AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ZeroJanvier79


ZeroJanvier79
  30 octobre 2018
Après avoir lu les premiers volumes de la collection d'uchronies en bande dessinée Jour J dans l'ordre de parution, je continue désormais à piocher parmi les albums en fonction de mon intérêt pour l'histoire alternative proposée. Celle de ce dix-septième album me semblait prometteuse :

" Carlo Maria Buonaparte, avocat victime des vendettas corses, décide de partir pour les Amériques. Dans ce Nouveau Monde en pleine révolution, il s'engage auprès des rebelles américains et devient l'ami du plus célèbre d'entre eux, George Washington. Avant de mourir sur le champ de bataille, il fait promettre au père de la nation américaine de devenir également celui de son fils, le jeune Napoléon. "

Si le point de départ est un peu tiré par les cheveux (le père de Napoléon s'exile en Amérique et devient un fidèle de George Washington, au point que le premier président américain adopte son fils Napoléon), j'espérais une histoire sympathique à partir de cette idée atypique.

Malheureusement, le récit proposé par Fred Duval et Jean-Pierre Pécau ne m'a pas passionné. Nous sommes en pleine campagne militaire de Napoléon pour libérer le Mexique conquis par l'Espagne, puis dans une quête grotesque pour trouver l'Eldorado. J'ai été vraiment déçu par cet album, dont l'intrigue ne m'a pas intéressé et dont le cadre historico-uchronique est très mince. Pour moi c'est clairement l'épisode le plus faible de la série pour le moment. J'espère que les prochains que j'ai sélectionnés seront meilleurs.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus