AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800147659
64 pages
Éditeur : Dupuis (10/09/2010)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 102 notes)
Résumé :

Les gens honnêtes, ce sont les gens ordinaires qu on croise tous les jours, ces anonymes apparemment sans histoires qui font face comme ils le peuvent aux épreuves que la vie leur impose parfois. Gibrat et Durieux racontent, avec beaucoup de sensibilité et d humour, les hauts et les bas de la famille Manche. Grand-père depuis peu, Philippe mène une vie tranquille. Toujours un peu porté sur le Côte du Rhône, il affic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  07 juillet 2015
Philippe a perdu son emploi et après une phase de déprime, la naissance de son petit fils lui a redonné l'envie de se battre. Tout d'abord il accompagne son fils Arnaud qui va faire une école de cuisine dans le bordelais, lui si mauvais pour les études semble avoir trouvé sa voie. Alors malgré le prix de cette formation il l'encourage en l'accompagnait. Dans le long voyage en train lui aussi trouve une voie : et si il se faisait coiffeur de la sncf ? Ni une ni deux, a l'aide d'un faut CAP de coiffure le voilà embaucher et le voilà à faire de belle rencontre. La bairman qui va lui donner des cours, et plus si affinité, son ami amateur de bons vins et de grands crus littéraires.
Tout semble aller de mieux en mieux pour Philippe et sa petite famille. Nouvelles rencontres, nouvelle vie. Une vie tranquille et honnête, ordinaire.
Un combat quotidien comme tout un chacun doit en avoir.
La lecture est sympathique bien que pas extraordinaire.
Commenter  J’apprécie          90
Vexiana
  02 avril 2020
Très joli second tome pour cette série attendrissante et qui présente quelques belles idées.
Après avoir repris sa vie en main, Philippe va maintenant retrouver la motivation et la joie de vivre au contact de deux personnalités attachantes qui croisent sa route dans cet opus.
Les personnages, même secondaires, sont réussis et finalement, c'est Philippe que j'apprécie le moins.
Niveau narration, c'est simple et prévisible mais ça se lit sans problème.C'est prenant sans être oppressant.
Bref, une jolie histoire sans réel défaut mais qui manque tout de même un peu de relief.
Commenter  J’apprécie          90
folivier
  17 décembre 2011
Une histoire douce amère, pleine de tendresse et d'optimisme. Comment un homme, Philippe, va se redresser et retrouver la joie de vivre, rencontrer l'amour, l'amitié, resserrer les liens familiaux et apprendre à mieux se comprendre. Voilà la trame de cette bande dessinée en 2 volumes. le premier volume m'a beaucoup plu, on se laisse prendre par la tragédie que vit Philippe, sa descente inexorable dans la déprime, la déchéance et le lâcher prise. Les soucis familiaux, les tuiles qui s'amoncellent, les reconversions ratées et les petits boulots et puis l'arrivée d'un nouveau-né qui déclenche le réveil. le second volume part d'une idée géniale, à chaque oeuvre littéraire correspond un grand cru. La sens profond d'un texte peut-être dévoilé par les effluves d'un bon vin et les subtilités des cépages se dévoileront au son du chant des mots... superbe idée ! j'ai été cependant un peu déçu par le second volume qui m'a semblé manqué de densité par rapport au tragique du premier volume. Néanmoins ce second album conserve la même tendresse et gentillesse pour les personnages. le dessin est parfaitement en harmonie avec le scénario, un trait fin, des colleurs douces. Une bonne bd.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bdelhausse
  29 mai 2018
Dans le tome 1, Philippe perd tout. Il est licencié le jour de son anniversaire. Sa femme le quitte. Son gosse va de lycée en lycée. Il a juste un meilleur pote qui l'héberge, mais Philippe tire fort sur l'élastique de l'amitié. En même temps, il trouve le repose de l'âme dans le pinard.
Dans le tome 2, il redresse la barre, au propre comme au figuré... avec un certain sens de l'à-propos. Il va coiffer les gens dans le TGV Paris-Bordeaux. Et il commence une romance avec une jeune femme sensible à sa désinvolture... Car il faut bien l'avouer, Philippe, je lui aurais foutu deux paires de claques et quelques coups de pied au derche dans les 20 première pages. Puis Philippe fait la rencontre d'un bouquiniste bon vivant, aimant la littérature et la dive bouteille.
Alors je me suis laissé couler dans le récit. J'ai pris cela avec recul. Comme une fable moderne. Carpe Diem. Ne juge pas et personne ne te jugeras.
Et j'ai souri. J'ai trouvé une forme de plénitude dans le récit. Il y a une philosophie très épicurienne. C'est mieux que le premier tome, mais cela manque quand même de tanin, de corps, de rondeur en bouche... Vie et mort. Les honnêtes gens sont ceux qui prennent la vie comme elle vient, sans émettre de jugement de valeur, ni de morale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MissG
  11 novembre 2014
La vie de Philippe continue, il s'occupe désormais de son petit-fils, ce qu'il n'a jamais fait avec ses propres enfants, et c'est au hasard d'une promenade qu'il rencontre Ducousso, libraire de son état, amateurs de grands écrivains mais également de grands crus, un vice qu'il partage avec Philippe.
Mais Philippe est bien vite rappelé par les impératifs de sa vie, à savoir s'occuper de son plus jeune fils qui sèche les cours : "Contrairement à vous, j'ai plusieurs enfants ... et c'est pas tous des Victor Hugo !".
C'est d'ailleurs grâce à son fils, en l'emmenant par le train à Bordeaux dans le pensionnat qu'il intègre pour devenir cuisinier, que Philippe va avoir l'idée de son nouveau travail : coiffeur dans le TGV !
"Un bon coiffeur ne coupe pas mieux qu'un autre, il coupe comme personne.", le hic, c'est que Philippe est loin d'être un expert en coupe de cheveux.
Grâce à Camille, rencontrée dans le TGV car celle-ci travaille au wagon-bar, Philippe va se perfectionner dans l'art de la coupe de cheveux et va, en prime, tomber amoureux de la jeune femme.
Ce deuxième tome marque le retour au vert, à la vie à la campagne et au plein air : "Autant une campagne truffée de vaches molles, de chèvres et de murs de pierre ça me déprime, autant, là, il y a un début de séduction.", et marque d'une certaine façon le renouveau de la vie de Philippe.
Les personnages sont toujours aussi attachants et j'ai apprécié les petites touches d'humour glissées par-ci par-là, contribuant à rendre le personnage de Philippe touchant et attachant.
Les cuites qu'il se prend avec Ducousso en illustrant des passages de la grande littérature sont une idée géniale et font partie des instants que j'ai appréciés au cours de ma lecture, tout comme la relation naissante avec Camille qui vient donner une seconde vie à un Philippe qui se laissait plutôt porter par le long fleuve tranquille du quotidien.
C'est donc avec plaisir que j'ai continué à suivre les péripéties de la vie de la famille Manche, à la fois si ordinaire et si extraordinaire.
"Les gens honnêtes" confirment, avec cette deuxième partie, être une bande dessinée touchante et dans l'air du temps, à travers les péripéties de ce quinquagénaire qui découvre enfin le sens de la vie et le bonheur de la partager avec ses proches.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   07 juillet 2015
-Tu ne m'as jamais vraiment expliqué pourquoi elle est partie...
-C'est pas facile...
-Vous ne vous disputiez jamais/
-C'est vrai... Ca devait mijoter à feu doux... Et puis un jour c'est cuit!
-C'est compliqué la cuisine...
Commenter  J’apprécie          40
raph731raph731   27 juin 2015
- Vous êtes fortiche ! Vous devez avoir une tripotée de petits-enfats !
- Ca risque pas, j'ai pas d'enfants. Faut dire que j'ai pas de femme n'ont plus.
- Mais des bouquins, ça, oui, j'en ai...
- Ca tient compagnie pareil. et c'est aussi encombrant. (pl. 3 & 4)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth   19 juillet 2017
J'ai pas d'enfants. Faut dire que j'ai pas de femme non plus. Mais des bouquins, ça, oui, j'en ai...
ça tient compagnie pareil et c'est aussi encombrant. (p.3-4)
Commenter  J’apprécie          31
MissGMissG   11 novembre 2014
Un bon coiffeur ne coupe pas mieux qu'un autre, il coupe comme personne.
Commenter  J’apprécie          50
MissGMissG   11 novembre 2014
Autant une campagne truffée de vaches molles, de chèvres et de murs de pierre ça me déprime, autant, là, il y a un début de séduction.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Christian Durieux (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Durieux
Un monde de bulles - Le Tour de France de la BD à Bordeaux
autres livres classés : coiffeurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3764 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..