AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782376863762
400 pages
Editions ActuSF (27/08/2021)
4.28/5   9 notes
Résumé :
Anyelle a un don très particulier, du genre de ceux qu'il lui faut apprendre à maîtriser de toute urgence.

Mais les écoles de magie sont des endroits peu ouverts aux filles, surtout si elles ne viennent pas de familles riches. Pourtant, pas de quoi remettre en cause sa détermination à rentrer dans le collège de magie qu'elle souhaite intégrer !

Après le tome 1, Premier souffle, Thomas C. Durand nous régale une nouvelle fois avec les ave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
JessieL
  14 septembre 2021
Les Quatre Vérités marque le début d'une nouvelle année d'apprentissage pour Anyelle. Maintenant qu'elle a intégré la très prestigieuse école d'Ithir, elle a tout intérêt à faire ses preuves. D'autant qu'elle est toujours la seule fille scolarisée, en dépit de l'animosité de certains professeurs et du mépris de quelques élèves. A elle de leur prouver qu'elle a toute sa place parmi eux. Or, comme chaque année, une énigme à résoudre est proposée aux élèves afin qu'ils brillent et se démarquent. Si d'aventure Anyelle était capable de trouver la solution, cela légitimerait, à coup sûr, son passage en deuxième année. Voilà de quoi bien l'occuper pendant cette nouvelle année scolaire, sans compter la rumeur de l'existence d'une certaine Meliandra d'Azur qui aurait été scolarisée avant elle. Un mystère que tout le monde tait et qui, bien évidemment, ne fait qu'attiser sa curiosité.
Dans Les Énigmes de L'Aube, Thomas C. Durand nous immerge dans l'univers des Troyaumes où l'on trouve la Wirmariche à l'Ouest, le Kaithorn au Sud et l'Effeldie à l'Est. Après des guerres magiques qui ont ravagé une partie du monde, la paix est revenue. La plupart des habitants possèdent un don qu'ils apprennent à maîtriser dans l'une des quatre écoles qui enseignent la magie. Or, justement c'est par le prisme de ces écoles et particulièrement celle d'Ithir qu'intègre Anyelle dans ce tome-ci, que l'on en apprend plus sur l'histoire des Troyaumes. En effet, l'auteur a truffé son récit de notes de bas de page qui éclairent sur l'histoire d'Ithir, sur les différentes sources de pouvoir ou encore sur l'émergence des Troyaumes. Ces annotations constituent une mine d'informations précieuses pour mieux appréhender cet univers minutieusement élaboré. Les dons sont très variés, cela va de l'invisibilité à la capacité de se métamorphoser en passant par le pouvoir de faire dire la vérité. le but des écoles est non seulement d'apprendre à les maîtriser mais aussi d'enseigner les bases de la magie à travers différentes matières pour que chaque élève dispose d'un socle solide de connaissances, nécessaires à leur vie d'adulte. L'école leur offre l'opportunité de se spécialiser dans tel ou tel domaine. Pour Anyelle, il s'agit, d'ailleurs, de l'Harmancie, autrement dit la maîtrise de la magie par la musique. Même si au départ, elle a choisi cette spécialité pour se rapprocher d'un garçon qui lui plaît beaucoup, il s'avère qu'elle a quelques bonnes prédispositions pour exceller dans ce domaine.
A travers le regard d'Anyelle, on découvre un monde ensorcelant où l'on s'extasie très facilement du moindre phénomène onirique. On assiste aussi bien à des duels magiques où les duellistes s'affrontent munis de leur baguette, qu'à d'époustouflants matchs des Metamorciens qui rivalisent d'ingéniosité dans leurs transformations végétales ou animales pour marquer des points et emporter la victoire. Sous la plume de Thomas C. Durand naît un monde fascinant et immersif. L'établissement d'Ithir est également un lieu étonnant. Niché dans la montagne, il constitue un vaste terrain de jeu pour Anyelle et ses camarades à travers ses couloirs secrets, ses portes dérobées et ses lieux interdits. Ithir n'a donc rien à envier à Poudlard car ces institutions exercent finalement sur ses résidents et les lecteurs, en général, la même fascination.
Dans Les Énigmes de L'Aube, Thomas C. Durand agrémente son récit d'une dimension "policière" dans le sens que ses héros mènent toujours des investigations pour résoudre des mystères ou des énigmes. Anyelle et ses amis endossent ici le rôle d'enquêteurs qui traquent les indices nécessaires à la résolution des problèmes posés. Les intrigues nous apparaissent d'autant plus captivantes.
En outre, derrière les aventures trépidantes que vit Anyelle, l'auteur aborde également des thématiques intéressantes. Si dans le Premier Souffle, on a beaucoup parlé de misogynie, on peut ajouter ici les premiers émois amoureux et son lot de désillusion, mais aussi l'intolérance et le droit à la différence. En mettant en scène des personnages très jeunes et scolarisés, Thomas C. Durand traite avec beaucoup de finesse ces problématiques et les terribles conséquences qu'elles engendrent quand l'enfant ou l'adolescent en est la victime.
Les Quatre Vérités est un roman très dense aussi bien du point de vue de l'exploration de cet univers que de la richesse des thèmes abordés.
Si pour ma part, je l'ai trouvé légèrement moins drôle que le précédent, néanmoins, les jeux de mots ne manquent pas et ils sont toujours très bien trouvés. Quant à l'intrigue, elle nous tient en haleine d'un bout à l'autre du livre et rend notre lecture passionnante. J'ai littéralement dévoré ce tome 2 et je dirais même qu'il a ma préférence car j'ai grandement apprécié de me balader dans cet univers fantastique, d'y côtoyer des personnages hauts en couleurs et de me frotter aux questionnements de la jeune Anyelle, déjà bien mature pour son âge...suite sur Fantasy à la Carte.
Lien : https://fantasyalacarte.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DreamBookeuse
  12 novembre 2021
Quel bonheur de retrouver notre toute jeune héroïne dans ce second volume. le premier tome m'avait déjà laissé entendre que je l'adorerais, celui-ci l'a confirmé. Anyelle est une petite héroïne du haut de ses dix ans qui, peu habituée à la mââgie et aux génuflexions, ne voient aucun souci à questionner le monde qui l'entoure, les silences, les absences, et les règles absurdes. Surtout que la plupart du temps, on est bien incapable de lui dire pourquoi telle ou telle chose est interdite. Alors quand on est une petite fille curieuse de tout et sans aucune limite, on tombe très rapidement sur des écueils. Déjà certains élèves qui voient d'un mauvais oeil l'arrivée d'une fille qui n'y connait rien dans leur école. Certains enseignants qui voient d'un mauvais oeil l'arrivée d'une fille dans leur école, Et certaines personnes qui ont tout simplement des secrets bien gardés à…garder justement. Il se trouve qu'en plus, Anyelle ne fait pas tout à fait exprès, de semer la zizanie. Disons que la zizanie se sème toute seule dans le sillage de ses questionnements et de quelques bêtises. D'ailleurs elle connaît désormais les moindres recoins de la salle de colle. Les moindres !
Heureusement elle n'est pas seule dans ses aventures puisqu'elle a réussi à entraîner ses amis Maxton (capable de se rendre invisible, trop pratique pour découvrir des secrets) et Gavide dont le frère aîné était déjà à l'école (trop pratique pour tout savoir). Les deux garçons n'ont aucun à priori sur l'arrivée de cette petite fille, et décident qu'ils seront amis. Peut-être qu'à leur côté Maxton apprendra à élever la voix, se défendre et retourner coup pour coup. Peut-être qu'à leur côté Gavide remettra son je-sais-tout en question. Peut être qu'Anyelle s'assagira. Mais ça c'est le moins sûr des trois peut-être.
Ce second volume tourne autour de la disparition de Méliandra d'Azur. Disparition qui devient de plus en plus inquiétante à mesure qu'Anyelle enquête et s'enfonce dans les secrets de l'école : on ne veut pas lui parler d'elle, quand elle en parle elle provoque des réactions épidermiques, son nom a été effacé de la Tour où tous les noms des magiciens sont écrits, un enseignant l'a agressée quand elle lui a posé des questions. Bref, beaucoup d'indices qui conduisent à une seule pensée : ça sent pas bon. Oui mais voilà, si Méliandra d'Azur a existé et a été dans cette école, Anyelle, elle, ça l'intéresse puisqu'elle est la seule fille inscrite depuis à priori l'aube des temps.
A cette enquête de haute volée qui leur vaudra de multiples punitions deux autres événements viennent compliqués la vie de la petite Anyelle… ou plutôt trois autres ! Déjà elle reçoit une lettre de sa « vraie » mère (même si clairement c'est Cynora sa vraie mère et pas celle qui les a abandonnés), ensuite Wymas, le beau Harmorancien qu'elle avait rencontré à sa première école est de retour mais ne répond pas comme prévu à ses avancées, et enfin L'Enigme : « pour grandir il faut à cet arbre l'eau la plus pure mais aucun liquide ne saurait la toucher ». Si on réussit l'Enigme ? C'est mentionné dans notre dossier scolaire et on a un joli cadeau. Mais en fait Anyelle s'en ficherait de l'énigme si elle n'avait pas parié tout son avenir sur sa résolution. Une énigme sur laquelle tous les élèves semblent sécher…même Gavide !
Si certains avaient reprocher au premier tome de ne pas nous donner assez d'intrigues, ce second volume nous en sert une bonne plâtrée et j'ai tout autant adoré que le premier ! J'ai replongé avec plaisir dans les pensées de la petite Anyelle, sa clairvoyance d'enfant et ses questions audacieuses. C'est une héroïne intelligente et qui ne supporte pas l'injustice, mais dont le caractère et les adages de son père (du type on en a rien à faire de ce que pensent les autres) la poussent dans des positions difficiles. Forte de ses convictions, elle mène son petit groupe tambours battants à travers les couloirs de l'Institut, n'hésitant pas à transgresser quelques règles (idiotes) pour mener ses batailles. Qui sait, peut être sa soif de justice sauront en sauver plus d'un. Et en réconcilier d'autre.
En résumé
Si vous souhaitez un splendide moment de détente qui n'oublie pas pour autant d'être intelligent, drôle et piquant, vous êtes au bon endroit. Lisez Les Enigmes de l'Aube et régalez-vous d'une héroïne qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui n'hésite pas à questionner le monde. A travers son regard, enfantin et innocent, quand il n'est pas plein de colère et de soif de justice, vous apprendrez aussi à interroger votre propre monde et les règles absurdes qui le dirigent. Dans ce second tome, c'est à la vérité que l'on s'attache : à ses tranchants, et à sa douceur. J'ai très hâte d'entendre parler de nouveau d'Anyelle et de ses « bêtises » qui sont considérées « bêtes » que par des adultes pétris de règles absconses. le bonus ? Les deux premiers tomes peuvent être lus aussi bien par des adultes que par des ados !
Lien : https://lesdreamdreamdunebou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tout_mon_temps_livres
  27 octobre 2021
Que diriez-vous de rentrer dans une école de magie ?
____________________
RÉSUMÉ MAISON : Anyelle s'attaque aux secrets de son école, y a-t-il vraiment eu une fille avant elle ? Que lui est-il arrivé ? Personne ne semble vouloir lui répondre. Et si elle réussissait à résoudre l'énigme de l'année, sa place à l'école pourrait-elle perdurer ?
____________________
AVIS : Un second tome agréable tout comme le premier. On retrouve Anyelle notre petite héroïne au caractère bien trempé qui évolue dans un monde où être une femme constitue le plus grand des défauts. Quel plaisir de circuler dans cette école de magie, que j'ai eu tout de même un peu de mal à me figurer étant donné sa complexité, et fouiner pour en déceler les secrets. Il y a là de quoi faire plusieurs tomes rien qu'avec l'univers et les mystères de cette école.
On entre avec une facilité déconcertante dans ce nouvel opus où l'on retrouve instantanément la plume humoristique et parfois ironique de l'auteur. de plus, le livre s'ouvre sur une lettre qui nous remet immédiatement le contexte en tête. Il y a vraiment de très bonnes idées dans cette duologie. Je vous conseille de ne pas louper les notes de bas de pages qui s'attachent à expliquer des concepts particulièrement intéressants et j'ai beaucoup aimé.
Des thèmes plus graves sont abordés au delà du sexisme. Il s'agit de l'intolérance, l'effet de masse, le harcèlement et ses conséquences... Ces sujets me touchent particulièrement et je suis contente de les retrouver dans la littérature.
____________________
En résumé, voici des aventures magiques vraiment sympathiques même si je n'ai pas toujours réussi à comprendre l'obsession d'Anyelle pour sa quête. le tome 1 laissait présager une grande contribution de la jeune fille au monde de la magie grâce à son don. Je ne sais pas si d'autres tomes sont prévus car je reste un peu sur ma faim de ce côté là. Il me semble qu'un tome 3 n'est pas exclu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MilleetunepagesLM
  01 décembre 2021
Le commentaire de Martine :
Une saga drôle et très sympathique. Thomas C. Durand a créé un univers original, où on a retrouvé la paix suite à des guerres magiques. Les habitants naissent avec un don qui se dévoile à l'adolescence, c'est pourquoi on le surnomme le premier souffle.
La magie fait entièrement partie de leur quotidien, chaque jour, on la pratique et on va suivre des enseignements importants. On est dans une société féodalisme, dans un univers magique.
On va suivre Anyelle qui est un personnage assez bien défini, elle sera envoyée à l'école de magie, l'école des Magies Utiles et Laborieuses. Elle ne sera pas acceptée facilement au sein des autres élèves. Dans le second tome, elle va être admise à la très prestigieuse école d'Ithir, même si le corps professoral, a des réticences, car c'est la première fille à intégrer leur école. Elle va prouver qu'elle est bien à la bonne place. Avec sa détermination, elle va partir en quête, d'aventure en aventure afin de résoudre l'énigme à résoudre, proposée aux élèves chaque année afin que certains puissent se démarquer.
Dans Les énigmes de L'Aube, de Thomas c. Durand, c'est une saga qui nous plonge dans l'univers des Troyaumes où l'on trouve la Wirmariche à l'ouest, le Kaithorn au sud et l'Effeldie à l'est. Un univers captivant, intéressant et surprenant.
La plume de Thomas C. Durand est magique, et la touche humoristique est bien dosée, l'univers est exceptionnel et les personnages sont attachants, tous les éléments pour faire passer un agréable moment au lecteur. Je vous recommande ces deux tomes qui m'ont plu.
Lien : https://lesmilleetunlivreslm..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lauryn
  25 septembre 2021
Nous retrouvons la petite Anyelle, devenue élève à la célèbre école de magie d'Ithir, et qui n'a rien perdu de son caractère "entier". C'est d'ailleurs encore à cause de ce dernier qu'elle va se mettre dans les ennuis. Voilà que, contrairement à ce qu'elle pensait, elle découvre qu'elle n'est pas la première fille à entrer à Ithir. Aussitôt, sa curiosité la pousse à en apprendre plus et, les zones d'ombre autour de cette mystérieuse Méliandra d'Azur se faisant de plus en plus nombreuses, Anyelle décide de percer tout cela au clair. N'y aurait-il pas eu meurtre ?
La suite sur mon blog :
Lien : https://lauryn-books.blogspo..
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
SciFiUniverse   09 novembre 2021
Deuxième volet des aventures d'Anyelle, ce roman confirme le talent de Thomas Durand : le récit est dynamique, le style accessible et l'univers cohérent. Le monde se développe dans ce tome, la magie s'explicite et Anyelle découvre les émois de l'adolescence.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse

Video de Thomas C. Durand (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas C. Durand
Présentation du livre de Mendax qui sort le 9 janvier.
« Quand est-ce qu'on biaise ? » est la question qu'on doit se poser quand on prend conscience de toutes les erreurs systématiques que nous commettons si nous ne prenons pas soin de corriger notre cerveau.
Savez-vous ce qu'est la Zététique ? L'art du doute nourri par la méthode scientifique. Le refus de toute affirmation dogmatique, mais aussi une autodéfense contre les idées reçues, les fausses évidences, les illusions sensorielles, les duperies du langage, les raisonnements erronés..., tous ces pièges que nous tend notre cerveau. L'intelligence n'immunise pas contre l'erreur. Quand nos neurones sont biaisés nous n'avons aucun moyen objectif de le savoir. Alors, il faut apprendre à douter. Une méthode mise en scène avec humour dans des dialogues entre deux personnages attachants, la marionnette Mendax, incarnation de notre cerveau avide de réponses simples et définitives, et Vled Tapas, professeur d'esprit critique. Du paradoxe de l'oeuf et de la poule, à Descartes et aux théories du complot, nos raisonnements sont passés à la moulinette.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1945 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre