AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782828917944
250 pages
Éditeur : Favre (17/10/2019)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Hommage sous forme de portraits de sept femmes inspirantes, de modèles de non-soumission.
Elles se prénomment Berthe, Henriette, Madeleine ou Geneviève, et on les disaient excessives. Des salons cossus aux assommoirs de la Butte, ces sept femmes ont jeté leur exubérance à la face du monde, elles ont déchiré le papier avec leur plume passionnée, fait du beau leur pain quotidien et du caprice un art, et envoyé valser l'ordre établi. Elles ont posé des bombes, t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ronce
  20 novembre 2019
Voilà un livre qui ne sera pas lu par beaucoup de monde... tout d'abord à cause de sa rareté dans les librairies mais aussi à cause du sujet qui n'intéressera pas forcément beaucoup de gens...
Pour autant si vous êtes un adepte du 19e siècle et de la condition féminine de l'époque ainsi que ses artistes, alors n'ayez aucune hésitation à l'acquérir.
L'auteur nous dépeint dans ce livre l'histoire incroyable de plusieurs femmes aujourd'hui tombées dans l'oubli malgré semble-t-il leur succès certain à l'époque.
Ici Louise Ebel cherche à rendre ses lettres de noblesse à ces femmes spoliées. le ton y est ouvertement féministe et nous rappelle la condition précaire et sous-estimée de la femme à cette époque qui se devait de rester à sa place: celle déterminée par les hommes. Des talents gachés, des femmes humiliées, pour la seule raison qu'elles étaient ce qu'elles étaient: des femmes.
Mais ne croyez pas que ce livre n'est qu'un sempiternel apitoiement sur leurs malheurs.
Car justement ce n'était pas des femmes comme les autres et c'est d'ailleurs pour cela qu'elles sont dans ce livre! Car elles ont bravé tout cela! elles ont cherché à se faire leur place, à prouver qu'elles pouvaient être autre chose que des mères ou des prostituées!
Alors un grand bravo à Louise Ebel pour ce premier livre très bien documenté. Je ne suis certes pas historienne mais le fait est que l'auteur étaye très bien son sujet par énormément de documentation. Elle part parfois même aux quatre coins de la France, et se fait un plaisir de nous raconter au passage certaines galères rencontrées lors de ses recherches.
Bref je ne peux que recommander ce livre qui m'a intéressée et emballée du début à la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jahyra
  14 décembre 2019
Un très bon recueil de biographies d'inconnues qui ne l'étaient pas en leur temps, et gagnent maintenant à ne plus l'être.
Le ton est quelquefois un peu trop plaintif et victimisant à mon sens, mais le contenu est intéressant et se lit sans souci, on y retrouve avec (dé)plaisir des figures connues du paysage littéraire français, qui ne se comportent hélas pas toujours aussi bien que ce que l'amour de leurs écrits nous laissaient supposer.
Tout y est très bien documenté, avec de nombreuses annotations qui renvoient à toute une foultitude de nouveaux ouvrages si l'on souhaite approfondir le sujet.
Commenter  J’apprécie          40
Vermer
  09 décembre 2019
Bien que le sujet soit intéressant, le manque de recherched (beaucoup des illustrations viennent de wiki ou du net) ainsi qu'une écriture trop poussive et alourdie de trop nombreuses citations et manquant cruellement de propos rends vite la lecture indigeste et ennuyeuse. Dommage.
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Louise Ebel (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Ebel
Les Matinales présentées par Sandrine Sebbane. Thème : Les femmes avec Samira Al Ayachi, auteure de « Les femmes occupées », La bajon, humoriste, Louise Ebel, auteure de « Excessives ! », Fernanda Barth et Régis de Martrin-Donos, comédienne et auteur de la pièce « Des femmes ».
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1106 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre