AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203192399
Éditeur : Casterman (21/08/2019)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 135 notes)
Résumé :
La perte d’un être cher et la façon dont on traverse le deuil, en surfant comme on peut la crête d’une grosse vague. Tantôt au-dessus de l’écume, tantôt envahi et fracassé par le poids de l’eau.

Avec beaucoup de finesse et de pudeur, AJ Dungo, immortalise les instants de grâce de sa relation avec Kristen. La légèreté et l’émotion des premières rencontres, la violence du combat contre la maladie, la noblesse de la jeune femme qui se bat avec calme.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  26 janvier 2020
Aux origines, vers 1800, le surf faisait partie intégrante de chaque hawaïen. Une expérience qui unissait tous les habitants de cet archipel. Dès lors que les occidentaux l'envahirent, le surf devint une échappatoire. Des années plus tard, apparurent les Beach Boys, les garçons de la plage, à la fois surfeurs, guides touristiques et escorts. Parmi eux, Duke Kanahamoku qui amusait les passagers des paquebots... Ceci bien avant qu'il n'intègre le monde de la compétition et ne devienne Hydro-man, le plus grand nageur de l'histoire ou encore le père du surf moderne...
Bolsa Chica, Californie, été 2015. Pour l'anniversaire de sa petite amie, Kristen, AJ Dungo lui organise une fête surprise où toute sa famille est réunie. La jeune femme n'est pas retournée dans l'eau depuis sa maladie, depuis l'amputation de sa jambe. Pour le jeune homme, une joie immense le submerge de la voir ainsi s'avancer dans l'eau et de surfer. Une évidence pour elle malgré les années sans pratique... D'intenses moments de bonheur malheureusement éphémères car tous les deux savent que la maladie, insidieuse, n'offre que de rares instants de répit...
À Kristen... Comment AJ Dungo ne pouvait pas faire autrement que de dédier ce roman graphique à sa petite amie, fauchée bien trop vite et bien trop tôt par le cancer... Peu de temps après leur rencontre, Kristen apprend qu'elle est atteinte d'un cancer des os. Pour éviter que les cellules cancéreuses ne se propagent, les médecins décident de lui amputer une jambe. Dès lors, la jeune femme subira maintes opérations et divers traitements. Pour autant, la surfeuse réussira à insuffler sa passion à AJ Dungo. C'est donc tout naturellement que l'auteur entrecoupe son récit profondément intime et émouvant avec l'histoire du surf, à travers les XIXème et XXème siècle. Il met, notamment, en lumière deux grands sportifs : Duke Kanahamoku, grand champion olympique, et Tom Blake, devenu son ami, qui créa de nouvelles planches. Si cette partie se veut instructive et fort intéressante, l'autre s'avère extrêmement poignante. En effet, l'auteur, tout en délicatesse et poésie, rend un magnifique hommage à celle qu'il aime. Graphiquement, il donne à contempler. Si son trait encré, tout en fluidité et courbes, reste le même pour les deux parties, les couleurs, elles, diffèrent. du sépia qui illumine l'histoire du surf et du bleu profond pour son histoire personnelle.
Un album bouleversant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          545
Fransoaz
  16 septembre 2019
In Waves est un somptueux roman graphique, le genre de livres que vous retirez avec beaucoup de fierté de vos étagères lorsque votre fille cadette vous réclame "un livre épastrouillant".
Le narrateur a hérité d'une lourde et belle mission à la mort de Kristen, il lui a promis de dessiner leur histoire d'amour. Une histoire d'amour qui s'inscrit dans les flots et sur l'équilibre de la planche de surf. Une histoire d'amour qui s'écrit dans les chambres d'hôpital et dans le déséquilibre provoqué par la maladie. Une histoire d'amour qui ne s'écrira pas dans le temps car celui-ci est compté.
C'est une histoire dramatique, intime et légère. L'ondulé des vagues et les couleurs bleues des planches (il y a la planche et les planches) donnent de l'élégance et de l'agilité aux semelles de plomb de la maladie.
En parallèle de son histoire bleue, l'auteur retrace la vie, sépia, de deux précurseurs du surf et de la planche, l'hawaïen Duke Kahanamoku, le poisson humain, et l'américain Tom Blake. Cette dimension historico-documentaire que donne Aj Dungo à son roman reste en marge de son histoire d'amour mais elle apporte un éclairage sur ce sport et une raison d'explorer le dessin et les couleurs de la vague et du surf.
In waves est un bel objet graphique qui ne manque ni de souffle ni d'âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          323
alexb27
  10 décembre 2019
Tout en monochrome bleu (en référence à la mer) et marron, AJ Dungo narre la magnifique histoire qu'il a vécu avec Kristen aujourd'hui disparue. C'est un bel hommage à sa bien aimée que propose l'auteur ainsi qu'un véritable hymne au surf (que Kristen adorait) et à ses pères fondateurs Duke Khanamamoku et Tom Blake. Dessins et narration sont tout en délicatesse, jamais larmoyants, toujours lumineux. Les couleurs sont superbes et me donnent qu'une envie : plonger dans l'océan et m'initier à ce sport, synonyme de liberté. Gros coup de coeur !
Commenter  J’apprécie          210
letilleul
  24 janvier 2020
Dans cet émouvant premier roman graphique, l'auteur américain AJ Dungo raconte la naissance du surf et nous parle avec tendresse et émotion de son histoire d'amour avec Kristen, sa compagne décédée d'un cancer. Des planches minimalistes et envoûtantes comme l'océan pour affronter la vie comme un surfeur se dépasse sur les vagues. Une beauté de roman graphique avec ce bleu totalement immergeant.
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          240
PatriceG
  07 février 2020
J'avais vu cette couverture émerger parmi d'autres en librairie avec le regard distancié de celui qui est intéressé par l'oiseau rare, la perle, la pépite dans ce fatras de BD mauvaises pour la plupart. Je n'ai jamais cessé d'aimer la BD, mais la bonne, celle qui a une histoire, originale, qui est bien dessinée, au bon trait et de belles couleurs ; et j'ai conscience que l'âge d'or est derrière. Quand j'achetais 7, 8 BD par mois, aujourd'hui j'en achète une tous les 3 mois. Mais je ne désespère pas non plus qu'après une génération sans comme une année sans pommes, de voir surgir des talents chez les tout jeunes, et je pense que le renouveau de la qualité ne peut venir que de là.
Je n'avais même pas vu le titre, encore moins le surfeur, je pensais même qu'il s'agissait de montagnes issues d'un esprit imaginatif; et bien en fait de montagnes, il s'agit de montagnes de vagues vues avec l'oeil du surfeur, et de l'artiste bien sûr. Et Angoulême en a parlé, l'a repéré, et ainsi j'ai appris l'histoire et l'ombre de l'artiste s'est présentée à moi et mon intérêt a jailli comme un geyser.
AJ Dungo dit : " Il fallait que je rende justice à Kristen, il fallait que je sois à la hauteur de ce qu'elle m'avait demandé".
AJ Dungo est un jeune artiste passionné de surf, au moment d'élaborer son premier livre graphique, il vient de perdre son amour dans des circonstances tragiques. Son éditeur lui dit qu'il faut apporter un paramètre à son histoire de surf, que c'est insuffisant pour entraîner l'adhésion du lecteur, il lui raconte un peu sa vie et le drame qu'il vient de vivre, cette absence qu'il ressent cruellement, et l'idée d'intégrer son épreuve personnelle est née, et c'est l'album, et c'est l'envol international ..En quelque sorte un bonheur naît d'un malheur, et c'est triste !.. Je pense qu'un livre littéraire n'aurait pas été possible, car trop d'émotion, trop de larmes, et du pathos. AJ Dungo dessinateur a pu exprimer valablement son idée car sa main talentueuse a pu griffonner presque mécaniquement des pages comme le rescapé d'un naufrage aurait dessiné sur le sable sa détresse , les images fortes qu'il vient de vivre et son cri, gommant ainsi les faiblesses du récit littéraire, et on peut penser aussi que l'idée du surf qui préalablement s'avérait insuffisante, est venue possiblement objectiver son projet et surmonter les aléas du coeur.
Un grand artiste est né, la BD je ne sais pas si elle renaît de ses cendres, mais en tout cas AJ Dungo sort du lot de manière éclatante et sert son art à merveille


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21

critiques presse (9)
Lexpress   11 février 2020
Si l’histoire du surf nous est présentée de manière chronologique, celle de Kristen est racontée selon une autre progression que celle, linéaire, du temps. Plutôt que de nous faire cheminer vers sa mort comme une fin, elle nous ouvre d’autres perspectives. Celles de l’amour au-delà de tout, infini comme l’océan vu depuis la planche d’un surfeur.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Bedeo   10 février 2020
Un roman graphique bouleversant, juste et percutant. Le trait est fluide et épuré et il entraîne le lecteur dans les vagues, vagues d’amour et vagues maritimes.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   03 décembre 2019
Évocation subtile, de l'acceptation de la maladie et de la mort d'une jeune femme, au travers des yeux de son fiancé, "In Waves" émeut par sa fraîcheur, son trait épuré, et son étonnant contraste avec l'histoire du surf.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Actualitte   04 octobre 2019
A.J. Dungo illustre des destins, induit des ressentis, décrit des personnages historiques et autres héros de son quotidien en laissant toujours la part belle à l’imagination du lecteur. L’illustrateur dépeint le combat contre la maladie à travers un récit autobiographique qui sonne comme une promesse, un hommage, un mémorial.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BDGest   27 septembre 2019
Avec In Waves, AJ Dungo honore une promesse faite à Kristen. Le résultat est un livre magnifique, adoubé par Craig Thompson. Il est traversé d'une immense tristesse, mais réussit à éviter le pathos, même dans les moments les plus tragiques.
Lire la critique sur le site : BDGest
Telerama   18 septembre 2019
Après la mort de sa compagne, A.J. Dungo se lance dans le récit de leur relation, entremêlée à l’histoire du surf, sport de prédilection de celle qu’il aimait. Un tour de force terrible et lumineux.
Lire la critique sur le site : Telerama
Sceneario   16 septembre 2019
Un album qui ne se complait pas dans les codes habituels de la bande dessinée, qui trouve son propre langage fait de calme, de lenteur, de pauses digressives, tout en mettant beaucoup d'attention à l'émotion la plus brute, la plus dénuée de tout sentimentalisme trop lourd.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Telerama   05 septembre 2019
Un magnifique roman graphique, élégie en bleu et sépia dédiée à la culture hawaïenne, aux rouleaux de l’océan, et à l’amour d’une jeune surfeuse défunte.
Lire la critique sur le site : Telerama
BoDoi   27 août 2019
De bout en bout, l’auteur maîtrise son sujet. Un résultat impressionnant et émouvant, d’autant plus qu’il s’agit de son premier livre.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
PatriceGPatriceG   10 février 2020
In Waves

(Bellflower, Californie)

Il me reste des fragments, épars.
J'étais nerveux, mal dans ma peau
Je n'étais jamais allé à un truc comme ça dans ma vie : St John Bosco high school, Welcome dance 05, Bingo Sat 500 m.
Je me souviens d'avoir déambulé dans le noir.
Au milieu d'adolescents en chaleur.
Les basses cognaient à l'intérieur de ma poitrine.
Je n'étais pas à ma place.
Je me demandais ce que je fichais là.
J'ai repéré un groupe de gens que je connaissais.
Je me suis glissé dans leur cercle.
Au milieu, un visage inconnu.
Lorsque je l'ai vue, le temps s'est ralenti.
Elle était tout ce que je n'étais pas.
A la fois belle et cool.
Et la plus naturelle du monde avec ça.
La lumière du stroboscope m'a rappelé à la réalité.
Quelqu'un m'a attrapé.
Et poussé.
Notre collision ne l'a pas gênée plus que ça.
Le cercle des danseurs nous a engloutis.
Et elle s'est mise tout naturellement remise à danser.
Moi j'ai paniqué.
Après cette rencontre, Kristen n'a plus jamais quitté mes pensées, de jour comme de nuit.

Elle était pour moi le plus bel être humain à avoir jamais foulé cette terre.

Les souvenirs de Kristen étaient bien différents ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alma93Alma93   07 février 2020
Sur une planche, on est totalement affranchi des contingences terrestres. L'espace d'un instant, on est le capitaine de son destin, de son vaisseau miniature. Les remous du subconscient se dissolvent et s'oublient, jusqu'à ce que les tensions du vivant s'accumulent à nouveau. Et là encore, la solution est évidente... Il faut surfer.
Commenter  J’apprécie          00
FransoazFransoaz   16 septembre 2019
Après la mort de Kristen, j’ai passé beaucoup de temps seul, dans l’eau.
Mon isolement inquiétait mes proches.
Ils me demandaient comment j’allais et j’avais bien du mal à répondre.
J’ai fini par trouver les mots que je cherchais.
« Cela vient par vagues »
C’est une réponse un peu lapidaire mais juste.
Le vide est constant.
Mais le chagrin du deuil n’a pas de forme propre.
Il va et il vient.
Il demeure imprévisible. Il naît d’une tempête au loin, au plus profond de l’océan, à l’abri des regards, en faisant gronder les flots.
Il surgit canalisé, concentré, se forme, se précipite, chargeant de toute sa force avant d’atteindre le point de rupture.
Il croît jusqu’à ne plus pouvoir tenir sa forme. Il devient instable et s’effondre.
Il finit par se répandre en une surface uniforme et calme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   03 septembre 2019
"Lorsque je ne serai plus là, je veux continuer à exister par ton dessin. C'est tout ce que je veux. Promets-moi de raconter notre histoire". Et je lui ai promis que je le ferais. (p. 363-366)
Commenter  J’apprécie          90
CecileLJCecileLJ   19 janvier 2020
Mon isolement inquiétait mes proches.
Ils me demandaient comment j’allais et j’avais bien du mal à répondre.

J’ai fini par trouver les mots que je cherchais.

« Cela vient par vagues »

C’est une réponse un peu lapidaire, mais juste.
Le vide est constant.
Mais le chagrin du deuil n’a pas de forme propre.

Il va et il vient.

Il demeure imprévisible. Il naît d’une tempête au loin, au plus profond de l’océan, à l’abri des regards, en faisant gronder les flots.

Il surgit, canalisé, concentré, se forme, se précipite, chargeant de toute sa force avant d’atteindre le point de rupture.
Il croît jusqu’à ne plus pouvoir tenir sa forme. Il devient instable et s’effondre.
Il finit par se répandre en une surface uniforme et calme.

Et puis l'eau se retire,
Avant que la vague ne se retire à nouveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de AJ Dungo (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de AJ Dungo
In Waves d'AJ Dungo : ou comment allier le surf, le deuil et la poésie. le lauréat du Prix BD Fnac France Inter 2020 nous parle de cette expérience folle qu'a été d'éditer son premier roman graphique. du projet historique sur le destin croisé de deux grands noms du surf, Duke Kahanamoku et Tom Blake, au récit du combat contre la maladie de Kristen, sa petite amie, en passant par le choix des couleurs, des mots et du style, AJ Dungo nous raconte tout dans une atmosphère chaleureuse, en toute simplicité.
Vidéo : Julie Fages et Guillaume Boyer
Raconte-moi un dessin, toutes les discussions sur notre chaîne : https://www.youtube.com/watch?v=NKTQ9Gq3dv0&list=PLiecdOYPtnucOfwVmtKexNPjmhOKudzej
Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://fr-fr.facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac
+ Lire la suite
autres livres classés : surfVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3617 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..