AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de majero


majero
  29 juin 2017
Quelque part dans la Moravie envahie par Hitler, Emile aime courir et progresse rapidement malgré sa démarche peu orthodoxe et la montée de la censure communiste en Tchécoslovaquie. Au défilé inaugurant les J.O. de Berlin, c'est une foule hilare qui salue l'entrée de l'unique représentant tchécoslovaque, en short et pull délavé, derrière un Jo, porteur de pancarte rouge de honte, mais ensuite triomphant de pouvoir escorter le médaillé d'or du 10000m! ...et ce n'était qu'un début!

J'ai bien aimé cet Emile Zatopek, gentil, ne se prenant pas très au sérieux mais extrêmement tenace.

Cinquième Echenoz que j'enchaîne et... pourquoi j'adore?

On sent de la recherche dans la biographie, un beau travail pour sortir des phrases agréables, dépouillées. Contrairement à un style 'gras', accrocheur, qui chercherait à jouer avec nos sentiments, j'y vois de la délicatesse, de la pureté et en tant que lecteur, je me sens respecté.
Commenter  J’apprécie          202



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (20)voir plus