AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782368907139
Éditeur : Le Passeur (29/08/2019)

Note moyenne : 2.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Gérard est né juif, en France, après la guerre. C’est d’abord l’histoire d’un enfant confronté à la religion juive, à la tradition, à l’autorité paternelle et qui rejette tout en bloc. Le grand combat peut commencer, nourri du poids d’un passé multimillénaire encombrant et d’un passé récent dévastateur. Hitler et la Shoah sont passés par là, marquant sa famille au fer rouge. Il le sent mais ne le sait pas encore. Le silence des anciens est leur armure.
Il va ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fabienne1809
  09 octobre 2019
Grâce à la Masse Critique de Babelio, je découvre cet auteur, dont je n'avais jamais entendu parler, même comme journaliste sportif. Je remercie d'ailleurs Babelio et la maison d'édition "Le passeur" de m'avoir permis cette découverte.
Dès l'abord, il faut se familiariser avec des termes propres à la religion juive, ce qui n'est pas évident pour quelqu'un de non initié. Cela ne permet pas une lecture fluide. Mais on apprend des choses très intéressantes, parfois curieuses, comme le fait que les diminutifs des prénoms sont plus longs que les prénoms.
Le narrateur est l'auteur que l'on suit dans ses réflexions et dans ses échanges avec son meilleur ami et avec son père.
Son père, un vieux monsieur de 97 ans va lui raconter les rafles, la seconde guerre mondiale, la guerre d'Indochine.
Cette autobiographie aurait pu être passionnante si les idées avaient été un peu ordonnées, structurées. Mais, pour moi, ce furent des anecdotes en vrac entre lesquelles j'ai eu du mal à voir un fil conducteur. A certains moments, il y avait des digressions importantes qui m'ont égarées. A d'autres moments, l'anecdote prenait fin et il était question que le personnage reviendrait plus loin dans les anecdotes...
Bref, j'ai mis plus de temps à lire les 460 pages de ce livre que 1000 pages de Ken Follett. Dommage, parce que je pense que ça a contribué à me faire perdre le fil...
Je pense que l'auteur a voulu tout dire en une fois, alors qu'il aurait pu ne pas épuiser son sujet, ses origines juives. Il balance un tas de références sans expliquer... Comprenne qui pourra... Je pense qu'il pourrait reprendre le sujet, dire les choses plus simplement et en creusant chacune de ces idées. Et j'y reviendrais volontiers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2411
lpellevoisin
  05 novembre 2019
Je remercie @Babelio.com et les éditions @Le Passeur de m'avoir permis de découvrir Comment le dire avec circoncision ? par @Gérard Ejnès dans le cadre de Masse critique Littérature.
Le sujet est intéressant : il s'agit d'une autobiographie dans laquelle l'auteur évoque sa difficulté à admettre qu'il est Juif, même s'il ne l'a pas choisi. Après une longue phase de rejet et d'interrogation, il explique comment il se réconcilie avec ses origines grâce à ses échanges avec son meilleur ami et son père, dont il découvre l'histoire sur le tard.
Un livre sur la transmission et le poids de l'Histoire sur la construction d'un homme.
En revanche, j'ai eu beaucoup de mal avec le style de l'auteur, peu fluide.
Il a eu tendance à me perdre dans les détails de construction de phrases complexes.
Bref, j'ai souvent perdu le fil et la lecture en a été rendue laborieuse.
Mais le sujet est riche, peut-être trop pour un seul ouvrage...
Commenter  J’apprécie          30
Severinette86
  27 octobre 2019
Un livre un peu "difficile" et "compliqué" a lire pour moi...
Je m'attendais a quelque chose de plus émouvant mais c'est un peu "trop" avec du vocabulaire precis sur la religion, j'aurai préféré plus de sentiments et d'emotions
Ca reste tout de meme un témoignage interessant mais j'attendais le petit truc en plus pour etre vraiment convaincue par ce livre dommage ...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fabienne1809fabienne1809   06 octobre 2019
Ce rapport permanent au jadaïsme m'étouffait mais il n'y avait rien à faire. Il était une sorte de ghetto des temps modernes. S'il n'était pas à priori aussi pavé de pièges que celui de mes ancêtres, il constituait malgré tout un carcan qui m'étranglait et que je m'épuisais depuis trop longtemps à vouloir desserrer. Être où pas être juif, telle était question. Il fallait que je trouve une porte de sortie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
fabienne1809fabienne1809   28 septembre 2019
(...) quand il est revenu à la maison, mémé lui a demandé si tout s'était bien passé pour déclarer le petit "Païssérou". Il lui a dit que finalement c'était "Moïchallé", le diminutif de "Moïché" (en yiddish les diminutifs sont toujours plus longs que les prénoms, faut s'y faire). Pépé était très embêté. Aujourd'hui, ce serait un cas de divorce.
Commenter  J’apprécie          50
fabienne1809fabienne1809   28 septembre 2019
Les olives que je déteste pourtant au plus haut point ne piqueront jamais sa première place à Hitler.
Commenter  J’apprécie          180

Video de Gérard Ejnès (1) Voir plusAjouter une vidéo

Gérard Ejnès : Tour de France 100 ans, 1903-2003
Olivier BARROT présente le livre "Tour de France 100 ans, 1903-2003", sous la direction de Gérard EJNES. Trois volumes en coffret coédités par L'Equipe et la Société du Tour de France. Banc-titre de photographies. Pages du livre.
autres livres classés : juifVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1108 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre