AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225920421X
Éditeur : Plon (24/03/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Il n'est pas exact que les fables que voici soient dépourvues de morale. Elles en ont une, qui n'est pas celle dont ont a l'habitude. Esope et La Fontaine étaient aussi pessimistes qu'on peut l'être mais ils avaient le pessimisme de leur temps. La vie aujourd'hui n'est pas tout à fait la même que dans l'Antiquité et le pessimisme est ailleurs. Les princes charmants ne font plus recette. Ce sont les monstres qui plaisent, même s'il s'agit de Jack l'Éventreur.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
JeanLouisBOIS
  22 août 2010
Il est bon de temps en temps de lire un livre léger, un livre qui ne paie pas de mine et qui pourtant nous fait aborder la société sous un angle inhabituel tout en gardant sa légèreté.
Léger, mais pas superficiel loin de là! Grâce à différentes fables et divers contes, on voit défiler, revus et corrigés, certains travers de la vie contemporaines qu'on aurait presque oubliés tellement ils sont devenus courants.
Léger, mais pas abêtissant surtout pas! Les références culturelles foisonnent et même si on ne les possèdent pas toutes, elles ne sont pas un obstacle à une bonne compréhension des intentions de Jean Dutourd.
Léger mais pas conformiste pas du tout! On peut être en désaccord avec certaines positions de l'auteur mais on ne peut l'accuser d'être "politiquement correct" ou de se placer dans le sens du vent médiatique, artistique ou culturel.
Un vrai livre de détente loin des analyses fouillées, exhaustives ou militantes et qui nous rappelle qu'il est important de savoir conserver, quelles que soient les époques, un solide esprit de liberté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BVIALLET
  14 février 2017
Au temps d'Henri II, un aristocrate qui a accumulé une jolie fortune en récupérant les dots de ses épouses successives mortes prématurément, rencontre une belle courtisane au charme de laquelle il ne peut résister… Un âne « bibliophore », c'est-à-dire porteur de centaines de livres, rencontre un singe écrivain qui lui déclare s'appeler François Arouet… Suite à un naufrage en Méditerranée, un dauphin recueille un singe, unique survivant d'un équipage anglais… Socrate et Dupont discutent doctement de l'abolition de la peine de mort et ne sont d'accord sur rien… le président d'un petit état des rives du Danube vient plaider la cause de son pays devant une commission qui ne comprend pas bien ce que peut bien signifier un « socialisme à visage humain »…
« Les perles et les cochons » est un recueil de 39 courts textes de styles divers et variés, tous marqués de l'humour particulier de Jean Dutourd. On y trouve des fables de Jean de la Fontaine remises au goût du jour, c'est-à-dire nettement plus noires et plus pessimistes que les originales (le chêne et le roseau, le lion et le rat et bien d'autres encore comme cette version du loup et l'agneau qui est un petit chef-d'oeuvre à elle toute seule), quelques contes bien sombres comme celui de Barbe-bleue ou celui de la Belle et la Bête, et des mythes comme celui de Sisyphe ou de Promethée. L'ensemble est un vrai régal de lecture qui donne à réfléchir, car en plus d'une plume aussi élégante que flamboyante, le lecteur y trouve une grande finesse d'analyse et une intelligence remarquable. Lisez Dutourd.
Lien : http://www.bernardviallet.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   22 août 2010
Les gens sentencieux qui évoquent leur expérience à tout bout de champ, qui ont une leçon toute prête à propos de n'importe quoi, jouissent d'une grande réputation. On se dit que pour être aussi ennuyeux, il faut qu'ils soient très sages et on les respecte en raison de l'ennui qu'ils inspirent. (p.61-62)
Commenter  J’apprécie          80
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   22 août 2010
Il serait injuste que les gens eussent en même temps du talent et des prix.[...]Ce sont les mauvais écrivains qu'il faut encourager, sinon ils se dégouteraient et n'écriraient plus. A quoi bon encourager les gens de talent? ils continueront toujours à écrire, malgré les empêchements, la misère, leur famille et les critiques littéraires. (p.77)
Commenter  J’apprécie          60
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   22 août 2010
Le conformisme est aussi tyrannique chez les oiseaux que chez les hommes. (p.44)
Commenter  J’apprécie          90
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   22 août 2010
Les hommes les plus paisibles trouvent immanquablement une forme de violence qui leur convient. (p.179)
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jean Dutourd (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Dutourd
AU BON BEURRE Extrait du téléfilm Au bon beurre.. Ce roman de Jean Dutourd se déroule pendant la période de l'occupation allemande de la France. Un crémier opportuniste et peu scrupuleux se livre à l'activité du marché noir en se convaincant du bien-fondé de ses actes. Deux intrigues principales suivent le destin du couple Poissonnard qui tient une crèmerie « Au Bon Beurre » en plein Paris dans les années 1940 et d'un jeune homme, Léon Lécuyer, fils d'une de leurs clientes et ancien prisonnier de guerre évadé. Cette période, où comme disait Pompidou, les français ne s'aimaient pas..
autres livres classés : fablesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jean Dutourd

Dans quelle ville Jean Dutourd a-t-il vu le jour?

Lille
Saint-Etienne
Paris
Bayonne

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Jean DutourdCréer un quiz sur ce livre