AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020620545
Éditeur : Seuil (17/10/2003)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 194 notes)
Résumé :
Il y a quatre personnages, très différents. Christine, qui dirige une agence de voyages, se sent épuisée sans raison. Tout devait lui sourire pourtant. A cinquante ans, elle s'est organisée une existence active et libre. mais, sans qu'elle ait jamais osé se l'avouer, la peur de vieillir la mine. Paul, le paysan, un homme sensible et doux, n'a jamais pu s'arracher à la famille, de brutes dans laquelle il est né. Solange, guichetière à la SNCF, en veut au monde entier... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  08 septembre 2018
Un roman dans lequel il m'a semblé en lire quatre... Quatre histoires de vies cabossées.
Christine, divorcée, n'a pas envie de vieillir, prise d'angoisse, elle se demande où va sa vie après 50 ans.
Paul, sensible, poète, doux est malheureusement né dans la mauvaise famille. Famille de brutes où l'amour n'existe pas.
Solange, jeune employée a la Scnf s'ennuie à mourir.
Luc quant à lui essaie de ne pas devenir fou à côté d'une épouse déboussolée.
Anny Duperey écrit longuement l'histoire de ces quatre cabossés.
C'est troublant, sensible.
La deuxième partie regroupe les quatre personnages. J'ai trouvé cette partie un peu trop facile avec l'amour en guise de sparadrap et des personnages qui ne sont pas tous exploités avec la même égalité.
Le roman n'en reste pas moins plaisant, avec quelques bons passages.
J'ai peut-être eu un peu trop d'attentes après Les chats du hasard dont l'écriture et l'émotion étaient brillantes.
Commenter  J’apprécie          325
emi13
  09 septembre 2014
J'ai adoré se livre malgré qu'il n'a fait pleurer a chaude larmes .
Commenter  J’apprécie          141
Ludivine
  06 avril 2008
J'ai lu ce roman il y a quelques années, et je n'ai pas oubliés ces quatre personnages qui se sont laissés vivre et un jour ont décidés de prendre leur vie en main, ont décidés d' « aller voir plus loin ».
Dans un premier temps, on part à leurs rencontres, avec une description fine et très fouillée de chaque personnage. Et puis dans le cinquième chapitre, on découvre avec bonheur la magie des rencontres, l'interaction entre ces personnages. Comment chacun va permettre à l'autre de se relever du manque d'affection ou de la pauvreté matérielle. Et comment ils vont avoir la force et le courage de changer le cours de leur vie.
Commenter  J’apprécie          80
carre
  14 février 2012
Quatre personnages pas forcément gâtés par la vie ,quatre histoires qui vont se croiser et n'en former plus qu'une.
Une déception que ce roman d'Anny Duperey, personnages guère sympathiques, qui joue sur la corde de la sensibilité mais là trop de bons sentiments nous empêche d'adhérer à l'histoire. Je l'ai terminé parce que j'espère toujours un miracle des livres auquels je n'accroche pas, mais là franchement trop long et plutôt mièvre. Déception sur toute la ligne.
Commenter  J’apprécie          90
jg69
  01 avril 2015
J'ai beaucoup aimé, je suis rentrée dans ce livre pour ne plus le quitter.
La psychologie des quatre personnages principaux est fine et extrêmement bien campée. La leçon est simple : les rencontres peuvent nous changer la vie. le principe de voir d'abord la description des quatre personnages séparément et de retrouver ensuite leur destin se croiser dans le dernier chapitre est aussi intéressant.
Anny Duperey possède une écriture très accrochante, les mots et les phrases coulent tout seuls sous nos yeux.
J'aime beaucoup son style, simple et clair, d'une douce fluidité.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (76) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   27 février 2012
- Ce qui n'est pas normal, c'est de se livrer à quelqu'un [qu'on rencontre pour la première fois] aussi complètement, de tout donner, comme ça, d'un seul coup. Je pense... Je pense que la mort, la tentation de la mort était déjà en lui, sans qu'il le sache, sans doute. Elle était à l’œuvre sourdement et lui a donné l'urgence de dire ce qu'il avait au fond du cœur au moins une fois avant de mourir. Il ne pouvait pas disparaître sans que personne ne sache qui il était... Mais il fallait quelqu'un capable de l'entendre, de recevoir ce qui était en lui. Il a senti cette possibilité en toi. Tu étais là. C'était sa dernière chance... Mon amour, cet homme t'a fait dépositaire de son esprit. C'est un cadeau merveilleux, mais très lourd.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
LadybirdyLadybirdy   07 septembre 2018
On ne se méfie jamais assez des êtres qui semblent tout accepter, tout supporter en silence et parfois même en souriant. Leur soumission parait sans limite, leur tolérance inépuisable, puis un jour ils quittent le jeu, tournent les talons, claquent une porte, et c’est définitif. On ne peut plus rien pour les retenir. Intérieurement, ils ont fait tout le chemin, bloqué les comptes, ils ne sont presque déjà plus là quand ils annoncent qu’ils vont partir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          334
LadybirdyLadybirdy   08 septembre 2018
Les gens ne supportaient pas qu’on reste à l’écart. C’était suspect. À la longue, on l’aurait pris en grippe. On ne pouvait pas se permettre, quand on était engagé dans un groupe, et même si on faisait correctement son travail, d’être trop différent, trop distant. C’est comme ça, la société. Il ne reste qu’à se débrouiller pour faire semblant d’être avec les autres, au moins un minimum. Et se débrouiller aussi avec sa misère intérieure, ce triste sentiment d’isolement…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
LadybirdyLadybirdy   08 septembre 2018
Que sait-on des caprices de l’hérédité ? Pourquoi tout à coup un artiste, dans une famille qui n’en a jamais compté ? Un musicien chez qui n’écoute pas de musique ? Une personnalité, héritée d’on ne sait quel ancêtre – d’on ne sait quelle réincarnation, allez donc savoir – qui détonne dans une famille, qui ne ressemble à personne ?
Ces gens là ne mirent pas au monde un génie, non, ni un artiste. Il leur vint seulement un enfant doux, sensible, un enfant porté vers la tendresse, la beauté et la poésie. Malheur à lui. Il n’aurait pas dû naître dans cette maison. Il n’aurait pas dû avoir ce père et cette mère. Mais on ne choisit pas…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Nane3bonheursNane3bonheurs   13 février 2013
"Elle se sentait mal. Fatiguée, si fatiguée ... Alors, tout au fond d'elle-même, elle reconnut la peur - cette saloperie de peur, sournoise, vénimeuse, qui prenait les formes déguisées de la lassitude, de la colère, de l'épuisement, de l'envie de tout laisser tomber, de fuir, qui sapait tous les courages et le coeur du bonheur. Cette peur qui serait foutue de vous faire maudire le plus bel amour. Elle la débusquait, encore une fois. Mais comment faire pour résister ? Quelle force découvrir en soi, quelle ruse trouver pour lui échapper, l'empêcher de renaître, maléfique ? Il faudrait avoir la candeur de cette fleur offerte sans défense au solei et aux étoiles, à la pluie bienfaisante comme aux orages, même aux pieds maladroits d'une promeneuse, et qui relevait sa corolle vers le ciel avec une humble vaillance."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Anny Duperey (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anny Duperey
Rencontre avec Anny Duperey à la librairie la Galerne du Havre, pour la parution de "Les photos d'Anny".
autres livres classés : destins croisésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
730 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..