AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732454877
Éditeur : Editions de la Martinière (03/01/2013)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 309 notes)
Résumé :
Ça fait 8 mois que Caleb a quitté Paradise, laissant derrière lui sa famille, ses amis et Maggie, la fille qu’il aime et qu'il est accusé d’avoir renversée.
Maggie, quant à elle, essaie d’aller de l’avant. Pour tirer un trait sur Caleb et sur sa jambe, elle rejoint un camp d’été destiné aux jeunes dont la vie a été bouleversée par un accident de voiture…
Mais tout ne se passe pas comme prévu et le destin s'en mêle...
Car sous les recommandations... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (86) Voir plus Ajouter une critique
Melvane
  19 janvier 2013
Fan de Simone Elkeles, je ne me suis pas posée de question en commençant Paradise. J'ai prit, j'ai commencé, terminé et je n'ai pas été déçue du premier tome. Houuu que non. L'attente du deuxième était incontestablement, irritante. Attendre un mois avant de pouvoir lire la suite, quelle torture!
Hier, alors que je me rendais dans ma librairie préférée, il était là! BONHEUR! Telle une puce, je sautais à travers les rayons en tentant vainement de ne pas laisser exploser ma joie en faisant la danse de la machine à laver. ( c'est fou comme un livre peut rendre bête!) Donc, comme vous vous en doutez, à peine dans le train, je l'ai commencé. Et directement, je suis entrée dans l'histoire ... Un peu trop vite d'ailleurs. Dans le premier tome, nous apprenons que Caleb fuit la ville, ne sachant pas si il allait revenir un jour, je pensais retrouver les états d'âmes déchirant de Maggy dans les premières pages du deuxième et ben non. Au contraire, ils se retrouvent, de façon un peu fofolle et l'histoire commence. Ce qui m'a un peu dérangé. Être face à une Maggie « stupéfaite » sans avoir le temps de reprendre conscience de ses états d'âme de la fin du premier tome, c'est un peu étrange.
Ce que j'aime dans les romans de Simone Elkeles, c'est sa façon de décrire l'adolescent et ses situations. de décrire si parfaitement des sentiments que parfois, cela m'en arrache des larmichettes mais cette fois-ci, rien. Je me suis remise en question, me demandant si j'étais dans de bonne condition pour le lire ( Canapé, sans bruit autour de moi ... Généralement, pas meilleur situation pour lire un bouquin). E c'est quand j'ai refermé le livre, que j'ai comprit pourquoi ...
La passion n'était pas au rendez-vous. Sur la première de couverture, il y a cette petite phrase qui me faisait rêver : «  en route vers la passion ». Je me suis retrouvée en route vers la lassitude d'un manque à combler qui n'est jamais arrivé. Je me suis retrouvée nez à nez avec trop d'hésitation des personnages principaux. Durant tout un chapitre, tout allait bien pour que dans le suivant, une guerre commence ... C'était légèrement agaçant. (imaginez cet effet montagne russe durant tout le livre ...)
la fin est mignonne, sans plus. Cette fois ci, je ne suis pas restée scotchée, le regard vague et nostalgique sur la dernière page. J'ai refermé le livre et je me suis dis : voilà. Bizarre alors que d'habitude, je me remémore des scènes, des petits dialogues ... Non, au lieu de cela, j'ai ris car il y a tout de même un point super positif. Un personnage est arrivé, qui m'a fait éclater de rire. A trois heures du matin, je me suis encore mise à pouffer dans mon lit en y repensant. L'arrivé de Lenny l'emmerdeur est venu mettre un sacré grain de folie dans ce roman. C'est LE personnage qui m'a marqué et dont j'en suis certaine, restera mémorable pour moi. J'en ris encore ... c'est pour dire.
Pour conclure, je dirais qu'il se lit facilement mais la plume de Elkeles a baissé d'un cran à mes yeux. C'est dommage, vraiment dommage. Peut-être la retrouverais-je dans de futurs romans dont elle seule à les ingrédients. Je l'espère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Archessia
  11 janvier 2013
Même si, pour moi, il ne détrône pas la trilogie des frères Fuentes en termes de passion, j'avais quand même passé un très chouette moment avec Paradise, et j'étais contente de pouvoir retrouver Maggie et Caleb avec ce deuxième tome.

Maggie et Caleb se retrouvent dans le groupe RESTART, un programme composé de jeunes à problèmes qui parcourent quelques états américains pendant les vacances pour faire part de leur passé à d'autres jeunes en difficultés, pour que ceux-ci ne fassent pas les mêmes erreurs.
Surpris par la présence de l'autre, il va bien falloir qu'ils fassent face à leurs sentiments une bonne fois pour toute, et qu'ils mettent les cartes sur table si ils ne veulent pas partir du programme plein de rancoeurs et de questions.
Un chassé-croisé où les révélations vont s'enchaîner, mais seront-ils assez forts pour supporter les secrets que l'autre confie ? Peut-on tout pardonner ? Peut-on réellement laisser le passé derrière soi ?
Dans ce programme censé aider les autres, ils vont en apprendre plus sur eux-même qu'ils ne l'auraient cru possible ...

Ce que j'ai apprécié dans ce deuxième (et dernier) volume, c'est le nombre plus important de personnages intéressants.
Bien que les projecteurs soient bien entendu braqués sur notre couple phare, on a également l'occasion de rencontrer d'autres personnes vachement sympas, avec peut-être même plus de couleurs et de richesses que nos deux héros.
Je pense à Lenny par exemple, véritable bombe d'énergie et d'humour, qui aurait bien mérité d'être mis plus en avant. C'est dommage d'ailleurs, parce que j'ai l'impression que l'auteur aurait pu voir les choses un peu plus en grand pour lui. Je comprend bien que ce n'est pas lui le sujet du livre, mais quand même, ça aurait été chouette de le voir un peu plus développé. Pareil pour Trish ou Erin, on a quelques éléments intrigants et intéressants sur elle, mais on ne lève jamais complètement le voile les concernant, et je reste quand même avec un arrière-goût de frustration, un je-ne-sais-quoi d'inachevé.
Quoi qu'il en soit, c'était vraiment sympathique de faire un bout de chemin avec eux, et je trouve qu'ils ont beaucoup apporté, autant au récit qu'à la maturation de Caleb et Maggie.
Rendons à César ce qui revient à César !

J'ai trouvé cette suite beaucoup moins axée sur la relation en elle-même, mais beaucoup plus sur les sentiments, les questions des personnages.
Plus que l'aventure d'un couple qui ne sait pas s'il doit s'unir ou se séparer, c'est avant tout une grande introspection que l'auteur nous offrir ici.
Comment accepter quelqu'un dans notre vie alors que l'on ne sait même pas ce que l'on veut ? Peut-ôn rendre quelqu'un heureux si l'on n'est pas sûr de savoir ce qui ferait notre bonheur ?
C'est à ce genre de questions que vont devoir faire face Maggie et Caleb, chacun devant affronter ses propres démons, son propre passé, avant de savoir si ils sont prêts à accepter ceux de l'autre.
En ça, j'aime vraiment bien les romances de Simone Elkeles. Parce que, même si elles sont mielleuses au possible, que l'on sait presque d'avance comment cela va se terminer, et que les sentiments dégoulinent et nous explosent au visage, j'aime le fait que les personnages se forgent avant tout de leurs côtés. Les héros de ces histoires trouvent un complément à leur vie dans la personne qu'ils aiment, mais celle-ci ne définit pas ce qu'ils sont.
Ils ont des passions, des rêves, des buts qu'ils veulent accomplir. Avec l'élu(e) de leur coeur, ça serait parfait, mais si il(elle) n'est pas là, alors tant pis. Même si c'est triste et que ça les dévaste, ils avancent quand même et veulent accomplir des choses, être en accord avec ce qu'ils veulent être, au final.
En ça, je trouve que ces romances sont vraiment, vraiment bonnes, et je crois que c'est ça qui fait qu'elles plaisent, et qu'elles séduisent un bon nombre de lecteurs.

C'est un beau final pour cette histoire, et même si par moments, j'ai trouvé le récit tiré en longueur, la plume toujours aussi fluide et agréablement descriptive de l'auteur fait en sorte que ce n'est jamais ennuyant, et qu'on est très facilement emporté par l'histoire, peu importe où elle nous mène.
Ses livres sont toujours autant efficaces, et je suis déjà curieuse de voir dans quelle aventure elle nous entraînera dans le futur. Je suis sûre qu'elle a encore de belles romances dans son sac à nous proposer !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lisamclivres
  27 février 2013
Le premier tome, Paradise, m'avait laissé un petit sentiment de déception après avoir lu la trilogie des «Frères Fuentes » que j'avais adoré. N'ayant pas trouvé dans Paradise les mêmes émotions et la même passion que dans l'autre série de l'auteure, j'attendais beaucoup de cette suite.
Cela fait 8 mois que Caleb a quitté Paradise, quittant sa famille, ses amis et surtout Maggie. Celle-ci venait tout juste de découvrir le terrible secret de Caleb et désirait plus que tout lui venir en aide. Mais Caleb n'arrivant pas se décider de dire la vérité sur le soir de l'accident de Maggie, sa seule échappatoire était de quitter Paradise.
Le deuxième tome nous présente Caleb une nouvelle fois dans les problèmes avec la justice et qui se voit obligé d'intégrer un programme d'aide aux jeunes en difficulté du nom de RESTART pour échapper une nouvelle fois à la prison. C'est en intégrant ce groupe que Caleb va par le plus grand des hasards croiser à nouveau la route de Maggie.
Le point de départ de cette suite était très prometteur. le fait de retrouver Maggie et Caleb sans qu'ils aient vraiment envie de se revoir et dans ces conditions était plutôt intéressant. Leurs retrouvailles sont très tendues et c'est agréable de les voir se tirer dans les pattes malgré l'attirance toujours aussi présente entre eux.
J'ai beaucoup aimé donc, cette partie pendant le programme car elle m'a permis de plus m'attacher au personnage de Caleb que dans le premier tome. Ici il a plus de relief, il est plus charismatique. Sa vie n'a pas été simple, et c'est un jeune homme cassé, sans espoir en l'avenir et dont les sentiments pour Maggie l'empêchent d'avancer.
J'ai été, par contre, assez déçue par Maggie. Elle, qui pourtant connait maintenant la vérité sur son accident, essaie par tous les moyens de ramener Caleb à Paradise pour raconter son secret. Je l'ai trouvé très dure avec Caleb et plutôt obtuse dans ses idées.
Les personnages secondaires qui agrémentent cette première partie m'ont beaucoup plu également. D'autres jeunes comme Maggie et Caleb ont connu les dangers de l'alcool associés à la conduite et viennent dans ce programme également pour raconter leurs histoires dans les lycées, camps de vacances qu'ils croiseront pendant leur périple de 4 semaines. Caleb et Maggie vont découvrir qu'il y a bien pire que leur propre histoire et vont relativiser beaucoup de choses. le personnage de Lenny m'a particulièrement touché dans cette histoire, car malgré un comportement fanfaron et vulgaire il est meurtri dans sa chair par un passé douloureux. On découvre un peu plus également Damon Manning, l'agent de probation de Caleb, qui encadre le programme et qui nous en révèle un peu plus sur son histoire à lui.
La seconde partie ensuite m'a ramené aux mêmes sensations que lors de la lecture du premier tome. de retour à Paradise, les évènements s'enchaînent trop vite, sans beaucoup de cohérence et le rapprochement de Caleb et Maggie apparaît comme un détail. le manque certain une nouvelle fois de passion m'a empêché de savourer leur histoire d'amour très loin de ce que j'avais pu découvrir dans les frères Fuentes.
C'est donc encore un peu déçue que j'ai refermé ce deuxième tome, malgré une première partie très sympa, mais gâchée par une seconde partie bâclée à mon sens. L'auteure n'a pas assez développé la romance entre les deux héros mais s'est surtout attaché à démontrer le "battement d'aile du papillon" lorsque qu'un évènement vient perturber la vie de quelqu'un... Il ne faut pas oublier les victimes "collatérales" qui en pâtissent également.
Pour résumé les deux tomes de Paradise, je dirais que le point de départ de l'histoire était génial et aurait pu donner lieu à une série pleine d'émotions, de passion, mais elle n'a pas rempli mes attentes. L'intrigue se met en place lentement pour finalement s'accélérer vers la fin sans trop de cohérences.
Le manque de passion dans l'histoire m'a également beaucoup gêné et je n'ai pas réussi à me sentir proche des héros malgré leur histoire bouleversante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ptitelfe
  06 juin 2014
SIMONE ELKELES OU COMMENT MONTER DANS DES MONTAGNES RUSSES SANS ETRE A DISNEYLAND!
Car oui, le gros atout de cette auteure, c'est de savoir nous propulser dans des sentiments profonds à travers les histoires d'adolescents/jeunes adultes! J'avais gardé un excellent souvenir du tome 1, lu en 2012 et qui avait été un gros coup de coeur et le livre qui m'avait fait découvrir Simone Elkeles. Mais lors de la sortie de ce tome, les avis tombants étaient assez mitigés. J'ai donc préféré attendre un moment et c'est en me lançant dans le baby romance que je me suis dit que c'était cette année que je clôturerai ce diptyque!
Déjà, je n'ai aucunement été perdue, d'une part j'avais de très bons souvenirs du livre premier, d'autre part, elle éparpille pas mal d'évènements passés nous permettant de bien resituer l'histoire.
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Caleb et Maggie. le cadre ici est totalement différent. Caleb est parti depuis 8 mois de Paradise et s'est retrouvé à Chicago, chez l'oncle de son ancien coloc de cellule, mais a été pris contre son gré dans une histoire de drogue. Pour éviter la prison, son ancien mentor lui propose de participer au programme RESTART.
Si vous avez lu Irresisitible Attraction, vous allez penser que l'histoire se ressemble. Et je vous dit uniquement les bases. Simone Elkeles a un style bien à elle, un schéma régulier dans ces romans qui font qu'on retrouve toujours la même trame, mais la différence se fait dans la psychologie des personnages et leur histoire, les situations et comme je disais plus haut, les sentiments qu'elle nous fait ressentir!
En intégrant ce programme, Caleb aura la surprise de retrouver Maggie, elle aussi incluse dans ce stage. Il est fait pour les personnes ayant vécu un problème lié aux accidents de la route, ils sont 6 à participer, 3 garçons, 3 filles, et pendant un mois, vont aller de centre pénitentier en école pour sensibiliser les plus jeunes sur les risques au volant. Ce programme va servir de thérapie pour nos deux personnages qui sont encore très écorchés par ce qu'il s'est passé il y a deux ans.
Autant Maggie est confuse de retrouver Caleb, son attirance est toujours inflexible mais elle est en colère qu'il l'ait abandonné, comme son père l'avait fait des années avant. Quant à Caleb, il ne sait pas trop comment réagir, et va donc faire le mec bien con qu'on peut rencontrer à cet âge. Il préfère jouer avec ses sentiments (et les siens également) plutôt qu'avouer la vérité.
De part cette situation, mon coeur a vraiment fait les montagnes russes, j'ai été émue aux larmes à plusieurs reprises, j'ai hurlé intérieurement les colères de Maggie, j'ai papillonné dans leur moment de retrouvailles passionnées, dans leurs jeux, j'ai souffert en silence avec Caleb ou Leah (ou Lenny, un nouveau personnage bien abimé)...
Mais la romance ne fait pas toute l'histoire, il y aussi un thème important qui revient ; le pardon, la seconde chance. En apprenant à se connaitre, ils vont l'un et l'autre devoir se faire confiance, ils vont devenir amis, se dire des vérités pas bonnes à entendre, pour faire avancer les choses et faire en sorte que chacun retrouve un équilibre dans sa vie et accepte la situation!
La seconde partie se déroule à Paradise, et j'ai eu mal en voyant comment Caleb était accueilli chez lui. La fin est émouvante également, tout se remet en place, toutes les vérités sortent et c'est assez bouleversant! Cet accident n'a pas seulement affecté les deux amoureux, mais aussi leurs familles et amis!
Encore une fois, Simone Elkeles m'a complètement emporté dans son histoire, je suis passée par de nombreuses émotions, je n'ai pas pu lâché ce livre à la narration alternée, c'est un sans faute pour l'instant pour cette auteure, et à ce jour, il ne me reste plus que le dernier tome d'Irresistible à lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Myiuki
  02 février 2013
Que j'avais hâte de retrouver Maggie et Caleb ! Enfin, surtout Caleb ^^ C'est donc avec joie que j'ai commencé la lecture de ce deuxième tome d'une série dont le début m'avait totalement conquise. Arrivée à la dernière page, je dois dire que j'ai été un peu déçue par la tournure de ce roman. Même si j'ai apprécié ma lecture, je commence à me lasser du côté répétitif des romans de Simone Elkeles ... je m'explique.
Au début, j'étais contente de me replonger dans l'ambiance de Paradise et je me suis dit que j'allais me laisser facilement portée par la plume de l'auteur ... que nenni ! Dès le départ, ça m'a paru trop gros, trop ... artificiel et totalement en décalage avec le premier tome, j'ai pris un coup de massue sur la tête, j'ai eu l'impression malsaine de replonger dans les schémas classiques de la saga "Irrésistible" que justement l'on avait évité (je trouve) dans le tome précédent, ça m'a mis le moral en berne et celui-ci a difficilement remonté la pente par la suite car ma première impression s'est confirmée au fil de la lecture. On nous donne à voir ce qu'on a déjà vu mille fois auparavant et la magie de "Paradise" s'étiole un peu plus à chaque page qui passe ... c'est une déception pour moi !
Maintenant, attention, je l'ai lu jusqu'au bout et j'ai malgré tout apprécié ma lecture dans l'ensemble. Même si ça m'a paru un peu trop par moments (le syndrome du bad boy, c'est bon, on a déjà donné !), j'ai retrouvé quelques miettes de ce que j'avais aimé au début, le côté sensible de l'histoire, le fait que l'on aborde des sujets pas franchement faciles comme le handicap, le rejet, la prison, etc., non, là-dessus, rien à dire, on se plonge à nouveau dans un récit touchant, qui nous oblige à ouvrir les yeux, c'est percutant. La vie n'est pas tendre avec nos deux héros et leurs comparses et c'est toujours intéressant de les voir évoluer, affronter leurs peurs, leurs démons, ça donne à réfléchir, ça pousse à la leçon de vie par certains côtés et c'est un des points positifs du roman. le fait que l'on s'attache facilement aux personnages en est un autre, ça aide à rentrer dans le récit, à se l'approprier.
Le schéma du texte, je ne sais pas, je l'ai trouvé peu travaillé, un peu facile et surtout, répétitif. On s'embrasse, on se dispute, on s'embrasse, on se dispute. Bon, c'est bon quoi ! Je veux dire on sait pertinemment dès la première page que Caleb et Maggie auront droit à leur happy end, j'ai trouvé ça dommage que le texte soit tourné ainsi, il m'a paru moins ... intense que celui du premier tome, plus ... superficiel, je ne sais pas vraiment comment l'expliquer. Comme si la profondeur, on l'effleurait, sans vraiment la mettre à nu, ça m'a manqué ça, des émotions fortes. Alors, attention, je ne dis pas que c'est livre dénué d'émotions, loin de là, mais j'ai eu l'impression de les vivre avec du recul, vues d'en haut, je ne me suis pas entièrement impliquée dans le récit comme avec le premier tome et ça m'a manqué ...
Une chose que j'ai apprécié cela dit, c'est le final. Là aussi, un peu éclipsé en un sens, peut-être trop simple, trop rapide, même si c'est dur d'en arriver là (révélations, choc, angoisse, etc.). On a une belle fin qui correspond bien au côté "romantique" du bouquin, juste comme je m'y attendais, j'ai adoré ! Après, ça a été ça la petite étincelle du livre, même si, je pense, elle se construit en douceur tout au long du roman, à coup de travail de fond sur des notions de confiance, de partage et d'amour surtout. Bref, ça m'a fait plaisir de retrouver un petit bout de Paradise à ce moment-là. le couple Caleb/Maggie est égal à lui-même, rien de vraiment neuf de ce côté-là, même si c'est ce que l'auteur essaie de nous faire croire tout du long. Ils sont ... mignons, forcément on craque pour leurs destins tragiques et j'ai aimé les voir se dévoiler un peu plus dans ce tome.
Les nouveaux personnages secondaires qui apparaissent ici mettent un peu de piment dans l'affaire, ce qui n'est pas négligeable, ils m'ont fait rire à certains moments, ça a permis de détendre une atmosphère légèrement plus lourde dans ce livre. Un bon effet de balancier en somme. le fond et cette histoire de repentance, ouais, bonne idée à la base, mais finalement, j'ai remarqué que ça passait vite à la trappe et que ça devenait plus un prétexte qu'autre chose. C'est dommage à mon avis car là-dessus, il y avait beaucoup à dire et à faire, j'ai notamment apprécié les moments échangés entre nos "victimes" et les ados de la prison, plus d'instants comme celui-ci m'aurait plu, c'est un réel manque dans le texte, là encore, on reste en surface sans approfondir le contexte, dommage.
Bon, malgré tout, j'ai aimé ... pourquoi ? Sans doute parce que, même s'ils sont clichés au possible, je ne résiste pas à des personnages comme Caleb, entre autres. le tome 1 nous a tellement appâté qu'on a viscéralement besoin de connaître la fin de cette belle histoire. Elle ne pouvait se finir comme ça ! du coup, oui, on lit vite et bien, le style s'y prête, simple, rapide, et cette alternance des points de vue grâce au découpage des chapitres nous permet d'éviter la vision unidimensionnelle du récit, ce qui est top ! J'aime avoir les deux points de vue des personnages principaux, ça éclaire pas mal de choses et ça nous permet de nous accrocher à eux avec plus de facilités. Maintenant, faire simple c'est bien, mais là, pour le coup, je pense que l'auteur a fait dans la facilité en usant de ficelles déjà trop usitées par elle ... je suis désolée qu'elle n'ait pas cherché à aller plus loin comme avec son premier tome, ça me laisse sur une impression de déjà-vu et de lecture en demi-teinte. Pfff.
Pour conclure, voilà un deuxième tome que j'attendais avec impatience, que j'aurais voulu plus ... explosif ! Je n'y ai pas retrouvé à 100 % l'âme de Paradise, mais j'ai passé un agréable moment de lecture, la dynamique entre les deux personnages principaux étant toujours au coeur de l'attrait que j'ai pour cette saga. Même si je n'en ressors pas entièrement convaincue, je suis contente de connaître enfin le fin mot de l'histoire ... et quelle fin ! A lire pour les âmes romantiques comme moi-même ^^
Lien : http://coeurdelibraire.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
paresseuseparesseuse   21 juin 2015
(Caleb et Maggie)
– Tu ne nous as même pas laissé une chance.
– Ta mère me déteste. Mes parents auraient eu une attaque s’ils nous avaient vus ensemble.
Putain, Maggie, même Damon m’a recommandé de t’éviter ! Tu devrais me remercier d’être parti, mais tu espères encore qu’il se passera quelque chose entre nous, c’est évident.
Je m’approche de lui, si près que je sens presque la chaleur irradier de son corps.
– Tu devrais tourner la page, Caleb. On a eu une petite aventure, et puis voilà. Je m’en suis
remise. Ce n’est rien de le dire.
– Allons, Maggie, reconnais que tu m’as toujours dans la peau, même si tu t’obstines à te
conduire comme si tu n’avais plus envie de sortir avec moi.
– Je n’éprouve strictement rien pour toi.
À l’instant où je m’apprête à retourner dans la cabane, il tend la main et m’attrape le poignet.
– Tu en es bien sûre ?
Je déglutis avec peine. Une énergie farouche vibre dans ces doigts qui m’enserrent le poignet. Je les connais trop bien, ces doigts. Je m’en veux de me remémorer l’effet que ça me faisait quand cette belle énergie se concentrait sur moi… quand ces doigts me caressaient délicatement. Je devrais me concentrer sur la manière de le remettre à sa place au lieu de penser à ce lien qui nous unit. Mais quand je lève les yeux vers lui, j’oublie tout, parce que ce regard d’un bleu intense m’accapare tout entière.Je tire mon poignet pour me libérer, bien déterminée à rompre une fois pour toutes le charme sous lequel je suis tombée.
Comme je regagne la cabane, je l’entends rire derrière moi. Je me retourne.
– Qu’est-ce qu’il y a de si drôle ?
Son rire se change en un sourire jusqu’aux oreilles.
– Ça y est ! J’ai compris.
– Qu’est-ce que tu as compris ?
– Pourquoi tu tiens tant à me faire savoir que c’est fini entre nous.
Il croise les bras sur sa poitrine.
– C’est toi que tu essaies de convaincre, en fait. Nous savons tous les deux que c’est loin d’être terminé, toi et moi.
– Tu rêves ! Il n’y a plus rien entre nous à part de la haine. Et je ne parle pas que de moi. Toi aussi, tu m’en veux.
Il avance d’un pas. Je recule d’autant.
– Tu crois ça ? demande-t-il d’un air encore plus goguenard.
– J’en suis persuadée. À cent cinquante pour cent.
– Prouve-le-moi, alors.
Je le regarde en plissant les yeux, curieuse de savoir ce qu’il mijote.
– Comment ?
– Embrasse-moi. Là, tout de suite.

http://addictbook.weebly.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Manon99Manon99   30 mai 2014
Là je lui bloque les mains derrière le dos et je l'attire tout contre moi. Je sens ses seins pressés contre ma poitrine. Quand elle lève les yeux vers moi, nos lèvres sont à quelques centimètres. Ses cheveux dégoulinent, des gouttelettes d'eau scintillent sur son visage, reflétant le soleil. Ses lèvres humides brillent.
Comment ai-je pu penser que cette fille était ordinaire?
- Qu'est-ce que tu comptes faire maintenant que tu me tient à ta merci ? Demande-t-elle.
- Tu as tout faux, je lui chuchote à l'oreille. C'est toi qui m'as à ta merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
StellabloggeuseStellabloggeuse   19 mai 2013
-Tu t’aventures sur un terrain glissant, Maggie, gémit-il. Je m’efforce d’être un type bien, honorable, je t’avise.
-Je sais, seulement, ce n’est pas ce que je te demande.
-Tu es sûre de savoir dans quoi tu es en train de te fourrer ?
-Pas la moindre idée.
Je lui caresse le torse en y déposant des petits baisers.
-Tu me tues, marmonne-t-il, me tirant vers lui afin qu’on se retrouve face à face. On ne peut pas faire ça. Ne te méprends pas, je suis prêt et on ne peut plus disposé. Mais nous sommes sur le point de prendre des directions totalement opposées, toi et moi. Tu le sais, si on couche ensemble, ça ne fera que compliquer les choses.
-J’ai une idée, dis-je d’un ton calme. Si on flirtait toute la nuit jusqu’à ce qu’on n’en puisse plus ? Ce serait OK, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   26 décembre 2014
Dex lève la main, mais Caleb l’ignore royalement.
— Après toutes les épreuves qu’on a traversées, me dit-il, j’estime mériter ta confiance.
Il n’a rien compris. Je voudrais qu’il me dise la vérité sur l’accident, de son plein gré. C’est le seul moyen de tourner la page. J’ai besoin de dépasser le stade des mensonges et de la tromperie.
Le souvenir de l’accident et de tout ce qui s’est passé depuis me fait trembler de la tête aux pieds. Je ne serai plus jamais la même. Désormais, on me verra toujours comme une handicapée. J’ai voulu me convaincre que Caleb me désirait malgré ma jambe et mes cicatrices, mais ce n’était peut-être qu’une tactique.
En attendant, la seule personne qui peut faire éclater la vérité est debout devant moi.
— Sois honnête avec toi-même, Caleb. Tu ne me fais pas confiance non plus.
On ne peut plus m’arrêter maintenant. Le visage inondé de larmes, je m’approche de lui et je plante mon index sur sa poitrine.
— Tu m’as menti ! Tu m’as trompée ! Tu aurais au moins pu être honnête depuis qu’on s’est rapprochés, toi et moi.
Il me dévisage, les sourcils froncés, l’air troublé.
— Dis-moi la vérité à propos de l’accident, Caleb. Je te mets au défi de le faire.
Je vois le moment où il comprend et se raidit, sous le choc.
Il recule en secouant la tête.
— Ne fais pas ça.
— Explique à tout le monde ce qui s’est vraiment passé ce soir-là.
J’écarte les bras en levant les yeux au ciel.
— Crie-le, libère-nous de tous ces mensonges !


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PalmyrePalmyre   24 mars 2013
Arrête. Tu réfléchis trop, m'interrompit-il. Peu importe le temps qui s'est écoulé. Ça n'a rien changé entre nous.
Commenter  J’apprécie          220
Videos de Simone Elkeles (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simone Elkeles
La Romance Adolescente - CJ Daugherty et Simone Elkeles [Salon du Livre de Paris 2014]
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Attirance et confusion, Simone Elkeles

Combien de cochons Derek et ses amis ont-ils lachés dans le dortoir ?

1
2
3
4

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Attirance & confusion, tome 1 de Simone ElkelesCréer un quiz sur ce livre