogiques à la fin de chaque tome ainsi que sur le site web http://www.lelombard.com/enfantsdelaresistance/, courez à l'expo associée et si cette série vous est inconnue, rattrapez-vous pour la sortie du tome 4 prévue en janvier 2018 !
« Les enfants de la résistance » raconte chronologiquement l'histoire d'un village de la France occupée qui va basculer dès le début de la seconde guerre mondiale dans la lutte contre l'occupant et ce, grâce aux actions de trois copains, François, Eusèbe, et Lisa.

François, lucide petit bonhomme qui demande à son ami de ne pas regarder les Allemands passer dans la rue : « mais faut bien commencer par quelque chose. Là, j'ai pas envie de les considérer comme des vainqueurs, ça leur ferait trop plaisir ! ». Eusèbe, qui met rapidement le doigt dans l'engrenage. Et la petite Lisa, fille d'opposants Allemands ayant fui l'Allemagne nazie, recueillie par les parents de François qui la feront passer pour leur nièce.
Très vite, les actions des trois enfants les mènent à la tête d'un réseau de résistance. «Le lynx », comme ils se font appeler, iront jusqu'à organiser le sabotage d'une usine. Ils côtoieront dans leur révolte tant l'humanisme que la cruauté et la bêtise, sans distinction de camp. Ils appréhenderont des notions telles que le nazisme, le communisme et le capitalisme. Ils perdront « le Libre» dans l'aventure, mais ne renonceront pas à leur liberté.
LA RÉSISTANCE PAR LES ENFANTS, CONTÉE POUR LES ENFANTS
« Les enfants de la résistance » montre une facette de la seconde guerre mondiale axée sur les civils, en particulier les enfants. Notre histoire, leur histoire, est contée aux plus jeunes par des enfants de leur âge, avec leur vocabulaire (« des chefs aux idées proches de celles d'Hitler »).
J'ai particulièrement apprécié la vision non manichéenne de la BD qui permet aux enfants de comprendre seuls qu'un camp ne suffit pas à catégoriser un être humain de bon ou de mauvais. Cette vision se retrouve chez Lisa, fille d'opposants au régime nazi, mais aussi dans les personnages secondaires, par exemple le parrain de François, opinant aux idées de Pétain, ou certains officiers Allemands aidant les civils Français.
Un autre point fort de la BD est de faire parvenir à émouvoir et à prendre conscience de l'horreur, sans jamais dévoiler de violence. Une certaine pudeur ressort en effet des dessins, très doux, dans une gamme chromatique associée à la seconde guerre mondiale. Par exemple, un « plaf », un « pan pan », des jambes qui tentent de s'échapper, et ensuite un soldat à terre, avec la tête de laquelle s'écoule une de sang, sur le sol devant l'école.
La vérité historique, étayée dans le dossier pédagogique à la fin de chaque tome, constitue un atout majeur de cette BD selon moi. Les enfants peuvent en effet aller plus loin dans leur compréhension des faits, dès après leur lecture. Les explications données directement dans les planches par le père d'Eusèbe, instituteur, sur différentes idéologies, permettent quant à elles d'apporter des précisions pendant la lecture même, afin de ne pas perdre les plus jeunes avec, à ce moment-là, un vocabulaire spécifique, tout en les laissant achever leur lecture sans être perdus ou découragés par un manque de compréhension.
La carte située au début de chaque tome est également un outil didactique, aux différents clins d'oeil (le papier peint, la localisation exacte de Lisa, un irréductible village De Gaulle qui résiste encore et toujours à l'envahisseur ?).
J'ai considéré que la série apportait réellement des clés de compréhension de l'action de civils, le plus souvent anonymes, tout en décortiquant la complexité de la situation historique. Cette vision complexe de l'Histoire, expliquée de manière simple (mais non simpliste) élève cette BD à mon sens au rang des très grandes.
Lien : http://cetaitpourlire.be/ind..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Takalirsa
  14 octobre 2017
J'ai trouvé le démarrage de ce troisième tome un peu lent. Ce n'est que lorsque le Lynx reprend ses activités, au bout d'une dizaine de planches, que l'action s'enclenche vraiment. En prenant contact avec le mystérieux résistant Pégase, les missions des enfants prennent une nouvelle tournure : c'est le début de la lutte armée, ce qui n'est pas sans risque ! Toujours persuadé que François et ses amis ne sont que des intermédiaires, l'homme ne mesure pas le danger qu'il fait courir au petit groupe, ce qui crée une tension supplémentaire.

Côté famille, la situation évolue également : le parrain parisien de François, alléché par l'ouverture prochaine du testament de son frère, vient s'installer dans la ferme qu'il convoite. Pétainiste invétéré, il tient, avec son ami Boniface, des propos antisémites particulièrement odieux ("avoir laissé un Juif devenir notaire ?!"). Sa présence est vécue comme une intrusion, cependant son filleul saura en tirer profit!

Par ailleurs, 1941 marquant l'entrée en guerre des Etats-Unis et de l'URSS, le jeune héros se pose des questions sur les mots qu'il entend, "capitalisme" et "communisme", et ces notions politiques sont expliquées au passage, de manière très claire. L'auteur évoque aussi un sujet peu traité : la récolte du cuivre, officiellement pour protéger les cultures des maladies, en réalité pour approvisionner les usines d'armement allemandes. Comme d'habitude, un dossier documentaire en fin d'ouvrage apporte des compléments d'informations et des illustrations d'époque.

Côté graphisme, le dessin est toujours aussi soigné et agréable à parcourir. J'ai beaucoup aimé les vignettes de la scène d'ouverture au cimetière, ainsi que l'épisode de l'attaque aérienne. Cette série de qualité est un excellent moyen de faire découvrir la Seconde Guerre mondiale aux plus jeunes !
Lien : https://www.takalirsa.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (3)
Sceneario   13 mars 2017
Cet album est une belle et bonne suite aux deux excellents tomes précédents
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   24 février 2017
Série attachante à la réalisation soignée et ultra-documentée, Les enfants de la Résistance démontre que l’Histoire est un sujet passionnant quand elle est bien racontée.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   21 février 2017
Ce genre d’album est un outil de transmission très efficace qui permet non seulement d’apprendre l’Histoire mais aussi les ressorts moraux et citoyens qui doivent la conduire.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
mandrake17mandrake17   04 août 2017
- Moi non plus, je ne veux pas que l'Allemagne gagne la guerre, mais c'est tout de même mon pays! Des tas de soldats allemands vont mourir!... peut-être des gens que je connais... Ce ne sont pas tous des nazis, tout de même!?... Ils n'ont pas tous choisi de faire la guerre! Et puis des soldats russes vont mourir aussi.. des civils!... On ne peut pas se réjouir d'une guerre!
- Je suis désolé, Lisa. Mes paroles ont dépassé ma pensée, et...
- Je sais, Jules! Si la Russie bat l'Allemagne, c'en sera fini de ce fou d'Adolf Hitler, et vous pensez que ça fera l'affaire de la France!... Mais vous devez savoir... que la Russie est dirigée par Staline! Et Staline est aussi un dictateur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fannyvincentfannyvincent   24 septembre 2018
- Vous croyez que les gens qui luttent contre les nazis vont cesser de le faire maintenant qu'ils ont vu qu'ils risquaient d'être fusillés comme le papa de François ?
Commenter  J’apprécie          40
TakalirsaTakalirsa   14 octobre 2017
- C'est compliqué, la politique !
- Oui, et quoi qu'il se passe, elle s'invite toujours partout !
- Ouais, elle n'a pas fini de modifier le monde !
Commenter  J’apprécie          40
htidujhtiduj   17 octobre 2018
- TU ES COMPLÉTEMENT FOU.
- ATTENDS !... NON ! C'EST GÉNIAL.ON VA L'AIDER !
- POUR LES REPÉRAGES , OUI, MAIS LE GRAND SOIR , JE DOIS AGIR SEUL ! ... NOUS N'AVONS QU’UN SEUL VÉLO PUR FUIR !
- DOMMAGE ! ... J'AURAIS BIEN VOULUS ASSISTER AU FEU D'ARTIFICE ! POUR POUVOIR DIRE PLUS TARD A MON PRE QUE J'Y ÉTAIT.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake17   04 août 2017
J'étais en train de comprendre que la recherche d'égalité par les uns pouvait provoquer de l'injustice chez d'autres. Comme pour mon parrain. Tout semblait si compliqué pour créer un monde où chacun trouverait sa place.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Vincent Dugomier (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Dugomier
Vincent Dugomier - Les enfants de la résistance
autres livres classés : résistanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3441 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre