AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266171755
Éditeur : Pocket (03/09/2007)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 346 notes)
Résumé :
"Lis ça, ordonna implacablement Belgarath. Garion prit le livre et ce fut comme si l'exécration titanesque de Torak, le Dieu mutilé, montait vers lui, par-delà les siècles.

- Salut à toi, Belgarion, lut-il d'une voix étranglée. Salut à toi, ô mon frère de haine, et adieu. Si tu prends connaissance de ma parole, c'est que tu m'auras détruit. Dans ces conditions, je dois te charger d'une mission. Il n'y a pas d'autre issue. Ce que j'annonce dans ces pag... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Skarn-sha
  06 mai 2012
Commentaire sur le cycle complet :
Suite directe de la Belgariade, nous retrouvons nos héros un peu vieillis.
La paix semble précaire et la guerre comme Kal Zakath, l'empereur de l'infinie Mallorée, inévitable.
Cependant, nos héros semblent profiter de cette période de calme malgré les troubles du culte de l'Ours.
Polgara, Durnik et Mission coulent des jours heureux dans le Val. Belgarath et Beldin étudient toujours les prophéties. Silk tend à devenir l'homme le plus riche du monde. Relg et Taïba s'emploie à repeupler Maragor. Garion s'efforce d'être un bon roi et un bon mari malgré quelques problèmes de descendance fortement attendue.
Tout irait pour le mieux si, profitant d'une attaque du culte de l'Ours, Zandramas la Grollim et nouvelle enfant des ténèbres, n'en profitait pour ravir Geran, fils unique de Garion et Ce'Nedra.
S'en suit une nouvelle poursuite similaire à celle de la Belgariade.
Cependant, Cyradis, une sibylle de Kell, les préviens des enjeux de cette lutte et aussi que Barak, l'Ours Terrifiant, Mandorallen, le Chevalier Protecteur, Lelldorin, l'Archer, Relg, l'Aveugle et Hettar, le Seigneur des Chevaux ne peuvent se joindre à leurs amis, sous risques d'anéantir leurs chances de succès.
Selon elle, seuls pourront prendre part à l'expédition : Garion, Roi des Rois du Ponant, Ce'Nedra, la Reine du Monde, Belgarath, l'Éternel et le Bien-Aimé et sa fille Polgara, Silk, le Guide, Durnik, l'Homme aux Deux Vies et Mission, le Porteur de l'Orbe.
Elle leur confie aussi son compagnon Toth, géant muet armé d'un lourd bâton.
D'autres personnages s'adjoindront à eux par la suite: L'Homme-Qui-N'est-Pas-Un-Homme, La Chasseresse, le Vide et la Femme Qui Regarde.
Si, dans la Belgariade, Garion et son équipée nous font visiter le Ponant de long en large, dans cette pentalogie, c'est le Levant que nous visitons.
Les personnages ont tous beaucoup muris, en particulier Garion, qui a perdu son coté un peu bébé tout en restant humble malgré ses titres écrasants de roi de la moitié du monde et de Tueur de Dieu.
J'adore toujours autant les personnages et, si le remplacement de la moitié des personnages dans le groupe m'avait un peu déçu au début, les nouveaux venus s'incorporent parfaitement. Je tairai leurs noms pour ne pas gâcher la surprise, mais la plupart ont au moins fait une apparitions dans le cycle précèdent.
Silk, Belgarath et Polgara sont égaux à eux même. Mission est un peu plus étoffé et cache d'avantage en lui qu'un simple porteur de l'Orbe. Durnik aussi à évolué. Il n'est plus l'enfant du sacrifice (il meurt à la fin de la Belgariade) mais, en restant un excellent compagnon, il fait preuve de beaucoup de bon sens dans l'utilisation de la sorcellerie.
Évidement, l'humour est encore et toujours de la partie et certains dialogues sont hilarants, en particulier les réflexions entre Garion et Zakath.
La seule petite ombre au tableau concerne le premier tome qui est franchement long à démarrer.
Au final, c'est un cycle que je relis directement une fois la dernière page de la Belgariade tournée et c'est, évidement, un excellent moment de lecture.
Lien : http://lombredeskarnsha.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
akimball
  10 octobre 2014
J'ai lu les 2 sagas (la Belgariade, la Mallorée) il y'a fort longtemps.
Un univers très présent.
Des personnages nous faisant nous sentir près d'eux.
Des intrigues claires.
J'ai beaucoup apprécier cet univers et accompagner ces aventuriers.
De la très bonne Heroic Fantasy;))
A ne surtout pas hésiter;)
Commenter  J’apprécie          50
Prudence
  05 octobre 2015
Sur les 4 que j'ai lus de la Mallorée, ce tome a été mon préféré. Il y a beaucoup de suspense, de l'action, des révélations et on sent que le dénouement est proche. Pour moi c'est vraiment le tome où tout se met en place pour l'affrontement final. Certains personnages secondaires prennent aussi plus d'importance et l'action se réparti plus.
Commenter  J’apprécie          40
belette2911
  15 avril 2012
On sent que l'on approche de la fin et que le tome suivant sonnera le glas de leurs aventures, que je devrai poser le livre sans espoir de les revoir un jour...
Dans ce quatrième tome, on voyage (on a l'habitude) et on découvre de nouvelles contrées: la Melcénie, Peldane, Darshiva.
Et surtout Garion trouve le dernier message de Torak et son affreuse révélation. Non, même sous la torture je ne divulguerai rien. Par contre, moyennant un virement d'une certaine somme d'argent sur mon compte en banque, je vous dirai tout !
Pardon, je m'égare. Livre toujours aussi passionnant et on attend avec impatience la suite et fin de cette série. Tout en la craignant aussi...
Lien : http://the-cannibal-lecteur...
Commenter  J’apprécie          40
axel86
  29 février 2016
Un livre aussi bon que le tome 3, voire même encore mieux. J'ai adoré le passage chez les Melcénes et d'ailleurs j'ai adore tout le livre. J'ai eu du mal avec les deux premiers livres et plus d'une fois je me suis dit "mais pourquoi j'arrête pas Eddings" et bien quand je vois ce livre devant moi maintenant je me dis bah c'est pour ce magnifique livre que j'ai fait-ça.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
FlorelliaFlorellia   05 juin 2015
Dans une forêt maudite, plantée d'arbres morts depuis des lustres, Garion rencontra un autre loup. Ou plutôt une louve, une femelle étique, au poil terne, qui se traînait péniblement sur ses pattes avant. Elle le regarda avec méfiance et releva les babines dans un grognement menaçant.
Il s'assis sur son derrière pour exprimer ses intentions pacifiques.
- Que vient-on faire en ces bois? lui demanda-t-elle dans le langage des loups.
- Je vais d'un endroit à un autre, répondit-il civilement. Mon intention n'est pas de chasser sur ce territoire. Je cherche seulement de l'eau propre pour me désaltérer.
- Il y a de l'eau claire de l'autre côté de cette hauteur, reprit-elle en lui indiquant du regard une colline, plus loin dans la forêt. L'on peut y boire jusqu'à plus soif.
- Je voyage en compagnie, annonça-t-il alors.
- En meute?
Elle s'approcha de lui avec circonspection et le flaira.
- Je sens l'odeur des deux-pattes, fit-elle d'un ton accusateur.
- Certains dans ma meute sont des deux-pattes, admit-il. Où est la meute de celle-ci?
- Partie. Quand toutes les proies ont fui la région, ceux de ma meute sont allés dans les montagnes. Je n'ai pu les suivre, continua-t-elle en léchant sa patte blessée. [....]
- Grand-père! appela mentalement Garion. J'ai besoin de toi.
- Des ennuis? répondit la pensée du vieux sorcier.
- Ce n'est pas ce que tu pourrais croire. D'abord, j'ai trouvé de l'eau. Mais fais attention en venant. Ne cours pas. Tu lui ferais peur.
- Peur? A qui ça?
- Tu comprendras en venant ici.
- A qui celui-ci parle-t-il? demanda la louve.
- Vous avez entendu? répliqua-t-il, surpris.
- Non, mais l'on avait l'air de parler à quelqu'un.
- Nous pourrons en discuter après qu'un certain temps aura passé. Le chef de ma meute va venir ici. Il lui revient de prendre certaines décisions.
- C'est bien ainsi.
Elle se coucha sur le ventre, se remit à lécher sa patte.
- Comment celle-ci a-t-elle été blessée?
- Les êtres humains cachent des choses sous les feuilles. J'ai marché sur l'une de ces choses. Elle m'a mordu la patte et elle avait de très fortes mâchoires.
Belgarath arriva au petit trot entre les arbres morts. Il s'arrêta et s'assit pour la regarder, la langue pendante.
La louve posa son museau sur le sol dans une attitude de soumission et de respect.
- Quel est le problème? demanda silencieusement Belgarath.
- Elle s'est pris la patte dans un piège, répondit Garion. Sa meute l'a abandonnée et son compagnon est mort. Elle est blessée et elle a faim.
- Ce sont des choses qui arrivent.
- Je ne l'abandonnerai pas à la mort.
Belgarath le regarda longuement, sans ciller.
- Non, répondit-il enfin. ça ne te ressemble guère, et je n'aurais que mépris pour toi si tu faisais une chose pareille.
Il s'approcha de la louve et la flaira.
- Comment va notre petite sœur? demanda-t-il dans la langue des loups.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mathilde08mathilde08   08 janvier 2018
- Bonjour, Majesté, dit-il à Garion d'une voix atone. J'espère que vous allez tous bien ?
- Que Sa Majesté soit amplement rassurée, acquiesça le jeune roi de Riva.
Si Zakath voulait faire des cérémonies, il allait être servi.
- Vos allées et venues n'ont pas dû être de tout repos, repris l'empereur du même ton indifférent. Surtout pour ces dames. Je veillerai à ce que vous retourniez à Mal Zeth par petites étapes peu fatigantes.
- Votre Majesté est bien aimable, mais nous ne retournerons pas à Mal Zeth.
- C'est là que vous vous trompez, Belgarion. Vous allez repartir pour Mal Zeth.
- Je regrette, mais des affaires pressantes m'appellent ailleurs.
- Je transmettrai vos regrets à Zandramas quand je la rencontrerai.
- Je suis sûre qu'elle exultera en apprenant que je ne viens pas à sa rencontre.
- Pas longtemps, je le crains. J'ai l'intention bien arrêtée de la faire brûler comme sorcière.
- Je vous souhaite bonne chance, Majesté, et vous en aurez besoin car vous risquez fort de la trouver réfractaire.
- Allons, Messieurs, vous ne trouvez pas que vous vous êtes dit assez de bêtises comme ça ? demanda calmement Polgara.
Elle avait revêtu une de ses fameuses robes bleues et reprisait une des chaussettes d'Essaïon.
- Des bêtises ? cracha Zakath, les yeux lançant des éclairs.
- Vous êtes toujours amis et vous le savez bien tous les deux. Alors arrêtez de vous invectiver comme deux collégiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FlorelliaFlorellia   05 juin 2015
L'archiduchesse avait une bonne trentaine d'années, une chevelure noire, luxuriante, des yeux immenses, la lippe boudeuse et des formes si généreuses que sa robe lie-de-vin ne les pouvait contenir en entier. Mais surtout, elle était saoule comme une grive. Elle avait renoncé à utiliser son gobelet et buvait maintenant directement au goulot de la carafe.
- Prince Kheldar, hoqueta-t-elle en esquissant une révérence chancelante.
Sadi s'approcha de sa démarche sinueuse et lui prit le bras, évitant un désastre.
- Ch'cusez-moi, fit-elle d'une voix pâteuse. V'z'êtes bien aimable.
- Tout le plaisir est pour moi, Votre Grâce, répondit courtoisement l'eunuque.
Elle le regarda en clignant des yeux comme une chouette.
- V'z'êtes vraiment chauve, ou c'est un genre que vous vous donnez?
- C'est culturel, Votre Grâce, expliqua-t-il avec une révérence obséquieuse.
- Dommage, soupira-t-elle en lui caressant le crâne, puis elle siffla une nouvelle gorgée de vin. V-vous v-voulez boire un coup? proposa-t-elle avec enjouement à la cantonade.
Ils déclinèrent l'offre d'un bref hochement de tête. Tous, sauf Beldin qui s'approcha et tendit la main.
- Hé bé, pourquouè pas, après tout? Voyons vouère un peu ça, ma choute, répondit le petit sorcier difforme en reprenant, allez savoir pourquoi, l'accent de Feldegast.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FlorelliaFlorellia   19 mai 2018
Un gaillard émergea de la fumée, l'air passablement hagard, le poil roussi et les vêtements en lambeaux.
- Trop de soufre, marmonnait-il dans sa barbe. Trop de soufre.
- Pardonnez-moi, commença Belgarath, savez-vous où nous pourrions trouver Senji, l'alchimiste ?
- Trop de soufre, répéta l'expérimentateur malchanceux, le regard perdu sur la ligne bleue des Monts de Zamad.
- Senji, répéta le vieux sorcier, vous savez où nous pourrions le trouver ?
Le rescapé du sinistre fronça le sourcil.
- Pardon ? fit-il d'une voix atone.
- Laisse-moi faire, intervint Beldin. Senji ! hurla-t-il de toute la force de ses poumons. Le pied bot ! Vous pouvez nous dire où il est ?
- Oh, répondit l'homme en secouant la tête comme pour s'éclaircir les idées. Son laboratoire est au dernier étage, de l'autre côté du hall.
- Merci ! brailla Beldin sur le même ton.
- Trop de soufre. Je suis sûr que c'est ça. J'ai dû mettre trop de soufre...
- Tu n'avais pas besoin de l'engueuler, protesta Belgarath comme les trois hommes repartaient vers l'autre bout du hall.
- Quand tout te pète à la figure - comme ça m'est arrivé une paire de fois - tu te retrouves généralement sourd comme un pot pendant une semaine ou deux, répondit le petit sorcier bossu avec un haussement d'épaules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mathilde08mathilde08   08 janvier 2018
- L'Université de Melcénie, répondit Silk. C'est la plus grande institution d'enseignement supérieur du monde.
- Elle serait plus grande que celle de Tol Honeth ? releva Garion.
- Beaucoup plus. Les Melcènes étudient tout. Dans certaines de ces facultés, on approfondit des disciplines dont les Tolnedrains ne veulent même pas admettre l'existence.
- Ah bon ? Lesquelles, par exemple ?
- L'alchimie, l'astrologie, la nécromancie appliquées, les bases de la sorcellerie, ce genre de choses. Il y a un collège uniquement consacré à la lecture dans les feuilles de thé.
- Tu veux rire !
- Moi oui, et je ne m'en prive pas, mais eux, non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de David Eddings (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Eddings
Le couple Eddings et les limites de la High Fantasy
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1270 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre