AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ay_guadalquivir


ay_guadalquivir
  04 mars 2013
Dans son long roman, Eggers met en scène le récit de la fuite et de l'exil d'Achak Deng, régugié du Soudan, chassé de son village par la guerre. Comme un cercle qui se ferme lentement, c'est d'Atlanta qu'Achak raconte les événements du Soudan qui l'ont finalement conduit en Amérique. de son village détruit aux camps de réfugiés, de la fuite avec une troupe de jeunes garçons, de l'Ethiopie au Kenya, Achak a vécu la tragédie africaine si difficile à comprendre vue d'ici. Si le roman est long, c'est aussi parce que cette histoire est complexe, entremêlée. Tout au long du livre, Achak semble livré à un destin qui lui échappe, rejetté d'un endroit et traîné malgré lui vers un autre. Comment reprendre sa vie en main lorsque le sort s'acharne, est-ce possible? Au moment de partir pour l'Amérique, ces grandes questions se posent. Et comment au final être acteur de la poursuite du Grand Quoi?
Il m'a fallu du temps pour entrer dans ce livre, dont l'écriture je dois l'avouer ne pas pas transporté - trop journalistique peut-être. Mais le destin d'Achak emporte avec lui finalement le lecteur. Un beau livre d'Afrique.
Commenter  J’apprécie          101



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus