AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0666914303
Éditeur : Forgotten Books (18/12/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
COURBET
par Théodore Duret

Paris
Berheim-Jeune & Cie, Éditeur
1918

258 pp.

La Jeunesse - La Peinture en 1850 - De 1852 à 1861
- A Saintes - De 1863 à 1870 - La Mer - De 1870 à 1877
- La Fin - L'homme, son oeuvre, son action

Appendice I. Courbet sculpteur
Appendice II Courbet graveur et illustrateur
Appendice III OEuvres de Courbet dans les Musées
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JacopoJacopo   30 août 2019
Aussi bien il avait quitté sa province pour aller étudier à Paris et maintenant qu'il s'agit de créer, il va y revenir, il rentrera en contact avec le sol natal. Il peindra les sites de la Franche-Comté, parce que devant eux il a éprouvé, dès sa jeunesse, d'intimes jouissances et de profondes sensations. Parce que chasseur, il a passé de longs jours à poursuivre les animaux et, enfoncé dans les bois, s'est ennivré de leur solitude. Il peindra les bourgeois d'Ornans, les paysans de Flagey, parce qu'il se sent rivé à eux par ses fibres. Ainsi son art ne va avoir rien d'artificiel, rien de conventionnel, il aura sa racine même dans la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   30 août 2019
Le Salon de 1850 ouvert fort tard, à la fin de l'année, se prolongea pendant les premiers mois de 1851 et valut pour les deux années. Le jury de réception avait encore été nommé à l'élection. Mais Courbet n'avait plus à s'inquiéter des décisions du jury, ses oeuvres en étaient exemptes. La seconde médaille qui lui avait été décernée le plaçait parmi les Hors-Concours, ces privilégiés dont les envois étaient reçus obligatoirement au Salon. Il saura profiter de l'avantage pour exposer successivement de ses créations les plus originales et les plus osées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   30 août 2019
En 1850 Ingres et Delacroix, au sommet de l'art, personnifiaient les formes classiques et romantiques, qu'on jugeait d'ailleurs exclusives et dont les partisans, artistes et critiques, se combattaient. Cependant le combat n'avait lieu qu'entre une minorité d'élite et se poursuivait au-dessus de la foule.
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   30 août 2019
Horace Vernet a été fécond. Il peignait d'une manière facile. La foule ne s'intéressant dans les tableaux qu'au sujet, sans s'inquiéter des qualités
intrinsèques, prenait plaisir à voir les scènes anecdotiques qu'il lui présentait. Mais dans son art, dépourvu de force, n'apparaît le moindre sentiment.
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   30 août 2019
Il existait ainsi de nombreux peintres ayant gagné la faveur publique, donnant des oeuvres que l'on s'empressait de voir au Salon et que la reproduction, telle qu'elle se pratiquait alors par la lithographie et la gravure, faisait partout connaître.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : gravuresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
560 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre