AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9780330407489
Vintage (01/04/2001)
3.45/5   32 notes
Résumé :
C'est l'histoire d'une famille moyenne, dans une résidence moyenne, dans un quartier moyen, que la mort vient subitement visiter et qui aura une vie plus mouvementée que la moyenne. Les imbéciles vous diront que l'être humain s'habitue à tout. Mais est-ce que les imbéciles souffrent, est-ce qu'ils éprouvent de ces souffrances gigantesques, de ces chagrins qui font tanguer les frégates du cœur ? Le conteur de cette hi... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique

Un livre merveilleux. Il est autocritique, anarchique, hilarant et tragique, ironique et sérieux, kitsch, prétentieux, ridicule et merveilleux, ancien et contemporain, et surtout splendide.

Humoristique (et tragique) et postmoderne (et honnête et conscient de soi)... idéal pour moi.

J'ai ri très souvent, et j'ai été divertie, même si c'est souvent très triste, d'autant plus que c'est autobiographique. Mais, avec de belles phrases et beaucoup d'humour, avec une grande dynamique, Eggers parvient à faire oublier la tristesse qu'il raconte pendant qu'on est en train de lire. Quand on ferme le livre, on se rend compte que "cela s'est réellement passé, et que c'est vraiment une histoire déchirante".

Oh !

Et pourtant, le vécu et le texte sont également un toast à la vie.

Mais il faut prendre le livre pour ce qu'il est : de la non-fiction, une autobiographie. Qui ne se lit pas toujours facilement.

Le livre comprend de longues sections de préface et de remerciements, ainsi qu'une liste de conseils pour mieux apprécier le livre (y compris plusieurs conseils pour ne pas lire de grandes sections du livre - ceux qui ne veulent pas lire au-delà de la première section linéaire et " la plus facile " en ont aussi lu assez, selon Eggers), et il y a un guide des symboles et des métaphores. Les éditions ultérieures du livre comprennent également un addendum qui décrit certaines omissions intentionnelles et des événements composés qui rendent le livre plus facile à lire.

J'ai lu le texte original. Donc pas très facile à lire, et en plus, le livre date de 2000. Il est donc quelque peu dépassé. Ce qui semblait incroyablement dynamique, ou original à l'époque, l'est déjà un peu moins aujourd'hui.

Et pourtant, le livre reste splendide.

Ce mémoire original n'est pas seulement écrit avec humour et dynamisme. Surtout après environ 150 pages, il devient également postmoderne.

Il y a des parties assez imaginaires car Eggers comprime parfois le temps pour rendre la lecture plus agréable, plus rapide.

Parfois, les personnages brisent le quatrième mur. Ils s'adressent directement à Eggers. Ils abandonnent souvent leur personnalité et leurs caractéristiques réelles et deviennent des outils avec lesquels Eggers peut exprimer et analyser ses propres pensées et sentiments dans un " dialogue interne ", ou bien ils sont des moyens d'autocritique.

Le livre est incroyablement honnête, même si certaines parties sont imaginaires : Eggers indique quelles parties du livre sont fictives ou exagérées dans le cours du livre et dans la préface.

Non seulement Eggers est honnête, mais il a aussi beaucoup de bravoure. Un critique a noté que le titre même des mémoires d'Eggers invite à une discussion sur la manière dont le lecteur doit interagir avec le livre. Dans cette optique, le titre, en tant que "paratexte allographe", est considéré comme une invitation au lecteur à "ne pas rejeter le style teinté d'émotion comme étant du bathos" (c.à.d. utiliser des métaphores, des descriptions ou des idées cohérentes et absurdes pour paraître encore plus émotif ou passionné) mais plutôt à "accepter que ce livre est un traumatisme mis en texte". Ainsi, le lecteur est "invité à sympathiser avec la sincérité émotionnelle que l'on trouve dans le livre".

Réussi.

Commenter  J’apprécie          20

Comme les 2 critiques précédentes, j'ai commencé avec plaisir le livre mais le rythme s'est essoufflé dans la 2ème moitié et moi avec.

D'une histoire familiale dramatique et singulière, et clairement autobiographique, Dave Eggers était pourtant bien parti. Perdre ses 2 parents d'un cancer à 1 mois d'intervalle, ce n'est pas banal. Devoir s'occuper à 23 ans de son petit frère de 9 ans non plus. D'une lecture fluide, Eggers a dérapé par la suite vers une forme moins romancée, oscillant entre essai et poursuite de son histoire. Cela donne l'impression qu'il ne savait pas comment en finir avec ce livre.

Au global, une lecture mitigée. Je ne serais toutefois pas opposé à donner une 2ème chose à cet auteur. Ce livre est en effet son 1er, et il a peut être corrigé le tir par la suite.

Commenter  J’apprécie          40

J'ai lu avec beaucoup de plaisir la première partie du livre. Ce jeune scout brimé m'a touché, la relation à son père, au chef scout m'ont beaucoup plu. Puis nous perdons un peu de vue ce premier personnage pour le retrouver seulement en fond, c'est à ce moment là que le livre commence à me perdre sans pouvoir me retrouver véritablement. Dommage

Commenter  J’apprécie          30

Dans la seconde moitié du roman, l'auteur s'ésoufle.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation

(Pendant que Toph nage, Dave, sur la côte, le surveillant, se souvient).

L'eau est trop froide, le versant trop raide et le courant trop fort pour nager. Nous nous asseyons et regardons l'eau et l'écume se frayer sauvagement un chemin à travers nos canaux et nos tunnels. Il ne sait pas très bien nager et les vagues s'écrasent violemment sur le rivage, mais soudain j'ai une image - je regarde un autre Toph se noyer à dix mètres de la plage. Il jouait et a été aspiré par le courant, une vague est venue sur lui et l'a emporté - Ce ressac misérable. Je cours, saute et nage comme un fou pour le sauver - La natation était mon sport ! Je sais nager et plonger comme les meilleurs ! Mais je suis trop tard - je plonge encore et encore et tout devient gris, le sable tourbillonne autour de moi, l'eau est opaque, et puis il est trop tard - il a déjà été tiré des dizaines de mètres dans la mer... Quand je refais surface pour respirer, je vois son bras, fin et bronzé, puis une dernière vague et... Parti ! Nous ne devons pas nager ici, jamais -

"Hé."

On pourrait aller nager là où l'eau ondule entre les bancs de sable, à marée basse -

"Hé!"

'Quoi ? Quoi ?'

Commenter  J’apprécie          00

Nous nous asseyons sur le canapé et regardons autour de nous. Nous nous disputons pour savoir qui doit nettoyer quoi. Et plus important encore, nous discutons de qui aurait dû faire tout le travail avant qu'il y ait tant de travail à faire. Il fut un temps, je rappelle Toph, où les enfants ne recevaient de l'argent de poche que s'ils effectuaient un minimum de tâches ménagères.

'Argent de poche?' dit-il. "Je n'ai jamais reçu d'argent de poche de toi."

J'essaye d'élaborer une nouvelle stratégie.

Commenter  J’apprécie          00

Je n'ai pas de racines, j'ai été arraché à mes fondations, un orphelin élevant un autre orphelin et qui veut se débarrasser de tout ce qui s'y trouve et le remplacer par ses propres créations. Je n'ai que mes amis et les quelques membres de ma famille qui me restent. J'ai besoin d'une communauté autour de moi, j'ai besoin de commentaires, j'ai besoin d'amour, de vrais contacts, de donner et recevoir - je suis prêt à saigner s'ils veulent me donner de l'amour. Donnez-moi la chance d'essayer.

Commenter  J’apprécie          00

Videos de Dave Eggers (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dave Eggers
Philippe vous présente deux coups de coeur ! - le premier est La parade de Dave Eggers aux éditions Gallimard A retrouver sur notre site : https://bit.ly/3p6CcMf - le second est Au nord du monde de Marcel Theroux aux éditions Zulma A retrouver sur notre site : https://bit.ly/3uDFDLn
autres livres classés : roman psychologiqueVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
393 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre