AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812927355
Editions De Borée (11/11/2021)
4.06/5   8 notes
Résumé :
Alors que sa mère adoptive vient de s'éteindre, Adam se retourne sur l'enfance heureuse qu'il a vécue au sein d'une famille unique en son genre.
Fin des années 30, Maurice est arrivé en France pour fuir le fascisme montant en Italie. Il rencontre Lucie dans un tout petit village du Luberon, Notre Dame de Lumières, et décide de construire sa vie avec elle. En parallèle, Fernand Notin est l'héritier d'une tradition familiale de maître-confiseur. Sa jeune épouse... >Voir plus
Que lire après L'enfant de lumièresVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Adam vient d'enterrer Lucie, sa maman adoptive et tient entre ses mains une grande enveloppe qui en contient une autre ... une lettre signée par Lucie et Maurice ses parents adoptifs tous deux à présent disparus et Adam de surprise en surprise va à la fois découvrir qui il est et que ses parents étaient encore plus merveilleux que ce qu'il imaginait..
Ce récit fort joliment écrit nous entraine à quelques kilomètres d'Apt dans les Monts de Vaucluse en Luberon, de1937 à 1967 , de la seconde guerre mondiale à la fin de la guerre d'Algérie , tout un pan de l'histoire de France défile sous nos yeux.
Notre-Dame-de-Lumières est un hameau rattaché à Goult dont la vie économique a dépendu de longues années de la fabrication des fruits confits spécialité séculaire d'Apt la ville voisine, l'occasion rêvée pour le lecteur de s'immerger dans ce monde artisanal toujours aussi vivant.
Un décor de rêve, des personnages attachants bien plantés dans leur cadre de vie et l'histoire, une écriture fluide et plaisante signent une lecture addictive et enrichissante.
Merci aux éditions De Borée et à Virginie Bourgeon pour ce partage savoureux.
Commenter  J’apprécie          310
1967, dans le Vaucluse. « Nous trois et le bonheur », ce sont les derniers mots que Lucie prononce, avant de s'éteindre dans les bras d'Adam, son fils adoptif. le lendemain des obsèques, le jeune homme reçoit une lettre. Cette missive contient son histoire.


1938- 1939. Maurice, le père adoptif d'Adam, arrive en France, à la fin des années 1930. Italien, il fuit le fascisme. Bien qu'il ne possède pas de papiers, il veut s'intégrer par le travail. Très rapidement, son ingéniosité, son courage et sa gentillesse sont reconnus. Avec Lucie, ils forment un couple heureux.


Fernand Nottin possède une entreprise réputée de fruits confits. Clémence a accepté de l'épouser, afin de fuir la maison familiale. Elle est décidée à participer à la réussite de l'entreprise. Pendant la guerre, elle démontre, qu'effectivement, la société repose sur ses épaules. le maître-confiseur est heureux de lui laisser les rênes et de s'adonner à son talent. Une part du roman est consacrée à l'évolution de cet art. Pendant la guerre, la population avait faim, aussi pour survivre financièrement, il a fallu chercher de nouveaux marchés et de nouvelles manières de produire. Après-guerre, le monde a été en pleine mutation. L'auteur décrit le glissement de l'artisanat vers l'industrialisation. Des entreprises se sont regroupées, d'autres ont souhaité garder leur indépendance. L'auteur décrit les freins, les avantages et explique les choix de chaque commerçant. C'est passionnant.


Cependant, la plus grande part de l'histoire concerne la période de l'Occupation. Vous ferez la connaissance de l'Etincelle, Geromino, la Castagne, ainsi que de femmes extrêmement courageuses. J'ai été captivée par ces portraits. En effet, l'auteur nous invite dans la vie de ces héros. Ils sont Résistants, nous apprenons leurs actes valeureux, mais nous les suivons, également, dans leur quotidien. Leurs vies d'hommes et de femmes sont décrites, leurs sentiments, leurs émotions, leur manière de vivre, etc. Comme un film qui se déroule devant nos yeux, nous avons la sensation qu'ils sont nos proches. La frontière entre leurs activités cachées et ce qu'ils montrent à leurs voisins est marquée, ce qui permet de ressentir les risques qu'ils prennent.


L'intrigue se poursuit pendant la guerre d'Algérie. Ces passages montrent de quelle manière, aussi bien les soldats français que les habitants de l'Algérie, ont été tiraillés. Les évènements se déroulant pendant cette période, finissent par rejoindre ceux qui se sont passés pendant la Seconde Guerre mondiale…


Les personnages sont captivants. J'ai une grande tendresse pour Maurice. A travers lui, l'auteur décrit la vie d'exilé d'un Italien, l'obligation de vivre en clandestin et la volonté d'être adopté par la France. C'est un homme doux, amusant et travailleur. J'ai beaucoup aimé son humour et j'ai été admirative de sa débrouillardise dans tous les domaines. Il m'a, aussi, énormément, émue, par son courage et par son abnégation. Je me suis, également, attachée à sa compagne, Lucie. Tous deux ont des qualités de coeur absolues. J'ai été séduite par la personnalité de Clémence. C'est une femme de décision et c'est une battante. Elle est déterminée à montrer qu'être femme n'est pas un handicap, mais une force et elle le prouve brillamment. J'ai été fascinée par les multiples facettes de son existence. D'autres personnages bienveillants ou malveillants, entourent ces protagonistes et influencent leur destin.


J'ai adoré L'Enfant de Lumières et ses personnages courageux, très attachants et à la personnalité affirmée.


Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
Commenter  J’apprécie          30

Mon avis

Je remercie les Editions de BOREE et en particulier Virginie de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse non rémunéré, « L'Enfant de Lumières », roman de Daniel DUPUY.

L'auteur nous emporte en 1967 à Notre-Dame-de-Lumières dans le Vaucluse où nous faisons connaissance avec Adam, de retour au domicile de ses parents adoptifs Lucie et Maurice, suite au décès de Lucie. Les souvenirs de son enfance heureuse ressurgissent alors dans sa mémoire. Adam repense également aux derniers mots de Lucie : « Nous trois et le bonheur ». Que veulent-ils dire ??? le lendemain des obsèques lorsqu'Adam reçoit une lettre écrite par Lucie, il découvre alors avec stupéfaction son histoire....

C'est avec une plume précise et fluide emplie d'une pointe d'humour que Daniel DUPUY nous offre une histoire régionale se déroulant pendant la Seconde guerre Mondiale et la guerre d'Algérie en mettant en scène une famille de notables et celle de gens simples ceci sur plusieurs décennies.

L'histoire est intéressante. Les personnages sont bien dépeints et attachants.

L'auteur décrit à merveille le monde des confiseurs et plus particulièrement celui des fabricants de fruits confits mais également l'implication des résistants, les évènements qui se sont déroulés durant la guerre d'Algérie, la place des femmes à cette époque et les difficultés d'intégration des travailleurs italiens ayant quitté leur pays suite au fascisme. Il en est de même pour les traditions du Lubéron dans les années 39-45.

J'ai beaucoup aimé ce roman régional très bien écrit et documenté qui se lit très facilement avec lequel j'ai passé un très bon moment de lecture et que je recommande aux amateurs du genre.

Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com
Page FB : https://www.facebook.com/joellemarchal74/
Instagram : https://www.instagram.com/leslecturesdecerise_74/


Lien : https://www.facebook.com/joe..
Commenter  J’apprécie          20


Les plus populaires : Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (22) Voir plus



Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
307 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre

{* *}