AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782925059080
Gallimard (02/11/2020)
4.64/5   7 notes
Résumé :
Paruline masquée, oriole de Baltimore, moqueur-chat... Connaissez-vous les noms des oiseaux qui habitent le ciel du Québec? Dans une suite de récits, Eric Dupont, auteur de La fiancée américaine, vous aidera à mieux connaître nos amis ailés. Regorgeant d'informations sur les chants, les habitudes de nidification, la capacité d'adaptation aux changements environnementaux et les comportements étonna…
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Peteplume
  22 mars 2021
Chaque double page est consacrée à un oiseau plus ou moins commun au Québec, la page de gauche occupée par un court texte et la page de droite par une image. le texte est simple donnant une description objective de l'oiseau et de ses moeurs mais dans un contexte narratif mettant souvent en scène l'auteur lui-même dans sa rencontre avec l'oiseau en question. Les images font écho au texte sans le paraphraser et leur légèreté l'accompagne sans lui voler la vedette.
On peut toutefois se perdre dans leur contemplation sans lire le texte et je pense qu'elles pourront séduire les enfants qui ne savent pas encore lire.
En bref, ce petit livre est un véritable objet d'art, ciselé comme une pièce d'orfèvrerie, un objet que je n'hésiterais pas à mettre entre toutes les mains, grandes ou petites…
Commenter  J’apprécie          210
sweetie
  29 août 2021
Éric Dupont fait un survol de quelques oiseaux peuplant les cieux du Québec, les nichant dans des catégories fort amusantes et étonnantes. Ainsi, les oiseaux magnifiques ou mignons, ceux dont le chant est le plus beau, ceux à la mine sévère ou épeurante, les maritimes et les barboteurs et ceux qui donnent l'eau à la bouche. Certains spécimens ont donc dû être laissés de côté dans cet ouvrage destiné aux enfants et dans lequel j'ai recueilli des réflexions et des renseignements fort intéressants.
L'auteur démarre judicieusement avec deux oiseaux disparus de la planète : le dronte de Maurice (dodo) et la tourte voyageuse. le ton est alors donné pour mieux apprécier les chroniques suivantes, parfois rigolotes (un entretien avec un urubu à tête rouge) ou émouvantes (un souvenir de grand-mère associé au colibri à gorge rubis). En tout, ce sont les caractéristiques d'une quarantaine de volatiles qui se déploient dans des pages superbement illustrées par Mathilde Cinq-Mars. Un brin moralisateur mais pas trop, ce livre est l'instrument idéal pour aborder l'ornithologie de façon ludique, en parcourant le chemin des souvenirs d'enfance de l'auteur, lui-même initié par son oncle et son père à l'observation des oiseaux. Coup de coeur assuré pour tous!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   30 novembre 2020
Éric Dupont révèle sa passion pour l'ornithologie dans un nouveau livre magnifiquement illustré par Mathilde Cinq-Mars, Nos oiseaux.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LaPresse   17 novembre 2020
Au lieu de se lancer de nouveau dans une longue saga familiale, il a trouvé du réconfort dans le fait de raconter de petites histoires sur ses oiseaux préférés et d’en faire un album illustré pour la jeunesse, Nos oiseaux.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
sweetiesweetie   29 août 2021
Quoi de plus humain que de penser que les cris des oiseaux s'adressent à nous, comme si toute la beauté du monde nous était destinée? Quoi de plus normal que de chercher chez d'autres êtres vivants les réponses aux questions que nous nous posons depuis des siècles? Et quoi de plus humain que d'ignorer les oiseaux qui disparaissent de la surface de la Terre?
Commenter  J’apprécie          40
sweetiesweetie   29 août 2021
Les migrations d'oiseaux sont souvent parsemées de dangers et d'imprévus. Le cardinal rouge semble l'avoir compris et demeure sédentaire, c'est-à-dire qu'il reste toujours au même endroit. Il est peut-être tout simplement très vaniteux et conscient du fait qu'ici, dans le Nord, il fait partie des plus beaux. Dans le Sud, pourra-t-il se comparer aux perroquets multicolores et aux magnifiques toucans? Mais cela serait l'accuser d'avoir les défauts des humains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sweetiesweetie   29 août 2021
Parfois, on se demande comment fait la nature pour si bien choisir les couleurs d'un oiseau. Souvent, je me contentais d'avoir vu un pic et je rentrais chez moi. Je sais, c'est vraiment un signe de paresse, mais à mes yeux, il était assez beau pour justifier une sortie.
Commenter  J’apprécie          00
sweetiesweetie   29 août 2021
Alors la beauté, c'est peut-être ça. C'est quelque chose qui te force à t'arrêter. C'est une chose que tu ne veux pas effrayer. C'est une bête que tu es content d'avoir vu. Et tu sais qu'elle ne t'appartient pas et qu'il se peut qu'elle disparaisse.
Commenter  J’apprécie          00
sweetiesweetie   29 août 2021
Seuls les enfants offrent des funérailles aux oiseaux mignons. Parfois, je me demande si nous aurions fait la même chose pour une corneille. L'aurions-nous tout simplement mise dans le compost sans même le dire à nos parents?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Éric Dupont (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Dupont
LA CHRONIQUE DE GÉRARD COLLARD - COFFRET ROMANS HISTORIQUES POCHE
autres livres classés : récits animaliersVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
207 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre