AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,98

sur 32 notes
5
7 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Critiques filtrées sur 4 étoiles  
A la bibliothèque, j'ai emprunté : Pour un sourire de Milad de Silène Edgar.
C'est l'histoire de Thisbé qui tente de trouver sa place au lycée, loin de sa jumelle, Juliette.
C'est l'histoire de Milad qui cherche la sienne en France, après un long périple douloureux depuis la Syrie.
C'est l'histoire de Thisbé qui veut aider Milad à retrouver le sourire.
C'est l'histoire d'un premier amour, qui va tout changer.
J'aime beaucoup les écrits de Silène Edgar, et le résumé me tentait énormément.
Ce roman ne m'a pas déçue.. mais ça, je m'en doutait ;)
Pour un sourire de Milad est un joli roman pour adolescents avec une romance qui leur plaira.
Thisbé peine à trouver sa place au lycée, maintenant que sa jumelle Juliette a choisi de nouvelles études et donc un nouveau lycée. Cela n'est pas évident pour Thisbé car elle se rend compte que ses amies étaient surtout celles de sa soeur !
Milad est nouveau, il est réfugié et cette situation est complexe pour lui. Il fait preuve d'une sacré force de caractère mais malgré tout il y a des jours avec et des jours sans. Il aimerait revoir sa famille, surtout sa soeur.
Thisbé est tout de suite attiré par Milad, qui au départ l'évite un peu. Mais ses deux là vont se trouver et avoir beaucoup à apporter l'un à l'autre.
C'est une histoire très simple mais qui parle des réfugiés, de la difficulté pour les adolescents (réfugiés ou non) de trouver leur place dans la société et notamment au lycée.
Pour le sourire de Milad est bien écrit, il est facile à lire et j'ai passé un bon moment de lecture.
Je le recommande pour les adolescents et ceux qui aiment ce genre de lecture.
Ma note : quatre étoiles.
Commenter  J’apprécie          191
Quand l'histoire d'un jeune réfugié syrien fait relativiser ses propres soucis.

Depuis que Thisbé a appris que ses parents allaient divorcer, elle a "le coeur cassé en deux". Sourde aux tentatives de discussion de l'un et de l'autre, elle s'enferme dans son chagrin, persuadée que personne ne comprend ce qu'elle ressent, pas même sa jumelle Juliette. Si les deux filles sont très complices ("Elle, elle saura quoi me dire"), Thisbé a toujours complexé face à ce double si bien dans sa peau.



Et voilà que surgit Milad, "mineur isolé" au "regard tellement triste". Aussitôt pour Thisbé, c'est "le crush", le coup de foudre. Elle trouve Milad beau et surtout touchant: "Je suis encore perdu ici, tout est si différent, je dois m'adapter...". Malgré tout, le Syrien "ne veut pas que je le prenne en pitié" alors les échanges sont difficiles, Thisbé, ne connaissant rien "à ton pays, à ta vie là-bas", craint de faire des bourdes.
J'ai trouvé cette première partie un peu longue, essentiellement parce que je ne retrouvais pas le style habituel de l'auteur, plus soutenu. L'héroïne me semblait transparente et ses sentiments superficiels, le récit étant surtout centré sur son quotidien un peu insipide de lycéenne.

Puis subitement le roman passe en mode fantastique avec un épisode évoquant des fantômes. La scène surprend ("Je te présente ma famille") mais a le mérite d'introduire l'histoire personnelle de Milad, où cette fois les émotions semblent authentiques. L'adolescent raconte sa vie en Syrie et revient sur les événements (la guerre) à l'origine de sa fuite. Il évoque ses parents et sa petite soeur Yasmine, le frère Hervé qui lui a appris le français, son amour des livres, sa quête de celui qu'il a perdu lors de son périple. Mais aussi la terrible traversée de la Méditerranée, la séparation d'avec Yasmine, le difficile quotidien au foyer. On sent que Silène Edgar est à nouveau dans son élément! Au passage elle remet en cause certains préjugés concernant les réfugiés: Milad a peut-être une autre culture, mais "il a vraiment envie d'être là et fait de gros efforts pour s'adapter".

A son contact, Thisbé va apprendre à relativiser ses "petits tracas d'Occidentale gâtée". Sa famille est certes en train d'éclater, mais chacun de ses membres est toujours en vie... Et si Milad a su accepter sa situation, elle doit être en mesure de le faire aussi, ou tout au moins, de faire quelques compromis afin de maintenir les relations entre eux. Après tout, "on ne choisit pas qui on aime" et il faut bien faire avec les sentiments de chacun. Ce premier amour lui aura fait comprendre que si "c'est compliqué pour tout le monde", "on peut surmonter ça ensemble"!
Lien : https://www.takalirsa.fr/pou..
Commenter  J’apprécie          30
Une histoire jeunesse triste et belle. On a le droit à plusieurs sujets, thèmes douloureux. Notamment sur ce qui se passe en Syrie, les réfugiés et la mort partout là bas. On parle également d'un thème d'une douleur moindre mais qui a son importance aussi : le divorce et ses conséquences sur les enfants. J'ai beaucoup aimé cette histoire, on y plonge facilement et on en ressort tout chamboulé. le personnage de Milad m'a beaucoup plu, il est brisé et entouré d'espoir et de magie. Son histoire est touchante et fait écho à beaucoup d'autres histoires très réalistes. J'ai trouvé l'autrice très inspirée sur ce sujet et je suis ravie d'avoir pu découvrir cette oeuvre magnifique. Je pense pouvoir la conseiller à tous, c'est un bel appel à la fraternité.
Commenter  J’apprécie          20
Thisbé et sa jumelle Juliette sont séparées pour la première fois, elle vont dans deux lycées différents.
Pour Juliette, solaire et populaire, tout semble rouler, alors que Thisbé est déstabilisée par la situation : difficulté de se faire de nouveaux amis, éloignement de sa soeur et surtout le divorce annoncé de ses parents dont elle refuse de parler.
Aussi lorsque Milad arrive dans sa classe, elle va tout faire pour s'en rapprocher, d'autant plus que le coup de foudre a été immédiat...
Milad est un réfugié syrien, vivant dans un foyer pour mineurs isolés et séparé de sa petite soeur, qu'il veut retrouver à tout prix.

Une très jolie et réaliste romance entre Thisbé et Milad, qui vont se porter l'un l'autre avec bienveillance et tendresse.
Ils sont attachants et pourraient faire partie de nos élèves, ils sont vraiment crédibles.
J'ai bien aimé aussi la petite note de fantastique, lorsque Milad parle à ses protecteurs (des sortes de fantômes), c'est comme une croyance personnelle et positive qui le fait avancer avec espoir, dans la vie.

A découvrir pour passer un joli moment.
Commenter  J’apprécie          20
Thisbé est une ado joyeuse elle partage avec ses amis , ses problèmes de famille .Elle vit très mal le divorce de ses parents et la séparation de sa soeur jumelle Juliette qui n'est pas dans le même lycée qu'elle. Elle tombe amoureuse d'un nouvel élève qui vient d'arriver dans sa classe . Milad un réfugié Syrien .elle est attirée par lui .On découvre l'histoire de Milad avant qu'il arrive en France .Son histoire ressemble beaucoup à celles d'autres refugiés . Ce roman fait prendre conscience des horreurs en Syrie .Thisbé veut vraiment rendre heureux Milad et lui faire oublier son passe... Il a été séparé de soeur Yasmine après la noyade de sa mère . Son père a été tué dans son épicerie. Milad va se confier à Juliette Il doit être heureux pendant 21 jours d'affilé , les fantômes de ses ancêtres le récompenseront et lui permettront de retrouver sa soeur.
MON AVIS:
Pour moi , j'ai trouvé ce roman long au départ et puis vers le milieu du livre (l'arrivée de Milad ) cela m'a donné encore plus envie de le lire car j'ai éte plongée dans l'histoire . Je m' imaginais à place de Thisbé entrain d'aider Milad J'ai pris conscience de se qu il se passe en Syrie...
Commenter  J’apprécie          00
Thisbé et Milad, voilà deux prénoms qui donnent déjà le ton.
C'est un joli roman fait de tendresse et d'adolescence, de séparation et de nouveaux liens avec un léger soupçon de fantastique.
Thisbé est séparée de sa soeur jumelle, Juliette et va donc dans un autre lycée. elle y est fait la connaissance de nouveaux ados , tous plus vrais les uns des autres, avec leurs émotions exacerbées. et Milad, entre en scène ! Milad jeune immigré Syrien, qui arrive avec sa force, sa discrétion, sa souffrance et sa détermination. cette rencontre va bouleverser Thisbée et lui permettre de se ressaisir.
Commenter  J’apprécie          00
Une jolie romance entre deux lycéens : Thisbé, jeune fille à priori sans souci mais qui peine à faire face au divorce de ses parents et à la prise d'indépendance de sa soeur jumelle ; Milad, réfugié syrien privé de repère, mineur isolé et séparé de sa petite soeur.
La petite touche de fantastique improbable ajoutée par l'auteur permet de donner un peu de légèreté à une histoire qui aurait pu sombrer dans le pathos.
Il y a peut-être quelques facilité et la réalité est enjôlivée, dans le roman, Milad parle couramment français, ce qui facilite son intégration, mais n'est pas le cas de la majorité des réfugiés. Malgré tout, cette histoire a le mérite de montrer Milad avant tout comme un adolescent, même s'il a traversé des moments terribles et devra encore faire face à de nombreux obstacles.
A découvrir dès 13-14 ans
Commenter  J’apprécie          00


Lecteurs (56) Voir plus



Quiz Voir plus

Adèle et les noces de la reine Margot

Qui est l'auteur du roman d'inspiration, la Reine Margot ?

Silène Edgar
Alexandre Dumas
William Shakespeare
Emile Zola

7 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Adèle et les noces de la Reine Margot de Silène EdgarCréer un quiz sur ce livre

{* *}