AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782311010336
240 pages
Éditeur : Vuibert (19/09/2014)
3.5/5   2 notes
Résumé :
Les livres peuplent nos bibliothèques pourtant nous savons bien peu de choses sur eux, sur leurs vies, leurs excès, leurs appas, leur génie, leur mort...
Depuis les scandales qui ont émaillé la vie littéraire jusqu'à la gloire éternelle des écrivains maudits, sans oublier les autodafés et autres tentatives de censure, il faut explorer Les 1001 vies des livres pour comprendre leur pouvoir de fascination.
Éric Dussert et Éric Walbecq partagent ici leur a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
moussk12
  10 juin 2015
C'est toujours attirant de lire un livre qui parle.... des livres. Celui-là est en plus très intéressant. Il est divisé en chapitres bien spécifiques; on n'es pas obligé de lire dans le sens chronologique.
Vous avez par exemple un chapitre qui parle des extrêmes du livre: il est plus technique car on découvre le livre le plus petit du monde, le plus grand du monde. Cela pourrait paraître simpliste, mais non, c'est bourré d'anecdotes.
Vous avez un chapitre qui traite de la censure et là, on est plongé dans L Histoire et la politique.
Un chapitre sur les vols et les faux, un autre sur les écrivains dits " maudits" que ce soit involontaire ou non; et oui, certains n'ont pas hésité à user du mal-être, de la prison, ou d'action extrême pour parvenir à la renommée, puisqu'un moment, cela était à la mode.
Le livre et la mort, la vie, le sexe, l'imaginaire, le livre est partout et fait partie intégrante de notre vie.
Celui-ci est riche d'anecdotes, d'histoires, un peu d'humour, de sérieux et ce mélange fonctionne très bien. Ce n'était pas trop difficile à lire et on apprend un tas de choses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
moussk12moussk12   10 juin 2015
C'est un paradoxe remarquable : tandis que l'homme mettait en oeuvre des trésors de volonté et d'intelligence pour écrire et imprimer de plus en plus de livres, le même bipède - dans sa version plus fruste - n'eut de cesse de trouver le moyen de les détruire toujours plus massivement. Et tandis que les nazis s'ingéniaient à exterminer industriellement l'être humain, ils tentaient également de parvenir au rang de plus grands destructeurs de livres de l'humanité. Mais rien ne dit qu'ils y parvinrent, tant l'autodafé est une activité courante depuis que le livre existe. La "très sainte Inquisition" en sait quelque chose, elle qui brûlait l'auteur avec son livre - pour éviter la récidive très certainement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
moussk12moussk12   10 juin 2015
Plus encore que sous le Second Empire, période "bénie" pour les incarcérations politiques, l'Ancien Régime "offre" à de nombreux écrivains, publicistes et pamphlétaires un séjour en prison. Clément Marot, Théophile de Vian, John Milton, Voltaire, Diderot, Casanova ou Sade en font l'expérience et trouveront l'occasion de prendre la plume, car la prison constituait pour ces créateurs un asile où il était possible de réfléchir dans la paix et d'écrire le fruit de leurs pensées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
moussk12moussk12   10 juin 2015
L'alliage composant le plomb typographique comprend alors 70% de plomb, 25% d'antimoine et 5%d'étain. La forte présence d'antimoine n'a pas empêché la question religieuse de couvrir plus de pages qu'aucun autre sujet durant des siècles. C'est du reste l'édition religieuse qui a permis au XXè siècle les plus grands sauts technologiques, notamment pour l'impression de missels sur papier bible, et en couleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
moussk12moussk12   10 juin 2015
L'un des points d'intersection les plus notoires des mondes du livre et du droit se nomme la censure. Outil des princes et carcan des gens de lettres et des imprimeurs, on a dit d'elle qu'elle n'a de père que l'aveuglement des gouvernants, et de mère que le zèle de ceux qui les servent.
Commenter  J’apprécie          40
moussk12moussk12   10 juin 2015
Ainsi, au printemps 2013, la parution d'un "plus petit livre du monde", intitulé Fleurs de saison et issu des presses de l'imprimeur japonais Toppan, a défrayé la chronique. Composé de vingt-deux pages de 0,75 mm de côté et couvert d'un texte illisible à l'oeil nu, chaque exemplaire est fourni avec une loupe, ainsi qu'une version imprimée agrandie.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Video de Eric Dussert (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Dussert
Eric Dussert: Une forêt cachée.
autres livres classés : histoire du livreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2370 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre