AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Froissart (Collaborateur)
ISBN : 2749913187
Éditeur : Michel Lafon (04/11/2010)

Note moyenne : 4.59/5 (sur 17 notes)
Résumé :

Sabrina a déjà deux enfants lorsqu'elle donne la vie à Mégane. Dernière de la tribu, celle-ci est choyée et au centre de toutes les attentions. Mais elle semble avoir des difficultés à se développer normalement. Après plusieurs tests et l'acharnement de sa mère à savoir ce qui ne va pas, le diagnostic tombe : Mégane est atteinte de progéria, une maladie génétique responsable d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bonheur_Lecture
  10 août 2015
Que dire sur ce témoignage ? Je reste sans voix…
« Mon étoile filante » c'est le récit d'une maman que la vie n'a pas épargné. Elle a un mari qui se prénomme Philippe ainsi que deux enfants, Djefer et Vanessa quand elle arrive enfin à tomber enceinte et donner naissance à Mégane.
Mais Mégane n'est pas une enfant comme les autres, elle est atteinte de la Progéria, une maladie génétique qui entraîne un vieillissement accéléré.
Ici, elle nous raconte comment elle a vécu la maladie de sa fille, son combat afin que sa fille vive le plus normalement possible malgré toutes les complications que cette maladie implique…
J'ai été véritablement émue et bouleversée par ce témoignage… Il est donc difficile pour moi d'écrire quelques mots sur Mégane, que je suivais à travers le téléthon chaque année. Cette maman qu'est Sabrina et sa fille Mégane nous donne ici une leçon de vie incroyable. Cette force qu'elles nous inculquent est plus fort que tout…
A aucun moment je n'ai ressenti de la pitié pour cette Grande Dame qu'était Mégane. J'ai trouvé que sa maman, Sabrina, avait un énorme courage de témoigner et de dévoiler son quotidien dans ce livre, qui rend si bien hommage à sa fille…
Elle trouve le courage de nous raconter ses peines, ses angoisses, ses colères contre certaines personnes, que ce soit dans son entourage ou même des médecins, qui se croient invincible, plus fort que n'importe qui…
Comment ne pas évoquer aussi le téléthon en pensant à Mégane ? Cette émission qui a lieu qu'une fois par an, au mois de décembre, ce 36 37 que tout le monde connait mais dont on ne compose pas encore assez le numéro ? N'oubliez pas que la maladie peut toucher tout le monde, qu'il faut que la médecine avance, pour que ces enfants puissent vivre et que ces parents arrêtent de subir l'inqualifiable… Parce que quand on y pense, il n'y a pas de mots pour décrire la perte d'un enfant…
Je me souviens lors du téléthon de 2008, Sabrina évoquait le combat de sa fille contre la Progéria : « de toutes ses forces, elle en a laissé sa vie ». C'était en 2008, je m'en souviens encore comme si c'était hier… Mégane qui croquait la vie à pleine dent !
Alors : « Relativise, ferme les yeux & imagine toi, tu verras comme la vie est belle ... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
petipo2miel
  24 janvier 2017
Ce livre est l'histoire d'une petite fille atteinte d'une maladie génétique rare (on estime que 200 enfants dans le monde l'aurait), la progéria. Cette maladie est caractérisée par un vieillissement précoce, qui font de ces pauvres enfants des petits "vieillards". Ce témoignage raconte sa vie, ses souffrances mais aussi son immense force face à la destinée.
Mais c'est surtout l'histoire d'une maman qui doit chaque jour faire face à la souffrance de son enfant.
Je dois avouer que je ne suis pas trop fan des témoignages. J'ai un peu de mal avec la structure. J'imagine que ce n'est pas toujours facile d'organiser nos idées quand on raconte sa vie.
J'avoue ne pas avoir connu Mégane par les médias, et c'est uniquement le hasard d'un échange qui a fait que je me suis retrouvée avec ce livre entre les mains.
Je sais que c'est souvent libérateur mais je regrette cette sensation de règlement de compte envers certaines personnes. Mais je ne doute pas une minute que dans la lutte, on se sent souvent seul.
Mais ce que je garde de cette lecture c'est la vie. Chaque minute que nous passons avec nos proches est un cadeau que nous devons préserver.
Oui, ce témoignage m'a énormément touché.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Oristana
  23 août 2012
Un livre qui raconte l'évolution d'une maladie très peu connue , sans tomber dans le mélodrame, avec beaucoup de pudeur et de dignité , bien sûr la fin est triste, mais on apprend à évoluer au fil du livre en même temps que la maladie.
Belle leçon de vie.
Commenter  J’apprécie          10
pika50
  28 mai 2012
Un bémol : la petite Mégane meurt à chaque chapitre, quelle souffrance ! J'ai pleuré à l'avant-dernier chapitre : comment rester insensible? Une dure vérité à découvrir...
Commenter  J’apprécie          00
louloutediary
  25 mars 2015
Wow, que d'émotions ! Ce livre retrace le magnifique témoignage d'une mère pour sa fille atteinte de la progéria. J'ai été très émue tout au long de ma lecture, et ai aimé le message délivré à travers les pages : celui de toujours vivre sa vie et d'en profiter au maximum, qu'importe les obstacles que l'on peut croiser sur notre route.

Lien : http://nuages-de-mots.blogsp..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
louloutediarylouloutediary   25 mars 2015
Je n'ai pas peur, ma vie va être courte mais elle st belle, et je l'aime telle qu'elle est
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : maladie orphelineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre