AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749940441
101 pages
Michel Lafon (14/02/2019)
3.4/5   31 notes
Résumé :
Il y a les procès historiques, les affaires médiatiques, il y a les acquittements parfois et les polémiques souvent. Et puis il y a l'homme derrière la robe d'avocat. Libre. En colère. Révolté. Éric Dupond-Moretti, à la barre, livre ses vérités.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Sevlipp
  23 août 2020
Je devais aller voir la pièce jouée par Eric Dupond-Moretti mais patatras, spectacle annulé suite à sa nomination en qualité de garde des sceaux. Si l'on m'avait dit qu'il accepterait cette fonction...
A défaut, j'ai lu le texte de la pièce. C'est court et nous y retrouvons l'avocat avec ses combats, ses convictions. Ce n'est pas une autobiographie mais des pensées éparses sur l'idée qu'il se fait de la magistrature, de la défense des accusés, de la justice.
Bien sur, il revient sur la présomption d'innocence souvent bafouée à l'heure des réseaux sociaux.
Cela se lit en une petite heure et cela ne fait jamais de mal de relire ces fondamentaux.
Eric Dupont-Moretti est clivant et je fais partie de ceux (même si je ne suis pas toujours d'accord avec lui) qui restent séduite en l'écoutant.
Commenter  J’apprécie          100
Arcanne
  12 août 2020
Quand j'ai mis ce livre dans ma PAL, Eric Dupond-Moretti n'étais pas encore Garde des Sceaux. Très controversé à sa nomination, il y a quelques semaines - la presse et les juges le trouvent trop engagé comme avocat pour assumer cette fonction - je veux me faire ma propre idée sur lui et lisant ce qu'il a écrit. Juste quelques jours avant ma lecture, je regarde à la télé sur Public Sénat, la présentation de la politique qu'il veut mettre en oeuvre. Je retiens son côté humain, qu'il veut incarner la justice comme il a incarné la défense.
Voyant sur Babelio que le texte est court, je décide de battre le fer tant qu'il est chaud. Je vais l'écouter en faisant une balade. La lecture, l'écoute dure moins longtemps que la promenade. Pour une lecture rapide, la mission est remplie. Je suis surprise par la fin qui arrive trop vite. Ma première réaction est plutôt une déception, j'aurai aimé que son histoire dure plus longtemps. Ensuite, je me demande ce que je vais en retenir et décide de noter à chaud, par peur d'oublier aussi vite que j'ai lu.
Je comprends pourquoi il prend la cause des coupables, il a la justice chevillée au corps. Pour lui tout le monde a droit à la justice, c'est à dire à un jugement après un procès. Tout le monde comprend aussi les coupables d'actes odieux pour lesquels l'opinion publique emportée par l'émotion et la colère ne réclame pas justice mais vengeance. Son charisme, il se l'est fait à la force de son verbe. Il est issu d'un milieu modeste, il a perdu son père très jeune. Ses racines sont importantes, elles font partie de ses valeurs auxquelles il est fidèle. Pour lui, l'avocat est comme le bon vin, plus il est mûr, plus il a de l'expérience, plus il est bon. Il a des convictions et sait les exprimer avec assurance. Son explication du rôle de chacun dans notre système de justice se tient. Il a beaucoup de respect pour le juge qui a une lourde responsabilité de trancher, ou de faire prendre une décision à des jurés. Il présente ses opinions sur l'avocat de la défense et sur une justice bien rendue. On voit qu'il est entier et professionnel. Rien sur l'impact de sa vie médiatique sur sa vie privée, seule sa mère apparaît plusieurs fois dans le livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jpryf
  19 février 2019
Un ami avocat vient de m'offrir un petit livre (par la taille) paru chez Lafon en 2019 et qui est le texte du spectacle que donne ce grand avocat qu'est Eric Dupont-Moretti au théâtre. Je dirai d'abord qu'un avocat donne un spectacle dans un théâtre ne me choque absolument pas (cela n'aurait sans doute pas été le cas il y a quelques années!) puisque j'ai la faiblesse de croire qu'il y a dans l'exercice du métier d'avocat une part de théâtre , une part d'art dans l'éloquence.
Mais cela n'est pas l'essentiel. Je retrouve dans ce texte qui est à la fois le parcours d'Éric Dupont-Moretti et ce qu'il pense de la Justice et de son métier aujourd'hui, beaucoup de ce que je pense moi-même et je retrouve dans la description de ce qu'il ressent parfois dans les procès dont il s'occupe des sentiments que j'ai moi-même éprouvé dans l'exercice de ce métier qui, comme il le dit est plus qu'un métier, un sacerdoce.
Ce texte est émouvant souvent et par exemple lorsque celui qui est aujourd'hui un avocat célèbre raconte ses débuts à Lille, Marseille et Toulouse , la rencontre avec celui qu'il considère comme un second père M° Alain Furburry, avocat à Toulouse.
Mais ce texte aussi est salutaire car il pointe les dérives de notre société et de sa justice avec une volonté dangereuse de transparence qui fait que l'on bafoue tous les secrets autrefois protégés, avec la connivence dangereuse et que j'ai moi-même rencontré entre certains juges et la presse qui aboutit à ruiner des réputations, a anéantir des vies même si, après toute la durée du procès la personne est acquittée. Situation rendue encore plus grave par la diffusion dans les réseaux sociaux! Il ya quelques propos sévères mais ,hélas , tout a fait justes sur certains Juges et au total c'es un spectacle que tous les citoyens devrait voir car il est une magnifique instruction civique et pour ceux qui n'auront pas la chance de voir le spectacle,lisez ce livre. Il vous apprendra quelque chose et à mieux raisonner.
Lien : https://jpryf-actualitsvoyag..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Etoilesonore
  14 juin 2019
Nous avons ici le texte de la pièce éponyme, jouée par Eric Dupont-Moretti lui-même. Après nous avoir retracé son parcours, l'auteur aborde les thèmes qui lui sont chers, à savoir ce qui constitue le coeur de son métier d'avocat. On devrait plutôt parler de vocation en l'espèce, tellement l'exercice prend sa vie entière à combattre non seulement l'injustice, mais aussi préserver à tout prix la présomption d'innocence, faisant le distingo entre rendre la justice et juger.
Il pourfend également une propension d'un certain journalisme dit d'investigation qui consiste à obtenir des renseignements selon un moyen que les enquêteurs de police eux-mêmes n'ont pas le droit d'employer. Ces manières ont plus à voir avec celles de barbouzes que celles du droit. Il s'en inquiète à juste titre.
Il n'y a rien de vraiment nouveau dans cet ouvrage, mais en quelques pages, nous retrouvons la verve de ce grand avocat qui justifie également ses prises de positions, à savoir que tout homme, quoiqu'il ait fait, doit pouvoir être défendu. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il cautionne les actes commis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sasha2311
  10 février 2019
Véritable plaidoirie en faveur de la liberté et d'une présomption d'innocence retrouvée, EDM nous livre une pièce pleine de sincérité, d'audace et de révoltes. On reconnait ici, le rôle véritable de l'avocat : donner la parole à ceux qui ne l'ont plus.
Je recommande ce livre.
Commenter  J’apprécie          51

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   08 septembre 2020
28 juillet 1976. J’apprends à la radio l’exécution de Christian Ranucci.

Ça me bouleverse. Ça nourrit mon romantisme morbide d’adolescent et je m’engouffre alors dans cette histoire qui me dévore et me terrifie.

Je comprends à ce moment-là qu’être avocat c’est être seul contre tous, c’est aimer l’araignée et l’ortie.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Eric Dupond-Moretti (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Dupond-Moretti
Le secrétaire général, Alexis Kohler, a dévoilé la liste des ministres du gouvernement d'Elisabeth Borne. Plusieurs ministres sont reconduits : Gérald Darmanin, Bruno le Maire, Eric Dupond-Moretti font toujours partie du gouvernement.
Voici la composition complète du premier gouvernement d'Elisabeth Borne:
Bruno le Maire reste à Bercy et est nommé ministre de l'économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique ;
Gérald Darmanin conserve son poste de ministre de l'intérieur ;
Catherine Colonna est nommée ministre de l'Europe et des affaires étrangères ;
Eric Dupond-Moretti garde son poste de ministre de la justice ;
Amélie de Montchalin devient ministre de la transition écologique et de la cohésion des territories ;
L'historien Pap Ndiaye est nommé ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse ;
Sébastien Lecornu devient ministre des armées à la place de Florence Parly ;
La députée LRM Brigitte Bourguignon est nommée ministre de la santé et de la prévention ;
Olivier Dussopt devient ministre du travail, du plein emploi et de l'insertion ;
L'ancien LR Damien Abad est nommé ministre des solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées ;
Sylvie Retailleau est noméme ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
Marc Fesneau devient ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire ;
Le patron de la République en marche, Stanislas Guerini, est nommé ministre de la transformation et de la fonction publique ;
La députée LRM Yaël Braun-Pivet est nommée ministre des outre-mer ;
La conseillère culture d'Emmanuel Macron, Rima Abdul-Malak, est nommée ministre de la culture ;
Agnès Pannier-Runacher devient ministre de la transition énergétique ;
Amélie Oudéa-Castera est nommée ministre des sports et des Jeux olympiques et paralympiques ;
L'ancien ministre de la santé, Olivier Véran, est nommé ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et de la vie démocratique ;
La magistrate Isabelle Rome est devient ministre déléguée chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances ;
L'ancien porte-parole du gouvernement , Gabriel Attal, devient ministre délégué chargé des comptes publics ;
Le maire d'Angers, Christophe Béchu, est nommé ministre délégué chargé des collectivités territoriales ;
Franck Riester garde son poste de ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l'attractivité ;
Ancien secrétaire d'Etat, Clément Beaune devient ministre délégué chargé de l'Europe ;
La députée LRM Olivia Grégoire est nommée porte-parole du gouvernement ;
Justine Benin devient secrétaire d'Etat chargée de la mer ;
Charlotte Caubel est la nouvelle secrétaire d'Etat chargée de l'enfance ;
La députée européenne Chrysoula Zacharopoulou est nommée secrétaire d'Etat chargée du développement, de la francophonie et des partenariats internationaux, auprès de la ministre de l'Europe et des affaires étrangères.
+ Lire la suite
autres livres classés : AvocatsVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
237 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre