AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Marti94


Marti94
  20 janvier 2016
Marguerite Duras a publié « L'Après-midi de Monsieur Andesmas » en 1962.
C'est un livre sur le temps, celui qui passe, la vieillesse, l'attente. D'ailleurs n'y a-t-il pas une indication dans le titre avec "l'après-midi" ?
Il y a une forêt, un lac, une maison dans la montagne. Il fait chaud, " on dirait la Grèce " écrit Marguerite Duras. Un homme âgé attend le maçon du village, Michel Arc, pour faire faire une terrasse. Il n'arrivera pas à l'heure convenue mais, dans l'après-midi, la petite fille et la femme de l'entrepreneur vont passer voir Monsieur Andesmas. Occasions, pour lui, de parler de sa fille aimée Valérie.
On retrouve un sujet de prédilection de Marguerite Duras, celui de l'amour pour l'enfant chéri et de la peur de sa perte.
L'ambiance est donc très particulière. Sous le calme apparent des lieux, ce texte incite à la réflexion sur la vie qui passe, le rapport aux autres. Il est appréciable comme un moment de sieste.

Ce récit a été adapté au cinéma en 2003 par Michelle Porte avec Michel Bouquet dans le rôle de Monsieur Andesmas, Miou-Miou dans le rôle de Madame Arc et Anne Isserman dans le rôle de sa petite fille. J'aimerai le voir mais je ne l'ai pas trouvé.
Il y a aussi une pièce radiophonique diffusée en 1965 sur France Culture avec les voix de Charles Vanel, Maria Casarès et Rosine Favey. A cette occasion Marguerite Duras a adapté son texte comme elle sait si bien le faire.

Et puis, il semblerait que le nom Andesmas choisi par Marguerite Duras ne soit pas anodin. Il s'agirait de la contraction des noms "Antelme", son premier mari, "Des Forêts", son ami du groupe de la rue Saint-Benoit et "Mascolo", le père de son fils. Je l'ai lu quelque part. Je ne sais pas si c'est vrai mais je m'en accommode pour l'anecdote.

Lu en janvier 2016

Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus