AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749931959
Éditeur : Michel Lafon (06/04/2017)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Tracy Crosswhite a passé vingt ans à mettre en doute les faits qui ont entouré la disparition de sa sœur Sarah et le procès criminel qui s’en est suivi. Elle ne croit pas qu’Edmund House – le violeur qui a purgé sa peine et a été condamné pour l’assassinat de Sarah – soit le véritable coupable. Pour que justice soit rendue, Tracy est devenue enquêtrice criminelle dans la police de Seattle, et a dévoué sa vie à la recherche des tueurs.

Lorsque les rest... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  21 avril 2017
Deux réactions sont possibles à la lecture de ce livre :
D'une part, une exclamation enthousiaste, telle celle de Lisa Gardner qui déclare sur la jaquette que c'est « Un des meilleurs livres qu'elle a lu cette année », soit ma propre réaction qui serait plutôt du genre « Mouais….
pas mal, mais sans plus. ».
Du coup sans vouloir critiquer Lisa Gardner, à mon avis, soit elle est copine avec l'auteur, soit elle ne lit pas beaucoup et n'a donc pas tellement de points de comparaison.
Je m'explique, ce polar respecte tous les codes du genre : une jeune femme a disparu il y a 20 ans et on n'a jamais su ce qui lui était arrivé, sa soeur, devenue inspecteur de police n'a jamais pu tourner la page et elle vit avec l'espoir de découvrir un jour la vérité, on trouve un cadavre et il se pourrait que cela relance l'enquête initiale d'autant que le suspect arrêté à l'époque semble être un bouc émissaire, on a des personnages malmenés par la vie qui vont s'entraider et tomber amoureux, une enquête haletante, des secrets, des révélations en cascades, des fausses pistes et un revirement final inattendu….
Bref, ça ressemble à un super polar, sauf que des romans policiers de ce genre, j'en ai déjà lu des centaines, car le style est quelconque, les personnages sont caricaturaux et aucune situation n'est inédite.
Je ne me suis pas ennuyée pour autant, car l'intrigue est prenante, mais une fois refermé, je sais que le souvenir de ce roman va s'estomper très rapidement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
BOOKSANDRAP
  01 avril 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/04/01/le-dernier-repos-de-sarah-robert-dugoni/

Waw quel bouquin. Je l'ai adoré. Je l'ai adoré du début à la fin malgré quelques longueurs dans la seconde partie, malgré que j'avais deviné quelques morceaux du dénouement. Je l'ai adoré dès les premières pages, les premiers chapitres. Je me suis totalement laissée emporter par l'histoire. Faut dire que le sujet c'est totalement ma came. Les disparitions, les bonds dans le temps entre passé/présent pour essayer de comprendre etc.
Si vous n'aviez pas repéré ce thriller avant, notez bien la date de sortie et jetez-vous dessus, c'est clairement une excellente découverte pour ma part, que je tiens vraiment à vous inciter à vous y intéréssé.

Premier points qui m'a sauté au visage et qui m'a tout de suite plu ce sont bien évidemment les flash-backs.
Je le répéterais encore et encore mais qu'est-ce que c'est génial quand il y en a, et plus particulièrement dans les thrillers et policier. Je trouve que ça apporte un rythme fou et un dynamisme à l'histoire. Pour le coup, grace à ces passages dans le passé, on apprends à découvrir Sarah à travers les souvenirs de sa soeur Tracy. On apprends à connaître l'enfant et la jeune femme qu'elle était avant de disparaître. C'était hyper intriguant et hyper prenant dés le début d'avoir droit à ces retours dans le temps. On s'attachait davantage à l'histoire. Mais nous n'avons pas que des souvenirs d'enfance, on retrace également toute l'enquête qu'il y a eu 20 ans plus tôt lors de sa disparition. le jour d'après, les recherches, les suspects, le déroulement de ces interminables jours jusqu'au dénouement. Jusqu'à ce qu'on vive à travers Sarah ce fameux moment où elle a croisé le chemin de la mauvaise personne. C'était véritablement très dur à lire, car durant 500 pages on s'attache à elles et voir comment tout s'est déroulé est éprouvant.

En revenant, Tracy mets un sacré coup dans la fourmilière.
Et c'est ce que j'ai aimé dans son personnage. C'est elle l'héroïne de l'histoire. C'est elle, qui n'abandonne pas et qui souhaite que justice soit faite équitablement. C'est elle qui vit avec le fantôme de sa petite soeur, elle qui n'en dors pas la nuit. Je l'ai trouvé à la fois fragile et extrêmement forte. C'est un personnage déterminée qui ne lâche rien. J'ai été vraiment ravie de voir que l'auteur avait écrit sur un personnage féminin et qu'il avait, avec brio, réussi à retranscrire cette douceur à travers ses mots. Tracy est une personnage complexe et travaillé que j'ai pris plaisir à suivre, malgré l'ambiance morbide de l'intrigue. C'est aussi une jeune femme très touchante. On est tout de suite pris d'affection pour elle et son passé.
Plus on avance dans l'histoire, plus on sent Tracy prête à tout pour faire éclaté la vérité et à trouver enfin le véritable tueur de sa petite soeur. Chaque chapitre ne fait qu'augmenter nos doutes pour certains personnages, on suspecte tout le monde, on ne comprends pas certaines réactions, on trouve un air coupable à certains, des paroles douteuses à d'autres. L'intrigue est tissée de manière à ce qu'on n'en sache pas plus que Tracy. On la suit en temps réel dans ses démarches et c'est ce qui est à la fois terrible car on a envie d'être directement à la fin et en même temps on veut pas quitter l'histoire. On est constamment sous tension. C'était poignant.

Autre point qui m'a plu, le fait qu'il y ai un poil de romance.
Certains n'apprécient pas, d'autres s'en fichent, moi j'aime bien ça car il n'y en a pas trop.
Jaime bien quand dans les romans policier il y a une petite touche d'amour, ça adoucit l'aspect pesant et dur du roman et ça permet aussi aux personnages du roman d'avoir aussi droit à une petite pause. C'est quand même une lecture éprouvante on lit des situations douloureuses, alors un peu de douceur fait plaisir à voir. C'est par contre vraiment quelques pages sur tout le roman, n'ayez craintes pour ceux pour qui c'est totalement rédhibitoire, cela ne prends, à aucun moments, le dessus sur l'intrigue.

Le livre se découpe en deux parties et c'est justement dans cette seconde partie où on commence à distinguer des choses derrière le brouillard épais et dense qui nous envelopper jusqu'à là. Malheureusement, et ce sera le seul point négatif que j'aurais à reprocher à ce roman, c'est le côté un peu plus mou de cette seconde partie. Logiquement on s'attend à ce que tout s'accélère et j'ai trouvé que c'était justement là où c'était parfois trop long. Dommage car ça cassait un peu le rythme qui jusque là tenait en haleine le lecteur. Néanmoins cette seconde partie est très importante et tout de même intéressante, je ne me suis pas lassée une seule seconde. En approchant de la fin, j'avais deviné quelques morceaux du dénouement, c'est dommage pour moi, mais j'ai tout de même était surprise par moments ce qui était très sympa.

« le dernier repos de Sarah » est un très bon bouquin. Je suis époustouflée par le talent de Robert Dugoni à nous entrainer dans son histoire. Sa plume et sa facilité à manier les mots pour nous emmener sur des mauvaises pistes est génial. Je ne connaissais pas du tout cet auteur et putain que je ne regrette pas d'avoir tenté le coup ! Je vous le recommande vivement pour tout ceux qui aiment les livres à suspense, les thrillers soft qui mêlent passé et présent de manière très subtiles. Si vous aimez les mystères, les enquêtes et les révélations fracassantes jetez vous littéralement sur « le dernier repos de Sarah » c'est définitivement une petite perle de ce début d'année. À découvrir absolument ! C'est addictif !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LesChroniquesdAmelie
  31 juillet 2016
Ça faisait un petit moment que je n'avais pas lu de policier. J'aime beaucoup me plonger dans ce genre de roman, mais je suis également tombée sur quelques déceptions. Ceux où, à peine arrivé à la moitié du livre, on sait déjà qui a fait quoi et comment ça va se finir. J'essaie donc désormais de les choisir avec minutie, en faisant en sorte que le résumé ne m'évoque pas une autre histoire et que les critiques soient bonnes. C'est en farfouillant sur Amazon que je suis tombé sur celui-ci : prix attractif et résumé sympa. J'ai donc fait quelques recherches et n'ai lu que des bonnes critiques. Les 500 pages m'ont un peu effrayée mais après tout, je me suis dis que si le suspens était présent et que je me plongais dans l'histoire elles seraient vite lues. Eh bien, je dois vous dire que ce livre est une petite pépite ! Il est juste : génial !
Le Dernier Repos de Sarah est le premier tome d'une série consacrée au détective Tracy Crosswhite. On y retrouve Tracy, une femme à l'esprit torturé depuis la disparition de sa soeur Sarah 20 ans plus tôt. Tracy a laissé tomber sa carrière de professeur pour devenir enquêtrice et résoudre le mystère qui plane sur la disparition de sa soeur, dont le corps n'a jamais été retrouvé. C'est 20 ans plus tard que des chasseurs vont retrouver Sarah. L'enquête de Tracy reprend alors de plus belle car elle est convaincue que celui qui a été condamné n'est pas le véritable coupable. A travers son enquête Tracy va retrouver Dan, un ami d'enfance désormais devenu avocat et possédant deux énormes chiens : Rex et Sherlok. Elle va également remettre les pieds dans un mystère bien plus grand qu'elle… Non, je n'en dirais pas plus !:)
On s'attache rapidement au personnage de Tracy, qui cherche désespérément la vérité. Ce personnage sonne juste : un caractère bien trempé, qui ne veut pas abandonner sa soeur, qui reste droite dans ses idées du début à la fin et a une vie axée autour de la disparition de sa soeur qui lui fera perdre l'homme qu'elle aime. L'intrigue a été extrêmement bien menée du début à la fin. J'ai eu un peu peur, au début de l'histoire me disant dès le deuxième chapitre « si c'est lui qui est responsable alors là vraiment je suis trop forte ! ». Sauf que non, l'auteur nous emmène exactement là ou il veut et on se laisse facilement prendre au jeu. J'ai été surprise jusqu'au bout par la tournure de l'histoire et dans ce genre de roman c'est juste fantastique ! La fin de ce roman n'a pas été bâclée et a été amenée en douceur, ce que j'ai beaucoup apprécié. le personnage de Tracy ne devient pas « cucul la praline » et c'est plutôt chouette, parce que les « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants« , dans ce genre de roman n'ont pas vraiment leurs places.
Le texte a été traduit par Hélène Amalric et je tiens à lui tirer mon chapeau car la traduction est juste parfaite ! Ca a été vraiment très agréable à lire. La lecture est fluide et le texte est rythmé à la fois par les extraits du passé qui y sont ajoutés et par la longueur des chapitres qui ne font pas plus de 5-6 pages. Ce livre est composé de 2 parties, je l'ai donc lu en 2 fois, aussi simple que ça. Je n'ai pas pu me résoudre à le lâcher. Si vous êtes amateur/ trice de policier à suspens, je vous invite vivement à découvrir ce roman qui est sans hésité pour moi un coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Khalya
  30 décembre 2017
Ce thriller est mon premier coup de coeur du mois (je l'ai lu le 23 octobre, il était temps). J'ai été presque immédiatement emportée dans l'histoire et dès le 3ème ou 4ème chapitre, pour moi, tout le monde était coupable ! Je voyais des complots et/ou de tueurs partout !
Le récit alterne entre passé et présent. Dans le passé on lit aussi bien des moments de la petite enfance de Sarah et Tracy que la période entourant la disparition de Sarah et le procès qui en a découlé. Dans le présent, on a affaire à une Tracy déterminée à savoir enfin la vérité sur ce qui est arrivé à sa soeur, quelque en soit les conséquences.
La disparition de Sarah, avec la certitude de tous que la jeune fille est morte, a non seulement détruit sa famille mais aussi la petite ville de Cedar Grove. La peur et l'angoisse que cette disparition a jetée sur les habitants ont eu raison de la prospérité de la ville qui est à présent décrépite et sinistre.
On peut comprendre la colère et l'acharnement de Tracy car, le récit de l'enquête, la présentation des preuves, tout nous démontre une investigation bâclée. On se dit que le sheriff avait une idée précise de qui devait être le coupable et qu'il a fait en sorte que les preuves concordent avec son idée.
Détective dans la police criminelle de Seattle, Tracy ne peut, bien évidemment, pas se contenter d'une telle enquête et est bien décidée à tout faire pour faire éclater la vérité. Mais elle se heurte à un véritable mur. Que ce soit le Sheriff de Cedar Grove, les habitants, l'ancien avocat de celui qui a été condamné, tous refusent de lui apporter leur aide et lui font clairement comprendre qu'elle n'est pas la bienvenue dans la petite ville si c'est pour remuer le passé. Les tentatives pour l'empêcher d'avancer vont se répercuter jusque dans sa propre hiérarchie.
Ce roman nous maintient dans une tension quasi insoutenable qui ne retombe que le temps de petits coup d'éclat : une étreinte entre Tracy et Dan, avocat et ami d'enfance (mais est-il honnête celui-là ? Je vous l'ai dit : TOUS DES SUSPECTS !!!), une tentative pour effrayer Tracy et l'empêcher d'atteindre son but…
Le visage du coupable ne se dessine que quelques chapitres avant la fin et il m'a fallu relire trois fois le passage pour être sûre d'avoir bien compris.
Tous les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires, ont une importance dans la résolution de l'affaire. Chacun apporte une pièce à l'édifice qui nous amène à la révélation finale.
Comme je vous l'ai dit, ce roman est un coup de coeur, et j'ai hâte de découvrir le prochain tome dans lequel on va retrouver Tracy, libérée du poids du mystère entourant la mort de sa soeur… A moins qu'on ne sache pas encore tout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Stewartjef
  04 août 2017
Histoire américaine classique et bien menée.
L'ambiance froide et la neige m'a fait pensé au film Fargo.
Une petite communauté où tout le monde se connaît.
Où le shérif est la loi,
Où les vilains sont identifiés dès le début,
Où une inspectrice est forcée de revenir "chez elle" pour clarifier le passé,
Mais où les erreurs présentes et passées sont coûteuses.
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   26 septembre 2017
Une enquête originale, féroce, déroutante, plantée dans le fabuleux décor des Cascade Mountains.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2016
J’apprends à mes élèves que ce n’est pas le résultat qui est important, mais la preuve. Si la preuve est douteuse, le résultat l’est tout autant.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2016
Elle ne se souvenait pas avoir jamais éprouvé de nervosité dans son travail de flic. Quand tout partait en vrille, c’était pour elle les bons jours, les journées excitantes où les heures passaient comme des minutes.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2016
Ils pouvaient bien faire toutes les suppositions qu’ils voulaient, faire remarquer que les preuves étaient douteuses. Ils pouvaient laisser entendre que des actes répréhensibles avaient été commis. Ce qu’ils ne pouvaient pas faire, c’était le prouver.
Commenter  J’apprécie          20
Aurore666Aurore666   18 juillet 2016
En plus de trente ans de carrière en tant que juge du siège, je n'ai jamais été témoin d'une telle erreur judiciaire apparente. Je n'ai aucune certitude sur ce qui s'est passé il y a vingt ans - il incombera, je suppose, au ministère de la Justice d'en décider, en même temps que de sort des responsables. Ce que je sais, c'est que la défense a prouvé au cours de cette procédure-ci que des questions fondamentales se posent sur la validité des pièces à conviction utilisées pour condamner l'inculpé, Edmund House, en 1993. Mes conclusions écrites détailleront ces manquements apparents, mais je profite de cette occasion maintenant, car je ne peux en toute bonne conscience renvoyer l'inculpé en prison, ne serait-ce qu'une journée de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 février 2016
Cette étincelle en chaque être humain qui s’accrochait à l’espoir, aussi improbable soit-il, qu’il était possible de vaincre l’adversité. L’incroyable s’était déjà produit. En Californie, lorsqu’une jeune femme disparue depuis dix-huit ans était entrée dans un poste de police et avait donné son nom. Ce jour-là, pour chaque famille qui avait perdu un être cher, l’étincelle de l’espoir s’était de nouveau ranimée. Elle s’était allumée en Tracy : un jour, ce serait Sarah. Un jour, ce serait sa sœur. L’espoir pouvait être tellement cruel. Mais pendant vingt ans, elle n’avait eu que cela pour tenir, que cela pour repousser les ténèbres qui rôdaient autour d’elle, cherchant la moindre opportunité de l’engloutir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1232 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .