AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de umezzu


umezzu
  17 janvier 2016
Les scénaristes de Jour J ont laissé aller leur imagination assez loin sur ce tome. Au XVIII éme siècle, Charles Bonaparte ayant tué Pascal Paoli est contraint de fuir la Corse, et la vendetta qui s'en suit, et se retrouve aux États-Unis lors la guerre d'Indépendance aux côtés de George Washington. En remerciement des services rendus, George Washington adopte son fils Napoléon, qui devient vite un brillant général des forces américaines. Les anglais sont chassés de la côte est américaine, puis du Canada par l'action de Napoléon, habile stratège, qui reporte sont action au début de ce livre sur le Mexique avec la prise de Veracruz.
De là, abandonné par le Congrès pour des raisons politiques, l'ambitieux militaire va se lancer sur une chimère : la recherche de l'Eldorado.

Ce Napoléon là est plus proche de l' « Ogre », insatiable chef militaire, menant ses hommes à la mort, que d'un homme politique construisant son pouvoir par une administration de ses conquêtes. Fonceur, colérique et plus à la recherche de sa gloire que d'une paix durable pour son nouvel État, le personnage semble constamment voler vers son inévitable destin tragique.
Du coup, cet épisode de Jour J n'est pas le meilleur de la série, en dépit du dessin travaillé et contrasté de Mr Fab.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox