AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne Busnel (Traducteur)
EAN : 9782290030530
379 pages
Éditeur : J'ai Lu (02/03/2011)
4/5   5 notes
Résumé :
Il y a quatre ans, Mina Masters a sauvé la vie de Phin Granville, un espion anglais, au péril de la sienne. Le jeune homme n'est pas du genre à s'attacher... mais lorsqu'il apprend que Mina a besoin de son aide, il n'hésite pas à replonger dans le monde de violence qu'il avait quitté. Pour ces deux tempéraments habitués aux mensonges et aux trahisons, l'amour et la confiance sont-ils encore possibles ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Marcellina
  18 janvier 2018
En janvier 2014, après la lecture d' « Une lady, sinon rien » de la même auteure, j'ai écrit dans ma critique :
« Belle découverte que cette auteure, je vais fouiller les brocantes pour trouver ses autres romans ;-) »
Quatre années plus tard, sans farfouiller sur les étals des brocanteurs, j'ai trouvé un deuxième roman de l'auteure dans la section nouvellement introduite « help yourself » de la bibliothèque du Queen Victoria, une chance non ;-)
Eh bien, je n'ai pas été déçue du tout.
J'ai retrouvé une plume moderne, vivante, pleine d'humour et de tendresse. Les personnages sont vraiment bien campés et loin des stéréotypes classiques des romans dit à l'eau de rose. Normal, c'est un livre rouge ;-)
Et l'histoire, pleine de rebondissements, nous fait voyager de Hong-Kong à Londres en passant par New York et c'est un plaisir de découvrir une fois encore les règles de cette société anglaise du XIXème siècle encore tellement guindée alors que le monde fonce vers la modernité.
Cette fois, je vais m'appliquer et vraiment essayer de dénicher ses autres romans car l'aventure et le plaisir sont toujours bien au rendez-vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
lisamclivres
  26 septembre 2012
L'histoire commençait bien... une héroïne piquante, manipulatrice et anti-conformiste, un héros sombre, aux travers dangereux.
Seulement l'intrigue est complètement creuse, pas du tout à la hauteur des 2 personnages principaux.
Leur attraction perverse et leur rapport de force sortaient un peu des sentiers battus des histoires de l'ingénue et du mâle farouche, mais cela s'arrête là.
Il y a beaucoup de longueurs, une intrigue un peu floue, une idylle prometteuse qui finit gnan gnan.
Bref une déception!
Commenter  J’apprécie          00
patacaisse
  18 mars 2012
Déjà le titre est mièvre au possible alors que le roman ne l'est pas du tout. J'ai adoré ce livre. L'héroïne est attachante, joyeuse, intelligente, vive et fait tourner en bourrique le héros.
Celui-ci n'est pas un personnage pour qui j'ai éprouvé de l'empathie de suite. C'est un personnage très sombre, qui paraît froid, psychorigide et qui se trouve obligé d'aider Mina.
L'histoire est trépidante, je suis restée accrocher au livre en ayant hâte de connaître et les nouvelles trouvailles de Mina pour excéder Finn et le mystère sur la disparition de la maman. C'est un bon roman.

Lien : http://patacaisse.wordpress...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   18 janvier 2018
Le désir pouvait-il se réfléchir comme la lumière, s'intensifier à chaque rebond entre le passé et le présent ?
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   09 juillet 2016
Une jeune fille n'a pas à donner son avis. Elle ne comprenait pas que la haute société new-yorkaise accorde autant de liberté à sa jeunesse féminine. En Angleterre, une jeune fille ne fréquente pas les messieurs sans être chaperonnée. Il semblait qu'en Angleterre, les décisions soient uniquement prises par les mères et que ces décisions visent exclusivement à bannir tout ce qui pouvait apporter un peu de distraction dans l'existence. Si tu avais grandi en Angleterre, tu boirais de la citronnade, pas du Champagne. L'Angleterre avait l'air si ennuyeuse ! Là-bas, les jeunes filles devaient être aussi amusantes que les sermons du dimanche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 juillet 2016
Un chien était-il fier de suivre son maître ? Pourquoi se serait-il enorgueilli de sentir cette laisse qui l'entravait et dont le collier l'étranglait ou se relâchait selon le bon vouloir de Ridland ? Aurait-il fallu en plus qu'il lui lèche la main?
Et si seul le résultat comptait, il aurait déjà dû être parti à l'heure actuelle. Il y avait bien dans les parages d'autres agents - qu'il ne connaissait pas, et réciproquement - tout à fait capables de gérer les suites de l'opération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 juillet 2016
Tuer n'était pas un art. Il n'y avait rien d'autre à faire qu'à appuyer sur la détente. Si l'on prévenait la victime qu'elle allait mourir, ce n'était pas pour être fair-play, mais simplement pour la terroriser. Alors, le type se pissait dessus, se mettait à parler, à jacasser comme un gamin. Il suffisait d'attendre que réapparaisse l'enfant qu'il avait été, le petit garçon effrayé à l'idée de mentir. Et ensuite, on pouvait le tuer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 juillet 2016
Ses iris étaient d'une teinte si originale qu'ils n'avaient nul besoin d'être mis en valeur. Parmi tout ce bleu, leur éclat lumineux semblait presque surnaturel. De fait, les avis étaient partagés sur sa beauté. Avec de tels cheveux et un tel regard, elle avait presque l'air d'une créature inhumaine.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : passionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4137 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre