AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Urbex tome 1 sur 3

Clarke (Illustrateur)
EAN : 9782803677009
56 pages
Le Lombard (27/08/2021)
3.39/5   72 notes
Résumé :
Si les murs des vieux bâtiments pouvaient parler, que raconteraient-ils…? Depuis qu’Alex et Julie ont franchi la porte de la Villa Pandora, ils ont la réponse ! À présent, à chacune de leurs explorations urbaines, les deux adolescents sont assaillis par des visions de vies d’inconnus. Autant de fragments qu’ils vont devoir recoller, au risque de voir leur identité vaciller à mesure qu’ils tentent de comprendre les étranges pouvoirs dont les a investis la mystérieuse... >Voir plus
Que lire après Urbex, tome 1 : Villa PandoraVoir plus
La forêt du temps, tome 1 : Les enfants de la pierre par Roulot

La forêt du temps

Tristan Roulot

3.69★ (110)

3 tomes

Rosamée, tome 1 : La Traversée interdite par Chabbert

Rosamée

Ingrid Chabbert

3.61★ (62)

1 tomes

Splash, tome 1 : Premières gammes par Le Ray

Splash

Adrien Le Ray

3.79★ (52)

1 tomes

Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 72 notes
5
6 avis
4
8 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis
Grâce à une Masse Critique Babelio, c'est avec Urbex qu'il nous est donné de découvrir un peu plus les oeuvres de Vincent Dugomier (Les Enfants de la Résistance), ici accompagné du dessinateur Clarke.

Exploration urbaine
Julie et Alex sont deux lycéens passionnés d'urbex (« urban exploration » en anglais), ils visitent des bâtiments le plus souvent abandonnées, pratique non autorisée mais non lucrative. Et cette fois, ils pensent avoir mis la main sur une pépite : la villa Pandora semble n'avoir jamais été visitée par de tels explorateurs. Toutefois, les événements n'en deviennent que plus bizarres quand, ce soir-là et lors des explorations suivantes, les deux adolescents ont des visions communes et invasives. Que faut-il croire ? Sont-ils visés par ces apparitions ou sont-elles présentes pour n'importe qui ? Les questions se multiplient pour Julie et Alex, et leur entourage ne semble pas comprendre leur tourment. Il s'agit alors de trouver des réponses, quand bien même cela pourrait être risqué, car les apparitions sont parfois hargneuses ou dérangeantes…

Introduction au fantastique
Clarke et Dugomier ont décidé de narrer une fiction aux frontières du fantastique comme une ode à la découverte. Les deux protagonistes ont tous les codes de cette communauté « urbex », qui réunit autant de connectés en mal de découvertes. Ici, la narration leur en sert davantage que ce à quoi ils croyaient avoir affaire. Tout d'abord, les auteurs semblent brouiller les cartes dès le départ en mettant le doute sur l'identité de qui nous raconte cette histoire, et la dernière page ne fait que relancer ce mystère. Ensuite, chaque élément introduit (les hallucinations spatiales, les deux « fantômes » et leur proximité, les pouvoirs développés par les deux protagonistes, etc.) joue sur la corde du « bizarre autant qu'étrange », laissant le lecteur toujours sur le fil du rasoir entre réel ou surnaturel. Toutefois, le style graphique très épuré peut parfois créer un malaise, mais ce n'est pas là qu'il y a le plus d'éléments fantastiques, plus qu'il mise avant tout sur des scènes très sombres, avec rarement des paysages détaillés.

Urbex est donc une série qui débute doucement, mais a du potentiel.
Commenter  J’apprécie          140
Urbex: exploration urbaine de bâtiments abandonnés.
un mot nouveau puisqu'il apparaît dans les années 90 aux USA; mais aussi un mot très fréquemment utilisé par les auteurs pour le donner en titre à leurs livres.
Urbex, un mot qui revient comme un leitmotiv dans cet album à presque chaque page.

Julie et Alex sont deux adolescents qui pratiquent l'urbex en duo ou avec d'autres urbexeurs mais un soir alors qu'ils visitent une maison, des phénomènes paranormaux apparaissent et vont aider nos jeunes amis à résoudre un crise intervenu des années auparavant.

La construction du récit et les dialogues devraient plaire aux ados en quête d'énigmes et" d'arrangements avec la loi" .
Commenter  J’apprécie          130
URBEX (ou Exploration Urbaine) est le mot qui m'a attiré.

J'aime voir les photos sur les réseaux, de ces manoirs, maisons, usines oubliées , au passé fleurissant et pourtant tombés dans l'oubli parfois dans l'état où les personnes se sont comme volatilisées : le couvert est mis ou le lit à peine défait. C'est fascinant quand on aime l'histoire des maisons. L'imagination est en éveil et c'est intriguant.

Cet album est recommandé à partir de 12 ans .

Enfin ,en voyant Vincent Dugomier au sénario, j'ai eu des étoiles dans les yeux car je lis chaque opus " Les Enfants de la Résistance"(Le Lombard) qui compte 7 tomes. Un délice à chaque album. Clarke , dont le coup de crayon est excellent, est connu pour "Mélusine"(Dupuis) .

Je souligne que Mikl a fait un travail fabuleux avec la colorisation de cet album . Son travail donne de l'intensité où il faut , c'est fascinant et j'ai beaucoup apprécié.

Car de l'intensité , il y en a !!

J'imagine qu'il n'arrive pas toutes sortes de phénomènes étranges aux urbexeurs, en général..

Ici Alex et Julie vont être confrontés à des spectres de soeurs assez agressives page 5 et j'avoue que j'ai salué leur sang-froid. Ces deux personnages sont de suite attachants: on va les suivre dans leur vie d'ados, de lycéens et bien sûr dans leur passion , même avec d'autres passionnés. Il y a pas mal d'endroits abandonnés près de chez eux, j'ai noté!!!!

Ils sont vifs, réfléchis, courageux, aventurier.

Vous ouvrez cet album....vous êtes happés avec une hâte : lire le tome 2!
Lien : https://stelladealapage.blog..
Commenter  J’apprécie          130
Alex et Julie sont amis le jour, et explorateurs la nuit : Découvrir des lieux abandonnés, c'est clairement leur truc ! Et pour l'exploration de ce soir, ils sont très motivés étant donné que c'est une exclusivité, personne n'est encore entré dans cette villa. Ils sont emballés à l'idée des likes qu'ils vont avoir grâce aux photos que le jeune homme postera sur les réseaux sociaux. Tout se passe comme prévu jusqu'à la rencontre avec deux jeunes jumelles qui va bouleverser leur vie !

On m'a offert cette BD parce que j'adore l'Urbex ! Dès qu'il y a un livre photo, je l'achète, pareil pour les romans qui parlent de cette pratique ! Je suis réellement fan, je cherche même des spots quand je suis en voiture ou à pied ! du coup, j'étais très emballée à l'idée de découvrir cette lecture ! J'ai été agréable surprise parce que je ne m'attendais pas à ça ! le côté surnaturel est mentionné dans le résumé mais il est exploité d'une façon super intéressante ! Ça amène un côté psychologique, et ça donne une autre perspective à ce que vivent nos deux amis ! Je pense qu'il y a de véritables messages dans cette histoire, et ça me plaît beaucoup !

Leur amitié est aussi très belle parce qu'ils ne se formalisent pas de ceux que disent les autres, ils se soutiennent tout le temps. Ils sont très fusionnels, très liés. J'ai vraiment hâte de les découvrir encore plus dans le tome 2 !
Commenter  J’apprécie          20
Urbex, met en scène deux lycéens qui lors d'une visite dans une villa abandonnée ont des visions voire des apparitions dérangeantes et extrêmement invasives, c'est-à-dire qu'elles arrivent sans avertissement au détour d'une pièce. D'un coup, les deux jeunes se retrouvent plongés dans une discussion de famille ou sont quasiment agressés par des soeurs jumelles un peu effrayantes. Mais les deux jeunes gardent la tête froide et vont tenter d'élucider le pourquoi du comment de ces apparitions.
Alors, c'est très intéressant car dans le 1er tome les choses semblent plutôt simples, ce sont des fantômes et il faut juste élucider leur raison d'être là… Et puis, doucement l'intrigue s'épaissis on ne sait plus vraiment la part du réel et de l'imaginaire. L'auteur arrive même insidieusement à nous mettre un doute quant à la véracité de l'existence d'un des héros de l'histoire.
C'est très intéressant car dès le début il nous donne des indices qui ne sont absolument pas vérifiable, on est embarqués dans l'histoire ballotés d'un personnage à l'autre avec pour chacun une histoire qui s'intègre dans la grande histoire du roman.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (5)
BDGest
05 octobre 2021
Jouant parfaitement de l'ambiguïté de leur construction et sur les mystères qui viennent étoffer leur récit, Clarke et Vincent Dugomier proposent avec Villa Pandora une entrée en matière prometteuse. Nul doute que ce duo, rompu aux séries tous publics prenantes, saura surprendre avec la suite. En tout cas, elle est désormais attendue !
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi
14 septembre 2021
Cette nouvelle série pour ados sonne juste dans la description des relations lycéennes et bâtit un suspense assez solide dès la première séquence. (...) Toutefois, à mesure que le bizarre s’accentue – ce qui est fait avec brio, par un découpage impeccable et un dessin aiguisé d’une grande efficacité – on perd un peu ce qui nous rattache aux deux héros. Car le mystère autour d’eux est trop étiré, et leurs virées urbex nocturnes se révèlent un peu répétitives.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan
07 septembre 2021
On pouvait donc parier sans trop de risques sur ce duo d'auteurs et ce premier épisode (auto-conclusif) d'Urbex nous donne entièrement raison, tant il s'avère original et constitue une bonne surprise.
Lire la critique sur le site : Auracan
ActuaBD
01 septembre 2021
Tout aussi pertinent sur la question des brimades subies à l’école et la thématique de la résolution de ce premier mystère, que dans l’adéquate utilisation de l’Urbex, le premier tome de cette nouvelle série captive de bout en bout, tout en débouchant sur la conclusion bien réalisée de cette première histoire auto-conclusive. Un must de cette rentrée, tant pour les ados que pour les adultes, qu’ils soient fans de fantastique ou tout simplement désireux d’être entraînés bien plus loin qu’ils ne l’auraient cru.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
LigneClaire
25 août 2021
Urbex, c’est l’art d’aller découvrir les endroits les plus flippants possibles. Un jeu qui a ses adeptes mais des fois il peut y avoir des surprises à la taille de l’angoisse inconsciemment recherchée. Du bien travaillé dans toute la gamme de frissons possibles sur un dessin de Clarke qui assure dans le style.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Peut-être valait-il mieux mourir d'envie de savoir ce qui se passait que mourir de le savoir.
Commenter  J’apprécie          72
Fausse gentillesse , réaction archaïque! On ne protège pas les enfants en leur cachant la vérité!
Commenter  J’apprécie          40
- Des soucis ? Tu es bien silencieux..
- Je me concentre avant le bruit...
- Ah oui, ton groupe d’acier, là...
-De métal, maman... on dit un groupe de métal !
Commenter  J’apprécie          10
_ les vérités ne sont pas toutes bonnes à dire. Je fais ça pour les protéger.
_ Fausse gentillesse, réaction archaïque ! On ne protège pas les enfants en leur cachant la vérité !
Commenter  J’apprécie          00
Ferme les yeux… Les endroits abandonnés sont notre biotope, nous y sommes chez nous.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Vincent Dugomier (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Dugomier
Urbex 3
autres livres classés : exploration urbaineVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (133) Voir plus



Quiz Voir plus

Les enfants de le résistance 1.Premières actions

En 1916, à Verdun, le père de François a perdu...

un doigt
une jambe
un bras
une oreille

6 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Les enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actions de Vincent DugomierCréer un quiz sur ce livre

{* *}