AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paul Duncan (Éditeur scientifique)
ISBN : 382283114X
Éditeur : Taschen (15/01/2008)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Si Stanley Kubrick (1928-1999) fut l'un des cinéastes les plus estimés de tous les temps, il fut aussi l'un des plus énigmatiques. Sa première contribution fut la réalisation, à 26 ans, de l'ambitieux Baiser du tueur, produit en indépendant, et à peine quelques années plus tard il travaillait avec des acteurs de la trempe de Kirk Douglas, Laurence Olivier et Peter Sellers sur des oeuvres aussi essentielles que Lolita ou Spartacus. Ayant acquis le soutien des acteurs... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
manU17
  27 mars 2014
Quand j'ai vu la première fois 2001 L'Odyssée de l'espace, je devais être un jeune adolescent, c'était donc il y a… bien longtemps ! J'en garde la sensation enivrante d'avoir assisté à un truc énorme mais aussi la sensation moins agréable de n'avoir peut-être pas saisi tout ce que son réalisateur, le génial Stanley Kubrick, avait voulu exprimer. Et si j'avais compris une chose plutôt qu'une autre ? Et si je n'avais pas vraiment tout saisi ? Et si j'étais passé à côté ? Qu'est-ce qu'il avait bien pu vouloir dire à tel moment ? Beaucoup de questions donc…
« Kubrick montre mais ne dit rien. C'est là une caractéristique constante de son travail [...]. »
Après avoir terminé ma lecture de ce livre, me voilà un peu rassuré puisqu'on y apprend que le but de Kubrick n'était pas de tout expliquer mais au contraire, de susciter le questionnement et la réflexion. En cela, ce fut réussi de mon côté…
« Les réactions vis-à-vis de l'art diffèrent toujours d'un individu à l'autre car elles sont profondément personnelles. »
Une fois de plus dans cette collection de chez Taschen, Paul Duncan parcours la vie et surtout la filmographie d'un réalisateur de manière chronologique. Analyses, citations et commentaires étayent l'ensemble.
On y apprend beaucoup sur la personnalité de ce réalisateur hors norme, sur sa façon de travailler, sa détermination, son exigence ou encore sa farouche volonté d'indépendance. On peut aussi noter la grande diversité de ses films, Lolita, Orange mécanique, Barry Lindon, Full Metal Jacket, Eyes Wide Shut entre autres…
Rien que pour le regard exorbité d'une Shelley Duvall poursuivie par un Jack Nicholson terrifiant dans Shining, merci Monsieur Kubrick !

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          293
Fx1
  28 avril 2014
Kubrick c'est un mystére , une énigme . Comment peut on le voir , le définir ? Nombre sont ceux qui on réalisés de grands films , mais trés peu on atteint le niveau de l'oeuvre d'art . Tout d'abord il faut une réalité : Kubrick n'etait pas le plus grand de l'histoire du cinéma . Il est un fait que Fritz Lang , Dreyer , Murnau , Bresson , Tarkovski , Bergman étaient de plus grands metteurs en scéne que lui . Est il un peu surestimé ? Oui . Pourquoi ? Parceque ceux qui sont cités auparavant sont hélas trop peu connus , et donc il apparait que pour la grande majorité Kubrick était et reste le plus grand . Méme si de nos jours il est surclassé par Terrence Malick . Kubrick à fait des oeuvres d'art oui . L'on peut en compter deux : 2001 et Barry Lindon. Pour le reste il fus un trés bon faiseur sur des films comme Shining , Full metal jacket ou Eyes wide shut . Convenons ici de retirer Lolita du lot en raison de son sujet scabreux . Docteur Folamour est un trés grand film oui , tout comme L'ultime razzia ou Les sentiers de la gloire . Méme le baiser du tueur est un bon film malgré ces defauts . Spartacus en commande qu'il est ne brille pas au firmament . En ayant mis la filmographie de l'auteur à plat , cela est plus facile du coup de faire un bilan plus précis sur son oeuvre , ce que ce livre fort bien documenté et écrit fait de maniére remarquable . L'on apprend ici des détails trés pertinents sur le mystére Kubrick . En oubliant pas que ce metteur en scéne a littéralement rendu hystérique l'actrice principale de Shining en étant impitoyable avec elle sur le plateau . La légende a des zones d'ombre , ce que ce livre fait ressortir de maniére brillante .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dourvach
  11 octobre 2014
Et bien, quel livre... Grand format (24 X 30 cm), relié, 192 pages, éditions Taschen... acquis bon marché en solderie... Photographies de plateau splendides ! L'ouvrage -- come on dit "richement illustré" -- explore toute la filmographie d'un cinéaste peintre, photographe de formation... On disait aussi, de son vivant qu'il était un "cinéaste visionnaire" (Pourtant, il nous semble que c'est bien le moins pour un artiste, de posséder une "vision"...). Je retiens surtout le perfectionnisme incroyable de cet artiste disparu le 7 mars 1999 pendant son sommeil.
Vive Kubrick et ses continuateurs, perfectionnistes d'un cinéma émotionnel et personnel (Terrence Malick, James Gray, ...) !!!
Lien : http://www.regardsfeeriques...
Commenter  J’apprécie          80
TwiTwi
  30 juillet 2011
Le livre reprend la filmographie de Kubrick, retraçant la genèse, le tournage, l'histoire de chaque film (attention aux spoilers des films non vus : elle est racontée du début à la fin), quelques explications sur chaque film. On y trouve aussi des anecdotes diverses et variées et quelques chiffres. le tout assaisonné d'images des films et de tournage et de citations du réalisateur ou des gens qui l'ont connu.
Le livre parle également des projets avortés, sans s'étendre dessus. Je regrette juste un peu qu'il ne soit pas davantage fait mention de A.I.
Le livre est construit, comme l'exposition de la cinémathèque, par ordre chronologique (sauf que l'expo a mis les projets non aboutis à la fin) et bien évidemment pas mal d'infos se recoupaient. J'ai donc un peu eu l'impression de revivre l'exposition et ce n'était pas un mal. On sort souvent de ce genre d'exposition la tête pleine d'infos et elles en ressortent aussi sec, alors se replonger rapidement permet d'en retenir quelques unes de plus.
POUR ALLER PLUS LOIN
Publié chez Taschen en 2008.
Traduit du français par Philippe Safavi.
96 pages.
Lien : http://ledragongalactique.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ileana
  05 septembre 2017
Des photos flamboyantes accompagnées d'un texte médiocre.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   14 mars 2014
L'une des ironies de Shining est que certains des personnages ont la faculté de voir le passé, l'avenir et de communiquer par télépathie, alors que le téléphone et la radio ne fonctionne pas et que les routes sont coupées par la neige. L'échec de la communication est un thème récurrent dans bon nombre de mes films.

Stanley Kubrick
Commenter  J’apprécie          151
manU17manU17   02 mars 2014
J'ai trouvé en partie le courage de faire du cinéma à force de voir de mauvais films.
Tout en les regardant, je me disais: "Je n'y connais strictement rien, mais je suis sûr que je peux faire mieux que ça."

Stanley Kubrick
Commenter  J’apprécie          110
manU17manU17   13 mars 2014
Consciemment ou non, Kubrick n'a cessé d'explorer la dualité et les contradictions qui existent en chacun de nous.
Commenter  J’apprécie          170
manU17manU17   22 mars 2014
Kubrick montre mais ne dit rien. C'est là une caractéristique constante de son travail [...].
Commenter  J’apprécie          170
TwiTwiTwiTwi   28 juillet 2011
"Quand un film a de la substance ou de la subtilité, on ne peut jamais en parler de manière complète. C'est souvent à côté de la plaque et forcément simpliste. La vérité a trop de facettes pour se résumer en cinq lignes. Généralement, si le travail est bon, rien de ce qu'on en dit n'est pertinent". Stanley Kubrick.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : filmographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5218 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre