AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012039022
Éditeur : Hachette (26/08/2015)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 101 notes)
Résumé :
A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son cœur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s’il y avait quelque chose de maléfique à l’intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d’étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
TinkerbellsReadings
  30 septembre 2015
En ce qui concerne ce livre, je dois dire qu'avant de le recevoir je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je n'avais entendu personne en parler sur la blogosphère et sur booktube. Ce qui est assez surprenant car j'ai cru comprendre que cet auteur est assez connu (surtout pour son livre "Comme un mauvais rêve"). Bon je dois dire que moi-même avant de lire ce livre, je n'avais entendu parler de lui donc bon. Mais peut-être n'était-ce pas si mal. Quoi qu'il en soit, je remercie la maison d'édition Hachette pour cet envoi. J'ai passé un très bon moment de lecture mais ce n'est pas un coup de coeur à cause d'un petit hic.
Résumons un peu. A l'instant où elle pose les yeux sur l'imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l'année, un sentiment d'angoisse s'empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son coeur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s'il y avait quelque chose de maléfique à l'intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d'étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à développer des talents artistiques incroyables, le malaise de Kit ne fait que s'intensifier. Hantée par une mélodie de piano, elle devient somnambule et aperçoit d'étranges silhouettes dans les couloirs sombres. Bien décidée à mener l'enquête, Kit découvrira que certains secrets feraient mieux de rester enfouis... car ils dépassent tout ce que la raison peut appréhender.
Je vous ai mis un résumé un peu plus fourni que celui que j'avais au dos du livre, car je dois dire que ce dernier lorsqu'on le lit ne nous donne absolument pas envie de le lire. Tandis que si j'avais ce résumé, je me serais lancer sans moins de peur dans ce que j'allais me lancer. Bref, lançons nous.
Débutons par nos personnages principaux. Tout d'abord, nous avons Kit (Katherine). La jeune fille débarque au manoir avec une drôle d'impression. Petit à petit, nous apprenons à suivre ce petit bout de jeune fille qui grandit au fil des pages. Je l'ai trouvé extrêmement courageuse, sympathique, touchante et attachante mais parfois naïve. C'est-à-dire qu'elle changeait d'avis comme de chemise. Un coup elle a peur elle veut partir, puis l'instant d'après elle nous dit que finalement elle s'habitue etc. Alors que pour autant, elle sait que quelque chose cloche. Moi je ne sais pas si un lieu me fait peur, je m'en vais ou j'essaie direct de m'enfuir mais non pas elle. Nous avons trois autres personnages en plus de Kit, nous avons Linda, Sandy et Ruth.
(suite lien ci-dessous )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
HanaPouletta
  14 septembre 2015
Si je n'ai jamais rêvé d'aller en pensionnat (au contraire, cette perspective m'a toujours effrayée), j'aime cette ambiance particulière dans les livres. J'adore les vieux châteaux comme dans Harry Potter ou Night School, avec une bibliothèque, une grande salle à manger et des dortoirs…
Blackwood est particulier. Si Poudlard ou Cimmeria font rêver, Blackwood, malgré la magnificence du bâtiment, inspire surtout la peur. le mot qui vient à l'esprit de ses quelques pensionnaires est d'ailleurs « maléfique« .
L'inquiétude et le mystère sont là. Mais le suspense n'est pas aussi puissant pour un lecteur expérimenté étant donné que ce livre est taillé pour un public jeune (je ne m'y attendais pas, je pensais à un roman young adult alors que je conseillerais ce roman à partir de 11 ans). Néanmoins, si un lecteur plus expérimenté voit venir de loin certains rebondissements, il y a tout un pan de l'histoire que je ne soupçonnais pas et que j'ai trouvé d'une inventivité surprenante. Grâce à cette histoire justement, même si le livre est avant tout destiné à faire frissonner, il apporte un peu de culture aux jeunes lecteurs.
Les personnages ne sont pas assez développés à mon goût mais je garde à l'esprit qu'il s'agit d'un livre pour enfants. Ce que je regrette sont les stéréotypes notamment concernant Ruth, décrite comme une fille pas très jolie et très intelligente ou Lynda qui est très blonde, très mignonne mais pas très maligne (pardon pour la répétition de l'adverbe « très » mais elles sont décrites avec autant d'emphase dans le roman !). J'aimerais faire la peau à ce genre de stéréotypes dans les livres pour d'aussi jeunes lecteurs.
Mais niveau histoire et ambiance, cette réédition d'un livre des années 70 réadapté à la vie aujourd'hui (avec le problème de l'absence de wifi à Blackwood notamment), est un divertissement très agréable qui apportera son lot de sueurs froides à ses lecteurs.
P.S. J'adore la couverture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lire-une-passion
  25 août 2015
Je n'avais jamais vu ce livre avant que l'attachée de presse m'envoie un mail pour savoir s'il m'intéressait. Je dois bien avouer que la couverture et le résumé m'ont de suite intriguée et je n'ai pas hésité à dire oui. Je n'ai pas non plus mis longtemps à le sortir de ma PAL et je dois dire que je l'ai lu à vitesse grand V, étant donné qu'il est très prenant et assez angoissant. Je ressors de cette lecture complètement charmée !
Kit se voit envoyer dans un pensionnat reculé de tout, tandis que sa mère et son beau-père partent en lune de miel en Europe. Mais dès qu'elle arrive sur place, elle se sent oppressée par l'ambiance de ce lieu, qui n'inspire pas vraiment confiance. Ce pensionnat semble ne pas être un pensionnat banal. Elle ressent quelque chose de maléfique, sans pour autant mettre une explication dessus. Que cache réellement Blackwood ? Est-il si bizarre que cela ou est-ce simplement son imagination qui lui joue des tours ?
Pour le coup, j'ai été prise dans l'ambiance du livre dès les premières pages. On se sent vite oppressés, comme Kit. On ne sait pas très bien où elle tombe et on ne peut s'empêcher de s'identifier à elle, bien que ce que ne soit qu'une fiction. le point peut-être positif pour elle, c'est qu'elle n'est là que durant le premier semestre, jusqu'aux vacances de Noël. Cependant, ces mois passés là-bas seront bien plus difficiles qu'elle ne le pense. Au fil des jours, elle se sent mal, elle mange moins, est plus fatiguée, et même si le temps est beau, un grand froid semble s'installer dans la demeure.
Heureusement, elle n'est pas seule. Durant cette période, elle fait la rencontre de Sandy, qui sera un appui pour elle et vice-versa. À elles deux, elles seront solidaires du mieux possible et passeront chaque étape difficile entre elles, toujours soutenues. D'autant plus que les professeurs ne semblent pas être sincères et cacher quelque chose. D'un naturel assez curieux, Kit se mettra au-devant de dangers dont elle pourrait ne pas en ressortir indemne. Pour les accompagner dan leurs recherches et la vérité de ce lieu assez maussade, Ruth sera aussi d'une grande aide. J'ai beaucoup aimé ces trois filles, car bien qu'elles ne se connaissent pas, elles se complètent quand même assez bien.
Quant à l'intrigue, j'ai trouvé qu'elle était rondement menée. Pour une fois, mon nez de détective n'a pas trouvé la solution, et pourtant, j'en avais plein en tête mais qui n'avaient strictement rien à voir avec l'idée de l'auteure (ou presque). Cette dernière nous mène en bateau, nous donnant parfois des indices que l'on ne voit pas forcément, ou au contraire de faux indices qui nous mènent donc sur de mauvaises pistes. On se doute tout de même que les professeurs sont assez bizarres, et l'on a la confirmation dès le départ avec l'idée du pensionnat de filles reculé, dans un manoir classé comme surnaturel, qui a une histoire qui fait frissonner.
En résumé, c'est un roman que j'ai beaucoup apprécié, avec beaucoup d'originalité et beaucoup d'angoisse. On se sent autant oppressés que Kit, ce qui accentue le malaise que l'on peut avoir à la lecture. L'auteure dépeint ce manoir comme sombre et lugubre, ce qui ajoute une touche de frissons aux lecteurs. Les personnages sont tous différentes les uns des autres, mais intéressants à découvrir et secrets pour la plupart d'entre eux. Une intrigue qui a su me surprendre quand elle est révélée et qui donc monte considérablement la note ! Un livre que je conseille à tout le monde !
* Je remercie Cécile et les éditions Hachette pour leur confiance et la découverte ! *
SORTIE LE 26 AOÛT 2015 !!
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
EstelleRokweel
  07 septembre 2019
J'avais ce livre dans ma PAL depuis un bon moment, puis j'ai découvert qu'un film avait été réalisé, alors après une brève hésitation, je me suis dit qu'un visionnage serait plus rapide qu'une lecture et me permettrait de me faire une idée de l'histoire, dans un premier temps. le film fut une petite déception, mais j'ai bien aimé l'ambiance oppressante et malfaisante du pensionnat. Etant convaincue que le livre raconterait mieux cette histoire, je l'ai commencé dans la foulée, enthousiaste.
L'ambiance est là, même si les élèves n'ont pas été envoyées au pensionnat de la même manière. Dans le livre, elles ont été sélectionnées après avoir passé une batterie de tests. A part une jeune fille qui semble être jolie mais pas futée, les trois autres semblent plutôt brillantes. Dans le film on a cinq filles, toutes avec des problèmes comportementaux, à qui on présente le pensionnat comme une alternative à la prison, une dernière chance pour se remettre sur le droit chemin.
Ce choix étrange du réalisateur (ou scénariste, ou autre, je m'en moque en fait) n'est absolument pas judicieux et fausse l'image que l'on a des élèves ainsi que l'empathie qu'elles suscitent.
Pour ce qui est de l'histoire globale, elle est racontée à peu près de la même manière dans la version papier et dans la version cinéma.
Les filles se découvrent très vite des talents dans des domaines de compétence aussi éclectiques que curieux: dessin, poésie, piano, et mathématiques. A chacune sa spécialité. La manière des filles d'appréhender ces nouveaux dons est également très différente. L'une est convaincue d'être devenue artiste peintre du jour au lendemain et ne s'en étonne pas, la suivante a conscience que ses écrits ne viennent pas de son imagination, la troisième pense qu'elle fait des rêves très réalistes dans lesquels c'est une pianiste hors pair, et la quatrième est grisée par les formules algébriques complexes qu'elle déchiffre.
Les filles finissent bien évidemment par découvrir l'origine de leur savoir soudain, et enquêtent sur ce que sont devenues les anciennes pensionnaires.
La fin, sans la dévoiler, m'a beaucoup déçue sur un point essentiel: le devenir des quatre jeunes filles et de l'étrange équipe enseignante. Dans le film un autre scénario nous est proposé, plutôt plausible.
Dans l'ensemble ce livre se lit très vite, l'ambiance est pesante et confère une énergie particulière à l'histoire, les personnages sont intrigants, l'histoire est originale et plaisante. Seule la fin est bâclée selon moi. Un épilogue était souhaité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EnjoyBooks
  06 septembre 2015
Blackwood : le pensionnat de nulle part de Lois Duncan. (Genre : Jeunesse, Fantastique).
Editions : Hachette
Prix : 16€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2011
Titre version originale : Down a dark hall.
Résumé : A l'instant où elle pose les yeux sur l'imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l'année, un sentiment d'angoisse s'empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son coeur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s'il y avait quelque chose de maléfique à l'intérieur des murs de ce pensionnat perdu au milieu de nulle part…
Mon avis : PETIT COUP DE COeUR ! Quand les éditions Hachette ont proposé ce roman en partenariat, j'avoue avoir hésité à le prendre. J'avais peur que ce soit du déjà vu et de n'être pas emporté. Les livres du genre fantastique me plaisent toujours, mais j'en ai lu tellement que maintenant il me faut le top du top ! Grâce à l'aide d'une amie blogueuse (qui se reconnaîtra), je l'ai choisi… et j'ai bien fait. Il faut aussi dire que c'est ce que j'avais besoin à ce moment là, ce qui a aidé à former ce petit coup de coeur. La couverture m'avait déjà tenté, comme le résumé. Et je suis parti à l'exploration de cette histoire. J'ai vraiment adoré le livre, un excellent moment de lecture.
Dès le début, j'ai senti que j'allais adorer le récit. On se retrouve directement plongé au coeur de la découverte du village entourant le pensionnat, ainsi que ce dernier. L'auteure pose ses bases, nous présente ses personnages et plus particulièrement Kit. J'ai senti que petit à petit, quelque chose se mettait en place, sans savoir quoi véritablement. Et puis comme Kit, on est curieux de découvrir ce pensionnat si particulier… même si comme elle toujours, on se sent effroyablement rebuté par sa vue et son aura particulier. Un bon début qui rend le lecteur curieux d'en découvrir plus !
Les personnages sont très intéressants parce qu'ils vont porter le récit dans ce qu'il a de plus mystérieux. Kit est la jeune fille qu'on va suivre le plus, notre protagoniste. Je me suis beaucoup attaché à elle. Notamment par ce qu'elle a ressenti tout au long de l'histoire, mais aussi par son passé douloureux et par la perte de son papa. C'est une adolescente ayant la tête sur les épaules, réfléchie et forte. Elle a également un côté tendre qui la rend un peu peureuse à Blackwood. Et on la comprend, mais son côté curieuse l'emmènera à mener une véritable enquête. Vient ensuite trois autres filles : Sandy, Ruth et Lynda. Ainsi que Mme Duret et son fils Jules. Je ne vous en dirai pas plus… je vous laisse découvrir ces personnages. Tous ne sont pas autant approfondis que Kit, mais on les aime ou on les déteste. Ce qu'on apprend d'eux suffit à apprécier l'histoire.
Les rythme est vraiment incroyable ! En une heure de temps, j'avais déjà lu 80 pages tellement on les avale. Les chapitres sont assez courts ce qui amène (comme vous le savez bien sur ^^), une fluidité intéressante au livre. Ensuite, l'histoire en elle-même est très prenante et on se pose beaucoup de questions sur l'intrigue. Au fur et à mesure que Kit apprend des choses, on en apprend aussi et du coup… on en voudrait carrément plus. L'auteure a fait de son roman une véritable enquête comme si Sherlock était aux manettes. On se prend à faire des suppositions, à croire à du fantastique, à de l'horreur, à la réincarnation… sans toutefois démêler le vrai du faux !
L'histoire créée par Lois Duncan est vraiment originale. Ce que je peux vous dire c'est que vous allez être surpris si vous lisez le bouquin. On passe aussi par beaucoup de stade au niveau des émotions. de l'appréhension du début, on arrive à la peur tout en faisant un tour par le stress et la colère. Mais franchement, j'ai flippé plus d'une fois par les détails que l'auteure émet. Et puis petit à petit, le roman monte crescendo, comme si une épée de Damoclès était suspendue au dessus des têtes des demoiselles. J'ai vraiment adoré cette mini course contre la montre. Ce que je regrette un peu, c'est que « l'univers » développé ne soit pas un peu plus étayé. Il est intéressant mais le peu de pages du bouquin ne permettent pas d'en savoir davantage. On en sait beaucoup, mais j'en aurai voulu plus.
La plume de l'auteure est vraiment prenante et bonne. Elle immisce dans son roman grâce à son style une atmosphère particulière, qui en devient pesante dans le roman. Comme si tout à coup, quelque chose allait surgir du noir. J'ai frissonné quelques fois. La fin m'a beaucoup plu parce que jusqu'au bout, on ne sait pas ce qu'il va advenir de Kit. Par contre, je l'ai trouvé un peu brutale et abrupte. Un petit épilogue aurait été appréciable pour savoir comment le tout a véritablement fini. Je reste dans l'expectative ! Malgré ces quelques défauts, je vous recommande ce bouquin. Vous allez frissonner, être pris dans une véritable enquête. Pris dans un univers particulier et inédit qui ne manquera pas de vous surprendre. Franchement, vos nuits seront un peu perturbées par ce que vous allez lire !
Ma note : 8/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CceliaCcelia   01 août 2015
A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit.
Commenter  J’apprécie          50
Eto2805Eto2805   29 janvier 2016
Ce fut alors que l'adjectif qu'elle avait cherché s'imposa à Kit.
Maléfique.
Commenter  J’apprécie          30
LeslecturesdeLilyLeslecturesdeLily   18 septembre 2015
J'ai accès aux etoiles !
Commenter  J’apprécie          71
TakalirsaTakalirsa   16 mai 2016
Notre sélection ne repose pas uniquement sur les résultats scolaires. Disons juste que nous vous avons trouvées très spéciales.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pensionnatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
585 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre