AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782490972357
124 pages
Éditeur : Moltinus (13/02/2020)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Depuis l’au-delà que Jeanne-Marie Leprince de Beaumont hante, le projet incroyable de la conteuse est une réussite. En leur révélant leurs aptitudes à penser et agir sur l’univers, elle a éveillé les consciences engourdies des femmes : la Ligue des Écrivaines Extraordinaires est née. Mais la liberté pèse, Ann Radcliffe en ressent le poids des responsabilités sur ses articulations vieillissantes dans la diligence qui l’emporte vers Mary Shelley, éprouvée par les mort... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bookworm84
  22 mai 2020
Lors de l'annonce du projet de la Ligue des Écrivaines Extraordinaires, j'étais très enthousiaste. J'avais même pu interviewer les autrices participant au projet 🙂 Ayant reçu les ouvrages, suite au succès de ce projet, j'ai choisi de commencer mes lecture par l'opus d'Élisabeth Ebory, tout simplement parce qu'elle fait partie de mes autrices favorites ! 🙂
Bien que l'aventure racontée dans ce court roman se situe après d'autres, ne pas avoir lu auparavant les autres opus de la Ligue n'est en rien un problème. Ann Radcliffe, Jane Austen & Mary Shelley contre Carmilla se lit très bien tout seul.
L'intrigue débute tandis que Ann voyage pour aller à la rencontre de Mary Shelley, et la convaincre de l'accompagner à Venise. La ville italienne sombre en effet lentement sous la menace de la redoutable vampire Carmilla…
Nous sommes dans un récit d'aventure, fantastique, et les péripéties s'enchaînent donc sans temps mort. le style d'Élisabeth Ebory est très fluide, il nous accroche sans peine. J'ai littéralement dévoré l'ouvrage en peu de temps, happée par l'intrigue. le fait que le récit soit court – mais ça colle tout à fait au format « aventure » ! – n'y est sans doute pas pour rien non plus.
Ce que j'ai beaucoup aimé, également, c'est la façon très naturelle de glisser ces figures historiques que sont Anne Radcliffe, Jane Austen et Mary Shelley dans une fiction où elles sont confrontées à une créature surnaturelle, elle aussi issue d'un classique de la littérature fantastique. La base historique est là, on sent que Élisabeth Ebory a fait des recherches avant d'ajouter son grain de sel dans l'histoire avec ce récit fantastique. Les problématiques rencontrées par nos héroïnes – Ann Radcliffe sent le poids de l'âge sur son corps ; Jane Austen, réduite à l'état de spectre, doit composer avec cela et Mary Shelley, veuve éplorée et mère d'un enfant en bas-âge – participent également à l'intérêt du roman, en proposant des personnages qui, tous historiques soient-ils, n'en apparaissent pas moins vivants à nos yeux de lecteurs.
Évidemment, cette aventure de la Ligue des Écrivaines Extraordinaires reprend le principe de la Ligue des gentlemen extraordinaires, mais au féminin et en mettant en scène des figures historiques. Et j'ai trouvé ça jouissif ! 🙂
Une fort sympathique lecture, il me reste encore quatre autres opus à lire, que je vais picorer prochainement 🙂
Lien : https://lullastories.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
philippemarlin
  30 mai 2020
Ann Radcliffe reprend du service dans cet autre tome des « Saisons de l'Étrange », Ann Radcliffe, Jane Austin & Mary Shelley contre Carmilla (Elisabeth Ebory, 2020). On l'aura compris d'après le titre, Ann (vieillissante) n'est pas seule dans cette aventure, mais fait équipe avec Mary Shelley qui ne se remet pas de la perte de son mari et Jane Austin qui, bien que morte, participe activement sous forme de spectre. le tout dans le cadre d'une mission confiée par un autre spectre, la comtesse Leprince de Beaumont. le but : mettre un terme aux agissements de Carmilla la vampire qui a pris le contrôle de la ville de Venise. Notre vampirella est tombée amoureuse d'une jeune jouvencelle de la cité des Doges, éprise de poésie, et veut lui offrir le coeur du poète Shelley que le cocher de Mary, qui n'est autre que Lord Byron, garde dans une poche de cuir à la ceinture. On atteint des sommets dans le ridicule lorsqu'interviennent, pour prêter main forte à nos aventurières, une équipe de nonnes d'un monastère voisin, à cheval et lourdement armées.
Encore un travail sur commande qui fait plof !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livheryn
  30 octobre 2020
Le speech de cette collection m'a énormément attirée : les célèbres écrivaines ont réellement combattu les créatures démoniaques qui sont au centre de leurs romans. Cinq livres composent la série mais il n'y a pas d'ordre obligatoire pour les lire. Celui dont je vais vous parler doit chronologiquement faire partie des derniers (étant donné l'âge des héroïnes) mais cela ne m'a pas du tout dérangée; tout était compréhensible.
Rapidement dans la lecture, on peut témoigner de la plume soignée et maîtrisée. Dans un langage soutenu et des phrases bien construites, elle nous plonge avec aisance dans l'ambiance bourgeoise anglaise du XIXe. Bien que le roman soit court et qu'il y ait urgence dans la mission de ces dames, je n'ai jamais eu la sensation que le rythme était trop rapide ou que des éléments étaient négligés. Les détails donnés sur les héroïnes ont attisé ma curiosité et m'ont poussée à faire quelques recherches; j'ai finalement découvert que l'autrice s'est servi de véritables éléments biographiques (par exemple, Mary Shelley a réellement perdu plusieurs de ses enfants et son mari s'est bien noyé). En revanche, je pensais que Carmilla était un personnage purement inventé pour la circonstance mais elle a été empruntée à un roman éponyme datant aussi du XIXe. J'admire ce travail de construction consistant à reprendre des morceaux de vie et d'oeuvres anciennes pour en faire quelque chose de nouveau.
Ce roman est terriblement addictif car les promesses d'aventures, de danger et de noirceur sont tenues dans cette Venise hantée par la suceuse de sang et ses disciples. Des mystères nous tiennent en haleine autant que des retournements de situation. J'ai mis un roman ponctué de longueurs en pause pour lire celui-ci et c'est tout à fait ce qu'il me fallait. J'aurais peut-être apprécié moins de personnages secondaires, ce qui aurait permis de rendre le trio de femmes fortes un peu plus attachant. Mais cela est un détail car ce petit livre reste une très belle surprise qui en plus convient parfaitement à la période halloweenesque.
Lien : https://bullesetchapitres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno19
  12 mai 2020
Dernier opus (pour moi selon mon sens de lecture) des aventures des écrivaines extraordinaires. Ici, le personnage qu'elles affrontent ne sort pas de leurs oeuvres mais Carmilla est bien une vampire issu de la littérature.
Jane Austen est morte, Ann Radcliffe vieillissante et Mary Shelley veuve... voilà le trio qui va devoir gagner Venise pour respecter leur promesse faite dans les ouvrages les concernant qui les lie dans cette ligue.
Plus d'action que dans les autres romans de la série et moins de focus sur les écrivaines (on les a déjà côtoyées). Mais cet opus se lit bien, facilement dans un style plus dynamique
Commenter  J’apprécie          20
blogconstellations
  22 juillet 2020
Au premier abord j'ai craint de faire face à un texte totalement prévisible. Il réserve quelques surprises et surtout les motivations de Carmilla sont bien moins manichéennes que ce que je redoutais et c'est vraiment bien trouver. le livre réussi aussi le petit tour de force de rassembler un sacré casting ; Radcliff, Austen, Shelley, Lord Byron, Carmilla, un mage noir, des nones guerrières… Arrivé à ce stade de ma lecture, c'est le meilleur des textes de ce coffret. le moins manichéen, le plus équilibré en terme de découpages.
Lien : https://blogconstellations.h..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LivherynLivheryn   30 octobre 2020
Des mouches et moucherons tournoyaient dans la pièce. L’odeur semblait venir d’un placard dont les portes étaient retenues par une cordelette. Ann s’approcha, en apnée sous son mouchoir. Elle défit le nœud de la corde et le meuble s’ouvrit immédiatement. Une masse grouillante s’en échappa pour lui tomber dans les bras.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1814 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre