AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 213055329X
Éditeur : Presses Universitaires de France (22/06/2005)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Sociologue célèbre, reconnu comme tel par ses disciples et héritiers, on oublie trop souvent qu'Emile Durkheim est en même temps l'un des " classiques " de la pédagogie française. Ce volume rassemble quatre études exposant les idées maîtresses de Durkheim, certes marquées par son époque, celle de la IIIe République, mais présentant un intérêt toujours actuel, par les problèmes abordés et par la manière à la fois raisonnable et optimiste de chercher à les résoudre. I... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Pavlik
  23 décembre 2016
Le père de la sociologie française fut également un pédagogue, discipline qu'il enseigna toute sa vie, à la faculté de Bordeaux, puis à la Sorbonne. Mais ne vous y trompez pas, c'est bien en sociologue qu'il entend nous parler d'éducation.
"Education et Sociologie" est, je pense, un texte important, dans la mesure où il est un témoin de son temps mais également un pilier idéologique de notre conception de l'enseignement. Il est un peu (sans doute quand même dans une moindre mesure) à l'Education Nationale ce que le "Contrat Social" de Rousseau est à nos institutions politiques. L'époque de rédaction de ce texte vient juste après les lois Ferry et il accompagne la constitution du Mammouth (humour inside bien entendu). Durkheim a d'ailleurs enseigné de nombreuses années à des apprenti enseignants.
Mais que nous dit Durkheim ? Deux idées fortes traversent son texte :
-L'éducation est avant tout sociale : elle est ce qui permet à l'individu d'acquérir les savoirs nécessaires à la vie en société. Elle est ce par quoi la société perdure. Son ambition n'est pas de permettre à chacun d'exprimer son plein potentiel mais, en quelque sorte, d'acquérir un "savoir socle" correspondant à son milieu social spécifique.
-l'éducation est le produit de l'Histoire et est adaptée aux besoins et nécessités de la société qui la dispense.
Si Durkheim reconnait quelque vertu à la psychologie ce n'est que dans ses apports potentiels par rapport aux moyens de l'éducation, non en ce qui concerne sa finalité.
Si, comme je l'ai dit, "Education et Sociologie" est un texte important, il a néanmoins vieilli. Je trouve qu'il est traversé par une espèce d'ambiguïté dans la définition même de son objet, à savoir entre les termes "éducation" et "instruction". de même, la minimisation, ou, en tout cas, le fait de mettre sur le même plan la fonction parentale et le rôle de l'instituteur me semble tout à fait obsolète, dans la mesure où cette conception passe sous silence la dimension affective de l'éducation. En clair, l'éducation ne peut, selon moi, se résumer à une simple transmission de savoirs, quand bien même il s'agirait de "savoirs-être". Enfin, son chapitre sur la pédagogie est intéressant, et la conception qu'il en donne (une "théorie pratique") également, mais l'ensemble souffre d'une définition finalement assez floue.
Néanmoins "Education et Sociologie" présente un intérêt historique et épistémologique certain et on ne peut, par ailleurs, qu'admirer la rationalité et le caractère méthodique de son écriture (son caractère scientifique finalement)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Gribouille_idf
  24 avril 2015
Cet ouvrage d’Emile Durkheim, « Education et sociologie », est l’une de mes premières lectures en sciences sociales. Il m’a permis de découvrir, il y a plus de 25 ans maintenant, l’un des fondateurs de la discipline sociologique, mais aussi de l’aborder à travers le champ de prédilection de ce penseur: l’éducation, l’école, la pédagogie. Aujourd’hui encore, je relis certains passages : « Sous quelque aspect que l’on considère l’éducation, elle se présente partout à nous avec le même caractère. Qu’il s’agisse des fins qu’elle poursuit ou des moyens qu’elle emploie, c’est à des nécessités sociales qu’elle répond (… ) » J’ajouterai que ces "nécessités sociales" sont valables partout et en tout temps !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
PavlikPavlik   20 décembre 2016
Si maîtres et parents sentaient, d'une manière plus constante, que rien ne peut se passer devant l'enfant qui ne laisse en lui quelque trace, que la tournure de son esprit et de son caractère dépend de ces milliers de petites actions insensibles qui se produisent à chaque instant et auxquelles nous ne faisons pas attention à cause de leur insignifiance apparente, comme ils surveilleraient davantage leur langage et leur conduite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
PavlikPavlik   12 décembre 2016
L'éducation est l'action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale. Elle a pour objet de susciter et de développer chez l'enfant un certain nombre d'états physiques, intellectuels et moraux que réclament de lui et la société politique dans son ensemble et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné.
Commenter  J’apprécie          240
PavlikPavlik   13 décembre 2016
Si l'on commence par se demander ainsi quelle doit être l'éducation idéale, abstraction faite de toute condition de temps et de lieu, c'est qu'on admet implicitement qu'un système éducatif n'a rien de réel par lui-même. On n'y voit pas un ensemble de pratiques et d'institutions qui se sont organisées lentement au cours du temps, qui sont solidaires de toutes les autres institutions sociales et qui les expriment, qui, par conséquent, ne peuvent pas plus être changées à volonté que la structure même de la société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
PavlikPavlik   11 décembre 2016
Il est évident que l'éducation de nos enfants ne devrait pas dépendre du hasard qui les fait naitre ici ou là, de tels parents plutôt que tels autres. Mais alors même que la conscience morale de notre temps aurait reçu sur ce point la satisfaction qu'elle attend, l'éducation ne deviendrait pas pour cela plus uniforme.
Commenter  J’apprécie          230
PavlikPavlik   23 décembre 2016
En résumé, bien loin que l'éducation ait pour objet unique ou principal l'individu et ses intérêts, elle est avant tout le moyen par lequel la société renouvelle perpétuellement les conditions de sa propre existence.
Commenter  J’apprécie          280
Lire un extrait
Videos de Emile Durkheim (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emile Durkheim
Émile Durkheim (1/5) Illustre sociologue inconnu.
Emile Durkheim, illustre sociologue inconnu Avoir raison avec Emile Durkheim, France Culture, 21/08/2017
« Comment Emile Durkheim, cet homme qui se pensait comme Français, juif, socialiste et sociologue, a donné corps à notre modernité républicaine depuis les convulsions du monde du travail jusqu'au problème de la laïcité ? »
Intervenant : Pierre Birnbaum, professeur émérite de sociologie politique à l'Université Paris.
autres livres classés : sociologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre