AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sanguine


Sanguine
  18 décembre 2014
J'ai très grandement profité de la dernière offre des éditions Bragelonne sur leur catalogue de livres numériques. J'en ai gavé ma liseuse, j'ai choisi des titres qui me faisaient envie depuis longtemps et je me suis aussi tournée vers des livres que je ne connaissais pas mais dont le résumé m'a plu. C'est donc ainsi que j'ai fait la rencontre de "Fortune cookies" de Silène Edgar. Et waouh, je suis très contente de mon choix !

Bretagne, demain :
Une coupure d'électricité plonge la petite vie de Blanche et Hadrien dans le noir, ainsi que toute l'Europe. Un mystérieux appel résonne sur les ondes : le gouvernement cache qu'il se passe quelque chose au Sud… la guerre ? Leur fille est loin, en vacances au-delà des Pyrénées. Hadrien décide de partir immédiatement à sa recherche, mais Blanche a peur.
Paris, après-demain :
État d'urgence, peuple bâillonné. Blanche est devenue Bianca, résistante. Les opposants à la dictature médiatique utilisent les réseaux de consommation pour faire passer leurs messages, sur les barquettes de poulet, les barils de lessive ou dans les fortune cookies, mais, bientôt, il faudra aller plus loin. Bianca trouve de la force entre les bras de Joshua, et jamais elle ne parle ni d'Hadrien, ni d'Élisabeth.
Quelque chose a basculé sur la route.

Vous l'aurez sans doute compris, je ne regrette pas du tout mon choix. C'est la première fois que je lisais du Silène Edgar et depuis, j'ai collé l'intégralité de ses livres dans ma wish-list (je suis faible je sais et même que j'assume). Nous commençons par faire la connaissance d'un couple plutôt gentillet : Hadrien et Blanche qui vivent en Bretagne et qui ont envoyé leur fille en Espagne avec ses grands-parents. Rien de bien original me direz vous sauf qu'un soir, leur village se trouve plongé dans l'obscurité totale ... La coupure électrique dure plusieurs jours et semble atteindre la totalité du pays ... peut-être même l'ensemble de l'Europe.

Rien que ça, j'étais plongée à fond dans l'histoire. C'est tellement réaliste qu'on s'identifie immédiatement aux deux protagonistes. A plusieurs reprises, je me suis demandé comment je réagirai, moi, dans de telles circonstances. Ca fait froid dans le dos et on se rend compte qu'on est vraiment tributaires de la technologie moderne pour communiquer mais aussi qu'on ne peut plus vivre sans notre confort habituel.

J'ai aimé le style de l'auteure, d'autant que les chapitres alternent entre la Bretagne, "aujourd'hui" et Paris, "demain". Chaque "époque" possède son style narratif bien défini et j'ai trouvé ça très intéressant et très intelligent. On parvient facilement à distinguer les deux périodes décrites dans le livre. C'est encore plus facile avec les débuts de chapitres qui sont illustrés par des citations de chansons contemporaines (beaucoup de Noir Désir par exemple) pour la période aujourd'hui mais aussi par des extraits du décret de l'état d'urgence (qui fait bien flipper ceci dit) et autres textes du genre pour la période demain. J'ai adoré !

On finit par comprendre que Blanche est devenue Bianca (je ne vous spoile pas, on le comprend dès le début du livre) et on se demande à chaque page ce qui a bien pu arriver à ce couple pour qu'elle en arrive là. On a la réponse à la plupart de nos questions, je suis passée par de multiples émotions : tristesse, étonnement ... et j'ai été au final déçue que le livre ne soit pas plus long. Il ne fait que 115 pages je crois (si je convertis mon ebook en livre papier) et ça aurait pu durer encore plus longtemps. Surtout qu'il restait encore des choses à dire et à creuser sur le "demain".

Une découverte que j'ai adoré et que je ne saurai trop vous recommander ...
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus