AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757860925
Éditeur : Points (02/06/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sovane
  06 février 2019
Dans ce second opus du fameux "Lost in management" François Dupuy pointe du doigt la paresse intellectuelle et le manque de culture générale des cadres d'aujourd'hui qui pèsent sur le monde du travail.
En décryptant les erreurs dans la "pensée unique" managériale, les dérives et les effets pervers des normes prônées par les spécialistes, l'auteur nous donne quelques pistes pour améliorer concrètement la gestion et l'organisation des équipes. Alors que le recours aux cabinets de conseils se généralise sans réelles améliorations l'on peut s'interroger sur la pertinence de ces ressources externes, devenues partenaires obligés. Alors que des études basées sur la simple écoute des collaborateur, qui ne coûte rien et apporte une bien meilleure analyse, n'est en général même pas envisagée par les dirigeants.
L'une des premières erreurs est de confondre structure et organisation, ainsi les cabinets n'interviennent qu'en surface et ne prennent pas en compte les conséquences des changements qu'ils proposent. De la structure (= organigrammes, procédures..) ne découle pas naturellement une organisation (= comportement effectif des acteurs), celle-ci est à revoir et à travailler systématiquement.
Il s'agit de comprendre pour agir, de prendre en compte les problèmes qui se cachent sous les symptômes, d'analyser le factuel plutôt que l'anecdotique. Le manager doit aujourd'hui considérer autant les moyens que la fin, s'engager autant dans la mise en oeuvre que dans le processus décisionnel et, surtout, travailler en transparence et en confiance avec les membres de son équipe.
Il doit également se méfier des discours idéologiques, souvent trop éloignés du réel et du quotidien, ne pas se limiter à des fausses analyses qui n'apportent aucunes solutions concrètes. Ainsi les fausses excuses régulièrement invoquées par les manager, comme la résistance au changement ou les problèmes de communication, ne font que recouvrir d'un voile pudique de mauvaises organisations.
La clé du succès réside donc dans l'instauration et le maintien d'un climat de confiance mutuel, dans la prise en compte de la notion de pouvoir, de l’intelligence des acteurs, tout en évitant de se dégager de ses responsabilités d'encadrant sur un cabinet spécialisé... Sinon gare au syndrome de la pastèque !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SovaneSovane   08 février 2019
La suite pourrait s'écrire toute seule tant elle correspond à une situation maintes fois décrite, toujours répétée et rarement comprise : des acteurs exclus d'un jeu dominant dans une organisation se réfugient dans la bureaucratie. Celle-ci prend généralement deux formes que l'on retrouve dans le cas étudié : la multiplication des réunions et la production bureaucratique de normes, de règles et de procédures. (P 101)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SovaneSovane   08 février 2019
Pour le reste, ces cabinets participent activement à la primauté de la connaissance ordinaire sur la connaissance élaborée. Ils ont compris les faiblesses résultant de la paresse managériale et une bonne partie de leur travail consiste à faire celui que leurs clients ne veulent pas assurer. (p. 232)
Commenter  J’apprécie          00
SovaneSovane   08 février 2019
Il a été maintes fois montré que les nouvelles formes transversales d'organisation déprotègent le travail en mettant toujours plus les salariés en général et les cadres en particulier en situation de dépendance, donc de perte d'autonomie. (pp. 73-74)
Commenter  J’apprécie          00
SovaneSovane   08 février 2019
Mais, à bien y regarder de plus près, ce n'est guère plus que du taylorisme recyclé, couvert d'une rhétorique humaniste qui exprime le contraire de la réalité vécue par ceux à qui elle est destinée. (p. 14)
Commenter  J’apprécie          00
SovaneSovane   08 février 2019
Il définit quatre comportements qui constituent les piliers de la confiance : la sincérité, la fiabilité, la compétence et le souci des autres. (p. 171)
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de François Dupuy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Dupuy
François Dupuy - Lost in management Volume 2 : La faillite de la pensée managériale .François Dupuy vous présente son ouvrage "Lost in management Volume 2 : La faillite de la pensée managériale" aux éditions du Seuil. http://www.mollat.com/livres/dupuy-francois-lost-management-faillite-pensee-manageriale-9782021136500.html Notes de Musique : ?Blackstock Mews? (by Downliners Sekt). Free Music Archive.
autres livres classés : travailVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Au temps de Bel-Ami

Dans quelle ville se déroule le roman ?

Bordeaux
Lille
Paris

12 questions
1017 lecteurs ont répondu
Thème : Bel-Ami de Guy de MaupassantCréer un quiz sur ce livre