AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732448680
Éditeur : La Martinière Jeunesse (03/11/2011)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 417 notes)
Résumé :
Pour échapper à la police de Mexico, Carlos Fuentes s'installe chez son frère Alex, qui s'est rangé des gangs dans le Colorado. Kiara, une jeune lycéenne sage, un peu garçon manqué, lui sert de guide dans ce monde policé qu'il ne connaît pas.

Carlos, poussé par ses habitudes de bad-boy, ne tarde pas à replonger ; et, pour éviter la prison, il doit suivre un stage de réinsertion et accepter de vivre chez le professeur Westford, père de la jeune fille,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (106) Voir plus Ajouter une critique
lisamclivres
22 novembre 2012

Quand on commence un tome 2 d'une série concernant une fratrie, on le commence toujours en se disant "alala j'ai encore le frère numéro 1 dans la tête, comment faire pour passer à l'autre...". Alors, soit on laisse du temps entre chaque tome, soit on fait comme moi on les enchaîne l'un après l'autre en se disant "on verra bien!"
Et bien je dois dire que Carlos, le frère d'Alex, a rempli toutes mes attentes et les a même surpassées!
Son histoire et son caractère m'ont séduites tout de suite! J'avais déjà beaucoup aimé le personnage d'Alex, qui subit son enrôlement dans un gang pour protéger sa famille et ne rêve que de faire quelque chose de sa vie.
Carlos, lui c'est différent... il intègre un gang parce qu'il ne connaît que ça. Depuis qu'il est parti vivre au Mexique avec sa mère et son jeune frère pour échapper aux dangers des gangs de Chicago, sa vie tourne autour de la violence, du trafic de drogue et des aventures sans lendemain avec les filles. Il n'a aucune illusion sur son avenir et sait sa vie sur un fil.
Mais quand sa mère l'envoie vivre aux EU avec son frère, installé à l'université et toujours en couple avec sa Brittany chérie, c'est un nouveau monde qui s'offre à lui! Mais il est loin d'avoir envie d'en prendre ses cadeaux.
Bien qu'il va essayer de se tenir à carreau, plus pour s'éviter les ennuis que pour se racheter une conduite, il va devoir vivre sous le toit d'un tuteur chargé de le remettre sur le droit chemin et qui accessoirement est le père de la fille la plus horripilante et un brun garçon manqué qu'il connaisse.
Cette fille c'est Kiara. Autant, j'ai eu un peu de mal à accrocher avec Brittany dans le tome 1, autant là j'ai tout de suite aimé cette jeune fille!! Elle est discrète et cache son corps dans des vêtements trop amples pour laisser supposer quelques signes de féminité (d'ailleurs Carlos déteste par dessus tout le style de cette fille dès le premier regard), elle est capable de réparer elle même sa voiture et à tendance à vouloir relever tous le défis qu'on lui met sous le nez! Sa seule faiblesse (et encore même ça c'est mignon...), son bégaiement qui la surprend sans prévenir et s'installe dès qu'elle est angoissée ou mal à l'aise.Son tempérament ne va pourtant pas tenir éloigné très longtemps Carlos, et cela bien malgré lui...
Leur histoire est incroyablement touchante! On est transporté dès les premières lignes et on souffre de tout ce qui leur arrive. Les sentiments qui vont naître entre eux sont d'une pureté si intense, que j'ai eu des frissons et des papillons dans le ventre à bien des moments! Et tout ça sans sexe, imaginez-vous! En même temps la tension sexuelle est tellement présente entre eux deux qu'elle vous fait oublier que ce sont des ados! Bon d'accord sur ça Simone Elkeles exagère un peu, ses héros de 17-18 ans ont un sex-appeal digne des héros de la trentaine!! A croire qu'ils connaissent déjà tout du sexe (euh... je ne me rappelle pas moi que les garçons de cet âge à mon époque étaient aussi... bref!) et qu'ils n'ont plus rien à apprendre.... Mais on en veut pas à l'auteure du tout!!!
D'ailleurs les paroles et les actes de Carlos sont d'une telle beauté qu'on ne peut que fondre! On avait déjà connu ça avec Alex dans le tome 1, mais j'ai trouvé qu'ici pour le coup, son jeune frère le surpassait !
À contrario du tome précédent, ici on a un exemple de famille parfaite.
On pourrait croire qu'elle est si parfaite qu'elle nous donnerait des envies de vomir, et bien ce n'est pas le cas. La famille de Kiara est touchante, sincère et surtout altruiste! Tout le monde a le droit à une seconde chance! Je vous entends déjà dire "c'est un livre!! qui aurait envie de prendre chez soi un ado dealer qui fait partie d'un gang alors que vous avez vous même une fille du même âge .... " . Vu comme ça on hésite un peu quand même, mais à la lecture du livre on a envie d'y croire, on aimerait que de telles histoires soient vraies (peut-être est-ce le cas?).
Comme dans le premier tome, on est toujours sous tension à cause des histoires de gangs, et on craint pour Carlos, pour son frère, sa famille au Mexique également menacée, et on sent la détresse de ce jeune garçon prêt à tout pour protéger l'amour de sa vie au péril de la sienne.
je vous assure que même si on sait que les romances finissent en général bien, on n'est pas tranquille jusqu'au moment de tourner la dernière page!
Nous avons également droit à un nouvel épilogue qui réchauffe le coeur et m'a émue..... mais pour savoir de quoi je parle , il faut lire le livre!!
En résumé, j'ai préféré ce tome au précédent. le style qui me gênait dans le tome 1 ne m'a pas gêné cette fois-ci tant j'ai été happée par l'histoire et les personnages.
Carlos m'a émue, fait frissonner et fait rire plus qu'Alex ne l'avait fait.
Kiara est un "beau" personnage, que l'on a envie d'aimer tout de suite.
C'est avec un petit pincement au coeur que je quitte leur histoire et que je vais aborder le tome suivant avec la fameuse phrase "alala j'ai encore le frère du tome 2 dans la tête, comment faire pour passer à l'autre..." Vivement le tome 3!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Loryane
13 novembre 2015
J'avais beaucoup aimé « Irrésistible alchimie », le premier tome de la trilogie des frères Fuentes. Dans ce second, c'est le petit frère d'Alex, Carlos ; qui est au centre de l'attention. Avec humour et sentiment, ce roman analyse le développement personnel et l'amour intense. Bien que l'histoire est belle et très enrichissante sur le plan de l'existence ; la plume de l'auteur reste de temps en temps « jeunesse », mais ça reste plaisant à lire. Autant vous dire que j'ai passé un excellent moment avec cette lecture, je l'ai même dévoré tellement les répliques sont hilarantes et s'enchaînent comme sur des roulettes.

Carlos est un jeune rebelle de 17 ans. Après Chicago et le Mexique, il déménage là où son grand frère Alex vit, dans le Colorado. Il est plutôt expédié là-bas. Carlos est en colère contre le monde entier et raille sans arrêt son frère, il pense que les « gars » comme lui ne peuvent pas avoir une vie « normale ». Mais il a tord. Sauf qu'il croit en rien et en personne, dans sa tête le mot d'alerte est « abandon ». Au départ ça se sent que ce n'est pas un enfant de coeur, toujours sur la défensive, jamais bien loin pour relever des défis et surtout capable du pire pour protéger les siens, sa famille. Pourtant il a une face cachée, sa vulnérabilité. En effet, c'est juste un jeune homme qui cherche son chemin dans la vie, il a besoin d'avoir quelqu'un pour lui tendre la main, malgré son horrible propension à se présumer supérieur aux autres. Son envie de se battre se ressent tout comme sa douceur et sa peur d'être délaissé par les personnes qu'il aime. C'est donc, comme vous pouvez le constater, un héros que j'ai beaucoup aimé.

Kiara Westford est une jeune fille dès plus simple. Certes, elle vient d'une famille aisée, d'un père ex-militaire et professeur en psychologie depuis son retour en tant que civil. Une mère très engagée dans le bio et un petit frère plutôt intelligent et malin pour son jeune âge. Mais ce n'est pas une femme comme les autres, loin d'être une pom-pom girl ; c'est une adolescente sage et naturelle, aimant l'air de la montagne et gravir ses pentes, appréciant le dessin et en étant totalement passionnée par les voitures, elle connaît le sujet aussi bien qu'un garçon. À part ça, sa personnalité est intéressante ; prête à accomplir les défis qu'on lui donne, à mettre en place des vengeances. Elle est donc forte, courageuse ; battante de fond en comble. Cependant, c'est quelqu'un de sensible, ayant le coeur sur la main. Elle n'est pas parfaite, mais elle détient énormément de qualité dans son être. Kiara est une héroïne à laquelle je me suis fortement attachée.

Ce couple est drôle et émouvant. J'admire la force de Kiara pour accepter les compromis avec Carlos. Ce garçon se sent tellement mal dans sa peau, qu'il ne pense pas pouvoir rendre heureuse cette fille socialement différente de lui. Au début, il n'est absolument pas attiré par elle. Mais petit à petit il ne va pas arrêter de songer à elle et à ses cookies aux pépites de chocolat. Il n'est juste pas prêt à avoir une relation sérieuse et en particulier avec une femme bien le mettant dans tous ses états. Mais sa réussite c'est de surmonter ses peurs auprès d'elle. Ensemble ils sont souvent imprévisible, on ne s'attend jamais à ce qu'ils vont dire ou faire et c'est ça qui m'a plu ; la connexion qu'ils ont tout les deux.

Alex et Britanny ; le couple d'Irrésistible alchimie, sont de retour en tant que protagonistes secondaires. Ils ont changés mentalement en grandissant, ils ne sont plus tout à fait les mêmes. Alex est posé et dans cette suite je ne l'ai pratiquement pas reconnu. C'est surtout le fait qu'il n'est pas assez compréhensif envers son frère, son comportement de « père à fils » avec lui est peut-être exagéré. Certes, c'est son aîné et il veut éviter que son petit frère répète ses erreurs. C'est normal dans un sens, malheureusement il s'y prend souvent mal dans son mode de « sauveur ». Britanny est comment dire ? Presque parfaite. C'est une femme sûre d'elle et très observatrice, j'aime son petit caractère de « mademoiselle », en restant vraie et spontanée. Elle est de bon conseil pour Carlos.
Le professeur Westford est le genre d'homme que tout le monde apprécie, pour sa bonté et sa générosité. Il ne juge quiconque. Franchement je ne sais comment réellement le décrire. Laissant de la liberté à ses enfants et en donnant une immense confiance en Carlos. Ce père, cet ex-militaire et cet être humain est tout bonnement extraordinaire. Il offre des secondes chances et ça provoque le désir de le connaître dans la réalité.
Brandon, le petit frère de Kiara est un enfant juste adorable. Il est amusant, continuellement enthousiaste. Il est souriant, me collant un sourire sur le visage à chaque fois.

Ce roman n'est pas forcément original ; gangs, histoire d'amour, drogue, agressivité sur les autres. C'est un récit déjà vu. Il n'empêche que dans cette oeuvre tout est bien maîtrisé et suffisamment approfondis, de plus les personnages sont sincères et uniques. le mystère est présent, surprenant pour ce genre d'ouvrage. Il n'est pas sur la longueur, néanmoins les rebondissements et les révélations qui font feu de temps en temps envoient du rythme. Les émotions, que dire ? J'ai tout éprouvé avec cette histoire ; la haine, l'amour, la peur, la jalousie et la peine. Des sentiments intenses et bien décrits, s'amplifiant au fur et à mesure avec discernement.

Simone Elkeles a cette plume captivante, retenant notre souffle à chaque fin de chapitre. Ce que j'aime dans cette saga c'est spécialement le fait qu'elle introduit le point de vue interne de Carlos autant que celui de Kiara. L'écriture de cet auteur est un brin jeune, toujours est-il que c'est fluide et très agréable à lire.

En conclusion je suis fière d'avoir pris enfin un moment pour lire ce second tome, malgré que ce ne soit pas les mêmes protagonistes. La cohésion entre les héros et l'harmonie des passages émotionnels est justement ce qui forme essentiellement ce livre. le style de Simone est vivifiant, les notes d'ironies et les plaisanteries dans les répliques entraînent considérablement un pouvoir attractif. le suspense est un plus pour cette romance, les questions se posent sur qui est vraiment Carlos Fuentes, les pages se tournent facilement et au moment clé où on entraperçoit son réel visage, alors c'est la séduction absolue. L'action est présente, aucun temps mort dans cet ouvrage. le récit est sans cesse prêt à s'élancer sur une péripétie. Une lecture riche et pleine de bon sens, l'histoire sentimentale peut avoir un petit côté véridique. Au fond j'ai pratiquement tout apprécié dans « Irrésistible attraction », seul bémol est l'originalité ; celle-ci étant difficile à atteindre dans ce genre d'oeuvre.
Lien : http://lesfaceslitteraires.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ptitelfe
20 avril 2014
L'an dernier, a peu près à la même époque, je rencontrais l'ainé des frères Fuentes, Alex. J'ai eu un très gros coup de coeur pour ce premier tome de cette saga. Il était donc temps, un an après, que je rencontre le cadet : Carlos.

L'histoire commence alors que Carlos, 17 ans, arrive dans le Colorado, pour vivre avec son frère et s'inscrire au lycée pour terminer son cursus. le but est aussi d'éviter à ce jeune homme d'être enrolé dans l'un des gangs que son frère a fui deux ans auparavant.
Carlos est quelqu'un de sanguin, de rebelle, qui n'aime pas les règles et aime se faire remarquer. Son côté latino l'aide bien d'un point de vue physique, et il est toujours en train de tenter de défier les gens. Il adore aussi provoquer Alex, et n'hésite pas à contrecarrer Brittany, la chérie d'Alex, qui est trop meneuse dans le couple… Pour sa première semaine scolaire, Carlos va être aidé, contre son gré, par Kiara. Son style de vie, c'est de se camoufler dans de grands tee shirts, travailler sur sa voiture, passer la plupart de son temps libre avec son meilleur ami Tuck, ou bien dans le salon de thé que sa mère tient ou encore s'occuper de son petit frère Brandon.
Lorsqu'Alex, qu'elle connaît par son père, lui demande de prendre en main Carlos pour la première semaine, celle ci voit la un défi et accepte avec plaisir ! Elle adore la compétition, et c'est sur qu'avec un personnage comme Carlos, elle ne va pas s'ennuyer.
Carlos et Kiara, c'est je t'aime moi non plus, les deux se lancent de de grands défis, cherchant à aller le plus loin. La première idée de vengeance de Kiara lorsque Carlos lui refuse « un gouter » chez sa mère est assez drôle et très originale. Mais quelques jours après son arrivée au lycée, Carlos va être suspecté de trafic de drogue et le seul moyen pour lui d'éviter d'être renvoyé de l'école et d'aller en maison de redressement est d'accepter d'être hébergé par les parents de Kiara, et de suivre le programme Reach, afin de revenir sur le droit chemin.
C'est ainsi que les deux héros de cette romance vont en venir à vivre sous le même toit, et malgré leurs différences, ils vont se découvrir petit à petit, les barrières vont tomber au rythme de leur vie familiale et lycéenne. Mais les choses viennent se corser lorsque Carlos est repéré par le mafioso du coin qui veut l'enrôler et le menace de tuer sa famille au Mexique ainsi que les proches qu'il a à Boulder (Colorado).
On se retrouve dans une intrigue « identique » au premier tome, tout en étant différente. L'auteure a vraiment un talon fou à nous a faire aimer ses personnages, tout en gardant comme à son habitude une narration a deux voix. Les personnages sont différents du premier tome. J'ai moins été séduite par Carlos mais j'ai beaucoup aimé le voir ému dans les passages avec la famille de Kiara, ou bien encore voir la rapide influence qu'elle a sur lui sans le vouloir. Inversement, Kiara est attiré par ce beau garçon bad boy, elle voit qu'il n'est pas si mauvais que ça et leur lien va devenir ambigü. Ils vont chacun vivre quelques expériences inédites qui changera leur vie.
On retrouve aussi Brittany et Alex, menant une vie correcte plongée dans leurs études. On retrouve le petit frère de la famille, Luis, qui sera le protagoniste principal du dernier tome de la trilogie, et la mama. J'adore les passages où on sent les origines mexicaines des garçons, lorsqu'ils parlent un peu espagnol. Même sans notion dans cette langue, les expressions sont compréhensives et souvent tournées autrement après en français pour comprendre si le lecteur bute sur les mots.
En personnage secondaire, je suis obligée de vous parler du père de Kiara, qui est vraiment un homme génial, un père exemplaire.. La perfection ? Non, justement, cet homme est ce qu'il est car il a eu une vie très difficile mais a su tirer le bon pour devenir quelqu'un de respectueux et d'altruiste!
On suit donc le parcours de ces personnages sur quelques mois, et l'auteur nous offre une nouvelle fois un roman qui réchauffe le coeur, nous donne un instant de bonheur, de douceur, d'espoir !
J'adore lire les livres de Simone Elkeles car même si à la base ca s'adresse à un public plus adolescent, on retrouve toujours à travers ses histoires les premiers émois amoureux, et ca fait du bien ! Je sais, mon côté fleur bleue ressort encore mais que voulez vous ? Je suis sûre qu'on est nombreux à aimer ça, sinon, ce genre de lecture n'aurait pas autant de succès:)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Cirilai
06 juin 2013
Eh oui, encore du Simone Elkeles! J'y peux rien si je suis accro, je suis si faible... En même temps, je me voyais mal lire le premier tome et pas le reste au vu du coup de coeur que j'ai eu pour cet auteur.
Ce second tome confirme mon amour pour la plume de Simone Elkeles, toujours aussi addictive et qui vous embarque dès les premières pages dans son univers.
J'avoue avoir tout de même eu un peu de mal au début avec Carlos de part son langage vulgaire et son attitude "tête à claques". Heureusement, son fichu caractère s'améliore tout au long du livre et surtout on découvre qu'il cache d'autres facettes de sa personnalité.
Kiara, quant à elle, est une jeune fille à laquelle on s'attache facilement parce que contrairement à Brittany, héroïne du premier tome, elle est tout le contraire de la fille populaire et souffre de bégaiements. Carlos et Kiara sont très différents l'un de l'autre et on se demande au début ce qui va bien pouvoir les rapprocher. Kiara, malgré sa gentillesse, ne se laisse pas faire par Carlos qui va la mettre à l'épreuve et j'ai bien aimé cet aspect de sa personnalité. L'épisode des cookies est mémorable!
Tandis que Carlos s'adoucit et que sa relation avec Kiara évolue, les histoires de gangs viennent alors perturber ce fragile équilibre et les choses se compliquent pour Carlos.
Une fois de plus, j'ai tout simplement adoré cette romance à la fois douce et amère car avec Simone Elkeles rien n'est jamais simple et nos héros sont mis à rude épreuve une fois de plus.
Mon seul reproche serait que l'auteur a tendance à suivre toujours le même schéma dans cette saga et il est dommage d'avoir cette impression de répétition.
J'ai apprécié le fait de retrouver Alex et Brittany, nos héros du premier tome, et ainsi de voir évoluer leur relation. Même s'ils restent en second plan, ils jouent tout de même des rôles actifs dans l'histoire et j'ai aimé cette continuité dans la saga.
Au niveau de l'écriture, rien à dire, on retrouve toujours l'alternance de point de vue entre les deux protagonistes et à chaque fois que j'ouvre un livre de cet auteur, je suis sûre qu'il sera vite lu et surtout que le coup de coeur est à porté de main, ce qui est encore le cas ici.
Eh oui, cette histoire m'a encore émue, touchée et fait vibrer. Une histoire comme je les aime!
Je ne peux que vous conseiller de découvrir cet auteur.
Lien : http://sweetsblog-homesweeth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Archessia
28 novembre 2011
Carlos habitait Mexico avec sa mère et son jeune frère, Luis. Mais à cause de plusieurs soucis avec des gangs, et la vie trop dangereuse qu'il commençait à mener, sa mère l'a envoyé au Colorado pour vivre avec son frère aîné, Alex, et suivre une scolarité normale.
Le problème, c'est que Carlos n'a pas du tout l'intention de devenir un élève sage. C'est un rebelle, et pour lui, si les règles existent, c'est uniquement pour pouvoir les briser.
Alors quand il fait la rencontre de Kiara, qui a tout de la petite fille modèle, il va prendre un malin plaisir de la faire tourner en bourrique.
Mais les choses ne peuvent pas être aussi simples, et le jeune homme est vite rattrapé par son passé de voyou, mettant en danger sa propre vie mais aussi celle de sa famille d'accueil, celle de Kiara, à laquelle il commence à beaucoup s'attacher, bien malgré lui ...

Vous vous souvenez comme j'avais aimé le premier tome, Irrésistible Alchimie ?
J'étais donc impatiente et ravie de voir la suite arrivée, qui met donc en avant Carlos Fuentes, le petit frère de Alex.
Niveau garçon, rien de bien nouveau sous le soleil, à croire que les Fuentes sont tous fait d'après le même moule ! Jeune homme appartenant à un gang, c'est un mauvais garçon à l'état pur, brisant les règles juste par plaisir et par esprit de contradiction, pour moi, il est l'image même du "p'tit con" en puissance.
Ne supportant aucune forme d'autorité, vulgaire, macho et insouciant, vous le mettez entre les mains d'une auteure talentueuse comme Simone Elkeles et vous avez ... un fantasme dur pattes, exactement.
Oui, car ce voyou devient, bien évidemment, l'image même du méchant garçon que les filles rêvent de remettre dans le droit chemin.
Bon, y a rien à faire, à 27 ans, mes fantasmes ne se nourrissent plus vraiment d'images d'adolescent rebelles qui, malgré eux, tomberaient sous mon charme et auraient envie d'une vie rangée à mes côtés. Et bien mine de rien, Simone arrive à jouer avec la corde sensible du lecteur, et au fil des pages, j'ai aisément retrouvé mon coeur de midinette qui, le temps de 400 pages, n'a battu que pour le fougueux Carlos.
Y a pas à dire, elle est forte. Très forte.

Dans le fond, il n'y a pas vraiment de différences avec le premier tome. Au niveau de la base, on prend les (presque) mêmes et on recommence !
Un Mexicain membre d'un gang qui rencontre une jeune fille qu'il n'aime pas mais il change vite d'avis sur elle, et y a pleins de complications quand les sentiments débarquent.
Une jeune fille qui n'est pas ce qu'elle semble être et qui tombe sous les charmes exotiques et caliente d'un voyou, qui donnerait très vite corps et âme (mais surtout corps) pour être avec son latino qui, au fond, a une âme de bisounours.
...
Allez, j'admet, j'exagère. Et ce, uniquement pour faire la fière et la dure, car ce livre a complètement fait fondre mon p'tit coeur.
Non, vraiment, que ce soit dans le développement des personnages ou dans celui de leurs sentiments, tout est réussi, et on se laisse embarquer dans cette histoire en une fraction de seconde, tellement le style est fluide et agréable.
Comme pour Irrésistible Alchimie, on passe du narrateur masculin à la narratrice d'un chapitre à l'autre, chaque fois à la première personne. Et mine de rien, chapeau pour autant se mettre autant à la place d'un homme et rester crédible d'un bout à l'autre, ce qu'arrive à faire Simone haut la main.
Et bon, je n'ai jamais approché, de près ou de loin, l'univers des gangs (qu'ils soient latinos ou pas), mais je me demande vraiment si elle a fait des recherches sur le sujet, car de nouveau, le rendu est très crédible, et on ne doute à aucun moment de ce que l'on a devant les yeux.
En fait, malgré que ça soit un livre 100% romance sur fond de différences sociales et autres guerres de gangs, on ne tombe jamais dans le mélodrame, le guimauve ou le larmoiement facile. Il y a un équilibre dans tout ça, un dosage savamment géré par l'auteur.

Au niveau des personnages, Carlos est bien plus, comment dire ... "sauvage" que son frère Alex. Plus grossier, plus rebelle, il peut aller très loin aussi bien dans ses retranchements que dans ses exagérations.
A part cela, c'est bel et bien un Fuentes ! Joueur et moquer, chaud comme la braise et diablement sexy, il fera succomber plus d'un lecteur (même si apparemment, Alex est dur à détrôner dans les coeurs ). Petit plus non négligeable, ce jeune homme est un peu plus coquin que son grand frère, et je peux vous assurer que certaines scènes sont aussi chaudes que le soleil de Mexico !
Kiara est vraiment une très chouette fille, j'adore ce mélange de force et de candeur en elle, qui fait d'elle un personnage très riche et réaliste, avec de nombreuses facettes.
Cette fille un brin garçon manqué, qui aime retaper les voitures et crapahuter sur les rocheuses avoisinantes, mais qui lutte contre un bégaiement depuis toute petite et qui rêve d'une relation romantique pleine de défis.
On peut dire qu'entre Carlos et la chica, ça fait des étincelles !
Mais mon personnage préféré dans tout le bouquin, celui que j'ai regretté ne pas voir plus souvent, qui a les dialogues les plus savoureux et qui m'a donné un fou rire de cinq grosse minutes, c'est Tuck, le meilleur ami gay de Kiara.
Bon sang, je suis sûre qu'il y aurait moyen d'écrire un livre uniquement centré sur lui ! Je vous jure, il y a un passage où il chante à la porte de Carlos, j'en avais les larmes aux yeux, je n'arrivais plus à me ravoir !

Pour moi, en tout cas, ce deuxième volume est aussi bon que le premier, je l'ai dévoré presque aussi vite, et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite, centrée cette fois-ci sur le jeune Luis, dernier né de la fratrie Fuentes.
C'est une lecture extrêmement agréable, qui nous évade, nous divertit, fait briller nos yeux et palpiter notre coeur.
La plume de Simone Elkeles y est pour énormément, et je suis vraiment curieuse de voir ce qu'elle nous réserve après cette irrésistible trilogie.
En attendant, il ne reste plus qu'à patienter pour voir débarquer la suite en français !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations & extraits (77) Voir plus Ajouter une citation
nathanatha30 novembre 2011
-Hein ! C'est quoi ton sport préféré ?
Carlos pose sa fourchette. Oh non ! Il a cette lueur rebelle dans le regard.
-Le tango horizontal, répond-il.
Maman et Brittany manquent de s'étouffer.
-Carlos... lance papa sur le ton qu'il réserve aux cas extrêmes.
-La danse c'est pas vraiment du sport, affirme Brandon, sans se rendre compte que le reste de la tablée est en état de choc.
-Avec moi, si ! répond Carlos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1080
CallaCalla30 décembre 2011
" - Ca te dirait de flirter ?
- Avec qui ? demande-t-elle sans prendre la peine de me regarder.
- Avec moi.
Elle lève la tête, juste le temps de me troiser.
- Non, merci, répond-elle avant de se replonger dans ses révisions.
Elle se fiche de moi.
Je le crois pas !
- A cause de ce pendejo de Tuck ?
- Parce que je ne veux pas des restes de Madison.
- Attends. Un momento. Je me suis fait traiter de toutes sortes de trucs mais.... C'est de moi que tu parle là ?
- Ouais en plus Tuck embrasse super bien. Tu ne peut pas rivaliser avec lui.
- C'est tout juste s'il a des lèvres, ce mec-là !
- Tu veut parier ?
- Je suis tous sauf des restes. Après ma rupture avec Destiny, quand on a déménagé au Mexique, j'ai collectionné les filles. Je pourrais écrire un manuel sur le baiser si je voulais !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
ElwingElwing06 janvier 2012
- Vous allez vous embrasser là? bafouille Brandon.
- Ouais, alors ferme les yeux, répond Carlos avant de nous mettre la couverture sur la tête. Je ne te quitterai jamais, chuchote-t-il contre ma bouche.
- Tant mieux. Je ne te laisserai jamais partir. Et moi non plus je ne te quitterai jamais. Ne l'oublie pas, d'accord?
- Entendu.
- Bon alors, est-ce que ça veut dire que tu vas apprendre à faire de l'escalade?
- Je ferai n'importe quoi avec toi, Kiara. Tu n'as pas lu le mot que j'ai mis dans ton casier. Je t'appartiens.
- Et moi je suis à toi. Pour toujours, et encore plus que ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
CallaCalla30 décembre 2011
"-Tu as quelque chose contre le rose?
-Ouais. Ça fait pédé.
Tuck claque des lèvres.
- Euh, ouais. Ecoute, Carlos, le moment est sans doute bien choisi pour que je te dise quelque chose. Ça ne va probablement pas te plaire.
Pendant qu'il parle, je passe mes coéquipiers au crible. Dennis, qui a quelque chose de carrément féminin. Le gars qui m'a taper sur les fesses est en trein de se mordiller la lèvre inférieure comme s'il envisageais de me sauter dessus. Quand au polos roses...
- C'est une équipe de tarlouzes, non?
- Comment tu as deviné? A cause des polos roses ou parce que tu fais saliver la moitié de l'équipe ? "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
CallaCalla04 février 2012
- Tu as quelque chose contre le rose?
- Ouais. Ça fait pédé.
Tuck claque des lèvres.
- Euh, ouais. Ecoute, Carlos, le moment est sans doute bien choisi pour que je te dise quelque chose. Ça ne va probablement pas te plaire.
Pendant qu'il parle, je passe mes coéquipiers au crible. Dennis, qui a quelque chose de carrément féminin. Le gars qui m'a taper sur les fesses est en trein de se mordiller la lèvre inférieure comme s'il envisageais de me sauter dessus. Quand au polos roses...
- C'est une équipe de tarlouzes, non?
- Comment tu as deviné? A cause des polos roses ou parce que tu fais saliver la moitié de l'équipe?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Videos de Simone Elkeles (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simone Elkeles
La Romance Adolescente - CJ Daugherty et Simone Elkeles [Salon du Livre de Paris 2014]
autres livres classés : gangsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Attirance et confusion, Simone Elkeles

Combien de cochons Derek et ses amis ont-ils lachés dans le dortoir ?

1
2
3
4

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Attirance & confusion, tome 1 de Simone ElkelesCréer un quiz sur ce livre
. .