AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709643928
Éditeur : J.-C. Lattès (08/05/2013)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 34 notes)
Résumé :
A Engelsfors, en Suède, un élève est retrouvé mort dans les toilettes du lycée. Tout le monde pense à un suicide, sauf un groupe de six jeunes filles. Malgré elles, elles sont attirées vers un ancien parc d'attraction où elle découvrent qu'elles sont des sorcières et qu'elles vont devoir lutter ensemble contre une vieille malédiction.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  28 juillet 2014
Gros coup de coeur ! Eh oui, je suis restée une éternelle adolescente mais bon, je ne m'en cache pas !
Ici, le lecteur se retrouve dans une petite ville perdue, Engelsfors en Suède où six adolescentes qui n'ont a priori rien en commun vont se retrouver réunies un soir de lune rouge. Alors que Nicolaus, le gardien du lycée (mais qui va s'avérer être bien plus que cela en réalité) n'en attendait qu'une, les voilà toutes les six réunies au vieux parc d'attraction désaffecté. Rebecka, Vanessa, Ida, Linnéa, Minoo et enfin Anna-Karin...mais enfin, pourquoi toutes ces jeunes filles ont-elles été poussées par une mystérieuse force à venir dans cet endroit désert en pleine nuit alors que d'après ce que savait celui qui allait devenir leur guide n'attendait qu'une seule Élue ? Se pourrait-il qu'elles soient plusieurs et même que ce cercle soit incomplet car l'un des autres se serait déjà laissé envahir par le Mal ? Car c'est bien cela leur mission, parvenir à se défendre contre les forces obscures. Cependant, elles ne pourront y arriver qu'à une seul et unique condition : travailler ensemble et c'est loin d'être chose facile lorsque des personnalités aussi différentes doivent apprendre à se faire confiance...
De plus, elles doivent apprendre à maîtriser le pouvoir qui se cache en chacune d'entre elles et à se méfier de tout le monde, parents, petit ami, professeur et j'en passe. Ce qu'elles ignorent encore mais qu'elles ne vont pas tarder à découvrir, c'est que d'autres personnes sont comme elles et font ainsi partie de ce que l'on appelle le monde des sorcières (ou sorciers) mais comment les reconnaître et comment savoir si ces derniers vont se battre à leurs côtés ou si ils appartiennent et obéissent aux forces obscures ?
Un roman qui m'a littéralement ensorcelée (je crois que le terme est tout à fait approprié ici) et que je ne peux que vous recommander. J'espère que les auteurs (eh oui, il s'agit d'un roman écrit à quatre mains), qui se sont si bien trouvés ici, envisagent une suite... En tout cas, moi, je suis preneuse ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Witchblade
  12 juin 2015
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2014-2015.
Je remercie Aelinel pour sa critique enthousiaste qui m'a permis de trouver un « E » plus alléchant que ceux de ma PAL. Par contre, ma découverte a été plus mitigée que la sienne. Que je vous explique maintenant pourquoi !!
En premier lieu, l'histoire. Elle est très longue à se mettre en place et même, quand elle commence enfin à bouger, c'est très lent. Pour ma part, j'ai trouvé que les auteurs ont attendu environ 200 pages avant de faire s'enchainer des évènements significatifs. Avant cela, nous avons 6 jeunes filles qui apprennent tant bien que mal à faire connaissance car toutes ont leur petit caractère ainsi que des passés plus ou moins lourds. Après réflexion, je trouve quand même que chacune des filles est un archétype des personnes que l'on peut rencontrer dans un lycée. J'en reparlerais après. Les auteurs étant suédois, l'intrigue se déroule dans une petite ville de Suède entourée de forêts. Les 6 jeunes filles doivent apprendre à se connaître mais également à s'entraider car elles sont les Élues et elles vont être amenées à lutter contre le Mal afin de sauver l'humanité. Elles sont également liées par une prophétie (comme c'est bizarre...). Thème un peu récurrent de ce type de roman mais que, j'ai trouvé, peu approfondi dans celui-ci. Ça a été un des principaux bémols de ma lecture... Plus le fait que la bataille finale a été un peu courte à mon goût, en moins de 10 pages, le problème est résolu. Ainsi que les éléments menant à la résolution sont plutôt vagues. Je suis peut-être un peu dure vu que ce roman est un « véritable phénomène en Suède » mais je trouve qu'il y a plus de remplissage que de réels évènements et d'actions de la part de nos Élues dans la sauvegarde du monde contre le Mal.
En deuxième lieu, l'univers. Je ne l'ai pas trouvé suffisamment approfondi. Nous découvrons en même temps que nos héroïnes qu'il existe un Conseil magique mais personne n'est capable de les aider efficacement à gérer leurs pouvoirs et à apprendre à les utiliser ainsi que d'avoir des informations sur les tenants et les aboutissants de cette fameuse prophétie. L'univers magique est donc assez peu construit alors qu'il partait sur des bases intéressantes mais mis à part le cercle des jeunes filles, nous avons peu ou prou d'informations. Par ailleurs, le point qui m'a le plus gêné dans cette histoire est que certaines des filles n'ont pas de pouvoirs mais elles les découvrent au bon moment et savent s'en servir sans apprentissage... Autre point, elles découvrent de but en blanc qu'il existe un monde « magique » mais cela ne les dérange pas plus que ça. On dirait même que cela leur paraît naturel, elles ne cherchent pas particulièrement de réponses. Pour ma part, j'ai trouvé qu'elles s'occupaient un peu trop de leur nombril plutôt que de s'entrainer sérieusement et de trouver un plan de bataille conséquent pour le combat final. Je n'ai pas trop compris le rôle de Nicolaus, il m'a semblé faire de la figuration. À moins qu'il y ait un tome 2 de prévu, en cours d'écriture, où son rôle prendra plus d'ampleur. C'est d'ailleurs ce que j'ai supposé arrivée à 100 pages de la fin car les évènements ne s'accéléraient pas bien vite.
Et en troisième lieu, les personnages et l'écriture des auteurs. Comme je l'ai dit plus haut, chacune des filles est un archétype du genre de personnes que l'on peut rencontrer dans un lycée. Nous avons ainsi la populaire du lycée, l'intello, la timide un peu enrobée, l'extravertie gothique et la sex-appeal. Pour ma part, je me sentais plus proche de l'intello, certains de ses questionnements correspondaient aux miens au même âge. Après je n'ai pas trouvé que les personnages étaient vraiment travaillés surtout concernant les personnages secondaires. Même le Mal est juste survolé, on n'a aucun indice sur les raisons de ses actes. Certains comportements des filles sont également peu expliqués alors qu'ils me paraissaient importants contrairement au « regardage de nombril ». Par ailleurs, le début de ce roman m'a un peu désarçonné car la narration est aussi bien omnisciente que racontée par chacune des filles. On passe ainsi de l'une à l'autre sans plus d'informations sur qui parle. du coup, il m'a été un peu compliqué de me souvenir qui était qui et surtout, quel passé appartient à qui. Un peu déstabilisant donc puisque on est amené à les suivre tout au long du roman. Sinon l'écriture des auteurs est agréable à lire, si cela n'avait pas été le cas, je ne pense pas que je l'aurais terminé malgré la critique positive d'Aelinel. le dernier bémol vient de la maison d'éditions qui a oublié de corriger quelques coquilles (des rajouts ou oublis de mots, des erreurs d'accords...).
Comme vous l'aurez compris, mon avis est plutôt mitigé pour ce roman, j'en attendais peut-être trop et surtout plus d'actions. L'ensemble de l'histoire m'a donc semblé un peu pâlot malgré un résumé prometteur. Je l'ai terminé pour savoir à quoi m'en tenir et surtout, parce que j'espérais que les évènements allaient enfin s'accélérer jusqu'à l'apothéose de la bataille. Mais non... Par ailleurs, l'univers bâclé et les personnages m'ont déçus car peu approfondis. Certes, chacune dans leur style, elles avaient un passé torturé mais à part ça, elles me paraissaient creuses. Dommage donc pour ma part car en plus, la couverture est travaillée et très jolie. Je vous invite donc à le lire pour vous en faire votre propre avis car toute critique est subjective suivant nos goûts littéraires et nos envies. Pour ma part, je préfère un mélange d'actions et de réflexions dans un monde travaillé dans tous ses détails. Je suis très exigeante en matière de lecture pour les romans. Par ailleurs, je suivrais les prochaines publications de ces auteurs au cas où il y ait bien un tome 2. Et encore merci à Aelinel pour la découverte. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas pas comme on dit.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Aelinel
  07 mai 2015
Ce livre est mon troisième coup de coeur de l'année !
Si je n'avais qu'un seul mot pour le résumer, ce serait « addictif » ! La preuve, une fois au travail, je ne pensais qu'à rentrer pour me replonger dans ce roman. La dernière fois qu'un livre m'avait fait cet effet, cela remonte au Trône de Fer et au tome 1 de Hunger Games !
Pourtant le postulat de départ est très éculé dans le domaine du fantastique : de jeunes adolescentes « Elues » découvrent qu'elles possèdent des pouvoirs magiques liés aux éléments et rentrent dans leur période d'apprentissage grâce à une sorcière plus mature qui les guide. Après avoir lu bon nombre de livres fantastiques, c'est un sujet extrêmement banal pour moi. D'ailleurs, s'il ne m'avait pas été chaudement recommandé par mon Club de Lecture, la quatrième de couverture ne m'aurait jamais convaincu !
Donc, qu'est-ce qui a bien pu rendre ce livre aussi attractif ?
- Une intrigue très bien menée dont le suspense a développé chez moi le syndrome de « la dernière page avant d'aller se coucher » ! Dur dur de lâcher le livre…
- Une écriture fluide et agréable
- Une psychologie des personnages bien développée : il est très facile de s'identifier à l'un des personnages tant ils sont différents. Pour ma part, ce sera la sage et curieuse Minoo qui me correspond bien et un peu d'Anna Karin, pour son côté blessé.
- Des thèmes universels qui parlent aux adolescents : l'amour, la sexualité, l'amitié mais aussi le suicide, le mal être, la drogue ou le harcèlement.
En résumé, une excellente lecture jeunesse que je recommande vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
Paroledelea
  28 mai 2014
Le Cercle des jeunes Élues nous immerge dans un univers sombre où des jeunes filles aux vies et personnalités différentes vont devoir s'unir face à une prophétie. Des personnalités que l'on peut facilement retrouver dans tout lycée, de l'élève méchante à celle victimisée. Des adolescentes plus ou moins attachantes selon ce qu'elles sont et comment elles agissent. D'ailleurs, au début j'ai eu peur de me perdre avec ces nombreux personnages. Finalement, on s'y fait assez rapidement.
Au fil des pages, l'histoire est de plus en plus addictive. Nous sommes plongés dans une histoire mystérieuse où le suspens est très fort. Énigmatique et angoissant. Voilà comment je qualifierai le Cercle des jeunes Élues. Les questions fusent et nous vivons l'incompréhension des situations avec les 6 Élues. A plusieurs moment, la tristesse et la peur nous saisissent.
Nous suivons les 6 jeunes filles entre leur lycée, leur maison, le parc d'attractions désaffecté ou encore les forêts d'Angelsfors. L'énigme principale se construit sur des décès étranges survenus. Grâce à leurs plumes efficaces, les auteurs nous amènent sur de fausses pistes et divers mystères. le révélation du meurtrier n'est pas en soi prévisible. Au delà de cela, nous découvrons les pouvoirs des adolescentes et leurs évolutions.
Les auteurs développent donc une histoire autour de la magie. Mais je ne vous en dirai pas plus pour que vous ayez le plaisir de découvrir en quoi consiste cette prophétie. Cependant, j'ai trouvé le tout un peu flou, pas très approfondie. Ce qui peut paraître normal étant donné que personne a l'air de savoir ce qu'il se passe. Mais tout de même, cela m'a quelque peu dérangée. J'ai eu l'impression que par moment les situations étaient légères. Je pense que le tome 1 pose le contexte, et que tout s'éclairera avec le second tome.
En bref, le Cercles des jeunes Élues est un roman très prenant, impossible à lâcher. Il vous fera passer un très bon moment !
Mon avis entier sur : http://paroledelea.wordpress.com/2014/05/28/avis-sur-le-cercle-des-jeunes-elues/
Lien : http://paroledelea.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
3447
  22 juin 2014
J'ai trouvé qu'il manquait quelque chose à ce livre. A chaque fois qu'une question se posait j'avais l'impression d'avoir immédiatement la réponse. le suspens ne durait pas.
Et puis personnellement, je n'ai pas trouvé très compliqué de reconnaître le tueur. Pour moi c'était quelque chose d'évident, Max était trop gentil et trop présent dans l'histoire.
Mais ça reste une bonne lecture bien que ce livre n'entre pas dans mon top 10.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   13 juillet 2015
Sa mère affirme que le comportement des gens change ces nuits-là [nuit de pleine lune]. Elle prétend que si la lune a une influence sur les marées, il n'y a pas de raison qu'elle n'affecte pas aussi les gens, étant donné que le corps humain est à quatre-vingt-dix pour cent composé d'eau.

(Rebecka).
Commenter  J’apprécie          150
WitchbladeWitchblade   12 juillet 2015
Les gens dans son genre se sont adaptés à la société d'aujourd'hui. Ils font ce que l'on attend d'eux. Ils sont normaux. Ils ont une solution à tous les problèmes.
Leur credo : faire comme les autres et obéir au règlement. En sa qualité de directrice de l'établissement, Adriana Lopez règne sur un monde qui est bâti sur cette philosophie.
Commenter  J’apprécie          120
cicou45cicou45   28 juillet 2014
"Mais le terme de mort peut aussi signifier le changement, la mutation. Le fait de laisser une vie derrière soi et d'en commencer une autre. Renaître, en quelque sorte."
Commenter  J’apprécie          230
WitchbladeWitchblade   12 juillet 2015
Il ne faut pas garder tous ses soucis pour soi, ils finissent toujours par s'exprimer d'une façon ou d'une autre. Plus on essaie d'être maître de ses sentiments, plus la réaction est violente quand elle survient.
Commenter  J’apprécie          160
WitchbladeWitchblade   14 juillet 2015
Sa mère lui a appris que tout le monde a des excuses pour être comme il est : un mélange de chimie, d'inné, d'acquis et d'évènements survenus pendant les premières années de l'existence.

(Minoo).
Commenter  J’apprécie          172
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

QUIZ FINAL - Défi Babelio ADO 2018-2019

Adèle et les noces de la reine Margot : Quel est le nom que donne Ambroise Paré à l’appendice, au XVIe siècle ?

l’appendix
le misereré
le bénédicité
l’appendicula

35 questions
21 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre