AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350960749
Éditeur : Les Prairies Ordinaires (25/04/2013)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  01 juillet 2013
Le numéro s'ouvre sur un très beau texte sur les biens communs. Laurence Duchêne, Paul Guillibert, Thibault Henneton, Gaëlle Krikorian et Sophie Wahnich dans « l'anti-recette des biens communs » indiquent, entre autres : « Parce que, dans le contexte actuel, comme c'était le cas dans les campagnes du Royaume-Uni au XVIIe siècle, les communs contrastent avec une privatisation à l'oeuvre, un mouvement d'enclosure qui prend de l'ampleur. À côté des luttes contre l'appropriation de l'eau ou de la terre, ont émergé depuis vingt ans des mouvements qui dénoncent celle du savoir et le contrôle de l'information. Ensemble ils cherchent à élaborer une cuisine politique nouvelle ».
Elles et ils nous proposent une liste d'ingrédients : « du temps, de l'hier, et du demain, un spectre ; Des pensées fraîches, indéterminées et aiguisées ; Des produits rivaux et non rivaux ; Un foyer bien entretenu ; Quelques pincées d'intérêts divergents ; Un coulis pas trop liquide ; Une calculette à faire les soustractions ; Un ratatine propriété privée et publique ; Des rêveries de qualité, à dénicher loin des marchés battus » et si le temps de préparation est infini, les auteur-e-s soulignent « mais on a faim ».
La réflexion sur les biens communs comme utopie concrète, « un rêve qui inquiète notre réalité, un impossible qui nous rend réalistes » ne saurait être séparé de celle sur les « procédures de gestion commune du monde, plus viables, plus démocratiques, plus joyeuses ».
Autour d'un pièce de théâtre d'Eschyle, différents textes analysent la situation faite aux migrant-e-s, dans un dossier intitulé « Eschyle à Schengen – chantier ». L'entretien avec Irène Bonnaud est particulièrement intéressant, tant par rapport à la pièce, sa traduction que pour ses propositions théâtrales « un puzzle qui laisse le spectateur réfléchir aux contradictions qui peuvent naître de cette juxtaposition ».Parmi les autres textes, je signale le reportage photographique de Sara Prestianni : « Migrants d'un bord à l'autre », et le texte de Cristina del Biaggio « un mur aux portes de l'Europe », enquête de terrain à la frontière gréco-turque.
J'ai aussi notamment été intéressé par l'entretien avec l'historien Todd Shepard « France-Algérie, et retour » qui nous rappelle, entre autres, en citant Ann Laura Stoler et Frederik Cooper que « le rapport métropole-colonies doit être pensé ensemble, tant la modernité des ex-colonies ou la démocratie libérale actuelle sont, pour partie, le produit de l'histoire coloniale européenne ». Une invitation à nous replonger dans cette histoire en n'acceptant pas les (ré)écritures qui gomment la place des luttes des Algérien-ne-s, redessinent une « série de clichés orientalistes », contournent les débats autour des liens entre universalisme et impérialisme ou du caractère « hors-normes » des institutions de la Vème République. Je souligne sa réflexion « On prétend aujourd'hui qu'une politique d'affirmation action est impossible en France. Pourtant elle a été mise en place à la fin de la guerre d'Algérie pour permettre l'embauche massive d'Algériens dans la fonction publique ! ». Un article qui bouscule les écritures historiques, dont celles malheureusement propagées par une partie de la gauche.
Parmi les autres textes, j'indique le manifeste (et l'humour) de Dominique Dupart sur le suffrage vraiment inconditionnel, l'article de Quentin Ravelli sur les briques (ladrillo) dans la crise espagnole, la critique de l'opération « Marseille-Provence 2013 » et plus généralement de la restructuration de la ville par Lancelot Hamelin.
Un numéro à ne pas manquer.
Lien : http://entreleslignesentrele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
dede   01 juillet 2013
Parce que, dans le contexte actuel, comme c’était le cas dans les campagnes du Royaume-Uni au XVIIe siècle, les communs contrastent avec une privatisation à l’œuvre, un mouvement d’enclosure qui prend de l’ampleur. À côté des luttes contre l’appropriation de l’eau ou de la terre, ont émergé depuis vingt ans des mouvements qui dénoncent celle du savoir et le contrôle de l’information. Ensemble ils cherchent à élaborer une cuisine politique nouvelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dede   01 juillet 2013
On prétend aujourd’hui qu’une politique d’affirmation action est impossible en France. Pourtant elle a été mise en place à la fin de la guerre d’Algérie pour permettre l’embauche massive d’Algériens dans la fonction publique !
Commenter  J’apprécie          20
dede   01 juillet 2013
le rapport métropole-colonies doit être pensé ensemble, tant la modernité des ex-colonies ou la démocratie libérale actuelle sont, pour partie, le produit de l’histoire coloniale européenne
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Dominique Dupart (2) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus