AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749160481
Éditeur : Le Cherche midi (19/09/2019)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Le mariage de Lucy et Owen est en danger. Après quelques années de vie commune, les doutes et les tensions s'accumulent. Chacun a besoin de respirer. Aussi, même si cela n'est guère dans leurs mœurs, ils décident de prendre modèle sur un couple de leurs amis sexuellement libérés et de vivre pendant six mois des expériences chacun de son côté. Les règles sont simples : on ne couche pas avec des connaissances communes, on ne tombe pas amoureux, on n'en parle pas, on n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
kateginger63
  18 octobre 2019
Décorticage d'un couple américain
*
Ah le mariage et ses vicissitudes....Un thème cher aux séries TV outre-atlantique. Justement, l'auteure est scénariste à la télévision, elle a notamment écrit pour "American housewifes", le quotidien déjanté d'une famille nombreuse. Forte de ce succès, elle s'est essayée à l'écriture. Et ma foi, ce n'est pas mal réussi !
*
Un couple de quarantenaires, branché, des new-yorkais vivant en banlieue huppée bobo, décide d'une sorte de contrat moral, appelé l'Arrangement.
En substance, ils peuvent avoir des aventures extra-conjugales durant 6 mois. Sans pression, sans concertation, sans attachement à l'autre, des règles assez souples.
*
L'auteure nous embarque dans une histoire farfelue (l'est-elle vraiment?) où la question épineuse d'un couple marié est au centre du roman. Il est aussi question de parentalité (ils ont un enfant autiste difficile à éduquer) , de fidélité, et surtout d'amour. Les personnages sont assez caricaturés mais mis dans des situations assez crédibles.
Plusieurs autres histoires de couples s'imbriquent dans ce récit et c'est d'autant plus rafraichissant de voir cette multitude de profils différents. On se croirait vraiment dans un "drama" tel Desperate Housewifes.
*
Le ton n'est pas si léger que ça, il permet forcément des identifications et convainc par la justesse des propos (tout n'est pas rose).
*
A la lecture du résumé, je pensais que cela allait me choquer avec cette histoire de "congé sabbatique conjugal" mais une crise qui doit être désamorcée de cette manière , pourquoi pas?
*
A méditer....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
cecilit
  29 septembre 2019
L'arrangement dont il s'agit ici, c'est celui trouvé par un couple de trentenaires, de pouvoir vivre chacun de leur côté toutes les aventures sexuelles qu'ils veulent, à la condition d'éviter les ex, les voisins, les collègues, et ce, pendant six mois, pas un jour de plus.
Pas question de tomber amoureux, de raconter à l'autre ses expériences, de se faire du mal.
Cet arrangement, comme ils le nomment, ne perturbera en rien leur couple, ils en sont sûrs, car ils s'aiment, ils en sont certains.
Non pas que Lucy et Owen soient un couple particulièrement en crise ou libéré mais ce pacte, pris sur un coup de tête, comme une plaisanterie joyeuse, les fera peut-être, l'espèrent-ils,sortir de leur quotidien.
Il faut dire que leur petit garçon autiste leur pompe toute leur énergie et qu'ils sont devenus davantage parents qu'amants.
Et puis, coucher sans remords, puisque l'autre en fait autant, c'est bien moins moche que tous ces couples qui se trompent en cachette, se disent-ils.
Bien sûr, on se doute que tout ne sera pas si facile que cela et que cet arrangement dangereux va faire de gros dégâts dans ce couple.
Bien que ce sujet soit universel, ce roman est typiquement américain, on y croise des milliardaires excentriques, des mères de familles désespérées s'ennuyant dans leur petite ville toute propre, nostalgiques de New-York. Outre la question du couple, de sa finalité et de ses difficultés, celles du genre, de l'autime, du sectarisme sont aussi abordées. Ça ratisse large, peut-être un peu trop mais c'est un roman qui se lit avec plaisir et intérêt. La fin me laisse dubitative et légèrement déçue cependant.
Merci aux Éditions du Cherche Midi et à la Masse Critique de Babelio de m'avoir offert cet ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Waterlyly
  22 octobre 2019
Beekman, petite ville de l'État de New York. Alors que Lucy et Owen sont un couple marié depuis longtemps, et parents de Wyatt, enfant autiste, ils cherchent à renouveler leur mariage. C'est alors qu'ils ont l'idée de l'Arrangement. Pendant six mois, ils auront carte libre pour aller voir ailleurs, mais cela sous plusieurs conditions, notamment ne surtout pas tomber amoureux et revenir à la normale au bout de ces six mois.
J'ai beaucoup aimé ce roman, et pourtant je dois avouer être partie sceptique, me demandant à plusieurs reprises dans quelle aventure totalement dénuée de sens s'étaient engagés nos deux protagonistes. Bien évidemment, je n'ai pas m'empêcher de désapprouver leur choix et de craindre le pire pour eux.
Sous une écriture emplie de verve, et parfois très drôle, l'auteure a su m'embarquer dans cette histoire et j'ai suivi avec intérêt ce couple, et cette dérive inévitable qui allait advenir. Sarah Dunn a su décortiquer un couple essoufflé à la perfection.
Sous couvert d'humour, ce roman est une véritable réflexion sur le mariage. Ainsi, autour d'Owen et Lucy, vont graviter d'autres personnages ayant tous des questionnements sur leur relation respective. J'ai beaucoup apprécié l'histoire de Gordon, millionnaire, marié à Kelly, jeune femme vénale et à l'apparence superficielle.
La plume est entraînante et le tout est très plaisant à lire. Si le point d'orgue du roman reste indubitablement le couple formé par Lucy et Owen, les personnages secondaires gravitant autour sont très bien brossés. L'auteure prend donc le parti d'entrecouper ses chapitres pour nous parler de chacun d'eux, et ainsi former un roman choral avec le même fil rouge.
L'auteure propose une analyse acerbe du mariage et sous une intrigue qui, de prime abord peut paraître légère, elle nous livre un roman profond et qui fera à coup sûr réfléchir son lecteur.

Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
soniaboulimiquedeslivres
  21 septembre 2019
Owen et Lucy forment un couple banal. Mariés depuis quelques années, ils ont quitté New York pour vivre à la campagne, dans une petite ville tranquille. Leur fils, Wyatt, 5 ans, est autiste, rendant leur quotidien lourd et compliqué. Lorsqu'un couple d'amis leur parle de « L'arrangement », sorte de pacte aux règles bien établies permettant d'avoir des relations sexuelles avec d'autres personnes durant 6 mois, sans conséquence aucune sur le couple, mis à part lui redonner une bouffée d'oxygène, Owen et Lucy sont scandalisés. Puis, l'idée faisant son chemin, ils décident de tenter ce « Rumspringa » conjugal. Une fois les règles adoptées, les voilà partis en chasse, chacun de leur côté.
Outre l'interprétation raffinée, amusante et très divertissante des relations modernes et de la parentalité, Sarah nous propose une vision très particulière des relations de couple, en disséquant tous ceux qui passent à sa portée.
Dans un cadre de vie chic et banlieusard me faisant irrémédiablement penser au Wisteria Lane de « Desperate Housewifes », nous suivons les péripéties des personnages secondaires, et croyez-moi, cela vaut le coup d'oeil ! Vous pouvez tourner la tête de tous côtés, je vous mets au défi de trouver quelqu'un de normal dans ce quartier !!
Alors, je dois bien l'admettre, le sujet est d'une simplicité folle, les personnages un brin caricaturés, mais le talent de l'auteur en fait un roman drôle, rafraichissant qui pose les bases d'une réflexion sur le couple, le mariage et le paradoxe de l'amour.
L'écriture est précise, rythmée, et diablement crédible. En effet, qui n'a pas rêvé de trouver LA solution miracle au quotidien, faire durer son couple comme au premier jour, ne pas se perdre de vue entre les tâches ménagères et le travail ? L'histoire de Lucy et Owen demeure convaincante jusqu'à la dernière page du roman, que le lecteur soit d'accord ou non avec leurs décisions extraconjugales.
L'auteur dépouille ses personnages, révélant ainsi un enchevêtrement de désespoir, de frustration et de tendresse, donnant ainsi au roman une belle profondeur. La parentalité a également une belle place au fils des chapitres, entre Lucy qui tente de gérer au mieux les crises de Wyatt, espérant lui offrir une vie normale, et les autres mères du quartier, tout autant débordées par leurs têtes blondes.
Une lecture addictive, choquante mais tellement agréable à lire ! Je me suis régalée, tout simplement. Je ne peux que vous le conseiller, ce livre est une petite pépite.
Je remercie les Éditions du Cherche Midi et NetGalley pour cette lecture.
#NetGalleyFrance #Larrangement
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
angelita.manchado
  19 octobre 2019
Résumé L'arrangement de Sarah Dunn
Owen et Lucy passent une bonne soirée, chez eux, avec un couple. Ils discutent de la vie, des couples, de l‘adultère. Lorsque ce couple relate la possibilité d'avoir de chaque côté un amant, pour pimenter un couple, l'idée fait son chemin chez Owen et Lucy.
Ils notent tout sur un carnet sur un futur arrangement. Et ils sautent le pas.
Avis L'arrangement de Sarah Dunn
Suite à une soirée un peu arrosée qui a laissé des traces dans leur esprit, Owen et Lucy, parents de Wyatt, après concertation et notes, ont décidé de signer un arrangement. Qu'est-ce que cet arrangement ? Pendant six mois, leur couple est libre mais l'un et l'autre ne doivent pas savoir ce qui se passe dans la vie de l'autre. Liberté chérie, liberté sexuelle. Mais ils vivent toujours ensemble, s'occupent de leur fils. Qui va trouver en premier un autre partenaire sexuel ? Ils cherchent, vont-ils trouver ? Personne, dans leur entourage ne doit savoir. Mais Lucy se confie à celle qui peut être considérée comme sa meilleure amie. Est-ce que leur sexualité sera autant débridée ? Vont-ils s'attacher à ces autres personnes ? Leur couple va-t-il en souffrir ?
L'auteur, au fil des pages, nous relate leur rencontre, comment ils sont tombés amoureux, comment ils ont décidé de vivre à l'extérieur de New-York, par manque d'argent, pour avoir une vie plus simple, moins trépidante et surtout parce qu'ils attendent un enfant. C'est également dû au fait qu'Owen n'a pas pu évoluer professionnellement et qu'il a été licencié. La vie semblait toute rose. Mais l'arrivée de Wyatt et les soucis de cet enfant, dont ils n'ont pas compris au départ ce qui lui arrivait, ont obligé Lucy à ne plus travailler. Ils sont l'un et l'autre très proches de cet enfant qui se révèle autiste. A aucun moment, je n'ai senti que leur couple était prêt à s'effriter, malgré les problèmes de santé de leur fils qui prend énormément de temps et d'espace. Alors, oui, Lucy ne fait plus aussi attention à elle, la routine s'est installée dans leur couple, il semble y avoir moins d'amour, quelques frictions…
Une chronique des êtres humains, du couple, aux Etats-Unis dans une petite communauté conservatrice qui a vu arriver de nombreuses familles qui cherchent le bien-être. Personnalités féminines, masculines, où tout est mis en oeuvre pour le bien de la communauté. Frictions, jugements, surtout lorsque le maître d'école devient une femme. Mais il a fallu d'un seul homme, un riche homme, vivant dans cette petite ville pour que l'école prenne une décision. Mais c'est sans compter une mobilisation de tous et toutes. Un très bon point car cette ville est conservatrice, certes, mais elle est quand même capable d'accepter ce qui fait tout l'être humain. Par contre, elle n'est pas prompte à accepter qu'un riche homme d'affaire ne paie pas ses impôts quand il trouve des subterfuges.
Est-ce qu'un arrangement comme celui de Lucy et Owen est viable ? Pas pour tout le monde car l'être humain est tout de même versatile surtout lorsque les sentiments peuvent entrer en ligne de compte. Ce que j'ai bien aimé, en définitive, est cette fin menée par la maîtresse d'Owen qui a vécu le plus grand drame de sa vie et qui, en fin de compte, s'est rendue compte qu'elle lui doit la vie.
Dans ce roman, on suit les changements qui les affectent, qui affectent cette communauté d'hommes et de femmes aux nombreux jardins secrets. Même si le roman est bien écrit, constitue une analyse des couples, sans jugement émis, d'une petite ville des Etats-Unis, je ne peux pas dire que j'ai vraiment aimé ce roman. Il est lu mais je n'en garderai pas un souvenir impérissable.
Je remercie Babelio pour cette Masse Critique et les Editions le Cherche Midi.
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
cecilitcecilit   26 septembre 2019
Il existait parmi les femmes mariées de Beekman un consensus général selon lequel les maris n’étaient bons à rien. Non qu’aucune de ces dames souhaite se retrouver sans mari - pas tout à fait, pas encore, sans doute jamais -, mais lorsque au moins deux d’entre elles se trouvaient autour d’une bouteille de vin, un flot de doléances se mettait à couler, d’abord en un mince filet, puis en véritable déluge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2019
 Je veux vieillir avec cet homme. Je l’aime
et il m’aime. C’est mon meilleur ami, la personne que j’apprécie le plus au monde
et la seule avec laquelle je veux dormir la nuit. Je veux qu’on parte en vacances
ensemble, qu’on passe notre vie ensemble et que Flannery fête Noël chez nous avec
ses enfants quand on aura soixante-dix ans. La seule chose, c’est qu’en ce moment
je n’ai pas tellement envie d’avoir des rapports sexuels avec lui et, pour être honnête,
ça fait un moment que ça dure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2019
Naturellement, personne ne la croyait. Ces choses-là
ne sont jamais réciproques. Il y en a toujours un qui les désire plus que l’autre,
qui a une motivation secrète ou quelque chose à cacher. Mais Lucy s’entêtait à prétendre
que cet arrangement était une décision conjointe, qu’Owen et elle l’avaient prise
en pleine conscience, et qu’elle avait mis en lumière certaines réalités malencontreuses.

 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cecilitcecilit   27 septembre 2019
- Tu peux aller en ville quand tu veux. Tu as une voiture et un chauffeur à ta disposition. Tu n'aimes pas cette voiture ? Je t'en achèterai une autre. Tu n'aimes pas Bo. Je te trouverai un autre chauffeur.
- Je n'ai rien contre Bo, maugréa Kelly.
- Tu peux faire ce que tu veux quand tu veux. Ne me dis pas que tu t'ennuies ! Regarde-moi cet endroit. Tu vis comme la reine d'Angleterre, bon sang !
Kelly se laissa retomber sur le canapé.
- Je suis sûre qu'elle s'ennuie aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2019
On se marie avant tout pour les enfants, poursuivit Thom. Pour avoir des enfants
et les élever ensemble et ne pas les abandonner quoi qu’il advienne. L’un comme l’autre,
nous avons eu des parents qui ont divorcé quand nous étions petits, fit-il avec un
geste en direction de sa femme. C’est l’événement déterminant qui a façonné notre
vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Sarah Dunn (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Dunn
Sarah Dunn Talks Open Marriage, Autism and "The Arrangement"
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1373 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre