AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fred Blanchard (Collaborateur)Philippe Buchet (Illustrateur)
ISBN : 275601866X
Éditeur : Delcourt (07/04/2010)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 70 notes)
Résumé :
Et si l'Histoire avait pris un cap différent de celui que nous connaissons ? Et si les Russes avaient réussi à marcher sur la Lune avant les Américains ? Et si l'épicentre de la guerre froide s'était trouvé à Paris et non à Berlin? Et si l'attentat de Dallas avait eu lieu en 1973 et non en 1963 ? Et si l'Allemagne avait gagné la Première Guerre mondiale ? Et si l'imagination avait pris le pouvoir en mai 68 ? Et si les anarchistes avaient renversé le tsar Nicolas II ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  06 août 2016
Face aux dessinateurs de mangas qui sortent 48 pages en 2 semaines et face aux dessinateurs de comics qui sortent 48 pages en 2 mois, il est difficile de fidéliser un public avec des dessinateurs de bandes dessinées qui font 48 pages en 2 ans… Donc de plus en plus d'éditeurs ont opté pour la formule gagnante de la collection thématique où interviennent plusieurs auteurs (les puristes crient à l'hérésie, mais il fallait bien trouver une solution pour ne pas dépérir encore davantage face à la concurrence). C'est dans cette optique qu'après la collection "Sept" les éditions Delcourt ont continué à dégainer avec la collection "Jour J" dédié aux uchronies !
(mais il y a un truc chiant avec cette dernière, c'est qu'à chaque nouveau tome ne sait pas s'il s'agit d'un one-shot ou la première partie d'une minisérie)

Dans ce tome 1, intitulé "Les Russes sur la lune !", le point de divergence est le 21 juillet 1969 : la mission Apollon 11 est un échec cinglant, et finalement ce sont les Soviétiques qui posent les premiers les pieds sur la Lune. du coup la course à l'espace n'a jamais cessé et la Détente n'a jamais vraiment eu lieu…
Le récit se déroule dix plus tard : après le Vietnam, c'est l'Afghanistan qui devient un bourbier pour les Américains qui sont persuadés que la présence des popov dans l'espace est la cause de tous leurs déboires. C'est dans un contexte très tendu que l'URSS envoie un Steve McQueen slave et un nouveau commissaire politique dans la station Galaktika, et que les USA envoient un G.I. Joe parano et un médecin dans la station Eagle. Il s'avère que parmi les nouveaux venus, les coincés du cul pètent les plombs devant le flower power et le peace & love de leurs troupes, avec troc de vodka spatiale contre de l'herbe lunaire, et rapprochements très intimes prohibées par les règlements et l'idéologie officiel…
Jimmy Carter et Leonid Brejnev jouent à celui qui la plus grosse et se lance dans une petite guerre dont personne n'est censé ressortir vivant. Devant la mort du « bébé des étoiles », c'est un tollé mondial qui demande de désarmement mondial alors que l'effondrement de l'URSS intervient avec 10 d'avance, Eltsine et Poutine s'étant entendus comme larron en foire pour tirer les marrons du feu.
Un one-shot bien sympathique, mais qui en raison de sa nature pâtit de l'enchaînement trop rapide des événements. Les graphismes de Philippe Buchet, assisté de Walter aux couleurs, sont satisfaisants, et c'était bien vu de piocher dans le monde du cinéma pour réaliser les tronches des personnages… (mention spéciale aux clins d'oeil à George Lucas et Stanley Kubrick ^^).
De la bien agréable Série B, mais si vous cherchez le nouveau "Maître du Haut Château" ou le nouveau "Chroniques des années noires" et bien passez votre chemin… blink
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
dancingbrave
  02 mars 2019

Il y avait longtemps que j'étais attiré par cette série originale : que ce serait-il passé si…..
Avec ce premier tome, emprunté à la médiathèque, je n'ai pas été déçu….
Oui, notre vie, nos vies à nous tous, ne sont que des chemins le long desquels se présentent sans cesse des carrefours, des choix, des hasards.
Nos vies à tous sont entremêlées, liées, interdépendantes.
Voici au moins le mérite évident de cette série : nous faire réfléchir. Et c'est très bien.
Mise à part cette réflexion hautement philosophique, ce premier volume nous conte une histoire, plausible, avec du suspens, de l'humain dans toute sa laideur et sa splendeur… de l'humain quoi !
Et ça aussi c'est très bien.
J'ai déjà repéré que la médiathèque avait toute la série dans ses casiers…..
Commenter  J’apprécie          271
goodgarn
  20 janvier 2013
La curiosité s'est tout d'abord emparé de moi en voyant le concept developpé dans cet album. Vouloir réécrire l'histoire à partir d'évenements passés en incluant une orientation différente peut s'avérer à mon humble avis casse-gueule, mais tout aussi captivant.
L'uchronie choisi dans ce premier opus a attisé mon intérêt :
Et si les Russes avaient marché les premiers sur la lune et remporté cette course spatiale qui sévissait dans les années soixante.
Ce cap historique met à mal l'hégémonie nord-américaine et accentue les tensions existantes déjà entre les deux blocs.
Théme developpé trés intéressant, mais manque de profondeur au niveau du scénario. Dommage...
Commenter  J’apprécie          100
umezzu
  26 février 2016
Premier tome de cette série Jour J, basée sur des "et si...". L'uchronie dans ce premier récit démarre lorsque les Américains, Amstrong en tête, ratent leur alunissage en juillet 1969 avec la mission Apollo. La faute en incombe à une minuscule météorite. du coup, les Russes réussissent l'exploit en premier et la course à l'espace reprend. Américains et Russes bâtissent chacun une base lunaire sur fond de guerre froide.
Les faucons des deux camps envoient des agents vérifier ce qu'il se base la haut, car les informations qui reviennent sur terre sont bizarres.
Et de fait, le rapprochement russo-américain a déjà commencé... dans l'espace. Troc de vodka lunaire contre marijuana de l'espace, accueil de réfugiés de l'espace suite à la mort accidentelle d'un commissaire politique zélé, amour binational qui accouche d'un charmant bambin.
Duval et Pécaud ont du passer des soirées bien arrosées avec des substances illicites pour inventer un scénario aussi "space". Mais dans l'enchaînement de la BD cette intrigue improbable passe quand même. Même le final très peace and love... Enfin, il y aura eu quelques pertes humaines avant.
D'autres titres de la série sont plus intéressants du point de vue des situations imaginées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Radwan74
  28 mars 2019
Le premier album de la série Jour J commence la collection de façon très réussie avec peut-être le plus grand événement de l'histoire : la conquête de la Lune.
Une histoire intéressante avec une morale peut-être un peu idéaliste mais on peut y croire. Des personnages intéressants et une histoire qui aurait pu être plus étoffée, on le voit sur d'autres albums ou le scénario sera développer en plusieurs albums. En effet, la version BD exige une histoire plus direct et avec moins de détails qu'un roman mais le principe de l'uchronie est intéressant notamment dans les détails de l'histoire qui ont changées.
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
Sceneario   15 avril 2019
Côté bande dessinée, côté histoire, on retrouve l'uchronie qui avait ouvert la série-fleuve Jour J en nous contant ce dépaysement, sur notre satellite naturel, de la guerre que se livraient sur Terre Américains et Soviétiques.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   17 février 2018
- C’est quoi ça ??!
- Production locale, ça vient de Galaktica.
- Vous leur achetez de l’alcool ?
- Notre système monétaire est plutôt balbutiant, par ici on préfère le troc…
- Contre quoi ?
- De la dope ! On a des serres, et on a bricolé les néons fluo compacts des hangars… La région est très ensoleillé, ça pousse comme du chiendent, vous n’avez pas idée de la qualité ! Attention !! A côté, l’Acapulco Gold, c’est du foin !!
- Bordel de merde !... Question coopération pacifique, vous ne pensez pas que vous tirez un peu trop sur la corde ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   18 février 2018
- Leonid, quelle heureuse surprise !! Quelle heure ça fait chez vous ?
- 10 minutes avant l’apocalypse, Jimmy ! Dix petites minutes avant la fin du monde !!
- Leonid, mais enfin, qu’est-ce que vous racontez ?!
- Non, Monsieur le Président Carter, c’est vous qui racontez des carabistouilles ! Pourquoi vos space marines ont-ils déjà attaqué ma base lunaire ?
- Nos marines ?! Nous n’avons pas de marines sur la lune. Les space marines, je vous l’ai déjà expliqué, Leonid, c’est juste un feuilleton idiot avec des poupées en plastiques !... C’est quoi le nom déjà ?
- Les Thunderbirds, Monsieur le Président.
- Oui, c’est ça !... Vous avez entendu, Leonid, les space marines, ça n’existe pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
AlfaricAlfaric   27 février 2018
- Tu peux me dire pourquoi depuis tout ce temps, il faut encore faire le voyage en 2 étapes ? Les impérialistes y vont d’une seule traite depuis leur Apollo 8 !!
- Ah ! Technique soviétique, p’tit frère !... Classée secret d’Etat.
- Un secret… Quel secret ?
- Nos ingénieux ingénieurs n’ont jamais été foutus de construire un ordinateur capable de calculer deux fois la même trajectoire ! Et le KGB n’a jamais été foutu d’en voler un à l’Ouest !
- Amusant Sasha… Très amusant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AlfaricAlfaric   18 février 2018
- Où est Smirnov ?
- Du calme. Il a voulu faire un concours vodka express. Il a perdu. Il est en train de négocier avec le lutin qui a pris pension dans sa tête pour qu’il arrête de jouer du tambour !
Commenter  J’apprécie          172
AlfaricAlfaric   08 juin 2017
- Ho ! Ho ! Les organes !
- Qu’est-ce qu’ils ont tes organes camarade Igor ?
- Non, les organes ! Zil noire, pas de plaque militaire ! Ça ressemble au KGB, camarade pilote… T’aurais pas eu l’intention de passer à l’Ouest avec notre merveille technologique, des fois ?
- Sûrement pas ! Leur vodka est infecte !
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
Videos de Fred Duval (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fred Duval
La ruée vers l?Ouest n?est plus qu?un souvenir que l?on peut maintenant voir sur grand écran grâce à l?industrie naissante d?Hollywood.
Scénariste : Fred Duval et Jean-Pierre Pécau Illustrateur : Colin Wilson
Résumé : Nevada Marquez oscille entre les deux mondes, chargé par Hollywood des missions les plus improbables à la frontière américanomexicaine. L?enquêteur est chargé de retrouver un acteur disparu lors d?une virée à Tijuana? Une surprise l?attend au bout de la piste.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/nevada-01-l-etoile-solitaire.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413010593&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782413010593&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413010593&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre