AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290319918
377 pages
J'ai Lu (31/08/2002)
3.25/5   18 notes
Résumé :
Toujours héros de son propre livre, Guillaume Dustan, écrivain et éditeur, nous livre les meilleurs moments de ses années 2000-2001 : des articles non censurés, le combat pour la culture jeune multicolore, la polémique avec Act Up, ses projets littéraires et politiques, un programme, électoral, d'éducation, sexuelle...
En un mot, sa révolution - LA révolution ! Il imagine un avenir meilleur, règle ses comptes tous azimuts, dynamite la syntaxe et la littératur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
SPERRET
  10 mars 2021
Après la trilogie "autobiopornographique" et "Nicolas Pages", Guillaume Dustan change de registre et propose un essai fourre-tout, un amas de réflexions et de "théories" se voulant subversives, géniales, mais, finalement, incohérentes dans leur ensemble, voire illisibles, tellement la forme est destructurée (n'est pas Duras qui veut).
Malheureusement pour le lecteur qui avait aimé ses premiers livres, Dustan poursuivra, après "Génie Divin", dans la même veine logorrhéique et illisible, perdant toute crédibilité littéraire et intellectuelle.
Commenter  J’apprécie          10
LioneldeLyon
  31 octobre 2013
Que dire de cet ouvrage sinon ma déception… J'en avais tant entendu parler [...]. Cet ouvrage n'est qu'un ensemble de théories fumeuses, pour ne pas dire fumistes, globalement incohérentes et contradictoires. le style est souvent brouillon, et l'on passera outre, la grosse cinquantaine de pages en anglais, proprement imbuvables et d'une grande médiocrité sur le plan littéraire.[...] Globalement, passez votre chemin, il n'y a pas grand-chose à retenir. Il m'a fallu arriver à 10 pages de la fin pour enfin tomber sur une réflexion intéressante [...] pour tous ceux qui s'interrogent sur l'existence ou non d'un art gay qui viendrait se superposer à une vision plus générale de l'art. Mais bon une réflexion intéressante ne fait pas un livre…
Lien : http://lionelfour.wordpress...
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ErbeErbe   17 février 2022
En fait, on meurt trois fois. La première fois, quand on se rend compte, enfant, que la mort, non seulement existe, mais qu'elle est aussi pour nous. Avant, on ne sait pas. On est éternel. Dès qu'on sait que la mort existe, qu'on est promis à la mort, ben..., on meurt. On tombe en dépression. C'est vers je ne sais pas quel âge... C'est assez bizarre que Freud n'ait pas parlé de ça. La deuxième fois qu'on meurt, c'est quand on pense qu'on ne sera plus jamais aimé. Le premier amour: ça y est, on est avec quelq'un pour la vie? C'est certain c'est l'homme de ma vie. Mais en fait, c'est le coup de la répétition névrotique, on a choisi exactement celui qu'il fallait pour revivre tous les traumas, donc ça se passe mal, et on se quitte, et on reste seul, et puis ça merde, c'est de petits amours, de faux amours, et alors on se dit jamais plus je ne trouverai personne pour m'aimer, et là on meurt, pour la deuxième fois. La troisième fois est la bonne. A ça, il faut ajouter qu'on meurt avec chaque chose qui meurt et chaque personne qui meurt. Ah, la, la, c'est pas facile...Donc, on n'arrête pas de mourir. La vie, c'est chiant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LioneldeLyonLioneldeLyon   31 octobre 2013
Un jour nous avons eu une conversation par méls interposés avec Tim sur ce qu’était « une œuvre purement gay » comme il l’avait écrit dans un article d’Illico et il m’a cloué le bec en m’écrivant ceci : « Il y a de l’art gay, parce que les gays ont décidé que telles ou telles œuvres les représentaient (lecture rétinienne) ou les structuraient (lecture d’appropriation) ».
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Guillaume Dustan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Dustan
OEUVRES II DE GUILLAUME DUSTAN Rencontre avec Thomas Clerc & Frédéric Boyer
C'est le deuxième volume des oeuvres complètes, après un premier tome paru en 2013. Génie divin, LxiR et Nicolas Pages (Prix de Flore 2000), publiés aux éditions Balland dans la collection « le Rayon » entre 1999 et 2002, forment la trilogie de ce nouveau volume. Les trois livres marquent un tournant décisif dans l'oeuvre de Guillaume Dustan, mort en 2005. Là où la première trilogie déroulait un thème unique (le sexe) dans des cadres strictement définis (la chambre, la boîte de nuit, les back-rooms), ces trois livres, notamment Nicolas Pages, prouvent que Dustan n'est pas seulement un pornographe accompli, mais aussi « un capteur du sentiment amoureux », comme l'explique l'écrivain Thomas Clerc qui dirige cette édition, auteur d'une longue préface. La pensée et les textes de Dustan contrastent fortement avec l'époque de moralisation et de régression qui est la nôtre. La première trilogie exposait un mode de vie essentiellement axé sur le plaisir sexuel, Dustan prolonge cette revendication pour en faire un programme de vie, une sorte de projet politique. Il relie politique du désir et progressisme social, sur le double modèle du libéralisme et du libertarisme.
À lire – Guillaume Dustan, Oeuvres II, POL, 2021.
+ Lire la suite
autres livres classés : queerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura