AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2822221286
Éditeur : Jungle ! (10/01/2018)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 22 notes)
Résumé :
1940 – La France est occupée. Dans un village de Normandie, s doivent apprendre à vivre aux côtés de l’ennemi pendant que s’organise la Résistance. Gaston et sa bande, Bouboule, Doc et Elise, sont bien décidés à défendre leur pays, malgré leur jeune âge. Au cours d’une réception organisée par les nazis, Gaston surprend une conversation importante : un convoi d’œuvres d’art va être détourné par les soldats d’Hitler. Pour les quatre amis, c’est l’occasion d’agir.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Lesvoyagesdely
  07 avril 2019
C'est un très joli album qui nous est proposé et qui nous replonge dans la terrible seconde guerre mondiale. le graphisme, la colorisation sont très agréables. Et l'histoire est très prenante. le sous-titre du tome 1 nous dit pas aux armes, citoyens, mais bien aux arts, citoyens, car l'art, est notre héritage culturel et importante pour le pays. Les adultes comme les enfants apprennent à vivre à côté de l'ennemi. Être résistant, c'est vouloir rester libre, et chaque petit acte compte. Quatre jeunes enfants du haut de leur 12 ans se retrouvent dans une cabane, se donnent des noms de code, de familles différentes avec différents niveaux sociaux mais unis, ils veulent participer à l'effort de guerre, la résistance, aidé à se débarrasser des allemands. Alors ils discutent, suivent des allemands, espionnent. Mais même si ce ne sont que des enfants, ils n'ont pas intérêt à se faire prendre, bien que cela devrait toujours un peu mieux passer que pour un adulte. Ils sont mis en garde, la guerre n'est pas un jeu. Que peuvent-ils faire à seulement 12 ans ? Ils sont agiles, volontaires, ils voient bien ce qui se passe autour d'eux, les adultes. Alors eux aussi vont aider à sauver les oeuvres d'art. de plus, ils veulent vraiment aller jusqu'au bout et ne pas être laissé de côté, malgré le danger. Venez découvrir comment. C'est une belle et franche amitié qu'ils partagent entre eux. En même temps, venez voir comment des gens normaux habilement tentent de sauver les oeuvres d'art que Hitler et Göring se disputent de manière différente. le texte a voulu correspondre à l'époque, certains mots nous sont expliqués. A la fin, nous avons également le droit à un bonus très intéressant et joliment mis en forme. Nous tremblons tant pour les jeunes que pour les adultes, en espérant qu'ils vont s'en sortir et sauver les oeuvres d'art. Se battre pour sa liberté ! Venez découvrir le réseau Papillon.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PetiteNoisette
  17 août 2018
Voici une BD que j'ai reçu gratuitement pour le CDI dans le cadre des 48h de la BD en partenariat avec Ludic. Ca surfe sur la vague de la guerre des Lulus, Les enfants de la Résistance, toutes ses BD historiques qui mettent en scène des enfants, pour les enfants. La couverture me faisait très envie, on comprend tout de suite qu'il va s'agir de Résistance.
Malheureusement, cette BD souffre de la comparaison avec Les enfants de la Résistance qui traite exactement de la même chose : des enfants qui vivent dans un village français pendant la seconde guerre mondiale vont entrer dans la Résistance afin de montrer leur désaccord avec l'envahisseur nazi. Ici l'histoire est bien plus simplifiée et stéréotypée. le scénario est intéressant mais j'ai trouvé le récit assez survolé et parfois même faux. Par exemple, tout le monde semble savoir que les juifs sont envoyés dans des camps de concentration, sauf qu'à cette époque le peuple, notamment dans les petits villages, n'était pas au courant ! Je n'ai pas franchement aimé les 4 personnages principaux qui sont réellement trop clichés : "Bouboulle" est gros et ne fait QUE manger ! D'ailleurs il n'intervient que dans ce cas là, il ne sert à rien à part de faire-valoir à ses amis bien mieux que lui. "Princesse" ne veut pas qu'on l'appelle comme ça. Elle est féministe mais elle donne vraiment l'impression d'avoir été placée là pour donner une caution féministe à la BD.
Bref, je suis déçue même si c'est vraiment la comparaison qui me donne cette impression négative. Je pense que si je n'avais pas lu Les enfants de la Résistance, j'aurai surement eu un avis moins tranché. Une BD qui peut toutefois trouver sa place en CDI de collège sans problème. J'espère qu'elle plaira à mes élèves.
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tachan
  22 mai 2019
Découvert grâce aux 48h de la BD de cette année, je n'avais jamais entendu parler du Réseau papillon auparavant, ni des deux auteurs à son origine : Franck Dumanche (dont je crois c'est le premier titre) et Nicolas Otéro (qui lui n'en est pas à son premier coup d'essai), mais le duo fonctionne à merveille.
Avec eux, nous plongeons en pleine aventure du Club des cinq version Résistance pendant la guerre de 39-45 et c'est très bien fait. On retrouve l'ambiance de la célèbre série qui les a sûrement inspirés avec son petit côté désuet qui a été ici réactualisé. Et surtout, ils mettent en avant un quatuor savoureux dans un cadre qui ne l'est pas moins.
Nous nous retrouvons en pleine campagne française occupée par les Allemands dans les premiers temps de la guerre. Nos jeunes amis, en secret, participent au mouvement de la Résistance pour mettre des bâtons dans les roues des boches. On prend l'histoire en cours de route malgré le fait que ce soit un tome 1 et pourtant on n'est absolument pas perdu parce que les éléments nécessaires à la compréhension sont disséminés au fil des pages avec une grande fluidité, ce qui rend la lecture très agréable.
On découvre ainsi nos héros, chacun ayant un rôle bien défini qui n'est pas sans rappeler la famille dont il/elle est issu(e). Ils ont chacun un nom de code, ce qui m'a bien amusée. Leurs missions peuvent être banales comme capitales, les auteurs mélangeant petite et grande histoire. Ils reprennent d'ailleurs le célèbre sujet désormais du pillage des oeuvres de nos musées par les Allemands, dans cette première aventure, ce qui donne un tome passionnant à lire.
J'ai vraiment passé un bon moment avec ces bambins. J'ai trouvé leurs aventures rythmées et assez crédibles finalement malgré l'âge des protagonistes. J'ai adoré retrouver l'ambiance du Club des cinq. C'est une très bonne mise en bouche, il reste juste à approfondir un peu chacun et à leur trouver de nouvelles missions ^^
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
py314159
  23 avril 2019
1940, la France est occupée et quatre jeunes normands, Chef, Princesse, Doc et Bouboule jouent les résistants et tentent de sauver des oeuvres d'art convoitées par Göring. le Réseau Papillon est une bande-dessinée destinée à jeune public. Les dessins sont simples et efficaces et la lecture plaisante.
Commenter  J’apprécie          50
Stemilou
  30 mai 2018
Encore une BD sur la seconde guerre mondiale avec des enfants pour héros. En septembre 1939 certaines oeuvres d'arts du Musée du Louvre sont évacuées vers le château de Chambord, et alors qu'en 1940 l'occupation allemande est à l'ordre du jour. La résistance se met en place notamment dans un petit village normand où vivent quatre enfants: Gaston, Edmond, François et Elise avec chacun un surnom, chose indispensable pour cette petite bande de résistants qui écoute les nouvelles grâce à un poste de radio réparé par Edmond. Les événements s'accélèrent pour ces résistants en herbe lorsqu'ils surprennent deux soldats parlant de l'arrivée prochaine d'Hermann Göring dans leur village. Les questions fusent alors pour éclaircir tout ça ils décident de se rendent à la soirée organisée pour le bras droit d'Hitler.
Évidement je pense beaucoup à la série Les enfants de la résistance (Quatre tomes pour le moment dont le quatrième) mais aussi à La guerre des Lulus, le réseau Papillon commence avec la sauvegarde des oeuvres d'art et le désir de raconter au jeune public ce caprice fou d'Hitler de s'accaparer tous les grands chefs d'oeuvre de la peinture et de la sculpture. Ce sont donc de véritables héros dans leur catégorie puisqu'ils trouvent d'astucieux moyens pour rendre la vie plus compliquée aux allemands (pas de résistance de grande envergure). Une BD sympathique pour jeune public pas toujours facile à lire malheureusement les bulles n'étant parfois pas placées dans l'ordre mais bon ce petit détail s'oublie vite grâce au récit et au cahier final qui comme dans les séries citées précédemment offre des informations supplémentaires sur le thème abordé.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (4)
Bedeo   04 avril 2018
Le dessin est quand à lui admirable de simplicité et de qualité. Le trait est léger, l’image très colorée et le tout sert à rendre l’atmosphère non pesante pour un côté plus ludique et accessible. C’est agréable à l’œil et sort des dessins parfois caricaturaux des albums jeunesse.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest   14 février 2018
Cet album marque le début de la série Le réseau Papillon. Reste à voir si, soixante-dix ans après la Deuxième Guerre, ce propos intéressera durablement les jeunes vivant dans une Europe unifiée.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   07 février 2018
Les jeunes lecteurs ont une histoire bien adaptée à leur âge, sur un sujet pouvant pourtant être difficile. Côté graphisme, le tandem Nicolas (dessin) et Vérane (couleurs) Otéro s’oriente également dans un style jeunesse avec succès.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   22 janvier 2018
N'hésitez pas à vous procurer les aventures de ces jeunes résistants en herbe. Un premier tome qui nous met l'eau à la bouche et qui donne envie de découvrir la suite.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa   11 juillet 2018
- Tu sais, la guerre, c'est moche, fils, on n'en revient jamais entier.
Commenter  J’apprécie          40
reve2003reve2003   27 octobre 2018
Au fait, Princesse, moi je préfère que tu sois une fille.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   03 janvier 2019
L'art est l'essence même de l'humanité.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake17   03 janvier 2019
La guerre n'empêche pas de prier Dieu.
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   03 janvier 2019
L'art est la vie, la vie c'est l'art.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Franck Dumanche (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Franck Dumanche
Retrouvez votre coffret de Noël manga dans notre librairie en ligne ! : La boîte à musique - tome 1 de Carbone et Gijé aux éditions Dupuis Les Incroyables aventures de l'enfant plume - Tome 01: Le Labyrinthe de Jorge Corona aux éditions Vents d'Ouest Le Réseau Papillon Tome 1 - Aux arts, citoyens ! de Otero et Dumanche aux éditions Jungle
autres livres classés : résistanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1700 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..