AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782355360657
224 pages
Éditeur : Carnets Nord (02/11/2012)
3.17/5   3 notes
Résumé :
Jacky Durand croit en quelques valeurs fortes : le paris-brest les jours de pluie, la tartine de morbier légèrement poivrée, les cerises cueillies sur l arbre. Il est convaincu que cuisine et bonté ne font qu un
et que tout doit se conclure autour d une table : une joie, un malheur, une rencontre, une dispute.
Ce sont ces délicieuses tranches de vie qu il décline chaque semaine avec générosité et bienveillance dans Libération. Ce livre les rassemble ai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Jangelis
  01 février 2014
Sympathique mais pas exceptionnel.
Des anecdotes sympathiques, suivies d'une recette correspondante.
Ça se lit agréablement, mais les histoires sont de niveau irrégulier, certaines très intéressantes, d'autres moyennes à mes yeux.
Parfois, on ne voit pas vraiment le rapport à la cuisine il me semble.
Les recettes sont un peu compliquées pour moi dans l'ensemble, ou un peu longues à mettre en oeuvre, mais ça dépend du niveau de chacun bien entendu.
Je n'en ai pas encore testé pour vérifier leur faisabilité, mais mis certaines de coté pour essayer.
Un joli petit livre à offrir à un passionné de cuisine.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Liberation   11 novembre 2012
Jacky Durand, journaliste et chroniqueur gourmand de «Libération» a rassemblé des récits et des recettes à déguster pendant la saison froide
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JangelisJangelis   01 février 2014
AVANT-GOÛT

Les recettes de cuisine naissent souvent comme les histoires d'amour. Dans les recoins du hasard.
Qui y a-t-il de commun, direz-vous, entre un fourneau et un hall de gare ? Ce sont des lieux d'embuscade pour le destin et l'imagination. Combien de recettes, de romances sont nées de la rencontre inopinée entre une faim de vie et un étal de banalités où l'on a pourtant déniché le goût de l'autre, le goût pour l'autre. Un regard ou une noix d'entrecôte suffisent parfois pour se régaler le temps d'un dîner ou d'un été. Sachant que la durée de conservation d'une recette est bien souvent supérieure à celle des sentiments. Après, il reste le souvenir et cette formidable capacité qu'ont les êtres à se remettre à table pour entamer une nouvelle tranche de vie, un panaché de sentiments et de désirs, un consommé de rebondissements.
«Tu mitonnes» est né de ce constat : on se met rarement à table pour regarder uniquement le fond de son cassoulet. Il y a toujours des miettes d'intime sur le rebord de l'assiette, un fumet de vécu qui vous chatouille les papilles et la mémoire. Alors, on a pris rendez-vous chaque vendredi dans Libération pour fricasser le réel et la fiction qui sont souvent les deux ingrédients d'une même recette, celle de nos mijotages intimes.
Prenez l'hiver qui sert de cadre au présent recueil. Voici la saison où reprend du service la cocotte en fonte noire culottée comme un brûle-gueule de grognard. Elle a plus de vies que toute notre cage d'escalier réunie et, ce matin, encore, elle va nous en remontrer sur la face imprévue du monde alors que l'on se croyait résigné, le front collé à la buée du carreau. Il suffit que notre cocotte nous envoie au marché frisquet pour trouver de quoi la parer en légumes-racines et en viandes persillées pour que l'on croise une de ces saynètes inattendues qui sauvent l'humeur de la résignation. Ce jour-la, devant le billot du tripier, on surprit ainsi Marinette et ses copines racontant les mérites respectifs de leurs maris après quarante balais de mariage au compteur. Ça ressemblait à un contrôle technique pour une de ces vieilles américaines reconverties en taxis cubains. «Le mien, il a jamais su pisser sans mettre partout», pestait une mégère rouquine. «Le mien, il est gentil mais si j'avais su, je l'aurais pris plus causant», affirmait Marinette tandis qu'une troisième assénait cette vérité déconcertante : «Vous vous rendez compte, le mien, ça lui a toujours pas passé la gaudriole. Il veut qu'on se couche l'après-midi.» C'est avec des historiettes comme celle-là et une cocotte de joues de boeuf ou de lingots du Nord que l'on enlumine un samedi de janvier au marché puis aux fourneaux.
Nos existences sont ainsi pareilles à des fonds aromatiques qui chantonnent sur le coin des cuisinières. Carcasses de volailles, de crustacés, os de veau, légumes en mirepoix, on y met tout ce qui pourra embaumer la cuisine. Appliquée à nous-mêmes, la recette peut être tout aussi généreuse et baroque puisqu'on y incorporera à la fois le vécu et le rêvé, le fantasme et la réalité, le remords d'une action et le regret d'une non-action. Et comme tout finit toujours par un gueuleton (mariages, enterrements...), on a ajouté à chaque récit une vraie recette pour prolonger la lecture par le plaisir des papilles. Bon appétit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   01 février 2014
LE TONTON FLAMBEUR

Aujourd'hui les crêpes.

Tout a commencé dans la nuit de samedi à dimanche. On a volé le camion de Tonton garé place du Peuple, juste en face du marché couvert. C'est sa place, à Tonton, un recoin obscur où il a l'habitude de se faufiler en marche arrière. Faut connaître pour aller se fourrer dans une chicane pareille. Alors forcément, on s'est dit que le ou les affreux qui avaient fait le coup, ils connaissaient les habitudes de Tonton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jacky Durand (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacky Durand
Découvrez tous les secrets de fabrication du livre de Jean Sulpice, chef doublement étoilé au Guide Michelin et Cuisinier de l’année 2018 au Gault&Millau.
La librairie Decitre reçoit Jean Sulpice, Thomas Dhellemmes et Jacky Durand pour parler du livre "Jean Sulpice, le chef, l'Auberge et le lac".
autres livres classés : cuisineVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
391 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre