AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de juline


juline
  03 mars 2017
J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir Jacques Bosia, son art et le contexte dans lequel il a vécu.

Face à un "barbouilleur", comme on les surnommait, qui laisse beaucoup moins de traces dans l'histoire que des artistes tels Da Vinci, le Bernin et al., hormis ses peintures, Sophie Duhem a du mener un travail de recherches assez important pour retracer le parcours de Jacques Bosia. Certaines parties de sa vie reste malgré tout encore bien sombres et l'auteure ne peut qu'émettre des hypothèses sur les événements qui ont rythmé sa vie.

C'est très intéressant de se plonger dans l'art de cet inconnu (c'est ce qu'il était pour moi avant de lire cet ouvrage), et de l'interpréter ainsi que de voir ses influences. Sophie Duheim se permet également dans cet ouvrage de souligner les imperfections et les maladresses tout comme les talents de ce peintre.

Au-delà de la micro-histoire de Jacques Bosia, c'est la grande histoire qu'on touche du doigt. L'auteure revient sur le contexte de l'époque : l'immigration de peintres en France, notamment dans le sud, qui constituent la main d'oeuvre privilégiée pour l'ornementation des églises, l'après-Révolution ...

Cet ouvrage vient enrichir ce que je connaissais déjà sur cette époque, m'a beaucoup instruit au niveau de l'art et me fera regarder d'un œil nouveau les ornementations des églises.

Je remercie à nouveau "Masse critique" pour cette nouvelle découverte.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox