AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782362317538
Éditeur : Castelmore (17/03/2021)
4.07/5   15 notes
Résumé :
Mara Galanta est La Dame des murs, chanteuse d’opéra célèbre pour avoir chanté au pied du mur de Berlin en 1972. Depuis, des anonymes du monde entier lui écrivent pour lui parler de « leur mur ».

Rebelle, riche et talentueuse, Mara est aussi une grand-mère peu attentionnée, irritable et solitaire.

Emma est sa petite-fille. Impétueuse et ne manquant pas d’humour, elle aussi à la sensibilité artistique, elle ressemble plus à sa grand-mèr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 15 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

FabtheFab
  14 juin 2021
Silène Edgar ou Sophie Ruhaud est professeure de français et autrice de romans pour la jeunesse. Elle effectue aussi des recherches littéraires sur Harry Potter et travaille pour diverses maisons d'édition afin de produire des dossiers pédagogiques. Elle publie ses premiers romans chez Bragelonne en littérature de l'imaginaire en 2014 avec Fortune cookies puis Féelure mais c'est avec le roman pour la jeunesse à l'occasion du centenaire de la première guerre mondiale, 14-14 : centenaire de la Première Guerre mondiale, l'histoire d'une correspondance entre deux personnages de 1914 et 2014, qu'elle est remarquée : le roman obtient une dizaine de prix dont le prix Gulli du roman 2014 et le prix des Incorruptibles 2015-2016. Elle poursuit dans la même veine historique avec Adèle et les noces de la reine Margot : 2015 le jour, 1572 la nuit... en 2015 puis Les lettres volées : 1661, mademoiselle De Sévigné au temps du Roi-Soleil en 2016 puis 42 jours en 2017. Elle publie ensuite une série dystopique en 2018 Moana puis un roman inspiré d'un jeu vidéo, Les loups-garous de Thiercelieux en 2018. Elle passe alors chez Scrinéo avec plusieurs titres pour la jeunesse, Pour un sourire de Milad en 2019 (romance sur fond d'actualité avec les réfugiés syriens) , On a tué la petite souris en 2020 puis chez Casterman avec 8.848 mètres (roman d'avertissement sur la pollution du massif de l'Himalaya) .
Mara Galanta est une célèbre cantatrice d'origine lettonne ; elle vit à Paris et elle est solitaire, arrogante et secrète. A l'occasion d'une intervention chirurgicale, elle se réfugie chez sa fille Héloïse à Libourne près de Bordeaux et apprend à mieux connaître sa petite fille Emma qui est curieuse de son histoire familiale. Aussi, quand Mara propose un voyage à Emma comme cadeau d'anniversaire, celle-ci lui demande de passer une semaine en Lettonie. Mara est furieuse mais accepte d'emmener sa petite fille sur les traces de son enfance.
Silène Edgar propose à nouveau, à l'issue d'un voyage, un roman historique avec la volonté d'amener à découvrir des épisodes de l'histoire. Ici, elle veut faire découvrir l'occupation soviétique de la Lettonie et la dictature communiste dans les républiques populaires derrière le rideau de fer. Elle illustre cette histoire avec le destin d'une famille marquée par la déportation de plusieurs de ses membres au goulag en Sibérie. Elle ajoute aussi à travers la correspondance des fans de la cantatrice, grand-mère de l'héroïne, de nombreux témoignages romancés de héros vivant dans des prisons à ciel ouvert. Par ailleurs, afin de restituer l'atmosphère de la vie quotidienne sous le joug soviétique, Silène Edgar introduit une touche fantastique et l'héroïne est capable de visualiser les souvenirs de sa grand-mère et ceux de la meilleure amie lettonne de celle-ci. Ce voyage peut sembler scolaire et nous aurions préféré davantage d'anecdotes sur la vie en Lettonie, plutôt que l'empilement des procédés narratifs avec l'incursion dans le genre fantastique et épistolaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Marilyn_summariesbooks
  26 mars 2021
Après mes lectures de 14-14, Adèle et les Noces de la reine Margot, 42 jours, Les lettres volées…, j'étais impatiente de retrouver la plume de Silène Edgar (et de son compagnon d'écriture Paul Beorn) dans son nouveau roman La Dame des Murs. Cette fois-ci, l'autrice a décidé de nous emmener dans des évènements historiques récents en abordant la vie dans l'ex-URSS et ce fameux mur qui séparait le monde communiste des territoires de l'ouest.
Emma, 15 ans, ne connait que très peu sa grand-mère maternelle, Mara Galanta, une célèbre cantatrice connue à travers le monde. Malgré ses 72 ans, Mara refuse de se laisser appeler mamie et continue à se donner corps et âmes dans le chant au cours de représentations aux quatre coins du monde. Elle passe toujours en coup de vent et ne s'attarde jamais très longtemps auprès de sa fille et de sa petite fille. A côté de cela, Mara est sollicitée par de nombreuses personnes de toute nationalité qui, à travers leurs lettres, partagent avec elle leur vie passée derrière les murs de leur pays. Car Mara Galanta est connue pour avoir elle-même fui la Lettonie pour rejoindre L'Ouest et surtout, elle a chanté au pied du mur de Berlin en 1972. Mais de cela, Mara n'en parle jamais, même pas à sa famille. Alors pour son anniversaire, Emma demande l'impossible à sa grand-mère : qu'elle l'emmène en vacances dans le pays où elle est née, afin de renouer avec son passé.
Ce voyage est l'opportunité pour Emma de découvrir enfin son histoire familiale et comment celle-ci s'inscrit dans la "grande" Histoire, l'occasion de nouer véritablement avec sa grand-mère qui, si elle a franchi son mur, est restée prisonnière de son passé. Dans ce maelstrom de souvenirs, il est aussi question d'amitié, de celles qui durent toute une vie, de résilience et d'amour.
En parallèle de cette histoire familiale et de cette rencontre entre une grand-mère et sa petite fille, ce récit est l'occasion pour les plus jeunes lecteurs de découvrir de manière vivante et concrète ce que représentait ce mur qui a divisé l'Europe entre L'Est et L'Ouest et l'importance de sa chute en 1989. de ce que cela a représenté pour des millions de personnes qui pensaient que rien ne changerait jamais. Des familles qui ont été séparées pendant presque 30 ans, de la peur quotidienne à l'ombre de ce mur, mais aussi les espoirs des peuples qui ont vécu le communisme.
Comme toujours avec Silène Edgar, on retrouve une écriture très abordable, avec une démarche historique pédagogique, sans pour autant que le récit ne soit dénué d'émotion ou de gravité.
Si le dénouement de cette histoire semble témoigner que les choses peuvent bouger, les lettres bouleversantes que reçoit la Dame des murs (écrites par Paul Beorn) nous rappellent que les politiques isolationnistes et répressives sont toujours à l'oeuvre dans certaines parties du monde et combien cela continue à détruire des vies, des avenirs.

La Dame des Murs est un très bon roman jeunesse qui mêle avec sensibilité histoire familiale et grande Histoire, avec beaucoup de pédagogie et de justesse. Un roman à faire découvrir, notamment aux plus jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cherieblossom
  05 avril 2021
Mara Galanta est une célèbre chanteuse d'opéra, connue et reconnue dans le monde entier, notamment pour sa prestation en 1972 au pied du mur de Berlin. Elle est surnommée "la dame des murs" depuis ce jour car des milliers d'admirateurs anonymes du monde entier lui écrivent des lettres pour lui raconter ce qu'ils vivent derrière leur "mur" à eux. Obligée de vivre quelque temps chez sa fille, la cantatrice va se rapprocher de sa petite-fille Emma qu'elle ne connait pas très bien étant donné ses nombreuses tournées qui l'éloignent souvent de sa famille. Emma étant en plein questionnements d'adolescente liés à ses origines va proposer à Mara de l'emmener passer quelques jours en voyage en Lettonie. Un pays qui a vu naître Mara et qu'elle avait fui lorsqu'il était encore sous dictature soviétique et qu'elle avait 18 ans ! D'abord réticente à l'idée d'y retourner, Mara qui veut faire plaisir à sa petite-fille accepte et elles finissent par arriver à Riga. Un voyage qui les changera à jamais : Mara car elle va y retrouver une femme qui avait beaucoup compté pour elle et Emma parce qu'elle va se découvrir un don insoupçonné en chemin 😉

J'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de ces deux personnages féminins aussi drôles que touchants. Drôles car il y a de quoi rire et sourire entre l'adolescente rebelle accro à son téléphone portable et la mami ronchon et cachotière, mais touchantes car tandis que l'une aimerait se construire une identité familiale l'autre aimerait se reconstruire un futur moins douloureux. J'ai aimé en apprendre plus sur la Lettonie et son histoire (notamment culturelle qui m'a impressionnée) car je l'avoue je ne savais pas grand chose et sur la dictature soviétique en générale dans ce pays. J'ai d'ailleurs trouvé que le roman, bien que qualifié de jeunesse, était très documenté et qu'un public plus jeune n'aurait sans doute pas tout compris.

La fin aurait à mon sens mérité quelques pages supplémentaires car j'ai trouvé qu'elle était un peu vite expédiée mais sinon c'est un sans faute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Eva_r
  12 avril 2021
Quand on m'a proposé de lire le nouveau roman de silène j'ai tout de suit accepté , curieuse de lire de nouveau un livre de cet auteure . J'avais lu - quelques années auparavant - " Adèle et les noces de la reine Margot " et je souviens avoir beaucoup aimé !
Et bien ce fut une très belle lecture , je ne retiens que du positif de ce livre . Au début je ne m'attendais pas trop à ce que ce livre sois autant jeunesse et j'avais peur de ne pas accrocher pour cette raison mais ce fut tout le contraire qui eu lieu .
Ce livre est rempli d'amour , de secrets , d'histoire et ... de magie . L'histoire est vraiment bien ficelée et je me suis vite attaché au duo d'Emma et de sa grand-mère . Dans ce roman on part à la découverte de la Lettonie , un pays avec un passé lourd et j'ai adoré découvrir ce pays en mêlant son passé avec son présent , c'était vraiment très intéressant .
J'ai trouvé que la plume de l'auteure a mûrie et qu'elle est devenue plus fluide et plus prenante . Paul Beorn à aussi participé à l'écriture de l'ouvrage en écrivant 4 lettres qui sont introduites dans le texte , je les ai trouvées vraiment émouvante d'autant plus quand on pense que aujourd'hui des gens dans le monde sont encore dans ces situations mais d'un côté j'ai également trouvé qu'elle procuraient une sorte d'espoir .
La dame des murs est un roman vraiment très intéressant que j'ai adoré découvrir , l'histoire était tellement prenante que j'ai lu ce livre en à peine 2 jours ! En tout cas je pense que vous l'aurez compris , je vous recommande ce livre à 100% .
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
CDIW
  19 octobre 2021
J'étais plutôt pressée de terminer ce livre pour découvrir ce que cachait cette grand-mère atypique. Ses relations avec sa fille, sa petite fille et son amie d'enfance m'ont longtemps dérangée et je les trouve encore peu vraisemblables une fois le livre refermé mais j'ai aimé les lettres qui entrecoupent le récit et montrent d'autres murs que celui de Berlin. J'ai découvert aussi la Lettonie.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Scarlett2020Scarlett2020   22 avril 2021
-Aïe, mais c'est quoi ce truc de m...
-Un problème, mamie ?
Mara se retourne, furax.
-Ne m'appelle pas "mamie", j'ai l'impression d'être vieille.
Emma fait une moue moqueuse qui en dit suffisamment long pour que Mara se renfrogne un peu plus. Soixante-douze ans, c'est vieux, elle le sait, pas la peine de retourner le couteau dans la plaie.
-Aide-moi au lieu de te moquer.
Emma s'approche, elle penche un peu la tête.
-Je ne comprends pas ton problème.
-ça ne marche pas, voilà le problème !
-Tu l'as allumée ?
-C'est ce que j'essayais de faire justement.
-Là.
En soupirant, Emma appuie sur un bouton, caché au dos de la cafetière toute neuve, puis sur le voyant lumineux et l'arôme délicieux du café les enrobe toutes les deux.
La jeune fille adore cette odeur quoiqu'elle trouve le café trop amer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma   08 avril 2021
- Mais pourquoi on l'appelle a dame des murs et pas du mur, comme dans l'article ?
- Ah, c'est venu plus tard : l'épisode a fait tant de bruit que ta grand-mère a commencé à recevoir des dizaines de lettres de par le monde, des gens qui vivaient chez eux aussi près du rideau de fer, ou près du mur de Corée, ou même d'autres murs, un peu partout dans le monde. Là où les gens étaient séparés, par des frontières, par des murs de prison, par des dictatures...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Silène Edgar (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Silène Edgar
Par Casterman Avec Camille Brunel et Silène Edgar, auteurs ; Vincent Villeminot, directeur de collection Modération : Clémence Bard, éditrice de la collection Durée : 45mn Présentation de la collection regroupant aujourd'hui cinq romans ado et jeune adulte et autant d'auteurs qui viennent ici s'aventurer sur des territoires inédits pour eux. Camille Brunel, Silène Edgar, Marine Carteron, Luc Blanvillain, Rachel Corenblit… une collection qui ne prétend pas regarder l'adolescence mais regarder le monde, ici, maintenant, dans toute sa diversité et sa complexité.
autres livres classés : lettonieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Adèle et les noces de la reine Margot

Qui est l'auteur du roman d'inspiration, la Reine Margot ?

Silène Edgar
Alexandre Dumas
William Shakespeare
Emile Zola

7 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Adèle et les noces de la Reine Margot de Silène EdgarCréer un quiz sur ce livre

.. ..